One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'affrontement est proche , de vieux souvenirs resurgissent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rio Dillinger
Vice-Capitaine
Vice-Capitaine
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 22
Localisation : DTC.

Caractéristiques
Riyals:
3570/15000  (3570/15000)
Prime: 58.000.000
Fruit du Démon: Logia de La terre

MessageSujet: L'affrontement est proche , de vieux souvenirs resurgissent !    Lun 16 Juil - 4:22

 L'affrontement est proche , de vieux souvenirs resurgissent !


À l'approche de la grande bataille!
                                     

Le soleil venait d'atteindre son paroxysme, pourtant il faisait froid , très froid, j'étais là dans ma cabine, en train d'observer et de décortiquer les cartes d'Estelle, qui était devenue notre nouvelle navigatrice, j'avais beau avoir de belles capacités elle me surpassait, c'était donc elle la navigatrice principale, moi je me contentais de mon rôle de vice capitaine, aidant Estelle par loisir, j'aimais les cartes, je ne sais pas pourquoi mais j'étais attiré par celle-ci, ne m’empêchant pas d’emprunter quelques-unes a notre navigatrice pour travailler dessus, c'était devenu plus un passe-temps qu'autre chose , un temps qui devenait de plus en plus long , depuis notre départ de Loguetown, la routine reprit sa place sur le bateau, plus de nouvelles recrues, plus d’escarmouches avec la marine , pas d'intrus sur le bateau, ni même de combat improvisé sur une île ou un bateau. Tout était calme, ce climat plus qu'étrange y était pour beaucoup, cela n'était pas banale de voir un soleil si radieux alors qu'il faisait si froid, la température ne dépassant pas les 5 degrés, tout le monde était à l'intérieur , tout le monde sauf Erza, celle-ci semblait depuis quelque temps plus pareille, sans doutes ses souvenirs resurgissaient , son enfance douloureuse, sa vie d’esclave, tous ces moments douloureux qu'elle a dû vivre avant de me rencontrer. En pensant à elle je ne pus sombrer dans mes pensées commencées à me remémorer toutes les aventures que j'eus traversé avant d'en arriver là, tout ce qui m'a conduit à devenir le vice capitaine d'un équipage qui allait bientôt éclater à la face du monde entier, en déclarant la guerre à la marine, moi-même j'avais du mal à y croire.


Les souvenirs resurgissent !  


Je me rappelle encore étant enfant, en train de courir dans les petits champs de blé et autres exploitations qui se trouvaient sur cette île marine dirigée par ma mère, à l'époque la vie était simple, je n'avais pas à affronter la mort régulièrement, ni même à me cacher de qui que ça soit, tout ce dont j'avais besoin c'était de jouer, j'aurais d'ailleurs aimé continuer ainsi durant le reste de mon existence , du moins c'est comme ça que je pensais à l'époque. Mais très vite en entrant dans l'adolescence, j'ai commencé à me poser des questions, pourquoi une femme, une marine aussi talentueuse et réputée comme ma mère avait-elle fini dans un trou pommé comme celui-ci , oui car maintenant je pensais que "Dust" c'était ainsi que cette île se nommait était trop étroite à mon gout, je voulais à tout prix quitter cette ville et vivre les aventures que me contaient les marines stationnant sur l’île avec leur famille, je m'étais lié d'amitié avec tout le monde, mais cela ne comptais plus pour moi, je voulais être comme ma mère, c'est-à-dire officier de la marine , c'était la grande classe à cette époque, quand je voyais que tout le monde sur l’île respectait ma mère, même les prisonniers et oui Dust avait beau être une jolie petite île c'était avant tout un pénitencier. Ma mère avait beau vouloir m’empêcher de devenir marine en disant que c'était une vie trop dangereuse pour moi et qu'il fallait plutôt se consacrer à ses études, cela ne l’empêcha pas de m'apprendre quelques techniques de combat et puis... Je fus interrompu alors que j'étais perdu dans mes pensées, c'était Fly qui venait de frapper à la porte.

-Entrez! Dis-je après quelques secondes d'hésitation.

C'est alors que Fly fit son entrée dans la cabine ou plutôt passait une tête à travers la porte elle dit toute souriante :

- Le dîner est servi on t'attend Rio.

