One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xeno-Zero

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 06/07/2012
Localisation : Si je vous le disais, je serais contraint de vous tuer.

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Hasaki Hasaki No Mi/Fruit de l'Arme Organique

MessageSujet: Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]   Ven 6 Juil - 8:09

XENO-ZERO


Information Général :

Surnom : Corbeau
Date de Naissance : Inconnue
Âge : Inconnu.
Fonction (Pirate, Marine, etc) : Pirate
Rang (Bretteur, Musicien, Colonel, etc) : Matelot
Arme(s) (Une maximum, sauf exception) : Aucune arme, mis à part son organisme détraqué.
Fruit du démon : Hasaki Hasaki No Mi : Xeno-Zero détient une capacité étonnante, celle de changer n'importe quelle partie de son corps en arme organique meurtrière hérissée de pointes tranchantes. Les excroissances sont dotés d'yeux, qui permettent par exemple au cyclope de voir derrière lui. Les armes biologiques sont également étirables et malléables à souhait. De ce fait, elles sont également loin d'être aussi résistantes qu'une armure et, lorsqu'elles sont arrachées, amènent Xeno-Zero à adopter de nouveau sa forme normale. Il est en mesure de se transformer partiellement, ou totalement, mais plus il altère le fonctionnement de son être, plus il se fatigue. Il n'est pas en mesure de soigner une blessure par l'intermédiaire de cette technique, seuls les tissus transformés sont insensibles à la douleur.

Une beauté fatale ou une monstruosité ?

Le Corbeau est une bien étrange créature, possédant une forme physique humanoïde certes, mais loin de correspondre à celle d'un être humain normalement constitué. Sa voix caverneuse aux échos mystique fera trembler d'effroi tous ceux qui l'entendront, tandis que son oeil inexpressif vous fixera, semblant vous scruter de l'intérieur.

Vêtu d'une armure légère ornée de divers bijoux représentant des crânes et des dents acérées, la majeure partie de son visage est constamment dissimulée par une capuche se terminant en pointe, légèrement déchirée. Son visage, car il ne s'agit pas là d'un masque, est parfaitement lisse et blanc, et un oeil unique se situe en son centre, lui-même entouré de symboles inconnus. Tout son être est couvert de coutures étranges, lui donnant l'apparence d'une sinistre poupée rapiécée.

Lorsqu'il change de forme, Xeno-Zero devient un véritable cauchemar protégé par des appendices noircis et crochus, qui semblent par ailleurs étrangement vivants. On distingue souvent des battements légers qui secouent ces masses informes de piques et de lames, elles ne sont que le reflet de la véritable nature du Corbeau, à savoir un monstre sanguinaire.

Un psychopathe ou un pacifique ?

La mentalité de cette bête assoiffée de sang qu'est Xeno-Zero est difficilement descriptible, dans la mesure où ce dernier est parfaitement instable, et totalement incompréhensible. Il n'est pas rare que ce dernier commettre un meurtre sauvage sans le moindre motif, si ce n'est celui de calmer ses pulsions meurtrières dénuées d'origine. Oui, le Corbeau semble souffrir d'un besoin irrépressible de semer la haine et la terreur partout où il passe.

Ne se limitant pas seulement au crime, ce dernier fait parfois preuve d'une effrayante présence d'esprit lorsqu'il s'agit de tourmenter ses pairs, Xeno-Zero se complaît dans l'atrocité gratuite, et a tendance à provoquer volontairement les cris et les pleurs pour son bon plaisir. En définitive, Xeno-Zero est loin d'être insensible, car ce dernier éprouve une forme de joie particulière lorsque son entourage évolue dans la douleur permanente.

Il est possible de le raisonner, ce dernier possédant tout de même quelques valeurs fondamentales comme l'instinct de survie, d'où sa capacité à intégrer un équipage, si on ferme les yeux sur les débordements dont il se rend responsable. Lorsqu'il jure allégeance à un supérieur, il obéit à ses ordres aveuglément, qu'il les considère inadaptés ou non. Mais lorsqu'il s'agit de s'amuser, il est le seul maître à bord, et personne ne peut lui ôter ce plaisir.

Incontrôlable, c'est donc le mot qui le définit le mieux. Concrètement, Xeno-Zero ne cherche qu'à se repaître du mal-être des autres, et rares sont ceux qui ressortent indemnes d'une entrevue avec cette entité malsaine.

Un passé douloureux ou joyeux ?

Le passé de Xeno-Zero demeure un véritable mystère, y compris pour lui-même. Sa genèse demeure parfaitement masquée aux yeux du monde, de même que le jour où il ingéra le Fruit du Démon. Une chose est sûre, son corps et sa psyché ont subit des changements traumatisants, qu'il est incapable d'expliquer. Chaque souvenir semble avoir été littéralement effacé, et un verrou mental dissimule l'accès à ce qu'il était, en admettant qu'il ait un jour put être autre chose qu'un monstre indescriptible.

