One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Lun 30 Juil - 6:32

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Prologue:


En ce jour de pluie, Tetsuya Kogeko se trouvait dans la longue allée du village de Shell. Il était vêtu d'un paire de chaussures classique de couleur blanche, telle celle que l'on porte pour se rendre à l'église. Un pantalon blanc au tissu fin suivait cette habit. Une ceinture bien bouclée, puis une chemise blanche à manches longues possédant de plus une cravate blanche. Le tout surmonté d'un long manteau blanc croisé avec des hornements noir. Sa main gauche dans une poche du manteau et l'autre soutenant un parapluie qui lui même avait sa tige métalique soutenue par l'épaule du capitaine des Akumas. Sa chevelure mi-blanche mi-bleu était pratiquement cachée par un assez grand chapeau noir grisonnant, un bandeau blanc autour de celui-ci. Un monocle sur l'oeil droit et des gants blanc en tissu épaix et voici comment avançais le pirate.

Il se trouvait actuellement en direction de la base de la marine, cette base était gardée par un contre-amiral manieur de sabre maniant d'ailleurs près de la moitié des techniques du Rokkushiki. Chose étonnante, pour un simple contre-amiral, il devait cacher une grande force. Mais si Kogeko se dirigeait vers cette base ce n'était pas pour attaqué cette base ou quelque chose de suicidaire. Il voulait tout simplement y dérober un objet. Ou du moins un indice. En effet le pirate avait récemment lut un partie du journal de bord de son défunt père Akuma Kogeko, et en retenu le passage principal : "A mes enfants je donne cette vérité, de la base du village de Shell au royaume d'Alabasta j'ai laissé des indices vous permettant de découvrir le but que je n'ai pu réaliser moi-même. Le premier se cache dans le bureau du chef de la base de Shell. Bonne chance."

Ce fut ainsi que Tetsuya se rendit ainsi sans personne. Mais attaqué une base seul était chose impossible pour lui, même avec Killer Bee il ne pourrait y arriver de peur des potentielles balles en granite marin. Il fallait être tactique et disséminer les marines dans toute la ville. Et alors que le pirate marchait dans l'allée, il ferma son parapluie, le rangea dans son manteau. Puis sortit sa main gauche de sa poche, il tenait une montre, il commença à la regardé, et tout en posant une main sur son chapeau pour le rabaisser il dit à voix basse :

"Tic,Tac,Tic,Tac,Tic,Tac......BOUM !"

Et d'un coup et de façon simultanée l'auberge en amont du port au niveau sud-ouest, un bar au milieu de la ville, un autre au nord-ouest et la charpenterie au sud-est de la ville, au niveau du port. Mais comment tout ceci avait pu explosé en même temps ? Quel mécanisme avait utilisé Tetsuya ? Pour savoir tout ceci faisons un bond quelques jours auparavant.

Alors que le capitaine était encore sur l'Ashura le bateau de l'équipage Akuma No Soul, il lut le vieux livre de bord de son père. En le lisant il réfléchit puis décida de partir en solo vers Shell pour éviter de mettre ses très chers membres d'équipage. Il partit donc avec l'un des petits bateau de l'équipage, un bateau de la taille d'un catamaran. Donc largement plus petit que celui de L'Ashura. Et c'est ainsi que Koge arriva au village de Shell. Très rapidement en arrivant là-bas il dégota l'emplacement du marché noir et y marchanda des informations sur la base de la marine. Néanmoins, n'ayant pas d'argent, il leur proposa de semer la zizanie dans la ville et de cette façon redonné au village l'élan de malfaiteur qu'il possédait avant, celui qui fut présent quand les pirates sévissaient encore sur ce lieu. Ce qu'allait faire Tetsu ne serait pas non plus aussi grandiose que ça, mais il redonnerait au village un élan de piraterie. En guise de preuve qu'en échange des informations il tiendrait sa par du marché (semer un peu de chaos dans le village), il laissa Hikaru son petit loup en monnaie d'échange. Le livre à la main il commença son coup d'état (enfin de village plutôt xD ). C'est ainsi qu'il en entama la lecture, voyant les heures de garde, de pose etc... Puis la semaine de préparation des explosifs commença. Le pirate se rendit d'abord à la charpenterie, en cachant bien son visage avec son chapeau il ne fut pas reconnu pour ses derniers attentats. Il proposa au charpentier quelques modèles de bateaux d'attaque. Heureusement que son côté mi-scientifique mi-charpentier était utile. Les hommes lui proposèrent même de l'argent en guise de remerciement, mais le pirate refusa en prétextant qu'il faisait ceci pour toutes les charpenteries de marines qu'il croisait uniquement pour les aider. Dans cette charpenterie il laissa un tonneau, de la façon la plus discrète que possible. Dedans il y avait une bombonne de gaz faite par Tetsu, et un bougie, au bout d'un certain la bombonne se dé-serrerait seule. Puis il se rendit à deux bar ou il répendit son gaz hallucinogène pour donner une sensation d'ivresse à toutes les personnes ici présentes. Puis y plaça un des tonneaux factices. Finalement il se rendit dans une auberge pour passer la nuit et le matin de pluies venu il se dirigea vers la base quand tout explosa d'un coup !

A partir de ce moment précis tout était possible, l'arrivée d'un allié d'un ennemi, tout et vraiment tout. Peut-être que l'arrivée de Tetsuya Kogeko avait été remarquée de certains ou que sa façon brusque de rentrer dans tout les lieux fut jugée suspecte. Tout était vraiment possible. Le pirate rangeant sa montre et continua sa marche funèbre vers la base de la marine.



Dernière édition par Tetsuya Kogeko le Mar 31 Juil - 4:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iori Ryusa

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Suna Suna No Mi

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Lun 30 Juil - 11:57

Me voilà sur l’ile de Shell, on dit que la piraterie a fortement baissé sur cette ile, une trop forte concentration de marines ? Surement, je suis venue à la base sur cette ile parce que j’ai entendu que le contre-amiral qui dirigeait cette ile avait des informations sur l’emplacement d’un ponéglyphe, je vais donc me faire un plaisir de lui casser la tronche et de prendre ses notes. Bien sûr je ne vais pas le tuer mais je vais juste le tabasser et le mettre dans les pommes. De quoi l’humilier un peu… Je suis quand même un gros sadique moi. A cette pensée je laisse passer un rire et je continue ma route vers la base de la marine de l’ile.

Mais un élément perturbateur vient chambouler mon plan… Des explosions se font ressentir dans toute la ville, on peut distinguer plusieurs fumées aux quatre coins de la ville ! Du terrorisme ? En tout cas cette action va donner un coup de punch à la piraterie ici…
La panique commence à prendre les autochtones… Je dois faire vite pour arriver sans embrouille à la base ! 'Tain,
foutu pluie... A cause de ça je me pas me transformer en sable et me déplacer plus rapidement... j’avance donc en marchant vers ma cible et admirant la foule courir dans tous les sens pour se sauver de cette acte terroriste.

D’ailleurs, ça me fait penser qu’il y a un gars assez louche qui aurait pu organiser cette attaque, un gars habillé tout en blanc avec un chapeau haut forme. Bhen tiens ! En parlant du loup, il est juste à côté de moi et semble se dirigé vers la base lui aussi. Lui aussi veux des informations sur les ponéglyphe ?! Je dois être le premier à arriver là-bas et prendre en premier les notes du contre-amiral, puis me barrer vite fait. Je ne me permettrais pas un échec sur ce point.
Au pire, s’il vole les notes, je le tuerais pour les avoir… mais pour l’instant, c’est une course à celui qui arrivera en premier, je j’accélère le pas laissant derrière moi l’homme en blanc qui à surement du me remarquer.
Il semble que les marines sortent de la base, tant mieux pour moi, ils vont être tellement occupé que je vais pouvoir allé dire bonjour tranquillement au contre-amiral… Un sourire satisfait s’affiche sur mon visage mais pour etre plus discret, je passa par les petite rues, se sera plus simple.

Au bout d'un certain temps, je casse une un fenêtre situé au rez de chaussé et j'y rentre sans le moindre soucis, j'en profite maintenant qu'il ne pleut plus pour ouvrir ma jarre et libérer les sable qui flotte autour de moi. Il me reste plusieurs étages et j'arriverais enfin à mon but : le bureau du dirigeant de l’ile. Je me demande qu’elle genre d’attaque utilise le contre-amiral, utilise-t-il des armes en granite marin ? Surement, c’est un contre-amiral quand même… Même si je suis un Logia, la tâche s’annonce rude… La pluie m'a touchée, je suis donc touchable,mais mes attaques n'en reste pas moins redoutables ! Je marche donc tranquillement vers les étages supérieurs et écoutant les hurlements des civils et en déshydratant les marines qui s'approche de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 31 Juil - 0:03




    Un Démon n'arrive jamais seul


    Yumiya était partie faire quelques emplettes, quittant la base de la Marine de Shell pour quelques heures. Lieu où elle était établie depuis plusieurs jours déjà. Le village semblait plutôt tranquille, peu de brigands et beaucoup de Marines. La jeune femme se demandait d'ailleurs ce que faisait autant de soldats dans une région où la paix semblait installée. Tous ces soldats pourraient servir et combattre dans des zones qui en avaient un peu plus besoin, mais peut-être la Marine voulait s'assurer que cette zone soit bien tranquillisé avant de s'attaquer à un autre morceau...

    La jeune femme avait profité de sa sortie de la base pour s'acheter de nouveaux couteaux, remplissant à nouveau son stock. Il arrivait souvent qu'elle en perde plusieurs lors de combat. Elle avait ensuite pris la direction de divers magasins, y entrant et y ressortant bredouille. Elle profitait juste de ce temps libre pour se promener, une fois de retour à la base de la Marine, elle n'aurait pas grand chose à faire mis à part manger, dormir et s'entrainer. Elle se rendit ensuite vers un bar au milieu de la ville où elle se commanda un café qu'elle but d'une traite avant de poser de quoi payer la boisson sur le comptoir et de s'en retourner vers la base.

    Elle traina un peu en chemin, marchant le plus lentement possible. Cette base était un peu trop étroite à son goût et en plus de cela, elle ne supportait pas le contre-amiral qui la dirigeait. Il avait toujours une lueur hautaine et supérieure dans les yeux, ce qui révélait une des principales facettes de son caractère. Néanmoins, on ne pouvait nier que cet homme semblait assez puissant, même si il restait terrer dans son bureau la plupart du temps. Il laissait certainement ses sous-fifres faire le travail tandis que lui se contentait de la paperasse tout au long de la journée. Un travail bien fatiguant pour le poignet et pour les yeux. La seule fois où la borgne avait aperçu ce Contre-amiral, il l'avait toisé et détaillé d'un air supérieur. Puis, il lui avait lancé un regard narquois qui voulait tout dire et qui avait donné envie à la sous-lieutenante de le tuer sur le champ, ce qui, après réflexion, était une bien mauvaise idée. Elle s'était plutôt contentée de passer son chemin, ignorant cet air dédaigneux que son supérieur gardait sur son visage.

    Voilà vers quoi retournait la jeune femme, un lieu étroit et un supérieur détestable. Lorsqu'elle arriva enfin dans la base, elle eut à peine le temps de faire un pas dans celle-ci que déjà des bruits d'explosions se firent entendre. Ce n'était pas vraiment l'heure des feux d'artifices, mais ces explosions avait une tout autre signification. En se retournant vers la ville, la borgne constata que plusieurs endroits venaient d'être brulés par ces fameuses explosions. Ainsi de la fumée s'élevait de tous les côtés de la ville. En regardant plus attentivement, la Marine constata que le bar où elle s'était installée quelques minutes auparavant devait être littéralement carbonisé. Heureusement qu'elle n'avait pas trainé trop longtemps dans celui-ci, sinon son sort n'aurait pas été très différent.

    Elle se demanda à quoi été du ces explosions. Un acte terroriste peut-être. En tout cas, cela n'augurait rien de bon. Subitement, des ordes de Marines sortirent de la base, la plupart partirent vers les lieux des explosions se séparant ainsi en plusieurs groupes. Ce genre de choses n'intéressaient pas la jeune femme qui préféra rester là où elle se trouvait actuellement, attendant de voir si d'autres explosions auraient lieu, attendant de voir ce qui allait se passer maintenant. Il ne restait maintenant qu'une poignée de Marine dans la base, chose idéale si quelqu'un s'avisait à présent d'attaquer cette base désormais presque sans défense. Mais la jeune femme douta que ceci n'arrive, après tout, cet endroit était en paix depuis longtemps, qui aurait l'idée de venir attaquer maintenant ?

    Il semblait que deux personnes aient eut cette idée saugrenue. Une de ces personnes, pénétra dans la base en cassant une fenêtre puis commença à se diriger vers les étages supérieurs. L'autre personne se dirigeait d'un pas tranquille vers la base de la Marine, vêtu presque tout en blanc, seuls quelques ornements noirs et un haut de forme grisâtre n'était pas de cette couleur. A première vue, cet homme avait plutôt l'air d'un aristocrate qu'autre chose. Néanmoins, les apparences sont souvent trompeuses et on ne sait jamais qui se cache derrière de jolies habits. Elle attendit donc de voir comment allait réagir cette personne pour lui coller une étiquette sur le visage, même si pour le moment cette étiquette était plus celle d'un ennemi qu'autre chose.

    Les Marines présents dans la base semblait lui avoir collé la même étiquette car ils sortirent de la base avec un cri sauvage, dirigeant leurs armes vers l'homme en blanc et courant dans sa direction tel des bêtes. La jeune femme regarda les Marines attaquaient l'inconnu. Elle n'allait pas faire comme eux, n'étant pas du genre à foncer dans le tas sans réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 31 Juil - 5:31

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte I:


La scène terroriste qui venait de ce produire avait été orchestrée par Tetsuya lui-même. Et l'homme fut si confiant qu'il ne se cacha même pas. Alors que la ville était en feu et en fumée, lui avançait avec délice et tranquillité. Vêtu tout de blanc Kogeko avançait avec lenteur et joie dans l'allée centrale du village. Les bâtiments qu'il avait incendié commençait tous à jeter leur dévolu sur les habitations alentours. Pauvre jour pour ce lieu où la criminalité diminuait largement depuis quelques temps. Dire que Koge venait tout juste de réparé un village, celui d'Orange et voilà qu'il semait le trouble sur cette île maintenant. Quels étaient les réels buts de ce pirate ? Ce faire connaître de tous ou jouer les lunatiques ? Ne savait-il donc pas à quoi s'en tenir. Mais bien sûr que ci voyons! Son but était simple, montrer qu'il était capable de tout et n'importe quoi, que sa force n'était pas à sous-estimée et que sa volonté était de faire. Durant sa marche funèbre le pirate repensait au contre-amiral et à sa base...

Le contre-amiral connut pour ses talents d'archéologue devait très sûrement faire preuve d'un intelligence hors-pair et peu être même qu'il était un fin stratège. Le combat que Tetsuya lui mènera sera semer d'embûches mais ceci était chose normal pour le pirate au fruit logia. Pourtant par temps de pluies il était désavantagé, il possédait certes toutes ses techniques, mais ne bénéficiait plus de son état logia. Il pensait qu'en arrivant dans la base il serait sauvé de ceci, mais malheureusement il fut stoppé dans sa marche. Non pas par une foule en colère ou affolée et encore moins par une horde de marines, mais par une ombre qui passa à côté de lui. En tournant la tête, il vit un homme se diriger à vive allure vers la base. Il avait quoi à courir se type ? Un ennemi ?! Il était peut-être aussi à la recherche des notes ? Ou autre chose qui sait ? Il est vrai que le père de Tetsuya était un passionné d'archéologie et de technologie. La science et la découverte assembler en un. Les notes de père pouvaient être de tout les genres malheureusement pour Kogeko l'ex-archéologue qui s'était reformé en scientifique et inventeur.