Je trouvais ça étrange d'habitude c'est moi qui m'occupais de la cuisine, puisque pour l'instant aucun bon cuisinier ne ses présenté à nous , en parlant de repas j'avais totalement oublié celui-ci, j'allais poser la question à Fly et lui demander qui avait cuisiné le repas mais celle-ci partis chercher Erza sur le pont , je me contentai alors de mettre mon manteau, et pris la direction de la cuisine, je me disais qu'il ne fallait plus se remémorer les moments aussi douloureux que ceux que j'ai vécus à Dust, juste avant une bataille, ce n'était pas bon d'avoir de pensées négatives , il fallait se détendre et rien de telle pour cela qu'un bon repas chaud. Arrivé dans la salle à manger, je vis que le plat du jour était des pâtes, un sourire apparut alors sur mes lèvres, cela me rappelait la première île ou j'avais entamé ma vie de pirate, Las Camp ...  

Je venais de m'échouer sur cette île qui m'étais encore inconnu, j'allais apprendre plus tard que cette île se nomme Las Camp, île sans grandes défenses vis-à-vis des brigands , qui vit avec d'ailleurs, en effet en l'absence de bases de la marine, cette ville était devenue un grand bordel. C'est ainsi que je m'étais donc échoué là, déshydraté, affamé et limite devenu fou, je me disais que West Blue cette mer où j'étais allait être douce avec moi, mais non au contraire elle me balança sur ma petite barque de vagues en vagues, de rouleau en rouleau de tempêtes en tempêtes, me faisant ainsi perdre la quasi-totalité de mon butin et surtout, mon eau et ma nourriture, mais là je me perds un peu ! Car les pâtes que je voyais dans mon assiette ne me rappelaient pas une terre ni une mer, mais une personne, cette personne se nommais si je me souviens bien Leila Kagura, sous-lieutenante ou je ne sais pas quoi de la marine, cette jolie blonde aux formes plus que généreuses était la première marine que je rencontrais en dehors de mon île natale c'était donc une première pour moi mais sur le moment je n'y fis guère attention, ma seule préoccupation étant de manger je me rendais compte à mon grand désarroi que c'était une végétarienne et une protectrice de la nature convaincue, ne supportant pas de me voir faire cuire le moineau que je venais de capturer ( Fichu satanistes ! Mad )Mais avec tout cela, je ne manquai pas de remarquer son charme plutôt ravageur malgré sa maladresse flagrante, cela contribuait quelques peut a son charme, malheureusement un caractère trop ... Naïve, tout autre fille possédant ses yeux aurait pu en profiter pour mètre à pied n'importe quel homme , cependant elle ça avait l'air d’être plutôt le contraire, cette utilisatrice du fruit du démon de la panthère s'apparentant plus à un chien bien dresser dans son comportement, un chien qui avait le don d'attirer les ennuie vu que très vite après une petite bagarre de bistro toutes la ville et ses brigands nous tombèrent dessus, nous obligeant à jouer à cache-cache avec eux et fuir durant une bonne partie de la journée, ensemble qui plus est vu que je lui servais comme qui dirais-je de garde du corps, la nuit venue je me rappelle encore ce moment-là où pour la première fois de ma vie je chevauchai un animal, c'était Leila transformée en panthère, profitant de la nuit pour nous faire quitter la ville, et se quitter par la suite , sur des simples au revoir, après avoir vécu cela, on pouvait dire que Leila faisait partie de mes " amis " même si on partageait peut-être avis qui sait ?

Pendant que je me remémorais tout cela, Erza me fixait des yeux, tout en posant ses sabres sur la table, des sabres qu'elle venait tout juste d'entretenir dehors, prenant soin d'essuyer puis ranger les sabres qu'elle avait acheté Loguetown, ils avaient la particularité de ne pas avoir de coté tranchant, pourtant avec ceci elle parvint a éliminer toute la garnison qui se trouvait à Loguetown, pas moins de 500 hommes à elle seule et sans se fatiguer, dire que la première fois que je l'avais vu je n'aurais jamais imaginer de celle était capables ...
C'était encore une fois à Las Camp la ville où j'ai passé le plus de temps dans ma vie de pirate, plus d'un mois et demi, durant ses mois j'étais à la recherche d'un équipage digne de ce nom, des gens qui me méritaient moi et qui avaient envie de partir à l'aventure, des gens qui ne voulaient pas passer inaperçues quelqu'un qui avait de l'ambition et qui pouvait porter les miennes, malheureusement, ce genre de personne étant très rare, je dus attendre beaucoup de temps pour la trouver, et même quand ce fut le cas, je tardai à m'en rendre compte, Ou plutôt mon orgueil m'en empêchait, ce jour-là Erza se tenait sur le toit du bar où j'avais l'habitude de traîner, au premier abord c'était carrément un paysan, elle avait la tête et les vêtements d'une ouvrière tout droit sortie d'un chantier, ayant d'ailleurs les bras tailler pour le manuel contrairement à moi. Cependant très vite, après être monté la rejoindre en haut du toit pour lui demander de descendre, le propriétaire du bar trouvant cela trop dangereux, je me rendis compte que cette femme avait quelque chose de particulier, je ne l'avais pas tout de suite remarqué d'en bas mais sous ses mèches écarlates elle cachait un regard de braise, des yeux très particuliers, pas par la couleur mais par l’expression et les sentiments qui s'en dégageaient, elle semblait m'avoir choisi, j'étais là totalement déstabilisé, surtout quand elle m’adressa la parole, pour me provoquer et me tester , un premier test où vraisemblablement j'avais échoué, m'étant fait surprendre par sa vitesse, je me rappelle comme si c'était hier le moment où elle s'adossa contre mon dos, me chuchotant à l'oreille une invitation au combat, le combat qui allait plus tard changer ma vie, celui-ci s'étant terminé par ma défaite ,Erza m'ayant mis dans un piteux état, elle m'accompagna pourtant à l’hôpital, le terme exact serait " Emmener" mais elle n'aimait pas que je dise ça, se justifiant du fait et qu'elle aussi firent blesser durant ce combat, mais elle c'était plus par mégarde , des moments de faiblesse où elle avait littéralement perdu le filent du combat, me laissant l'opportunité de l'attaquer, ce que je fis avec lâcheté car j'avais trop peur d'elle, je ne voulais pas me faire battre par une femme si facilement. Elle me proposa tout de même de rejoindre son équipage et de devenir son vice capitaine, auparavant elle m'avait raconté son histoire qui me bouleversa profondément, je ne pouvais pas refuser cette proposition, cela ne se refusait pas une telle femme il y en avait pas deux comme elle.

Je repris de-nouveau le chemin de la réalité, Erza n'était pas vraiment de bonne humeur et pourtant calme, j'évitais d'ailleurs de la déranger, mais quand même je ne pus me retenir de lui annoncer les quelques mots que j'avais à lui dire, je me tournai vers elle et lui dis :        

" Erza, je suis l'un des rares a connaitre ton histoire, un des rares a te connaitre vraiment, dis-toi que là-bas ( Tequila Wolf) Tu pourras compter sur moi, je n'hésiterai pas a me sacrifier pour la bonne cause !"

De longs regards s'échangeaient dans la pièce, tout le monde était surpris que j'eus pris la parole subitement en plein repas pour dire ceci, tout le monde semblait s'occuper pour un peu oublier que nous allions bientôt devoir combattre pour la liberté, pas seulement la nôtre mais celle de millier de personnes prisonnières de la cruauté sans limites dont pouvaient faire preuve les hommes, j'en perdais l’appétit rien que d'y penser, d'ailleurs le repas cuisiné par Kisuke me faisait guère confiance ce schizophrène étant capable du meilleur comme du pire, les multiples expériences qu'il menait dans ses quartiers ainsi que les multitudes de produits pas nets et pas très autorisés par les médecins ne l'aidant pas dans tout ceci, pourtant Fly se jeta littéralement sur son assiette une fois tout l'équipage réunis autours de la table, décidément elle ne pouvait pas retenir son estomac celle-là elle entraîna d'ailleurs tout le monde, quand elle s’exclama "C'est super!" Les autres sur la table étant plus méfiants qu'elles ,n’attendirent que cela pour commencer , tout avait l'air d’être OK , les spaghettis avaient une couleur plutôt correcte et ne dégageant aucune odeur suspecte, de plus il n'y avait pas de trace de poudre blanche ou d'herbe sur le tablier qu'avait omis d'enlever Kisuke avant de se mètre à table, ce tablier qui avait le don de me faire rire avec ce singe dessiné sur le torse, l'autoportrait de l'animal de compagnie de notre scientifique et médecin de bord, une discussion s'engagea alors entre Fly, Estelle, Kisuke et Erza, tout le monde était calme , et souriant, très vite comme à mon habitude je perdis le file de la discussion, la nostalgie s'emparant de nouveau de moi je me remémorais la dernière ville de West Blue où l'on fit escale, moi et Erza, c'était Toroa , la ville où je fis la rencontre d'un feu follet dénommé Urahara Kisuke...      