Et même depuis son retour à la réalité, sa renaissance pour ainsi dire, les origines de sa sinistre ascension restent méconnues. Réputé dans les tréfonds de notre univers pour être un assassin hors-pair, le Corbeau, car c'est ainsi qu'on le surnomme dans le milieu du meurtre organisé, a toujours rempli ses contrats à la perfection. Cela dit, le tueur laisse toujours sa marque, à sa manière, dans la mesure où les cadavres des victimes sont toujours mutilés avec une sauvagerie sans nom, ainsi exposés aux forces de l'ordre dans de macabres mises en scène dont lui seul a le secret. Pour appuyer ses propos, donnons l'exemple d'un honnête représentant de la Marine, confronté à une dépouille dont les muscles tracto-mandibulaires font office de moustache, l'effet est saisissant. L'odeur est tout autant, mais ne nous éloignons pas de notre propos initial, à savoir Xeno-Zero...

Cet or qu'il accumulait à force de commettre des crimes abominables -allez savoir qui est le plus aliéné, le tueur ou son commanditaire ?- personne n'avait jamais su ce qu'il en avait fait. Xeno-Zero avait un bien étrange objectif, celui de s'orienter vers la piraterie et de quitter sa confortable situation, sans que personne ne puisse en expliquer la raison. On supposait même, par ailleurs, que lui-même n'en savait rien... Quoi qu'il en soit, l'assassin prodige -ou le meurtrier à la folie sans limite, encore une fois tout dépend du point de vue- se décida à rejoindre les rangs des Pirates. Peut-être que les commandes insuffisantes ne lui permettent plus de satisfaire son appétit malsain pour l'eviscération à répétition, quoi qu'il en soit nous ne pouvons que spéculer. Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'une véritable peste s'abat sur le Monde, car le démon est en marche, et il évolue désormais au gré des vents impétueux.



Derrière l'écran


Prénom : Enzo
Âge : 18
Fille ou garçon : Je suppose que mon prénom me permet d'éviter la question.
Comment as-tu découvert le forum ? Par un top-site, un pur coup de chance occasionné par un ennui mortel, pour ainsi dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syu Anri
Navigateur
Navigateur
avatar

Messages : 532
Date d'inscription : 09/11/2011

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kilo Kilo no Mi

MessageSujet: Re: Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]   Ven 6 Juil - 9:42

Bonjour !

Très, très, très bonne présentation, je n'ai absolument rien à dire, c'est très agréable à lire, et intéressant, bien sûr. Bon, le fruit est assez étrange, mais le principe est assez prometteur, j'ai bien envie de voir comme tu vas l'exploiter, et surtout, l'évolution de ton personnage qui a une personnalité bien à lui.

Dans ton test, je veux que tu approfondisses plus la personnalité de ton personnage, en mettant en scène un meurtre par exemple. En fait, je ne te donne pas de réel test, juste un objectif pour celui-ci. Pour le reste, je te laisse libre de faire ce que tu veux. Juste pour le nombre de lignes... 30 minimum, je veux avoir de quoi me faire une idée.

Bonne chance !

_________________~

« Respice post te, hominem te esse memento. »
« Regarde autour de toi et souviens-toi que tu n'es qu'un homme. »

Merci à Stein pour l'avatar et la signa ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xeno-Zero

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 06/07/2012
Localisation : Si je vous le disais, je serais contraint de vous tuer.

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Hasaki Hasaki No Mi/Fruit de l'Arme Organique

MessageSujet: Re: Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]   Ven 6 Juil - 11:15

Parmi les arbres, une ombre se déplaçait en silence, au rythme du vent léger qui agitait les branches des arbres dans un doux murmure. Sur le chemin sinueux qui séparait la forêt en deux, un personnage de haute stature s'avançait avec nonchalance, légèrement alcoolisé, est en très bonne compagnie, à en juger par les atouts des jeunes femmes en robe qu'il tenait à chaque bras. La faiblesse du richissime homme d'affaire résidait là, son plus gros défaut était de toujours vouloir en faire trop. Souhaitant sans nulle doute impressionner les deux donzelles qu'il avait pêché en leur montrant ses qualités humaines, l'insouciant les avait amené se pavaner dans la nature, s'improvisant poète d'un soir pour le plaisir de ces dames en jouant la carte de la sensibilité. Ce qu'il ne savait pas en revanche, c'est que la seule forme de vert qui les intéressait était les billets dont les poches de son costume étaient bourrées.

