One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Sam 3 Mar - 8:42

Après être passée par l’île d’Ohara et de rencontrer le jeune homme de feu et son étrange lionceau je décidai de rester dans West Blue quelques temps je devais encore rencontrer des pirates si j’en trouvais pour me trouver un équipage bien que en y repensant je préférerai rester seule...je ne savais pas trop quoi faire ces temps-ci tellement mes sens et mes sentiments étaient bouleversés depuis mon enfance. Je n’avais l’impression de ne plus rien ressentir tout ceux a quoi je pensais était de revoir Gérard…une dernière fois au moins si celui-ci était encore en vie.
J’avais trouvé le moyen de me déplacer à l’aide d’un petit bateau un peu plus confortable que ma barque dans laquelle je naviguais depuis des semaines. A vrai dire un vieil homme me l’avait céder pour presque rien en voyant l’état de mon ancien moyen de transport...J’étais donc ravie même si je le montrai pas et m’installai avec mes affaires sur ce navire. Pendant des jours je me laissai porter par les vagues et passer mon temps à rêvasser sur mon lit dans ma petite cabine et de temps a autre je restai au soleil en regardant les mouettes passer dans le grand ciel bleu ou l’on n’apercevait même pas un nuage. Ce n’était pourtant pas dans ma nature de flemmarder ainsi à ne rien faire de mes journées. Et pourtant j’avais beaucoup à faire… Soudain alors que je pensais à cela mon bateau heurta quelque chose...Probablement un rocher. Je sortis lentement de ma cabine en regardai par-dessus bord. J’étais arrivée je ne sais pas par quel miracle dans un port mais je remarquai alors que des bulles s’échappait à côté de mon navire…je me rapprochai et vis de plus près qu’en réalité il y avait un pêcheur sur le ponton pendant que je le heurtai et qu’il était tombé par ma faute. Je soupirai et m’apprêtai à plonger lorsque je me rappelai que je ne pouvais plus nager désormais. Je soupirai de plus belle et aperçu alors la cana pêche à côté de moi. Je la saisie et réussis à accrocher l’homme grâce à l’hameçon. J’usai un peu de ma force (qui ressemblait plus à celle d’un homme que d’une femme d’ailleurs) et en un clin d’œil je ramenais l’homme à la surface. Il reprit vite connaissance et en me voyant il commença à m’insulter de tous les noms possibles. Ne prêtant pas attention à ce qu’il disait, j’accrochai mon petit navire au pont et pris quelques affaires puis me tournai vers l’homme qui continuait de pester et lui dit d’une voix glaciale :

« Finalement j’aurai du vous laisser périr en vous regardant respirer une dernière fois… »

L’homme prit peur et se tut sur le champ. Bien sur je ne comptais pas m’excuser et lui ne comptais surement pas me remercier, loin de là.
Je tournai le dos et partis donc vers la forêt la plus proche que je voyais au loin. Je m’arrêtai en plein cœur de celle-ci et dégainai mes sabres. Je vis des rochers assez petits non loin. Je les attachai a mes poignets a l’aide d’une corde que j’avais dans mon sac a dos et me mis en position de combat au milieu des arbres. Même si l’utilisation de mon fruit était encore minable...je voulais devenir plus forte à tout prix. J’utilisai alors ma force au maximum et commençai à sauter d’arbre en arbre en découpant certains grands rochers lorsque je redescendais sur le sol. J’essayais de m’efforcer à garder une rapidité continue même avec le poids des pierres qui pesait sur mes poignets. Je redescendis au bout de trois ou quatre heures et, essoufflée, j’enlevai les pierres, laissant mes poignets se reposer un peu. Je me couchai dans l’herbe fraiche et regardai le ciel quelques instants. Puis je me relevai et alla trouver une petite source pour me rafraichir. Lorsque que je vis que j’étais prête pour recommencer, je me relevai et décidai de mettre l’armure que j’avais emportai avec moi au cas où. Quand je fus enfin prête, je vis que le poids de l’armure me maintenait à peine debout mais je serai les poings et pensai :

* Il faut que je devienne plus forte, plus forte que n’importe qui qu’elle qu’en soit le prix à payer… *

Je resautai alors en l’air et m’accrochai à un tronc de l’arbre dans lequel je m’étais retrouvé .Je regardai le soleil se coucher puis je recommençai mon entrainement et ne m’arrêtai sous aucun prétexte, et toute la nuit durant je coupais tout ce qui me semblait inutile sur mon passage et sautais de plus en plus haut et sur les surfaces les plus dangereuses et les branches les plus fines. Je vis l’aurore arriver et, le front en sueur, je décidai de continuer tout de même. Toute la journée et celle qui suivit je ne m’arrêtai pas, ma volonté de gagner en force était suffisante pour rester debout.
Je commençai à tituber mais je continuai en laissant mes cheveux écarlates flotter aux vents lorsque je m’amuser de passer d’arbres en arbres. Maintenant cela faisait plus d’une semaine que je m’entrainai ainsi, l’armure était devenue comme un vêtement normal pour moi et je ne sentais même plus le poids de celle-ci. Je m’étais arrêtai quelques minutes au matin pour boire car sinon je risquai de mourir de déshydratation surtout ces temps ci avec ce soleil dont les rayons provoquent de sévères brulures puis reparti immédiatement après.
Passant mon temps depuis sept jours et sept nuits dans cette foret à faire voler mes katanas et courir, sauter entre les arbres je décidai enfin de me reposer et enlevai cette armure. Je me sentais si légère à présent que j’aurai presque pus m’envoler. Je décidai alors d’aller près du lac que j’avais remarqué à quelques kilomètres de là ou je me trouvais. Je retrouvai instantanément mon chemin à travers les arbres ; il faut dire que je connaissais la forêt dans ces moindres détails maintenant. Lorsque j’arrivai au lac je retirai mes vêtement et entrai dans l’eau froide ce qui me fis le plus grand bien. Je restai quelques heures dans l’eau à enlever la crasse accumulée ces derniers jours et profiter de l’eau froide sur ma peau. De toute façon personne n’osai s’aventurai ici d’après ce que j’avais entendu des villageois alors autant en profiter. Je me rhabillai ensuite et fis sécher mes longs cheveux au soleil. Je repartis alors vers la ville et mangeai enfin un vrai repas. Je pris la direction de mon navire pour déposer mon sac à dos avec l’armure et la corde qu’il contenait puis je m’assis sur le ponton et observai la mer en laissant mes pieds nus patauger dans l’eau fraiche. Je remarquai alors une personne un peu plus loin qui s’avançait vers moi. Je tournai la tête ; l’ignorant totalement et soupirai en pensant que ma tranquillité était maintenant perturbée…


Dernière édition par Erza-san le Lun 9 Avr - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Sam 3 Mar - 11:11

    Ennuie... Ennuie... Voilà le seul mot qui trottait dans la tête de Yumiya depuis deux très longues journées, c'était bien amusant de faire de long voyage, encore fallait-il quelque chose avec quoi s'occuper. La Marine avait eut beau fouiller le navire de fond en comble, les seuls choses qu'elle avaient trouvé était de la nourriture, des boissons, des Marines et un vieux livres dont elle avait arrêté la lecture dès les premières lignes.

    Désormais, elle s'était mise à envoyer ses couteaux dans les murs du bateau, de toute façon ce n'était pas elle qui allait tout réparé, si ? Et puis à quoi bon attendre, attendre et encore attendre sans rien faire, à force, elle allait encore attraper cette fichue maladie, la pire qu'elle n'eut jamais connus et qui avait déjà réussis mainte fois à la clouer au lit durant de très longue journée, sans qu'elle ne veuille faire un pas ou manger quoi que ce soit. Cette maladie n'était autre que celle qu'on nomme la flemmardise, moins on la combat, plus elle nous attrape pour ne plus nous relâcher.

    La sous-lieutenante arrêta de trouer le mur avec ses armes en soupirant, la voilà qui revient, cette épidémie. Il fallait qu'elle bouge et vite où elle ne réussirait plus à bouger lorsque le bateau arrivera au port... En parlant de port, où allait donc ce navire ?

    Yumiya sortit de sa cabine en quête d'une personne pouvant la renseigner, elle interrogea le premier Marine qu'elle trouva. Celui-ci la regarda d'un œil étonné, à vrai dire, elle était censée savoir la direction du bateau, mais tout est dans le mot "censée". Le Marine lui apprit donc qu'il se dirigeait vers une île nommée Toroa et qui se situait sur West Blue. Il n'y a pas si longtemps de ça, la borgne était sur la mer d'East Blue accompagnait de Leila, une Colonelle de la Marine. Ça avait été quelques jours intéressant, à traquer mille pirates. Au bout du compte, la sous-lieutenante avait ressenti une certaine satisfaction en se rendant compte du nombres de pirates qu'elles avaient mis sous les barreaux ou qu'elles avaient envoyé en Enfer.

    Une vieille vengeance que de vouloir tous les tuer ces pirates, ces êtres sanguinaire qui ne savait que faire du mal aux gens qui eux n'était pour rien dans leurs histoires. Un bel exemple sur East Blue d'ailleurs, ces pirates qui avaient abattu des otages, méprisable.

    Yumiya sentit tout à coup une secousse, elle se dirigea donc vers l'extérieur et y trouva un port plutôt sympathique. Elle descendit du bateau en vitesse, faisant la sourde oreille aux appels des autres Marines qui lui demandaient de remonter à bord, comme si ils allaient lui dicter leurs lois, ces Marines. Il faudrait l’assommer et la ligoter pour la convaincre de remonter dans ce navire ennuyeux à mourir. Elle prit la direction de la ville.

    Une fois arrivé dans celle-ci, elle dégusta un bon repas qui tenait bien à l'estomac. Elle laissa quelques pièces en repartant, de toute façon, ce n'était même pas son argent. C'était une Marine certes, mais une Marine pas très honnête à qui il arrivait parfois -ou plutôt souvent- de fouiller dans les poches de certaines personnes imprudentes et d'y reprendre un peu d'argent. En parlant d'argent, il fallait qu'elle retrouve ce pirate télépathe et qu'elle récupère les berrys qu'elle avait récupéré, le sale voleur les lui avait repris. La prochaine fois qu'elle le voyait celui-là, il finira dans la mer.

    Elle reprit la direction du port, et donc du bateau, elle pouvait y dormir sans payer au moins, même si un hôtel serait plus confortable, malheureusement, elle aurait encore à écouter les remarques des autres Marines, comme quoi elle était trop "désobéissante". Ah ! Ils ne comprennent vraiment rien à rien, ce n'est pas de la désobéissance, juste une envie de liberté.

    Une fois sur le ponton, elle vit une femme aux cheveux rouges écarlates, de quoi attirer un taureau à un kilomètre. Elle laissait ses pieds pataugeaient dans l'eau et la seule envie qu'avait la sous-lieutenante à ce moment était de poussé la femme dans l'eau. Enfin, ça lui vaudrait sûrement d'autres remarques sur ses "gamineries". C'était ces gens qui étaient enfantins !

    La Marine reprit ses esprits et passa juste à côté de la femme tout en disant d'une voix désintéressé :

    - Vous ne devriez pas rester ici, qui sait, quelque chose ou quelqu'un pourrait bien faire s'écrouler ce pont.


    Elle s'assit à côté de la femme et l'inspecta durant de longues secondes avant de dire :

    - Alors, dites-moi, seriez-vous une simple citoyenne ? Ou bien une pirate qui patauge dans l'eau ? A moins que vous ne fassiez partie de la Marine ?

    La sous-lieutenante avait toujours été très douée pour soutirer des informations à des passants. Bien sûr, elle n'avait jamais réussis à rien avec de telles paroles, mais il y a un début à tout, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Sam 3 Mar - 12:17

Alors que je savais qu’une personne s’avançait vers moi je n’y fis pas attention.
Puis lorsqu’elle était à côté de moi elle me dit d’une voix...Disons proche de la mienne :

- Vous ne devriez pas rester ici, qui sait, quelque chose ou quelqu'un pourrait bien faire s'écrouler ce pont.

J’allais lui répondre :

- Oui il va craquer avec mon poids j’en suis certaine

Mais je ne dis rien et l’ignorée plutôt de toute façon pourquoi je lui parlerai ? Je ne la connais même pas…
Je détestai ce regard qu’elle avait sur moi et voulais seulement qu’elle s’en aille et me laisse me reposer en paix.
Mais elle rouvrit à nouveau la bouche après s’être assise à mes côtés et m’avoir observée :

- Alors, dites-moi, seriez-vous une simple citoyenne ? Ou bien une pirate qui patauge dans l'eau ? A moins que vous ne fassiez partie de la Marine ?

Cette phrase me fit bien rire intérieurement et je ne pus m’empêcher de sourire du bout des lèvres mais pas un sourire amical, non, loin de là. Avant de lui répondre je retirai mes pieds de l’eau et me couchai sur le ponton en regardant le soleil puis je me décidai à lui dire un sourire malicieux en coin :

- C’est à vous de me le dire...ou du moins...à le deviner…

Je restai immobile sans rien dire à écouter les oiseaux et le vent qui venait et repartait sans arrêt. Je regardai la personne qui me parlait de plus près et remarquai qu’elle portait un bandeau sur un œil...j’aurai voulu lui demander comment elle s’était fait cela mais je me dis que finalement c’était une question inutile et la garda pour moi. En y repensant...c’était le même œil ou j’avais reçu un coup d’épée il y a longtemps…Mais grâce à cette femme, il était guéri et avait même des sortes de pouvoirs si l’on peut dire.
Je me mis alors à me demander pourquoi je voulais lui parler...après tout elle n’avait qu’à partir si elle voyait que je n’avais pas envie de discuter. Puis je me dis que finalement je n’avais rien d’autre à faire à part regarder et écouter ce qui se passait dehors. Je lui demandai alors :

- Et vous ? Je ne pense pas qu’un simple civil se fasse une telle blessure à l’œil non ?

J’attendis et ce qui m’étonna moi-même c’est que je continuai en disant :

-Vous devriez aller voir cette femme dans East Blue au village de Fushia, elle a fait des miracles pour des cas comme le votre.

Je ne savais pas si ça aller l’intéresser m’enfin...elle avait mon conseil elle pouvait en faire ce qu’elle voulait à présent bien que je doute qu’elle aille jusque là-bas pour son œil.
Je soupirai et m’assis contre mon petit navire pour la regarder ou plutôt pour lui parler en restant dans une position à peu près acceptable.
Je voulu prendre un de mes katanas pour occuper ma main mais je jugeai préférable quelle ne les voient pas et je les cachai discrètement derrière mon dos sans qu’elle ne se doute de rien. Cela m’aurait étonné qu’elle puisse les voir de toute façon de l’endroit où elle était mais on n’est jamais trop prudent.
En attendant qu’elle me réponde je l’observais...Ses cheveux couleur gris et son œil rouge sang me laissaient une impression étrange...Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre une personne comme cela. De plus elle portait une chemise rayée et une cravate bleue...de plus en plus étrange. Mais je laissai cela de côté et me concentrai sur un autre point pour éviter qu’elle se sente mal à l’aise ainsi observée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Sam 3 Mar - 22:54

    La question de la Marine sembla faire rire la femme car elle commença à sourire, mais pas un sourire amical, après tout Yumiya devait la déranger dans son instant de tranquillité, il était tout naturel que la femme ne veuille pas être amicale avec elle. Celle-ci retira ses pieds de l'eau pour se coucher sur le ponton en fixant le ciel et en disant avec un sourire malicieux :

    - C’est à vous de me le dire...ou du moins...à le deviner…

    La borgne n'avait jamais été très doué pour les devinettes, en faites elle était plus du genre à se fier à sa première intuition et à foncer sans beaucoup réfléchir, ce n'est qu'après que les sanctions tombaient. Son intuition lui disait que cette femme était loin d'être une simple civile et qu'elle n'était pas non plus de la Marine, des cheveux comme ça, ça ne se manque pas. En réalité, la seule chose que lui indiquait son intuition était que cette inconnue n'était autre qu'une pirate.

    La voix de la femme sortit la Marine de sa réflexion :

    - Et vous ? Je ne pense pas qu’un simple civil se fasse une telle blessure à l’œil non ?

    Elle n'avait pas complètement tord mais pas non plus totalement raison, après tout, cette blessure datait de l'époque où elle n'était encore qu'une petite fille, à cet époque, elle vivait une vie paisible avec sa mère et était une simple civile, si on peut dire ça. La femme reprit :

    - Vous devriez aller voir cette femme dans East Blue au village de Fushia, elle a fait des miracles pour des cas comme le votre.


    Ça semblait plutôt intéressant comme proposition, mais après douze ans vécu avec cette blessure, elle ne savait si elle allait pouvoir se réhabituer à voir normalement, avec deux yeux, elle avait pris tellement de temps pour s'habituer à voir avec un seul œil, qui sait combien de temps cela prendrait-il pour deux yeux.

    La femme s'assit alors contre un petit bateau qui devait certainement être le sien, une personne qui voyage donc. Tout semblait lui indiquer qu'elle était une pirate, à moins qu'elle ne soit juste qu'un simple voyageur ce qui était tout à fait possible.

    L'inconnue observa la Marine durant plusieurs secondes qui parurent très longues à la borgne qui attendit patiemment que la femme arrête de la regarder pour lui répondre enfin. Cet instant ne se fit pas trop attendre et elle répondit alors :

    - Je ne suis pas franchement doué pour les devinettes mais mon intuition me dit que vous n'êtes certainement pas une civile, ni une Marine, je pencherais plus pour une pirate.


    Si c'était le cas, elle lui sauterait certainement au coup pour la tuer, enfin pour l'instant rien n'était sûr. Elle continua sur sa lancée tout en indiquant son bandeau :

    - Cette blessure date de quand je n'avais que huit ans, une erreur de ma part qui a faillis me couter la vie.

    Une erreur ? Tu parles ! Elle s'était prise les pieds dans une branche comme une imbécile et un animal sauvage avait voulu faire d'elle son repas, heureusement que sa mère l'en avait sauvé, sinon elle aurait fini dans le ventre de cette bête, drôle de mort en y pensant.

    Elle jeta un coup d’œil à la femme et lui dit :

    - Vous devez certainement voyager beaucoup, non ?

    Elle montra alors du doigt le navire de la Marine :

    - Moi, je voyage là-dessus.

    Au moins, il était clair désormais, que la Yumiya était une Marine. Elle demanda tout à coup à l'inconnue :

    - Je ne connais même pas votre nom. Moi, je m'appelle Yumiya Taka.


    Elle se demanda bien comment allait pouvoir réagir l'inconnue, si seulement elle pouvait connaitre son nom, ça pouvait lui être au moins un peu utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Dim 4 Mar - 1:00

Après lui avoir fait la proposition d’aller à Fushia pour soigner son œil, la jeune femme parut quelque peu intéressée mais oublia très vite cette proposition. Puis elle se décida à répondre à mes questions :

- Je ne suis pas franchement doué pour les devinettes mais mon intuition me dit que vous n'êtes certainement pas une civile, ni une Marine, je pencherais plus pour une pirate.

Je restai impassible sans montrer la moindre différence dans mon visage et mon expression. Je ne voulais pas qu’elle remarque qu’elle avait effectivement raison et ne réagit pas. Je répondis calmement :

-C’est une possibilité.

Puis elle me montra son bandeau et me dis qu’elle s’était fait cela à l’âge de huit ans. Je ne pus m’empêcher de toucher mon œil artificiel mais je retirai très vite ma main et plaçai mes bras autour de mon ventre. C’est vrai que j’avais dix ans moi lorsque je l’avais perdue...
C’est étrange ces ressemblances, notre comportement, cet histoire d’œil et pourtant en rien nous nous ressemblons et bientôt j’aurai compris les grandes différences qui nous sépare elle et moi.
Peut être y avait-il des ressemblances entre nous mais je la méprisais sans savoir vraiment pourquoi. Dès que je l’ai vu je savais que nous ne serons probablement pas amie, peut être même des ennemies après tout. Alors que je me perdais dans mes pensées elle me demanda si je voyageais beaucoup. Je n’eus même pas le temps de répondre qu’elle désigna un grand navire derrière elle est dit :

- Moi, je voyage là-dessus.

Je regardai de plus près le navire et le reconnu immédiatement. Comment n’aurais-je pas remarquée un tel bâtiment depuis là ou j’étais...j’aurai du être plus attentive au lieu de rêvasser. Mon regard devint extrêmement froid et pensai en serrant mes poings :

-C’est une marine…

Je détestai les marines plus que tout et serrai prête à les tuer jusqu’au dernier. Eux qui parlent de justice alors qu’ils ne se doutent pas que la moitié de leurs rangs se promènent sur des chantiers, réduisant des familles entières à l’esclavage et à leur service total. J’avais du mal à garder mon sang froid. Mais je finis par évacuer cette haine soudaine et respirai doucement pour être le plus calme possible. La marine me dit alors son nom : Yumiya Taka
Mes yeux brillèrent légèrement...Je connaissais maintenant son nom mais elle regrettera peut être de me l’avoir donnée plus tard.
J’attendis quelques instants et finis par répondre le regard vicieux:

- Eh bien, je suis heureuse de faire votre connaissance Marine, pour ma part, je ne préfère pas divulguer mon nom à qui que se soit et je ne ferai pas une exception pour vous j’en suis fort désolée.

Je restai immobile, attendant sa réponse et sa réaction. Mais je ne pus m’empêcher de rajouter :

- Si je peux me permettre...qu’est-ce que des marines font sur cette île si paisible ? Il ne se passe pourtant jamais rien ici.

C’est vrai que leur présence ici est un vrai mystère et de plus…pourquoi ne portait-elle pas l’uniforme de la Marine ? Je laissais tomber cette question et me demandai où est-ce que cette stupide conversation nous mènerait. De plus après tous ces jours d’entrainement je ne voulais combattre personne. Je n’en avais eu jamais l’occasion d’ailleurs vu que je passais inaperçu mis à part la couleur de mes cheveux. Cela allait surement me poser problème plus tard…
Même si je ne voulais pas combattre qui me dit que cela n’arrivera pas ? Après tout l’objectif des marines et d’arrêter les pirates. Cette Yumiya allait peut être vouloir m’arrêter. Je n’en savais encore rien et laissait les choses ce dérouler en attendant patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Dim 4 Mar - 1:48

    Le regard de la femme changea du tout au tout lorsqu'elle vit que la bateau sur lequel voyageait la borgne portait le pavillon de la Marine, ça ne devait certainement pas être une alliée de la Marine, cette femme. Son intuition l'avait-elle mené à la bonne conclusion, c'était probable, voir même très probable à présent.

    Elle répondit à Yumiya, les yeux brillant d'une lueur vicieuse ce qui n'indiquait rien de vraiment très bon pour la sous-lieutenante :

    - Eh bien, je suis heureuse de faire votre connaissance Marine, pour ma part, je ne préfère pas divulguer mon nom à qui que se soit et je ne ferai pas une exception pour vous j’en suis fort désolée.

    Une personne cherchant à cacher son nom, encore un indice de plus qui semblait indiquer que cette inconnue était loin d'être son alliée. La femme ne s'arrêta pas à ces simples mots et continua en ajoutant :

    - Si je peux me permettre...qu’est-ce que des marines font sur cette île si paisible ? Il ne se passe pourtant jamais rien ici.

    Yumiya sourit, sachant bien, qu'elle même ne savait pas ce qu'elle faisait ici. Le mot "mission" n'était pas celui qui l'avait le plus attiré mais plutôt "voyage". C'était un peu trop dur pour elle d'obéir, on se demande bien comment elle a pu faire pour chasser des pirates durant plusieurs jours sur East Blue, certainement son envie de vengeance.

    Elle regarda la femme en se demandant bien pourquoi elle lui posait cette question, puis se décida à dire la vérité :

    - Franchement, je n'en sais rien, je suis partie du bateau avant qu'on ne puisse me dire quoi que se soit et je m'en contre-fiche complètement de ce qu'ils veulent faire ici.


    Elle soupira puis regarda l'inconnue en se demandant comment elle allait réagir, elle devait sûrement penser que Yumiya était une gentille Marine bien obéissante ou peut-être pas. Elle sourit puis continua en disant :

    - Et de toute façon, si je savais pourquoi ces Marines étaient là, je ne vous le dirais pas.


    Elle s'arrêta quelques secondes, puis repris en pensant à quelque chose :

    - D'ailleurs, pourquoi posez-vous cette question ? En quoi cela vous intéresse-t-il ?


    Elle continua à observer la femme, elle devait bien avoir des armes cachées quelque part, à moins qu'elle n'utilise un fruit du démon ou qu'elle se batte au corps à corps. Pour l'instant, la Marine n'était même pas sûr de l'identité de la personne, mais elle était quasiment sûr qu'elle était une pirate, ça lui paraissait tellement logique à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Dim 4 Mar - 7:13

La marine était maintenant sur de qui j’étais et elle l’avait facilement devinée. Elle décida de répondre à ma question en disant :

- Franchement, je n'en sais rien, je suis partie du bateau avant qu'on ne puisse me dire quoi que se soit et je m'en contre-fiche complètement de ce qu'ils veulent faire ici.

Je souris intérieurement en entendant cela. Une marine qui n’obéit pas au doigt et à l’œil de ses supérieurs c’est plutôt inhabituelle mais au moins cela me soulageait un peu car il y avait au moins quelques personnes qui en faisaient qu’à leurs têtes faces aux ordres. Bizarrement cette phrase me donna un avis plus positif sur cette marine. Je fermai les yeux et sentais qu’un mal de crâne incroyable venait d’envahir ma tête. Je commençais à avoir du mal à essayer de comprendre ce qu’il se passait autour de moi. La marine s’était mis à sourire et a me parler mais je ne comprenais plus rien je voyais seulement le mouvement de ces lèvres bouger sans rien entendre. Je faisais un effort surhumain pour faire comme si je n’avais rien .Je ne savais pas d’où venait ce mal intense...C’était peut être dû à la fatigue des derniers jours et au soleil qui tapait contre ma peau. Puis je parvins à entendre la dernière phrase de la marine :

- D'ailleurs, pourquoi posez-vous cette question ? En quoi cela vous intéresse-t-il ?

Je sentais la chaleur de plus en plus forte qui montait en moi. Des gouttes de sueurs coulaient le long de mon front...Mais je répondis quand même en la regardant :

-Je voulais juste en savoir un peu plus sur vous et votre objectif. Et un pirate ce doit d’être informé sur ces ennemis. Je ne vais pas mentir en disant que je suis une simple civil et puis vous l’aviez de toute façon deviné.

C’est vrai que de toute façon le cacher n’aurai pas changé grand-chose. Je voyais ma vue se brouiller devant moi. Je ne devais absolument pas m’évanouir, pas maintenant. Si cela arrivait la marine en profitera pour m’embarquer sur son navire et me livrer à ses supérieurs à moins qu’elle ne me tue sur le champ. Je décidai de ressortir un de mes katanas et je m’appuyai dessus pour rester éveiller. Qu’est ce que j’aurai donné pour avoir des médicaments là, juste à côté de moi. Mais c’étais trop tard pour cela. Et si je partais ? Je ne pense pas qu’elle veuille me suivre de toute façon…à moins qu’elle soit très obstinée. Je voulais aller en ville pour trouver un médecin. Après avoir pris cette décision, je me relevai à l’aide de mon katanas et parti en direction de la ville. Je dis à la marine en marchant :

--Je ne vais pas perdre mon temps plus longtemps ici à discuter avec vous.

Et je déplaçai lentement vers la ville. Elle était encore loin et je ne savais pas si j’allais l’atteindre avant de m’écrouler par terre. Je ne voulais pas aller jusqu’à ramper pour arriver jusque là-bas.
Soudain je repensai à quelque chose…peut être que mon fruit pouvais m’aider. Avec l’aide de Tsuna j’ai bien réussi à créer un peu de lumière…
Je me concentrai alors, ramener toute mon énergie à l’extérieur de mon corps et essayai de créer de la lumière. Je fermai les yeux, essayai d’en rassembler le plus possible. Soudain une petite couche de lumière à peine visible se forma. Je m’élançai en avant et grâce à cette petite quantité de lumière j’avais comme reçu une grande accélération. Pendant ma course je savais que j’avais de la force pour combattre cette marine mais la maladie me rattrapera.Je continuai quand même à avancer puis lorsque j’arrivai a l’entrée de la ville je sentis mes forces me perdre et je m’écroulai sur le sol. La lumière disparue et je respirais déjà très mal mais je n’avais plus aucune chance de survivre de toute façon. Les gens s’écartèrent autour de moi m’ignorant. De toute façon j’aurai fait pareil en voyant quelqu’un dans mon état.
Je vis alors une personne ce tenir devant moi, je ne savais pas qui s’était et je m’en contreficher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Dim 4 Mar - 8:38

    Tout en regardant l'inconnue, Yumiya vit que celle-ci était en train de transpirer, il ne faisait pas si chaud pourtant, du moins pas assez pour faire transpirer quelqu'un. La borgne continua à l'observer en se demandant ce qui pouvait bien lui arriver. La femme prit la parole à son tour pour répondre à la question de la Marine :

    -Je voulais juste en savoir un peu plus sur vous et votre objectif. Et un pirate ce doit d’être informé sur ces ennemis. Je ne vais pas mentir en disant que je suis une simple civil et puis vous l’aviez de toute façon deviné.

    Donc c'était vraiment une pirate, une soudaine envie de lui sauter au cou pour lui arracher les yeux vint à la sous-lieutenante, de plus, elle semblait vraiment en mauvais état, une bonne occasion de tuer son ennemi facilement. L'inconnue sortit un katana de son bateau et s'appuya dessus. Après quelques secondes, elle se releva en s'aidant de son arme. Si elle pensait pouvoir partir sans que la Marine ne bouge le petit doigt, elle pensait vraiment très mal, éliminer tous les pirates n'étaient que l'un de ses innombrables envies, et celle-ci ne ferait certainement pas exception. Elle en avait déjà fais une pour un autre pirate et celui-ci lui avait repris son argent, elle ne commettrait plus la même erreur

    Elle eut une sourire moqueur en voyant la femme avançait avec peine tout en disant :

    - Je ne vais pas perdre mon temps plus longtemps ici à discuter avec vous.

    Avec une lenteur incroyable, l'inconnue se dirigea vers la ville, elle pensait vraiment pouvoir fuir en marchant aussi lentement. Tout à coup, la femme prit une allure bien plus rapide et une espèce de lueur l’enveloppa, ce qui surprit la Marine, d'où pouvaient bien lui venir cette soudaine force et cette lumière ? A moins qu'elle ne simulait depuis le début une soi-disante maladie. Peu importe.

    Yumiya commença à marcher en direction de la ville pour suivre la pirate, bien décidé à mettre fin à ses jours le plus vite possible. Elle courut en pensant que la femme devait certainement avoir une bonne longueur d'avance. Elle arriva à l'entrée de la ville en quelques minutes et elle vit là, l'inconnue en train de croupir dans la poussière, personne ne semblait vouloir lui venir en aide et les passants se contentaient de l'éviter et de ne pas lui marcher dessus.

    La borgne s'accroupit devant le visage de la femme puis la regarda, un sourire aux lèvres, tout en disant :

    - Eh bien ! Qui aurait crut voir ça un jour ! Une pauvre petite pirate qui croupit dans la poussière... Tu ne vaux même pas la peine que je m'occupe de toi et puis de toute façon, tu mourras ici sans mon aide, si tu restes comme ça, pirate.

    Elle se releva et toisa la pirate tout en gardant son sourire narquois. Elle remarqua le katana qui était posé près de l'inconnue, la Marine le récupéra tout en disant :

    - Cette chose sera bien plus utile dans les mains de quelqu'un de vivant, il ne servira pas à retirer la vie à des innocents au moins.


    Elle prit le katana dans sa main gauche puis commença à marche dans la direction opposée à la ville pour se rendre sur le bateau de la Marine où elle pourrait enfin se reposer en tranquillité. Elle fit un signe de la main à l'inconnue pour lui dire au revoir tout en disant :

    - Bon séjour en Enfer !

    Elle continua à marcher tout en inspectant l'arme, elle n'avait jamais appris à utiliser une telle chose mais il y avait un début à tout, peut-être y en aurait-il d'autres sur le bateau de la pirate, se serait bien de pouvoir fouiller son bateau et elle avait peut-être une chance de ne pas trop sa faire passer de savon lorsqu'elle retournera sur le navire de la Marine. Avec un peu de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Dim 4 Mar - 12:17


La personne qui était en face de moi s’accroupit et me dis en souriant :

- Eh bien ! Qui aurait crut voir ça un jour ! Une pauvre petite pirate qui croupit dans la poussière... Tu ne vaux même pas la peine que je m'occupe de toi et puis de toute façon, tu mourras ici sans mon aide, si tu restes comme ça, pirate.

Je reconnus tout de suite sa voix mais je ne la voyais pas trop bien ma vue était tellement brouillée.
Cette phrase me fit rire discrètement mais je n’eus le temps de lui répondre que la marine s’approcha de moi et pris mon katanas que j’avais laissai à côté de moi en m’effondrant et s’en alla en me disant de loin :

- Bon séjour en Enfer !

Je ne réalisai pas tout de suite ce qui m’arriver et malgré la fièvre j’étais rageuse à l’idée que cette peste m’avait pris Yüyake, c’est le nom que possédait ce katana. Je la regardai s’éloigner. Je ne pouvais pas abandonner maintenant. Je n’avais pas fait cette entrainement pour finir ainsi, ce n’est pas une petite fièvre comme celle-ci qui m’arrêtera nan je voulais continuer.
Je me relevai ou du moins essayer de me relever. Mes jambes tremblaient, mon front était brûlant que je n’osais même pas le toucher. Je m’appuyai à un mur a côté de moi et parvins à me relever .La marine avait presque atteint son navire. J’aurai voulus crier pour évacuer ma rage mais je gardai mon sang froid et soudain tout parut plus calme, je sentais que ma volonté était si forte que même la maladie ne m’empêcherai pas de combattre. Ce que la marine n’avait pas remarqué c’est que j’avais encore Raijingusan avec moi et que je pouvais me battre avec seulement un katanas. Mais j’avais appris à manier les deux armes et de plus elles étaient un cadeau de Gérard. Il n’était pas question que je l’abandonne ici aux mains de ces marines qui ont causé la mort de la plupart de mes amis.
Je repris mon souffle et fermai les yeux. Cette fois en un clin d’œil je formai la lumière autour de moi et disparu de là où j’étais pour me retrouver face à la jeune femme. En fait je n’avais pas disparu mais j’avançai tellement vite que l’on ne me voyait même pas. Dès que j’arrivai, c'est-à-dire quelques microsecondes plus tard, je dégainai mon second sabre et le pointa sous la gorge de la Marine en haletant. Puis je dis le regard haineux :

- Depuis quand les marines volent-ils les affaires des autres ? Tu crois vraiment que j’allais te regarder partir avec mon bien le plus précieux ?? Je ne coirs pas que tu connaisses la valeur sentimentale qu’il a à mes yeux alors je te conseille de me le redonner.

Après qu’elle est fait un tel acte, je doutais que j’arriverai à lui pardonner...voler mon katana...et puis quoi encore ? Mon regard intensifié de plus en plus. De faibles marines auraient déjà surement fuis en le voyant mais je pensais que cette marine avait un niveau supérieur à celui d’un simple marine. Même si sa force ne paraissait pas extraordinaire non plus ; j’avais beau dire cela, j’avais encore un niveau extrêmement faible par rapport à ce que j' espérer. Mais on fait avec ce qu’on a...un peu plus d’entrainement et d’expériences en combat et je pourrai alors progresser.
Je laissai ma lame là où elle se trouvait en attendant la réaction de la jeune femme et lui dit tout à coup en me rappelant ce qu’elle m’avait dit avant de partir en direction de son bâtiment :

- Merci de m'avoir laisser croupir sur le sol au passage…j’aurai préférer mourir que d’être secourus par une marine telle que vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Lun 5 Mar - 0:02

    Yumiya continua à avancer sans se douter une seule seconde que la pirate allez réussir à la rejoindre. C'est donc avec une grande surprise qu'elle découvrit que tout à coup, la femme aux cheveux rouges étaient apparut devant elle, comme si elle s'était téléportée. Et dire que la borgne n'était plus qu'à quelques mètres de son bateau. Elle n'eut même pas le temps de réagir qu'elle voyait déjà une lame pointée sur sa gorge.

    Elle serra le katana qu'elle avait volé à la femme dans sa main pour s'assurer qu'il était toujours là, cette pirate devait certainement se battre avec deux armes. La pirate lui dit alors avec un regard empli de haine :

    - Depuis quand les marines volent-ils les affaires des autres ? Tu crois vraiment que j’allais te regarder partir avec mon bien le plus précieux ?? Je ne coirs pas que tu connaisses la valeur sentimentale qu’il a à mes yeux alors je te conseille de me le redonner.

    Son regard devint de plus en plus haineux, elle espérait peut-être que la Marine prendrait la fuite ? A moins qu'elle ne voulait vraiment la tuer. Fuir était tout juste impensable pour la sous-lieutenante, autant mourir tout de suite. Elle regarda la femme en souriant, elle ne savait vraiment pas pourquoi, mais tout ça la faisait un peu sourire. Une pirate, qui de plus semblait utiliser un fruit du démon, tout ce qu'il avait de plus détestable dans ce monde aux yeux de Yumiya.

    La femme garda sa lame sous la gorge de Yumiya, attendant certainement une réaction de sa part. Il faut dire que la borgne n'avait jamais été très doué pour répondre ou pour parler. Tout à coup, la femme reprit la parole en disant !

    - Merci de m'avoir laisser croupir sur le sol au passage…j’aurai préférer mourir que d’être secourus par une marine telle que vous.

    La Marine continua à sourire, elle ne savait elle-même pas, si elle l'aurait secourut si avait été une Marine ou un civil, en tout cas, elle se serait bien moqué d'elle, si elle avait été un de ses supérieurs. Mais ne pas la secourir en tant que pirate, n'importe qui aurait fait la même chose.

    La Marine garda son regard fixé sur la pirate tout en lui disant :

    - Il semblerait que tu sois encore vivante, et puis de toute façon, je ne vois pas l'utilité d'un katana entre mes mains, je ne saurais même pas quoi en faire.

    Sur ces mots, elle rendit l'arme à la femme, elle n'aurait pas aimé avoir à la combattre avec seulement la moitié de ses forces, autant lui rendre son bien. Tout en gardant son sourire, elle dit à la femme :

    - Oh, et je ne vole pas, j'emprunte.

    Ce n'était pas vraiment un mensonge, après tout, l'argent qu'elle prenait aux personnes qu'elle croisaient, elle l'empruntait pour une durée éternelle, ou plutôt, elle l'utilisait. Elle jeta un coup d’œil à la lame pointait sur sa gorge, cela faisait déjà la deuxième fois qu'elle était dans une telle situation, sauf que la première fois, le pirate avait été plutôt sympathique et qu'il lui avait laissé la vie sauve, peut-être serait-ce le même cas aujourd'hui ?

    Elle pensa qu'au moins, si elle mourrait aujourd'hui, il n'y aurait sûrement personne pour la regretter, tant mieux, elle ne souhaitait à personne ce qu'elle avait pu vivre, ne pas avoir d'amis avec tout de même quelques avantages après tout.

    La Marine ne bougea pas d'un poil en attendant la réaction de la pirate, si par chance, elle lui laissait la vie sauve, elle ne savait si elle en ferait autant, c'était encore à voir, peut-être engagerait-elle simplement un combat avec une personne dont elle ignorait tout, mais après tout, la pirate ignorait elle aussi tout de la sous-lieutenante, elle savait juste qu'elle faisait partie de la Marine. Elle effaça son sourire en gardant son regard posé sur la pirate et en attendant, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Lun 5 Mar - 4:43

J’avais toujours ma lame sous la gorge de la marine à attendre qu’elle me rende Yüyake.
Ma tête me faisait souffrir et j’avais du mal à rester sur mes deux jambes surtout après avoir à nouveau essayé d’utiliser mon fruit. La marine n’arrêter pas de me sourire malgré le regard que je lui portais et cela m’horripilait mais je retrouvai mon sang froid et relâchai un peu la pression sur elle. La marine à mon grand étonnement mon rendit mon sabre sans rien demander en retour et sans même broncher. J’avais la bouche entrouverte et ne parvenais à rien dire. La femme rajouta alors en gardant son sourire :

- Oh, et je ne vole pas, j'emprunte.

Cette phrase me fit bien rire sur le coup. Emprunter éternellement ou voler c’est la même chose mais je me tus et me contenta de garder ce fou rire à l’intérieur de moi. Ayant quand même un mal fou a le retenir. En, y repensant je ne savais même pas d’où il venait. Peut être de cette phrase.

*Si j’éclatai de rire ici elle me prendra pour une folle * pensais-je

Non en fait il pouvait aussi venir de la fièvre qui me faisait souffrir je ne savais pas trop. Je finis par retrouver mon regard normal et enlevai ma lame de sous la gorge de la marine. Je rangeais mes deux katanas. C’est évident que maintenant je me sentais mieux après qu’ils aient retrouvés leurs places habituelles sur mon côté gauche. Les avoir près de moi me fit sourire et regagnai mon calme même si de grosses gouttes de sueurs envahissaient mon front les unes après les autres.
Je pris alors la parole et dit à la jeune femme :

- Désolé de m’être énervée, c’est juste que c’est mon bien le plus précieux.

Je détournai le regard. A la base je pensais que je serai obligé de la combattre mais maintenant que j’y pense c’était plutôt stupide et puis je ne voulais pas endurer un combat inutile.
Sur ces pensées je disparus de la vue de la marine et décidai de retourner dans la forêt pour avoir un peu d’air frais. Je retournai près du lac et m’y jetai. Plusieurs longues minutes je restai sur le dos, flottant à la surface de l’eau froide, les bras en croix en réfléchissant et en me reposant. La fièvre commença à tomber et mon front était revenu à la température normale. Au bout d’une heure je me décidai à revenir dans la ville. J’arrivai à marcher sans peine mais le moindre mouvement brusque de donnait le tournis.
J’atteins enfin la ville et parvins à trouver quelques médicaments pour me soigner. Je réussis à les avoir gratuitement ...enfin lorsque le vendeur vu l’état dans lequel je me trouvai il a même insisté pour me les offrir. C’était une bonne chose de faite il ne me restait déjà plus que la moitié de l’argent dont je disposais depuis mon départ de Fushia. Dans cette ville il y avait un seul hôtel qui comportait un bar d’ailleurs. Je m’y rendis et demandai un verre d’eau. Heureusement que l’eau n’est pas payante ici sinon autant boire l’eau du lac de la forêt. Je dissous les médicaments dans l’eau et le but d’une traite.
Je me sentais déjà un peu mieux et pus reprendre le chemin vers mon bateau sans difficulté. Dès que j’y arrivai, c’est-à-dire un peu avant le coucher du soleil, je retombai endormie sur mon lit. Le lendemain je me réveillai de bonne heure et traina encore un peu dans ma cabine avant de retourner en ville. Là-bas j’achetai quelques habits car ma garde robe était encore mince (d’après moi xD)
Puis je retournai au bar et demandais une bouteille d’eau. Et oui, pas d’alcool pour l’instant ça valait mieux pour moi. Alors que je buvais une personne entra et s’assit à côté de moi. Je tournai la tête et soupirai doucement. C’était la marine de hier, moi qui pensais qu’elle s’était en allé…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Lun 5 Mar - 5:32

    La pirate sembla se calmer tout à coup, son regard changea de tout au tout et elle abaissa sa lame. Elle rangea ensuite ses épées ce qui fit comprendre à la Marine qu'elle n'avait pas du tout l"intention de se battre. Qu'est-ce qu'ils avaient tous en ce moment, à la laisser tranquille pour rien ? Malgré son calme apparent, la femme pirate transpirait toujours autant, elle devait vraiment être malade après tout, même les pires pirates ne pouvaient échappés à une maladie tenace.

    La femme prit alors la parole pour dire :

    - Désolé de m’être énervée, c’est juste que c’est mon bien le plus précieux.

    Sans que Yumiya ne puisse lui répondre, elle disparut de ses yeux, ne sachant vraiment pas où elle avait bien pu se rendre et n'ayant pas vraiment envie de la suivre, elle retourna vers le bateau de la Marine en se demandant bien comment elle allait faire pour en ressortir sans sanction, elle n'aura qu'à se faire la plus discrète possible.

    Une fois sur le ponton, elle grimpa sans faire de bruit dans le bateau et ignora royalement tous les regards posaient sur elle, on aurait plus dit qu'elle venait de faire une promenade au bord de la plage qu'autre chose. Elle se dirigea directement vers les cuisines et se prit quelque chose à manger puis pris la direction de sa cabine et s'y enferma en soupirant.

    Elle s'assit sur son lit en pensant que son supérieur ne l'avait certainement pas remarqué, tant mieux. Elle commença à manger ce qu'elle avait piqué à la cuisine, un paquet de chips et un gâteau au chocolat, heureusement qu'elle ne prenait pas de poids, sinon, elle serait déjà près des 100 kilos.

    Après avoir finis de manger, elle se coucha sur son lit et s'endormit vite fait. Lorsqu'elle se réveilla, le soleil était à peine levé, mais elle avait une faim de loup, encore. Elle se dirigea à nouveau vers la cuisine et ouvrit le garde manger à la recherche de quelque chose comme un petit pain au chocolat, mais en réalité, il n'y avait plus rien, même pas un paquet de chips. La borgne pensa tout de suite à un coup de son supérieur, si y pensait l'avoir avec de la nourriture, il avait tout compris ! Enfin, elle n'allait pas se laisser faire comme ça, il y aurait certainement quelque chose à manger en ville, à moins qu'il ne soit déjà repartis.

    Elle sortit à l'extérieur et remarqua qu'ils étaient toujours au même endroit, tant mieux. Elle sortit du bateau en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et se dirigea vers la ville en pressant le pas, elle avait faim. Elle se rendit chez le premier boulanger qu'elle croisa et y acheta deux petits pains et trois croissants. Elle dévora le premier petit pain en quelques secondes et entama le second la minute d'après puis se dirigea vers un bar pour y prendre quelque chose à boire.

    Elle termina la dernière bouchée de son deuxième petit pain puis entra dans le bar, elle remarqua alors une femme aux cheveux écarlates, encore cette pirate ! Décidément, tout les poussait à se réunir. Elle s'installa à côté d'elle et commanda un verre de jus d'orange pour avoir au moins quelque chose de ressemblant à un petit déjeuner.

    Elle sortit un des croissants et commença à le manger tout en sirotant le jus d'orange puis demanda à la pirate à côté d'elle :

    - Alors, bien dormi ?

    Elle continua à grignoter son croissant en remarquant qu'il ne lui restait plus que deux sans compter celui qu'elle avait commencé, elle avait peut-être mangé trop vite car à présent, elle avait un peu mal au ventre, la prochaine fois, elle mangerait avec plus de douceur peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Lun 5 Mar - 11:17

Alors que je buvais tranquillement ma bouteille d’eau je remarquai la marine qui s’était installée à côté de moi. Elle demanda du jus d’orange et mangeai des croissants. Un vrai petit déjeuner quoi. Tout à coup je l’enviais mais bon ma bouteille d’eau me suffisait largement. Soudain elle s’arrêta de manger et me demandai :

- Alors, bien dormi ?


Je m’arrêtai de boire et me demandais si elle me disait cela juste pour entamer la discussion ou bien si c’était peut être pur savoir si j’allais bien depuis hier. La première option me paraissait la plus raisonnable et la plus juste mais on ne sait jamais. C’était quand même rare qu’on s’occupe de savoir si j’avais bien dormit ou pas et bizarrement ça eu assez d’effet pour que mes joues prennent une couleur légèrement rosie. Je me contentai de lui répondre :

- Oui, j’ai bien dormis et cette nuit m’a permis de me remettre un peu.

La marine continua à manger ses croissants à une vitesse fulgurante et elle devait maintenant avoir une sacrée douleur au ventre. J’avais justement emmené mon sac avec moi et les médicaments s’y trouvait. Je me rappelai qu’il y en avait un pour les maux de ventres mais je ne l’avais pas utilisé car mon seul mal était la tête plus qu’autre chose hier.
Je me retournais vers la jeune femme et lui demandai :

- Ca va aller ? Sinon il me reste des médicaments tu n’as qu’à demander…

Bien sur si j’avais été une marine je ne sais pas si j’aurai accepté les médicaments d’un étranger et encore moins d’une pirate qui se baladait avec deux katanas...enfin elle pouvait en faire se qu’elle voulait ou bien ignorer ma proposition.
Je réfléchissais d’ailleurs pour trouver un nom à ma technique lorsque je me déplace rapidement avant la venue de la marine. Il fallait déjà qu’il y est un rapport avec la lumière. Il y avait un seul nom possible alors : la vitesse de la lumière ce qui donnais…

*Hikari no sokudo * pensais-je en souriant.

Et oui c’était ma seule technique pour l’instant...bien sur je savais créer un boule de lumière mais elle ne m’était d’aucune utilité pour l’instant. Enfin laissons cela de côté et revenons a nos moutons...enfin à la marine quoi x)
J’attendais sa réponse et demandai alors un petit verre de saké car je pensais que maintenant pour ma tête ça devrait aller. Je m’amusais à faire tournoyer dans mes doigts. Puis je me décidai à le vidait. Je me demandai ce que j’allais faire aujourd’hui...peut être un entrainement mais pour mon fruit du démon. J’aurai voulu que cette marine m’aide mais je ne pouvais peut être pas lui faire confiance et elle ne voudrait surement pas...enfin je ne savais pas et puis elle avait surement autre chose à faire que de s’ennuyer à m’aider. En plus aider une pirate …non elle refuserait d’avance.
Je décidai donc de la laisser tranquille avec ça et j’attendais alors sa réponse pour les médicaments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Lun 5 Mar - 11:46

    Yumiya ralentit un peu sa vitesse de dégustation et se contenta de manger le croissant petit bout par petit bout, ce qui n'arrangeait pas vraiment son problème, mais elle n'allait pas jeter de la nourriture par la fenêtre ! Elle entendit alors la voix de la pirate qui répondait à sa question :

    - Oui, j’ai bien dormis et cette nuit m’a permis de me remettre un peu.,

    La Marine se tourna vers la pirate et remarqua que son visage avait pris un peu de couleur, quelque chose comme du rose peut-être. La borgne termina son croissant en vitesse et avala le verre de jus d'orange d'une traite en pensant qu'il ferait peut-être mieux passer la nourriture. L'effet en fut tout autre, bien au contraire, ce verre de jus d'orange n'avait fait qu'aggraver encore plus son cas. On dirait bien qu'aujourd'hui, leurs places étaient échangés, la Marine était malade et la pirate, elle, était en pleine forme. Celle-ci continua alors en disant :

    - Ca va aller ? Sinon il me reste des médicaments tu n’as qu’à demander…

    Décidément, elle ne devait pas être très doué pour cacher un mal de ventre, la femme n'avait eut aucun mal à tout deviner, en même temps, qui n'aurait pas mal au ventre en mangeant à une telle vitesse ? Certainement quelqu'un de surhumain, malheureusement, elle n'avait rien de surhumain, s'en était tout le contraire.

    Yumiya prit le temps de réfléchir à la proposition de la pirate, qui sait, elle lui donnerait peut-être quelque chose qui la tuerais ? Bah, au point où elle en était, autant essayer ses fichus médicaments et puis, elle ne pensa pas que cette pirate avait prévus qu'elle viendrait ici et qu'elle avait crée exprès pour cette occasion des médicaments empoisonnés, comme si c'était possible !

    Autant accepté, dans ce cas, même si accepté quelque chose d'une pirate ne plaisait vraiment pas à la borgne, après tout, ils n'étaient peut-être pas tous pareils, elle pourrait faire une petite exception pour aujourd'hui, il fallait juste que personne ne l’apprenne, sympathiser avec des pirates, quoi de pire ?! Au pire, elle n'aura qu'à feindre qu'elle n'était pas du tout au courant, ce n'était pas si difficile de mentir après tout.

    Elle répondit à la femme après avoir un peu réfléchis à sa proposition :

    - Des médicaments ne seraient pas de refus, j'aurais du y allez plus doucement sur la nourriture je pense...


    Elle commanda un verre d'eau à l'homme derrière le comptoir et faillis sursauter en touchant le verre qui était glacé, ça n'allait pas l'aider à faire passer son mot de ventre, ça ! Enfin, tant pis, ça l'aiderait à faire passer le médicament, elle n'avait jamais aimé en prendre, qui aime prendre des médicaments de toute façon ? Tous avait un goût écœurant.

    Elle tendit le sachet dans lequel était encore présent deux croissants et le tendit à la pirate :

    - Vous en voulez un ? De toute façon, je n'arriverais jamais à les terminer.

    Elle lui adressa un petit sourire, sourire à une pirate ? Et puis quoi encore, il fallait qu'elle se ressaisisse et vite, sinon, elle risquait de devenir une gentille jeune fille au cœur tendre et aux sourires amicales, ça ne lui correspondait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Mar 6 Mar - 2:12

La marine hésita en entendant ma, proposition c’était normal après tout accepter des médicaments de la part d’une pirate c’était plutôt risqué c’est clair mais elle semblait réfléchir sérieusement à ma proposition. Puis elle me dit :

- Des médicaments ne seraient pas de refus, j'aurais du y allez plus doucement sur la nourriture je pense...

Je lui offris alors les médicaments dont elle avait besoin et elle les avala rapidement pour faire passer le gout infecte .De toute façon tous les médicaments ont un gout insupportable. Elle demanda un verre d’eau après cela, peut-être pour faire passer le gout…
Soudain alors que j’étais en train de penser à cela elle me tendit un sachet avec les deux croissants qui lui restait et me dit alors :

- Vous en voulez un ? De toute façon, je n'arriverais jamais à les terminer.

J’étais surprise qu’elle me les donne comme cela mais le plus surprenant je crois c’est qu’elle m’adressa un petit sourire. Elle qui avait l’air si dure en apparence elle était finalement comme les autres avec une part de gentillesse…
Je répondis alors en souriant à mon tour :

- Oui je veux bien ce serai avec plaisir.

Je crois que c’était la première fois que je souriais depuis bien longtemps peut être même trop longtemps. Je n’arriverai bientôt plus à cacher ma gentillesse sous cette dure apparence que je voulais garder. Mais en lui souriant ainsi je me rappelai que même si l’on est triste on peut toujours sourire quoi qu’il arrive…
Mais je ne voulais pas en faire une habitude...je préférai rester froide avec les autres.
Soudain je me rappelai de quelque chose et dit alors à la marine en baissant un peu le regard :

- Au fait...je m’appelle Erza...Erza Scarlet désolé de ne pas te l’avoir dit avant…

Qu’elle sache mon nom ou pas cela ne faisait pas une grande différence maintenant. Peut être que plus tard il n’y aura qu’elle qui le saura enfin...si je suis encore en vie jusque là.
Peut être qu’elle en avait rien à faire de savoir mon prénom mais pour moi c’était important.
Je repensai justement au comportement de la marine jusqu’ici et c’est vrai que par rapport aux autres marines elle semblait plus...indépendante je dirai.Ça m’étonnerai qu’elle suive les ordres de ces supérieurs d’ailleurs. Je ne pus m’empêcher de lui demander alors :

-Dis Yumiya, pourquoi tu es entré dans la Marine...en te voyant on pourrait dire que la piraterie t’ irais mieux. Enfin j’imagine que chacun a ses raisons.

En finissant sur ces mots je redemandais un verre de saké et le finit d’une traite en attendant la réaction de la marine.
Je me demandais alors ce que je ferai après, retournerai-je sur la mer ? Continuerai-je mon entrainement ? Essayerai-je de nouvelles techniques pour mon fruit du démon ? Pour l’instant en tout cas je restai ici à boire et parler avec cette marine. De toute façon rien ne presse pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Mar 6 Mar - 5:49

    La pirate lui répondit alors en souriant :

    - Oui je veux bien ce serai avec plaisir.

    Yumiya posa un des croissants devant la pirate en se demandant bien pourquoi elle faisait cela, après tout, ce n'était vraiment pas dans son habitude. Peut-être qu'aujourd'hui, elle s'était levée sur un autre pied et qu'elle était devenue d'une gentillesse étrange. En tout cas, elle n'était pas prête de devenir sympathique avec d'autres personnes et encore moins avec ces Marines repoussants.

    La pirate continua à parler pour dire à la Marine :

    - Au fait...je m’appelle Erza...Erza Scarlet désolé de ne pas te l’avoir dit avant…

    La sous-lieutenante sourit en pensant à leur rencontre d'hier, au final, elle avait réussit à faire un exception avec elle, c'était un peu étonnant en sachant qu'elle n'avait pas du tout l'intention de lui dire la vieille, comme quoi, une nuit pouvait changer des gens ou du moins, leur manière de percevoir certaines choses.

    Après cette courte réflexion, la Marine se rendit compte que son mal de ventre s'était amélioré, à priori ces médicaments avaient un effet bénéfique ce qui contredisez la thèse qu'ils soient empoisonnés, c'était une assez bonne nouvelle.

    Erza reprit la parole pour dire :

    -Dis Yumiya, pourquoi tu es entré dans la Marine...en te voyant on pourrait dire que la piraterie t’ irais mieux. Enfin j’imagine que chacun a ses raisons.

    Elle commanda alors un verre de saké qu'elle avala d'une traite. En même temps, Yumiya prit le temps de réfléchir aux paroles de la pirate tout en remontant le passé pour retourner à cet instant, elle ne se rappelait plus vraiment ce qui l'avait motivé à entrer à la Marine, c'était certainement son envie de vengeance et la promesse d'avoir un endroit couvert où dormir et à manger tous les soirs.

    La Marine répondit à la pirate quelques secondes plus tard :

    - Et bien, c'était il y a pas mal de temps, mais je pense que je suis entrée dans la Marine tout d'abord à cause de mon envie de vengeance mais aussi parce que j'avais la garantie d'avoir un endroit où dormir et d'avoir à manger. Ce sont les mêmes raisons qui me motivent aujourd'hui à y rester, même si je préfèrerait avoir un peu plus de liberté...

    Elle soupira, il faut dire que pour avoir un peu plus de liberté, il lui faudrait un peu plus d'argent et, les seuls berrys qu'elle avait était pour la plupart issus de la poche d'autres Marines. Si elle quittait la Marine, elle ne pourrait donc plus voler de l'argent, et dans ce cas, elle n'aurait plus rien pour se nourrir. De toute façon, pour le moment, elle arrivait à gérer plus ou moins les choses, peut-être qu'un jour, de vrais sanctions tomberaient, peut-être.

    En pensant à la question de la pirate, Yumiya se demanda qu'elle pouvait lui poser la même question et lui demande :

    - Et toi ? Pourquoi es-tu devenue une pirate ? Après tout, tu n'es pas aussi méchante que tu en as l'air.


    La dernière était peut-être de trop, mais elle ne faisait que dire ce qu'elle pensait, elle avait toujours eut une vision du pirate comme quelqu'un de sanguinaire et de sans cœur qui ne vit que pour tuer, piller et devenir le plus fort, le plus riche et le plus puissant. Or, celles-ci ne correspondait pas vraiment à cette vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Mar 6 Mar - 11:33

Après avoir bu mon verre de saké d’une traite j’attendis la réponse de la marine en grignotant les croissants que je n’avais toujours pas touchés. Je pris soigneusement le temps de les manger pour éviter de subir le même sort que Yumiya. En les mangeant je me rendis compte que je n’avais pas mangé depuis des jours voir des semaines et que la faim me torturer le ventre mais j’avais l’habitude après toutes ces années…après avoir faillit mourir de faim tant de fois de faim...enfin tant que j’avais de l’eau ou autre boisson a portée de main tout aller bien.
La marine me répondit alors :

- Et bien, c'était il y a pas mal de temps, mais je pense que je suis entrée dans la Marine tout d'abord à cause de mon envie de vengeance mais aussi parce que j'avais la garantie d'avoir un endroit où dormir et d'avoir à manger. Ce sont les mêmes raisons qui me motivent aujourd'hui à y rester, même si je préfèrerait avoir un peu plus de liberté...

Je réfléchis a ce qu’elle venait de dire et en conclut que nous nous ressemblions plus que je ne voudrais l’admettre. Et pour l’endroit où dormir et le couvert c’est vrai que c’était un avantage. Mon avantage c’était plutôt la Liberté dans mon cas. Enfin si on peut appeler cela une Liberté. C’était justement ce qu’elle rechercher elle aussi, plus de libertés.
Elle soupira pour je ne sais quel raison et ensuite elle me demanda :

- Et toi ? Pourquoi es-tu devenue une pirate ? Après tout, tu n'es pas aussi méchante que tu en as l'air.


Je souris en entendant ce compliment enfin si on pouvait appeler cela ainsi. Je réfléchis en revoyant mon passé défiler devant mes yeux et finit par répondre en appuyant ma tête contre la paume de ma main :

-Je l’avais décidé depuis que j’avais entendue toutes ces histoires sur les pirates...mais c’est aussi par vengeance comme pour toi. Après avoir vécut une vie sous l’esclavage de la marine en voir un seul me répugne et c’est surement pour ça que je suis froide et peut être haineuse envers ceux qui en font partie. Ma haine ne devrait surement pas être dirigée contre la plupart d’entre vous qui ne savent rien de ce qui m’est arrivé mais je ne peux pas m’en empêcher...
Et puis j’ai la Liberté au moins, c’est ce dont je rêvais même si je dois vivre assez durement pour moi ce n’est rien. J’aime cette vie.


Ça m’étonnait de me dévoiler ainsi à une marine et de sourire autant mais c’est vrai la Liberté dont je rêvais je l’aie obtenue et rien ne pouvait me rendre plus heureuse même si la haine dévore une partie de moi chaque jour.
Mais si j’en suis là c’est grâce à l’Espoir. Je ne l’avais pas encore perdu pour retrouver Gérard même si c’était improbable…
Je rêvassais un peu et puis continuai sur ma lancée :


--Tu sais tu pourrais devenir pirate...même si pour vivre on doit parfois voler pour vivre, même si pour conserver notre Liberté on doit prendre des vies, et même si on a beaucoup d’obstacle a traverser c’est toujours mieux que d’être au service de quelqu’un.

Je savais que je ne la convaincrai pas mais je voulais juste lui exposer mon opinion.
Mais jusqu’aujourd’hui je ne pensais vraiment pas réussir à discuter à une marine comme à une amie. C’était étrange comme sentiment mais ça me soulageait sans savoir vraiment pourquoi.C'est comme si l'espace d'un instant toute ma haine et ma tristesse c'était en aller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Mar 6 Mar - 11:55

    Yumiya crut déceler sur les lèvres d'Erza un sourire, ou en tout cas quelque chose y ressemblant énormément. La Marine se demande bien ce qui pouvait autant la faire sourire, mais passa bien vite à autre chose en voyant que la femme avait posé sa tête sur sa paume et s'apprêtait à répondre :

    -Je l’avais décidé depuis que j’avais entendue toutes ces histoires sur les pirates...mais c’est aussi par vengeance comme pour toi. Après avoir vécut une vie sous l’esclavage de la marine en voir un seul me répugne et c’est surement pour ça que je suis froide et peut être haineuse envers ceux qui en font partie. Ma haine ne devrait surement pas être dirigée contre la plupart d’entre vous qui ne savent rien de ce qui m’est arrivé mais je ne peux pas m’en empêcher...
    Et puis j’ai la Liberté au moins, c’est ce dont je rêvais même si je dois vivre assez durement pour moi ce n’est rien. J’aime cette vie.


    La Marine sourit en entendant cette histoire, après tout, leur histoire était plus ou moins similaire, sauf que dans son cas, c'était des Marines dont elle voulait se venger, et non pas des pirates, mais leur objectif était le même, se venger. Au fond, elle se ressemblait même si tout semblait les opposer.

    En y repensant, la Marine aimerait bien être à nouveau libre, mais les seuls moments où elle n'avait eu personne derrière elle, elle en était arrivée au point de ressembler un peu plus à un monstre qu'à un être humain, elle s'était perdue dans un désert et s'était renfermée dans sa bulle.

    Tout en rêvassant un peu, la pirate continua à parler :

    -Tu sais tu pourrais devenir pirate...même si pour vivre on doit parfois voler pour vivre, même si pour conserver notre Liberté on doit prendre des vies, et même si on a beaucoup d’obstacle a traverser c’est toujours mieux que d’être au service de quelqu’un.

    Devenir pirate ? Elle était bien bonne celle-là, devenir libre, oui, mais pirate, non. Ce n'était vraiment pas ce qu'elle souhaitait devenir, loin de là, tout le contraire. Elle voulait tous les exterminer, les uns après les autres. Alors, que ferait-elle une fois qu'il serait tous mort ? Elle n'aurait qu'à se tuer à son tour pour en finir définitivement avec la piraterie, mais ce n'était franchement pas ce qu'elle souhaitait, accomplir son désir de vengeance pour mourir après, à quoi cela lui servirait-il ?

    La Marine sourit puis s'adressa à la pirate :

    - Si je te disais que tu pourrais faire partis de la Marine, même si parfois, tu dois obéir et te battre pour une cause qui ne te correspond pas, que dirais-tu ?


    Elle arrêta ses paroles ici pour laisser la pirate réfléchir durant quelques minutes, même si celle-ci devait très bien connaitre la réponse à cette question. Elle regarda la femme avant de lui dire :

    - Si tu étais une Marine, tu te haïrais et tu ne pourrais plus te regarder dans une glace, c'est la même chose pour moi si je devenais un jour une pirate. Et puis, moi la liberté, ça ne me va pas, les seuls jours où j'ai été libre, sans personne derrière moi pour me diriger, j'ai frôler la mort à deux reprises... Il faut dire que j'étais encore un peu jeune...

    Elle repensa alors à ces instants, son intelligence l'avait poussé à se rendre dans un désert, qu'elle bêtise ne fait-on pas lorsqu'on a dix ans. La seconde fois, elle s'était réfugiée sur un bateau de la Marine et qui sait, elle serait certainement morte de faim si ce Marine ne l'avait pas trouvé et l'avait secouru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Mer 7 Mar - 8:21

Lorsque je lui demandai si elle ne voulait pas être pirate plutôt que marine elle me répondit :

- Si je te disais que tu pourrais faire partis de la Marine, même si parfois, tu dois obéir et te battre pour une cause qui ne te correspond pas, que dirais-tu ?


Evidemment que je voudrais rester pirate. Je n’avais aucune envie de devenir marine même si c’était une question de vie ou de mort.
Pendant que j’y réfléchissais la marine me laissa dans mes pensées puis elle me regarda et dit :

- Si tu étais une Marine, tu te haïrais et tu ne pourrais plus te regarder dans une glace, c'est la même chose pour moi si je devenais un jour une pirate. Et puis, moi la liberté, ça ne me va pas, les seuls jours où j'ai été libre, sans personne derrière moi pour me diriger, j'ai frôlé la mort à deux reprises... Il faut dire que j'étais encore un peu jeune...

J’avais de la peine pour elle en entendant ses paroles. Elle a du avoir aussi un lourd passé derrière elle. Je répondis en souriant légèrement :

- Oui c’est vrai ma question était stupide je l’admets.

Quelques minutes passèrent des minutes pendant lesquelles ma cuisse droite me faisait extrêmement mal. J’avais surement trop forcé cette semaine. Cela faisait un bon bout de temps que je n’avais pas eu un claquage comme celui-ci. Enfin je souffrais en silence et ne le montrer absolument pas comme d’habitude…je n’aimais qu’on voit que j’ai mal quelque part. Je préférai qu’on m’ignore ainsi. Il manquait plus qu’on me prenne en pitié. Heuresement cela n’étais jamais arrivé jusque là. J’étais restée dans ce bar que trop longtemps et voulait prendre l’air un peu. Je déposai l’argent sur le comptoir et me tournai vers la marine en souriant :

- Je n’aime pas rester ici trop longtemps j’ai besoin d’air frais...si tu restes encore un peu sur cette île on aura l’occasion de reparler.


Puis je pris mon sac et me dirigeais vers la sortie. Je traversai la ville et arriva au ponton. En voyant le bateau de la marine je décidai d’aller voir ce qu’il cachait derrière lui. J’avais aussi pensé à y entrer et le visiter mais finalement j’y renonçai. Je le contournai alors et découvris une grande plaine d’herbe avec toutes sortes de fleurs qui la recouvrait entièrement.
Je n’attendis pas plus longtemps et m’écroulai au milieu de la plaine. Je restai allongée, mes sabres à côté de moi à m’amuser à mettre des fleurs dans mes cheveux et a admirer le ciel plus bleu que jamais. La brise chaude me donnait envie de rester ici éternellement après tout j’étais bien ici. Je réfléchissais encore a mon passé et a ce que j’allais faire. J’avais l’impression de m’ennuyer ces temps-ci. Allongée depuis de longues minutes, je regardai ma main et y fis apparaitre une boule dorée de lumière. Je la faisais tournoyer dans ma main avec le regard comme emprisonné dedans. J’avais mis tellement de temps à trouver quel était le fruit que j’avais mangée quand j’étais petite mais je ne savais pas encore comment m’en servir en combat. Peu importe je trouverai bien comment de la lumière pouvait blesser.
J’eue alors comme une illumination lorsque je senti un rayon de soleil toucher mon visage. C’étais chaud...je pouvais alors peut être transformé cette lumière en rayon et peut même utiliser la chaleur de la lumière pour créer une flamme…enfin il ne fallait pas rêver mais je rendrai cela possible. Après je repensai à mes sabres en les regardant :

*Comment je pourrais-je faire pour me servir et de mon fruit et de mes sabres en même temps ? *

J’y réfléchis longuement mais ne trouvais aucune solutions faisables...quoi que si je l’ai entourée d’une lumière je pourrais me servir de celle-ci pour créer des attaques. Oui ça pouvait marcher. Il restait juste...à trouver comment faire...le plus dur.
J’étais en train d’imaginer toute sorte de système qui pourrait faire en sorte de fusionner le fruit et l’art martiale en une seule forme. Peut être que je pouvais tout simplement me servir de ma main. Bref je testerai cela un autre jour. Je me retournai et posai ma tête dans mes bras en regardant mes longs cheveux écarlates briller au soleil et voler doucement grâce au vent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Mer 7 Mar - 10:08

    La pirate répondit à la Marine, tout en ayant un sourire plutôt sympathique :

    - Oui c’est vrai ma question était stupide je l’admets.

    Yumiya sourit à son tour en entendant ses paroles, il est vrai que la question était un peu bête dans le sens de la borgne, mais Erza n'avait certainement pas les mêmes opinions qu'elle, une chose qui devait lui paraitre normal, paraitrait étrange à la sous-lieutenante.

    Plusieurs minutes défilèrent sans qu'aucunes des deux femmes ne prennent la parole, elles n'avaient certainement plus rien à se dire, après tout, elles en avaient déjà dit assez, voir trop. Elle n'aimait pas avoir à radoter ces vieux souvenirs, encore moins à une pirate. Elle ne les avait jamais raconté à personne même si elle était certaine que ces souvenirs apparaissaient dans un dossier que certaines personnes dont elle ignorait le nom devait avoir accès. Il y a certainement certaines choses que seule elle savait, mais d'autres n'appartenaient plus qu'à elle seule.

    La pirate brisa la réflexion de la borgne pour lui dire :

    - Je n’aime pas rester ici trop longtemps j’ai besoin d’air frais...si tu restes encore un peu sur cette île on aura l’occasion de reparler.

    Elle saisit son sac et se dirigea vers l'extérieur de la taverne. A cet instant, la Marine ne s'occupa plus d'elle et se concentra sur le bois du comptoir. Elle le regarda quelque seconde, complètement perdu dans un monde dont elle était la seule à détenir les clés jusqu'à ce que le restaurateur la secoue doucement, il avait peut-être peur qu'elle était morte, ou alors, pensait-il qu'elle s'était endormie, ce qui n'était pas tout à fait faux.

    Elle releva la tête en fixant l'homme d'un œil vide puis posa de l'argent sur le comptoir en se rendant compte que c'était les derniers sous qu'elle avait en poche, il lui fallait certainement retourner sur le bateau et accepter sa sentence, il y aurait bien un moment où elle craquerait.

    Elle se dirigea ensuite vers la sortie de la taverne et pris la direction du bateau de la Marine tout en restant plongé dans ses pensées. Elle ne voyait plus rien à ce qui se passait autour d'elle et se dirigeait sans se rendre compte vers le navire. L'île aurait pu être en feu qu'elle n'aurait rien vu du tout. Elle monta dans le bateau et se rendit dans sa cabine avant de se coucher sur son lit en se demandant ce qu'elle pourrait bien faire aujourd'hui.

    Elle devrait peut-être accepter cette fichue mission, au moins ça l'occuperait un peu. Elle sortit donc de sa cabine et partit à la recherche de son supérieur qu'elle trouva devant son "bureau", enfin, c'était plus une table en bois avec un espèce de fauteuil derrière. Elle l'interrogea sur la mission et celui-ci lui répondit qu'il l'avait déjà terminé et qu'il était prêt à repartir.

    Cela étonna la borgne qu'il ne soit pas repartis sans elle, il avait peut-être bon cœur dans le fond, à moins qu'il ne voulait avoir le plaisir de la voir mourir de faim devant ses yeux. Yumiya soupira, elle venait de perdre sa dernière chance d'avoir encore un accès au garde manger, elle n'aura plus qu'à se nourrir comme les autres Marines...

    Elle se redirigea vers sa cabine en se demandant quand serait-il midi. Midi ? C'était bien l'heure d'un repas normal non ? Comment appelait-on cela... Le déjeuner ? Quelque chose dans ce genre. Elle sentit quelque secousse et comprit qu'ils étaient certainement en train de repartir. Elle espérait qu'il retournerait au quartier général de la Marine au plus vite, au moins là-bas, pas de mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   Lun 9 Avr - 9:38

Je relevai la tête et me rassis en entendant du mouvement à côté de moi.Je vis le bateau de la Marine partir et surement avec elle à l'intérieur.Je souris et pensai :

*A la prochaine Yumiya...*

Puis je pris mes katanas , mes affaires et m'en allai à mon tour dans ma petite barque vers une autre destination...encore inconnue comme à mon habitude...


Fin

_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une marine et une pirate qui se rencontrent…quoi de pire ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La compétition entre la marine et des pirates : À la recherche du trésor de Frinkeinstein. [Kokoyashi Town, Rang A, Pirate]
» Pirates contre marine
» Entraide Pirate ! Contre la Marine bien sûr... [PV Hatsune]
» besoin d'un marine ou pirate méchant pour un cache cache
» Renom et honneur du marine Walter C Drake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: West Blue :: Ile de Toroa-