Mes souvenirs de cette période-là étaient quelque peu vagues, je n'étais pas encore remis de mes blessures subites face à Erza , la cicatrice qu'elle m'avait faite sur le torse semblait être présente à cet endroit pour le restant de mes jours, étant au repos, dans l'incapacité de subir un entrainement poussé comme Erza les faisaient, je m'étais absenté pendant un bon moment, prenant la direction de la ville, sous une pluie fine, l'idée me vint d'entrée dans un bar, chose que je n'eus jamais faite, depuis Las Camp qui était d'ailleurs la ville où j'avais pour la première fois dégusté une bonne vieille baston de bars, je ne savais pas pourquoi, mais j'avais l’impression que depuis quelque temps chacune des îles où l'on allait faire escale allait me marquer par une ou plusieurs rencontres, des aventures de plus en plus loufoques et dangereuses, je fis me sont entrées dans ce bar, tout de suite une personne habillée de façon traditionnelle avec un kimono d'une couleur très ... étrange, ainsi qu'une canne est un chapeau d'où ressortaient des cheveux de couleur jaune.
Au début je ne fis plus guère attention à lui, me contentant de siroter mon alcool, quand tout à coup des évènements se produisirent dehors, un braquage venait d’être commis, ni une ni deux, une idée surgie dans mon esprit instantanément comme un flash, je venais de décider que cela allait être le test de cet homme. Me retournant je vis qu'il était déjà sorti dehors, bousculant quelques personnes au passage je m'approchais de lui, puis la saisie par le bras et lui exposa mon plan, récupéré le butin, un butin qui n'était pas vraiment important, ce qui comptait c'est de voir sa réaction et son comportement dans de telles situations, ça se voyait en lui, sous son air louche, se type cachait une grande habileté au combat, en le voyant venir à bout agilement d'une montagne de muscles, ses yeux scintillaient au rythme des goûté de pluies qui s’abattirent sur son visage, maniant son épée avec une extrême habilité, c'était vraiment un beau spectacle qu'il nous offrit là, je n'avais déjà plus de doutes, il ne fallait pas le laisser gâcher se talent dans un autre équipage ou même au profit de son désir personnel, il fallait l'ancrer dans un collectif, le nôtre !

Tout l'équipage venait de finir le repas, la vie sur le bateau reprit son cours, il faisait toujours trop froid pour rester dehors mais il fallait tout de même s'occuper des taches de bases, c'était à moi et Happy de nous en occuper, hisser les voiles, nettoyer le pont, faire en sorte que le bateau ne perde pas le cap, bref, la vie de matelot. Vêtu de nos habillent les plus chauds, nous étions arrivé au bout d'une bonne heure à tout faire, j'avais beau avoir froid je restais tout de même sur ce pont , observant le paysage, plus pour longtemps car tout à coup une brume intense apparut, du soleil de tout a l'heure rien ne restait, tout le monde était en alerte et du rejoindre le pont au cas où il faudrait exécuter des manœuvres compliqués, très vite un bruit inquiétant nous parvint aux oreilles, Happy ayant rejoint le haut du mas ou se tenait sa cabine de vigie, nous fit savoir grâce à son pouvoir télépathique les informations qu'il put recueillir en quelques instants, se bruit venait d'un monstre marin, nous étions quelque peu habitués à en croiser au fil du temps, celui-ci ne tarda pas à se montrer à nous surgissant de la mer d'un seul coup pour finir dans les airs entrain de se diriger tout droit vers le bateau, vu sa taille qui était trois fois supérieure a notre navire, il allait sans doutes nous faire couler, ceci n'allait heureusement pas arriver, notre capitaine était très réactif dans ses moments là, elle sortit un de ces katanas puis d'un geste vif tout en concentrant sa lumière sur celui-ci lança une onde énorme qui découpa ce monstre marin en deux parties, une coupure net ! Le bateau continua sa route entre les deux parties du corps de cet animal, comme si de rien n'était , tout le monde connaissait les forces de chacun rien ne pouvaient nous surprendre.

En effet chacun de nous avait déjà sévi auparavant , nous n'étions pas tout à faire des enfants de coeurs, moi j'avais participé à plusieurs braquages de banques, avec succès étant donné que pas une seule fois je ne me suis fait attraper, quoiqu'une fois où deux cela avait pris une tournure difficile, notamment la fois où je dus faire équipe avec deux frères jumeaux, c'était un plan bien a eux, une des banques les mieux gardées de la mer, la Western union, cela avait tourné mal et les deux frères moururent d'une seule arme, c'était là, la première fois où j'eus employé mes pouvoirs que je n'avais à peine entraînés auparavant, une sensation très étrange au début, c'est comme si votre corps était tiraillé entre deux états, léger et en même temps très lourd , un déplacement agile combiner à des attaques de poids. Quant je disais que tout le monde avais déjà sévis c'était vraiment ça  , Erza avant même le début de notre combat avait éliminer tout un équipage pirate , Kisuke lui , il s'était tout simplement exploser en emportant plusieurs bateaux de la marine avec lui , Happy apparemment il aurait fait voir de toutes les couleurs a la marine qui s'était introduit dans notre bateau , Yumiya Taka , Estelle , sous ses airs gentille et naïve avait sans doutes faits des choses pas très légales par le passé , pour quelqu'un qui a suivi Happy je ne voyais rien d'autre , Fly n'on parlons pas ... Du moins avant de le faire , il fallait donner a manger aux chevaux des trophées glanés après notre intrusion dans la base marine de Loguetown.

Loguetown où je me rendis compte que j'avais atteint un certain niveau dans la manipulation de mon fruit du démon, certes j'étais loin de la perfection, mais il y avait des signes d'encouragements, il a semblait que toutes les batailles et autres combats où je fus entraîné m'ont finalement beaucoup aidé, je pense aussi à toutes ses personnes fortes que j'ai côtoyées, en premier lieu les membres de notre équipage, mais aussi des personnes qui m'étaient jusqu'ici inconnues, Tetsuya Kogeko par exemple, un après-midi ensoleillé m’entraîna dans un combat des plus rudes faces à un chasseur de primes cyborgs, plusieurs coïncidences se produisirent ce jour-là, partout dans le monde les personnes possédant un logia étaient censées se compter sur les doigts d'une seule main, pourtant ce pirate en était un, il possédait le logia du gaz, cependant ce qui me marqua chez lui c'était sa personnalité bien à lui, limite schizophrène, je me souviens encore de cette phrase totalement débile qu'il hurla pour que tout le monde puisse comprendre la folie de cet homme " un repas commence toujours par un combat !" Cela avait le don de m’énerver, finalement je me rendis compte que cet homme était plein de bonnes intentions, un type que malheureusement je dus laisser en plein combat, pour venir à la rescousse de mon capitaine, qui était en train d'en découdre avec ni plus ni moins qu'un vice amiral de la marine, foutus gouvernements ils avaient de très bons informateurs, la marine voulait préserver East Blue comme un symbole de paix, Erza et moi étions trop dangereux pour cette mer paisible, heureusement, arrivé sur l’île je vis le vice-amiral en question "Storm" se diriger vers son bateau en très mauvais état, Tandis qu'Erza était toujours là et ne semblait pas blesser, mais elle aussi était dans un état lamentable, c'était la première fois que je la voyais ainsi, inconsciente, je me demandais même si mois j'aurais été capable de l'aider avec mon niveau de l'époque ,très loin derrière le sien, cela avait fait effet d'un dé-cliqué en moi, si je voulais être un bon vice-capitaine, il fallait être à la hauteur d'Erza voir même la surpasser, c'est ainsi que pour la première fois, je m'étais entraîné sérieusement.