Trop confiant, il l'était, et cela lui coûterait bien plus que quelques Berrys... La commande du Corbeau était simple, un meurtre payé en deux parties, la moitié avant, et le reste après confirmation de l'assassinat. A défaut d'être honorable, Xeno-Zero honorait ses contrats. L'oeil de la créature dissimulée dans un arbre s'ouvrit alors, lorsqu'elle entendit le petit groupe se mouvoir près d'elle. Ayant transformé son corps en masse informe et visiblement solide, le monstre ressemblait à s'y méprendre à une branche d'arbre. A la différence près que les branchages n'ont pas pour habitude de sectionner les carotides et d'arracher les membres... Lorsque le rire tonitruant du directeur se fit moins insistant, Xeno-Zero se risqua à adopter sa forme normale, venant suivre discrètement ses proies avec une habileté hors du commun. Tel un rapace rôdant au dessus d'un innocent rongeur, il était fin prêt et tremblait d'envie à l'idée de voir leur sang asperger l'herbe luisante... Mais il devait se contenir, éviter de prendre tout risque inconsidéré, ce qu'il fit. Les trois individus s'arrêtèrent devant un petit bosquet fleuri, et l'homme entama une tirade au moins aussi creuse que son crâne.

"Oui, j'aime la nature... L'air frais constitue pour moi un véritable instant de calme et de félicité, loin des tracas de l'entreprise. Ma vie est dure, je le reconnais, mais je détiens de lourdes responsabilités, vous savez ?"

La jeune femme postée à sa droite, sourire charmeur en place et rire idiot paré au lancement, lui adressa un regard faussement touché par tant de sensibilité, accordant sans le vouloir un coup d'oeil à la montre hors de prix de son compagnon de soirée. Le gros homme s'amusa de cette réaction et, très offusqué par l'absence de réaction de sa seconde conquête, tourna la tête de l'autre côté. Ce qu'il vit le tétanisa sur place, ne lui arrachant même pas le moindre cri d'effroi. Le visage de sa compagne était bel et bien tourné en sa direction, au détail près qu'il était totalement disloqué, et que deux pointes tentaculaires avaient percé ses yeux, s'approchant dangereusement du gros entrepreneur en projetant sur lui quelques gouttes de liquide écarlate. Reprenant finalement possession de ses moyens, il lâcha le bras de son autre compagne paralysée par la terreur et s'enfuit à toutes jambes, hurlant à s'en écorcher la gorge qu'on lui vienne en aide, qu'il n'était pas n'importe qui, et tout un tas d'inepties qui n'influaient absolument pas sur ces chances de survie. -A la rigueur, le fait d'hurler comme un animal que l'on égorge devait probablement l'essoufler, mais rien de plus.-

S'éloignant du chemin initial en passant parmi les arbres à une vitesse respectable par rapport à son poids et à sa taille, il accusait de nombreux coups de branches en plein visage, mais il semblait bien décidé à fuir son agresseur, son instinct le guidait dans les bois, et il s'enfonçait un peu plus chaque seconde dans le piège sournois que le monstre sanguinaire avait mis au point juste pour lui. -quelle charmante attention, me direz-vous.-
En se prenant malencontreusement les pieds dans une racine légèrement surélevée, il s'écrasa face contre terre, dans la boue, froissant par la même occasion son si joli costume et sa cravate de bien mauvais goût. Il se retourna et rampa jusqu'à un tronc, se collant dos à la structure de bois, le souffle court. Il tentait de se persuader que cette vision d'horreur n'était que le fruit de ses consommations excessives, sans grande conviction cela dit.

Une goutte d'eau tomba sur son épaule, et il leva instinctivement la tête. Sauf que cette fameuse goutte n'était pas composée d'eau, mais du sombre liquide qui coulait quelques minutes plus tôt dans les veines de la charmante femme qu'il tenait à son bras. Au dessus de lui, l'assassin pendait, ses pieds changés en faucilles accrochées à une branche épaisse. Dans les mains de la créature apocalyptique, les deux faces défigurées des deux dames froidement mutilées et réduites au silence. Faisant bouger la tête de l'une d'entre elle comme un enfant l'aurait fait avec un jouet, l'abject entité lança de sa voix étrangement inhumaine en imitant celle de la défunte :

"Inutile de courir, tu sais bien qu'il est trop tard."

Un petit éclat de rire sardonique, et Xeno-Zero fit bouger l'autre tête, prenant une voix légèrement plus grave :

"Dors bien, maintenant."

Le dernier hurlement de cette nuit placée sous le signe du Dieu de la mort, et le silence revint. Le lendemain, aucune trace du criminel... Mais seulement la conviction que cela recommencerait, encore et encore, et ce jusqu'à ce que le cauchemar cesse enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syu Anri
Navigateur
Navigateur
avatar

Messages : 532
Date d'inscription : 09/11/2011

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kilo Kilo no Mi

MessageSujet: Re: Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]   Ven 6 Juil - 11:35

Validé, très bon Test RP, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, on voit que tu maitrises bien ton personnage. Très bon vocabulaire, au passage.

_________________~

« Respice post te, hominem te esse memento. »
« Regarde autour de toi et souviens-toi que tu n'es qu'un homme. »

Merci à Stein pour l'avatar et la signa ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Xeno-Zero, abomination aliénée. [achevée ?]
» Une chasse interompue [PV Aliénor ]
» Entre feuilles et amitié [PV. Aliénore]
» Aliénore S. Marshall, I'm an asocials girl [Finis !!]
» Aliénation (ou Démentation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Accueil :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées-