One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shi Ne
Adolescent
Adolescent
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Sam 28 Juil - 4:35



Le royaume d’Illusia, c’est le lieu ou nous avions débarqué. Le lieu, ou pour le moment, je pouvais marcher seule et tranquillement. A condition d’être de retour ce soir. Pourquoi ? Simplement parce que le capitaine, en récompense des efforts que je faisais m’avaient accordé une après-midi de libre. Ma première. Et déjà j’étais perdue. Heureusement, il me restait du temps afin de retrouver mon chemin et de retourner au port. C’est fou ce que le monde est étrange lorsque l’on a personne pour nous donner d’ordre. Il fait…. Peur. C’est la première fois autant que je m’en souvienne que j’étais seul. Mon unique ordre était de rentrer avant le coucher du soleil. Sinon… je mourrais. Et bien que je ne sache pas ce que cela faisait, je n’avais aucune envie de tester. De rejoindre la mort. En attendant, je n’y pensais pas, je découvrais la ville un sourire béat aux lèvres. Cela faisait du bien. J’avais correctement caché ce qui faisait de moi une esclave mais, personne ne me parlait. Peut-être que tout le monde se comportait de cette façon avec les gens qu’il ne connaisse pas. De toute façon, c’était aussi bien. La ville était magnifique.

Il s’agissait la d’un Royaume, dirigé par un Roi, c’est ce que j’avais réussi à glaner comme renseignement. Presque rien, des renseignements normaux que tout le monde sait, pourtant j’étais fier de moi. Enfin, je faisais quelque chose de mon propre chef. Pour une courte période. Mais ce que je voulais, ce n’étais pas d’être seul pour toujours, non. Ce que je voulais, c’était visiter la ville. Avant que mon maître ne veuille que je revienne. Mon violon attaché dans mon dos je continuais d’observer ces magnifiques bâtiments que je trouvais immense. Depuis que le capitaine m’avait acheté, je n’étais pas beaucoup rentré dans les villes. Sauf pour aller acheter des esclaves, une fois de temps en temps lorsque le reste de l’équipage était occupé a d’autre chose. Et encore, je n’avais pas vraiment le loisir de regarder autours de moi.

Je fatiguais, je n’avais pas d’argent, je n’avais pas non plus l’habitude de marcher longtemps et sur de grande distance sans m’arrêter. Et oui, le pont d’un navire est plutôt petit, on finit toujours par faire des pauses. Je choisis une petite rue ou presque personne ne passait et m’assit a même le sol. Sortant mon violon, je commençais à jouer. Doucement. J’avais vue des gens le faire un peu plus tôt, un peu d’argent était posé dans un chapeau en face d’eux. A croire qu’ils gagnaient leur vie en faisant sa. Mais personnellement, ce n’était pas pour avoir de l’argent, j’avais simplement envie de jouer. En étant le moins dérangé possible. Quelques personnes passèrent en me regardant. Quelqu’un posa une pièce devant moi. Je gardais un visage impassible. Je n’étais pas la pour l’argent. Une esclave n’a pas le droit d’avoir d’argent. Je continuais de jouer en fermant les yeux afin de mieux ressentir la musique. Tout était dans les sensations et ce que je voulais, c’était représenter cette ville magnifique dans les quelques notes que je jouais.


Dernière édition par Shi Ne le Sam 18 Aoû - 6:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisuke Urahara
Scientifique/inventeur
Scientifique/inventeur
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 18
Localisation : Ralph est un gentil garçon.

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: 18.437.500
Fruit du Démon: Bomu Bomu no Mi Ι Fruit de l'Explosion

MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Ven 17 Aoû - 10:03


Une musique qui attire
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


Le bateau de l'équipage Stary Breeze s'arrêtait encore et toujours sur la première île à vue. C'était un cercle infernal. Le pauvre Kisuke et son singe ne pouvaient prendre de repos. Et je pense que nous savons tous que c'est embêtant de manquer de repos, n'est-ce pas? Bref, le savant était réveillé aux aurores, comme toujours, et était allongé sur le pont. Tous les autres étaient en train de roupiller. Chimpanzee vint alors troubler ses pensées en sautant sur sa tête comme un dégénéré. Il lançait des cris stridents, et n'allait pas tarder à réveiller les autres. Il voulait sûrement prendre l'air. Le savant le prit par la peau du cou, et sauta sur la terre ferme. Le singe échappa à la vigilance de son maître et glissa d'entre ses mains pour aller se promener devant lui.

Il criait aussi sur les passants alentour. Cet animal était vraiment décidé à attirer l'attention. Son maître sortit de sa poche une muselière attachée à une laisse, et l'enfila à Chimpanzee. Quel spectacle étrange. Un homme en kimono vert dont les yeux sont soulignés de cernes, qui tient en laisse un singe s'approchant dangereusement des gens alentours. Tout les regards étaient tournés devant ce duo peu commun, on entendait même quelques injures disgracieuse sur le fait que Kisuke et son singe auraient eût des relation masochistes. N'importe quoi. Une mélodie vint alors bercer les passants. Le muselé semblait attiré par cette musique. Il marchait en sa direction.

Quelle genre de sirène pouvait envoûter un animal comme ceci? Il allait bientôt le découvrir. C'est après quelques courtes minutes de marche à travers la foule, qu'ils trouvèrent une jeune fille à la couleur de cheveux peu commune, en train de jouer dans un instrument que le scientifique ne connaissait pas. Le principe était de frotter des cordes avec un bâton. Le reste était peut-être décoratif, qui sait? Tandis que le savant était fixé sur l'instrument, Chimpanzee, lui, l'était sur la jeune fille et sa musique. Il aurait sûrement des questions à poser après qu'elle ait fini de jouer - Kisuke aurait des questions à poser, bien évidemment. Quoique, pourquoi attendre?

- Dis, dis dis... C'est avec quoi que tu joues? Et puis tu es plutôt douée, c'est quoi ton petit secret? Allez, fais pas de chichi! On a tous un petit secret! Tu as mis un escargophone à l'intérieur non? Ingénieux!


Il parlait sans même lui donner le temps de répondre, et tout ça avec enthousiasme. Il était vraiment curieux. Et ça terrifierait même peut-être la petite fille qui n'avait rien demandé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shi Ne
Adolescent
Adolescent
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Sam 18 Aoû - 10:28

Je jouais tranquillement, une mélodie douce et belle a la fois. Une mélodie que j’avais déjà joué plusieurs dizaines de fois et maintenant je la maitrisais parfaitement. Quelque pièce s’amoncelait devant moi, des donateurs ayant trop d’argent, des gens qui n’ont pas conscience de ce qu’ils ont en face d’eux. S’ils avaient su que j’étais une esclave. Jamais ils ne m’auraient donné ces pièces. Mais je m’en fichais, de toute façon, je possédais ce dont j’avais besoin. Le capitaine me nourrissait, quand sa lui chantait. Je me contentais de cette pauvre vie dans laquelle je n’avais que peu de droit. Mais je n’en étais pas vraiment consciente. D’après ce que je me souviens, j’ai toujours vécue comme cela et je m’y suis habitué. Pourquoi luterais-je contre la nature ? C’est avec un certain étonnement que je remarquais qu’un singe s’approchait de moi. Je continuais de jouer, il paraissait calme, comme subjugué par la musique. Je ne remarquais pas immédiatement l’homme. Et je sursautais.

Un homme me parla, je fis une énorme fausse note qui me fit grimacer et j’arrêtais de jouer. Levant les yeux je remarquais donc un homme aux cheveux blond les yeux emplis de curiosité me fixer. C’est avec peine que j’assimilais ce qu’il me racontait. Il parlait de mon violon, un être qui m’était supérieur me posait des questions. Étrange. Ou bien n’avait-il pas vue mon collier d’esclave cacher en dessous de mon cache cou. Logique puisqu’il était caché. Néanmoins il m’effrayait un peu. Il était un peu comme les membres de l’équipage quand je venais de faire une connerie et qui me demandait sans attendre de réponse pourquoi j’avais fait ce genre de chose. Sauf que la cela semblait différent. Puisque le flot de question s’interrompit et qu’aucun coup ne suivit. Je souris légèrement. Faiblement. Et tentais de répondre. Je savais à peine ce qu’était un escargophone.

-N-non, i-il n’y a que du bois, je t-touche les co-corde et sa pro-produit des sons.

En démonstration je produisis un petit ensemble de note de base, une toute petite mélodie. Rapide. Puis je m’arrêtais en espérant avoir fait ce qu’il fallait. C’était la première fois de ma vie que je me retrouvais dans une telle situation. Une discussion avec une personne qui pourrait être mon maître. Brusquement, repensant à ce que j’étais, je baissais les yeux vers le singe ; toujours assise, l’homme me dominait de toute sa hauteur. Normal, une situation normal dans un endroit qui ne m’étais absolument pas familier avec une personne que je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisuke Urahara
Scientifique/inventeur
Scientifique/inventeur
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 18
Localisation : Ralph est un gentil garçon.

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: 18.437.500
Fruit du Démon: Bomu Bomu no Mi Ι Fruit de l'Explosion

MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Sam 18 Aoû - 11:29


Une musique qui attire
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


La petite fille tardait à répondre. Était-elle timide ? Elle avait beau avoir des haillons sur elle, elle devait quand même avoir une éducation noble pour savoir jouer de ce truc à corde. Elle répondit alors enfin

-N-non, i-il n’y a que du bois, je t-touche les co-corde et ça pro-produit des sons.


Elle le démontra tout de suite en grattant les cordes dans une mélodie aussi envoûtante que l'autre. Ingénieux, très ingénieux. Mais ça ne changeait rien au fait qu'elle était quand-même très timide. Mais ça n'empêcherait pas Kisuke d'être curieux. Il demanda à la petite

- Je peux ?

Il n'attendit même pas sa réponse pour lui prendre légèrement son petit instrument des mains. Il le tâta, le regarda dans tous les sens, avant de gratter quelques cordes avec le bâton qui allait avec, également prit à la fille aux cheveux d'algue. Les notes qu'il jouait étaient simplement... horribles. Pourtant cette fille y arrivait avec tant de facilité ! Agacé, il s'obstina, mais voyant que ça ne donnait rien d'intéressant, redonna l'instrument à son propriétaire.

- C'est pas si facile que ça en a l'air.

Il s'asseyait alors sur le sol, en tailleur, pour se mettre à son niveau, et la regardait, comme pour l'identifier

- Comment fais-tu pour jouer aussi bien ?

Cet instrument avait bien des secrets, et Kisuke du temps à perdre. Ça tombait bien. Il rajouta alors

- Si tu veux je peux t'acheter une glace, si ça peut te délier la langue.





[HRP : Désolé, post pas très long, et pas top non plus]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shi Ne
Adolescent
Adolescent
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Sam 18 Aoû - 19:30

A peine quelque secondes après que j’ai joué les dernières note, il parla a nouveau. De ce qu’il pouvait. Je ne compris pas immédiatement mais cela devint clair lorsqu’il me prit mon violon des mains afin d’en jouer quelques notes. Il l’examina dans tout les sens le tenant mal. Rien que le faite de le poser sous le menton, de le coincer a cet endroit pour qu’il tienne correctement demander un petit temps de pratique. Pour faire du violon, il faut de la pratique, et moi cela faisait très longtemps que j’en faisais. Je le laissais faire, de toute façon je n’avais pas le choix. Une esclave n’a pas sont mot à dire dans ce qu’il lui arrive, elle doit surfer sur les remous, s’y habitué et faire avec. Sur ces points, j’étais très doué. Par habitude encore. Je grimaçais légèrement lorsqu’il joua quelques notes toute plus fausses les une que les autres. Mais il s’obstina. Continuant encore à jouer. Il forçait trop sur l’archer. Tous les problèmes d’un débutant étaient présents. Semblant agacée, il finit par me le rendre.

Je saisis mon instrument avec délicatesse, et sursautais lorsqu’il s’assit devant moi. Oui, il se mettait a la hauteur d’une esclave, a la hauteur de quelqu’un qui lui est inférieur. Je le regardais étonné et il parla encore, comme si de rien était. Il posait une question à la fois simple et compliqué. Comment jouer aussi bien… c’est sur que lui n’était pas prêt d’y arrivée. Personnellement, je n’avais pas le choix, j’étais en vie parce que je jouais du violon. Sinon, qui sait ce qui me serait arrivée ? Certainement que le capitaine m’aurait revendue a un chantier ou je serais morte de fatigue et de faim. Déjà que sur le navire ce n’était pas tout les jours facile. Je répondis donc doucement en essayant de garder une voix ferme. Il était hors de question qu’un être supérieur m’offre une glace. Bien que je ne savais absolument pas ce que cela pouvait être.

-I-il faut de la pratique. B-beaucoup de pratique. Je n’ai pas vr-vraiment le choix donc en jouant environs six, a sept heures par jours. P-pour moi, il n’y a pas d’autre moyen. Si je joue mal, c’est finit pour moi.


Je baissais légèrement les yeux fixant le torse de l’homme, il ne m’avait pas donné l’autorisation de le regarder en face, rien. Je n’en avais pas le droit. Sa suprématie était claire, en tant qu’esclave, j’étais d’un rang inférieur. Il pourrait être un condamnée à mort, en temps qu’esclave je lui étais encore inférieur et lui devait le respect. Et pour moi, regarder quelqu’un dans les yeux sans son autorisation est irrespectueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisuke Urahara
Scientifique/inventeur
Scientifique/inventeur
avatar

Messages : 298
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 18
Localisation : Ralph est un gentil garçon.

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: 18.437.500
Fruit du Démon: Bomu Bomu no Mi Ι Fruit de l'Explosion

MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Dim 19 Aoû - 8:27


Une musique qui attire
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

La fille aux cheveux d'algues répondait, tout aussi maladroitement que tout à l'heure, en bégayant légèrement, conservant donc son image très timide

-I-il faut de la pratique. B-beaucoup de pratique. Je n’ai pas vr-vraiment le choix donc en jouant environs six, a sept heures par jours. P-pour moi, il n’y a pas d’autre moyen. Si je joue mal, c’est finit pour moi.


Finit pour elle ? Elle était donc si attachée à ça à son instrument, qu'elle voulait devenir une grande musicienne ou quoi ? Et puis, six à sept heures, c'est un petit peu draconien, non ? Mais bon, les gens d'ici ne devaient pas avoir les même méthodes que ceux comme Kisuke. En même temps, ils venaient sûrement d'îles lointaines l'une de l'autre. Ils n'avaient sûrement pas été élevés pareillement. Elle, avait l'air d'avoir éduquée dans la peur. Ça n'empêchait, quelque chose le dérangeait dans son comportement

- Tu sais, je suis un peu trop vieux pour toi. Alors arrête de fixer mon torse, d'accord ? Et puis, je ne recherche pas de relations de toutes façons ! Nah ! Ah, et regarde les gens dans les yeux quand tu leur parle, et quand eux te parlent, tu as l'air d'une pleurnicharde ! Tu m'étonnes que tes mentors d'instrument inconnu t'exploitent autant d'heures par jour, vu comme tu es faible.


Il fit une pause pour reprendre son souffle, voir si elle l'écoutait toujours, et pour la toiser

- Et tes habits ? Vu l'argent qu'on te donne quand tu joues, tu devrais au moins acheter d'autres habits. Surtout ce cache-col qui n'est pas spécialement beau !

Il glissa alors sa main sous son cache-col, et découvrit avec stupéfaction un collier bien épais, et en métal. Un collier spécial. Un collier de chien ? Ou bien d'esclave, peut-être. Ça expliquerait certaines choses. Mais bon, il s'en fichait un 'tit peu. Il enleva sa main avec un sourire dépourvu d'hypocrisie, et glissa dans la main de la petite quelques pièces d'or qu'il venait de sortir de sa veste. Il y avait vraiment beaucoup de choses dans sa veste. Il lui demanda ensuite, d'abord hésitant

- Tu pourrais me dire...

Il réfléchit un petit peu, puis se lança

- Où il y a un marchand de glace ? Pas pour toi. Pour moi. J'ai faim de sucré. Et puis, si tu me le montres sans trop de chichi, je te donne le droit d'en prendre une. Ça me dérange pas trop de toutes façons, cet argent appartient à mon capitaine.

C'était la pure vérité - même pour le vol d'argent à son supérieur. Et tout ce qu'il attendait - avec la réponse de la fille bien sûr -, c'était pouvoir se goinfrer de quelque chose de vraiment rafraîchissant, dans la chaleur montante de midi. Déjà midi... Le temps passait décidément bien vite aujourd'hui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shi Ne
Adolescent
Adolescent
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 12/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   Sam 1 Sep - 9:35

Il parla et, malgré ce qu’il disait, je restais impassible. Sans aucun doute parce que je n’avais pas tout comprit ce qu’il disait. Je levais la tête vers son visage, il voulait que je le regarde dans les yeux. Oui, comme il le disait, j’étais quelqu’un de faible, quelqu’un qui peut à peine survivre dans un monde hostile. Mais de toute façon, il était déjà trop tard. Il continua de parler critiquant mes habits dont j’étais pourtant contente. Rapidement, il glissa une main sous mon cache col attrapant mon collier. Je me pétrifier. Désormais il savait. Du moins c’est ce que je pensais. Peut-être que ce n’était pas le cas. Mais tant qu’il ne me le dirait pas je ne le lui dirais pas. Après tout, je n’avais pas que sa a faire. Mais ma plus grande surprise, fut le moment ou il me donna des pièces d’or. Je ne pouvais pas refuser, une esclave accepte tout ce qu’on lui donne. Même si cela peut la tuer. Mais en même temps, mon maître ne m’avait pas autorisé à garder cet argent.

Il souriait gentiment, sans aucune forme d’hypocrisie, et il me demanda quelque chose de totalement incompréhensible. Il voulait un marchand de glace. Quelque chose de sucré. Mais je ne savais absolument pas de quoi il parlait. Je connaissais bien le terme de marchant mais les glaces. Sa, je ne savais absolument pas de quoi il s’agissait. En plus il m’en proposait une aussi. Je réfléchissais de toute mes forces avant de renoncer et de demander.

-Heu….. c’est quoi une glace ?


Je regardais cet homme si généreux qui me demandait des choses bizarres et qui en plus posséder un singe. Enorme problème, bien qu’il me restait du temps, je ne savais plus ou était le port et je ne voulais pas mourir. Mais la priorité était de comprendre ce que pouvait être une glace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une musique qui attire [PV Kisuke Urahara ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un feu follet
» Urahara Kisuke
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: West Blue :: Royaume d'Illusia-