Il était environs 19H , le bateau avançais avec un rythme calme , finalement personne n'était vraiment pressé de partir a l'assaut de ce pont , un pont qui était déjà visible , cependant ce n'était pas encore l'emplacement voulu , il est vrai qu'il était très imposant , semblable a un pays même , je me demandais d'ailleurs comment Erza allait s'y prendre , j'avais ma petite idée la dessus mais je ne voulais rien gâcher au suspense , j'attendais juste que Erza donne l'ordre de changer de camp et de se diriger tout droit vers le pont, en attendant je me contentais de faire passer le temps , nettoyant mon Blody Rose, décrypter quelques cartes marines , me remémorant les moments marquant de ma vie de pirates , je n'en était en fin de compte au tout début , car par delà cette mer , nous attendait une autre bien plus dangereuse et bien plus peuplé de personnes fortes que celle-ci. Je me relevais puis sortis de ma cabine , dirigeant vers le pont , Fly était la entrain de regarder la mer et scruté le brouillard épais qui nous entourai , j'était sortis pour allumer une cigarette ... cette mauvaise habitude dont je ne pouvait m'en sortir , mon regard se figea sur cette jeune fille qui se tenais devant moi , je me dis alors :

" À quoi penses-tu, Fly ? "      
Je me souviens, ce jour-là, où l'on était assis ensemble à une table se restaurent, tu semblais si fragile, j'avais carrément pensé à une de ces filles tout droit sorties d'un roman à l'eau de rose, gentille et pure menant une vie simple et sans grand danger, pourtant je sentais qu'il y avait quelque chose en toi de différent, tes yeux marron , ils laissaient échapper la même sensation que les miens, un passé si douloureux, d'où tu portas comme seule indice ce tatouage sur ta jambe, si joyeuse et si insouciante, j'avais beau me le cacher, te rencontrer fut un plaisir et un honneur. Fly une fille qui n'hésita pas un instant avant de porter son aide à des inconnus que nous étions, de plus c'était là pour faire quelque chose de risqué, infiltré une base de la marine et voler des armes et munitions, c'est là que Fly me révéla son fruit du démon et avec cela son côté meurtrier, je me tenais là en plein doute hésitant à abattre un simple soldat tandis que Fly de son froid fit ce qu'il fallait faire dans un déluge emportant la vie des marines avec elle, son sang-froid au moment d'éliminer ses soldats me surpris au plus haut point, comment dans ce monde pouvait exister de tels personnages, qu'a elle bien pu connaitre par le passé pour en venir à vouer une telle haine aux membres du gouvernement, la vie avait été si cruelle pour cette jeune fille ? Dès ce moment-là tout ce que je voulais c'était ne pas la lâcher, je ne sais pas pourquoi ni comment j'éprouvais de la peine pour elle, cette peine combinée a de l'admiration, je voulais qu'elle soit heureuse parmi nous.      

C'est ainsi que comme je le pouvais, j'essayais de faire passer le temps sur le bateau, tandis que des flocons de neige commençaient à tomber sur le pont gelé de notre bateau, se posant doucement et sereinement sur nos tète froides, tout l'équipage était au garde-à-vous, réuni sur le pont, arborant fièrement nos tenues de combat, la vision obscure que l'on avait jusqu'ici de Tequila Wolf devint claire, la neige créant un espace pour permettre à nos yeux d'admirer cette oeuvre architecturale splendide mais pourtant si atroce, les esclaves ne se doutant sans doutes pas que quelque part sur la mer qui les entourait; quelqu'un pensait à eux, cette femme et son équipage, six personnes prêtent à jaillir de l'ombre pour briser les chaines du destin auquel ses hommes et femmes étaient condamnés. À Tequilla Wolf vos chaines seront brisées.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'affrontement est proche , de vieux souvenirs resurgissent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: A bord :: Bateaux Pirates :: Liberty Star-