Le pirate peu affolé n'accéléra point sa marche et au contraire continuait de fixer la base avec un sourire dans le coin des lèvres. Un regarde jovial et des yeux malicieux. Les portes de la base était en vue, et l'incendie commençait à être maîtrisé, la présence de tant de marine expliquait bien tout ceci après tout. Mais alors qu'il arrivait devant les portes une horde de marines l'encercla d'un coup. L'homme aux allures d'aristocrate faufila ses mains dans les poches de son manteau.



Le pirate arbora un sourire malicieux, ses yeux remplis de passion il prit la parole avec une joie exaltante :

"Je suis Tetsuya Kogeko pirate de l'équipage Akuma No Soul. Et aujourd'hui je déclare ce village comme étant sous ma direction !"

A ce moment précis le manteau de Tetsu prit une apparence de nuage ou de voile fumigène. Et du bas du manteau s'échappa du gaz. De couleur violacé qui encercla vite les marines qui tombèrent un par un par quant à eux. Un sourire s'afficha sur les lèvres du primé. Il vit en effet une jeune borgne qui avait su ce tenir à l'écart. D'un air malicieux, il se rapprocha d'elle passa une main sous le menton de la borgne réajustant sa tête à sa hauteur puis en plongeant son regard dans le sien, puis d'un ton mielleux dit :


"Une si belle demoiselle chez les marines ? Écartez vous que je ne vous fasse aucun mal très cher, ceci me blesserait au plus au point."

Puis le pirate passa à côté d'elle, son manteau reprenant une texture normal et se laissant aller dans le sens du vent.Le pirate posa une main sur son chapeau pour le rabaisser et ressaisit sa montre. En regardant l'heure il s'exprima par :

"Bientôt l'heure de la fête et bien accélérons un peu la cadence. Au revoir très cher en espérant vous revoir sous un couché de soleil ou au claire de lune une prochaine fois. Nous pourrons discuter avec joie et sympathie. Kisuuu."

Le pirate rangea sa montre en retournant une dernière fois sa tête et sourire à la borgne avec un sourire presque diabolique. Lui faisant ensuite un clin d'oeil joyeux. Peut-être attaquerait-elle ou ferait-elle autre chose. Il faudrait ce méfier de sa prochaine approche (celle de Yumiya.). D'un autre côté le vaillant coureur de tout à l'heure était également centre de méfiance. Donc deux personnes à observer, très bien.

Revenir en haut Aller en bas
Iori Ryusa

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Suna Suna No Mi

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 31 Juil - 9:50

Putain qu’es ce que c’est chiant de monter jusqu’en haut de la base, comment ils font les marines qui travaillent ici ? C’est chiant de descendre et montée des marches pareil, alors que j’arrivais à l’avant dernière étage j’entends beugler :

- Je suis Tetsuya Kogeko pirate de l'équipage Akuma No Soul. Et aujourd'hui je déclare ce village comme étant sous ma direction !"

Je regarde à travers une fenêtre et je vois le type en blanc de tout à l’heure ! C’est donc le capitaine d’un équipage ? Intéressant, moi qui cherche un équipage, je pense avoir ma chance ! Je casse la fenêtre d’un coup de poing de sable et je me penche vers le rebord en hurlant :


- Oi ! Tetsu machin ! Je voudrais te parler après !


Je laisse le temps au « capitaine » de savoir qui lui à adresser la parole et je monte direct les derniers escaliers menant au contre-amiral. D’ailleurs, Tetsu truc va surement savoir ou je suis vue que j’ai fait le petit poucet non pas avec des pierres mes avec des marines mort déshydraté. Je me demande comment va réagir l’homme en blanc… En tout cas, je dois prendre ses notes avant lui mais pour ça, je dois battre le dirigeant de l’ile… En gravissant les marches unes à unes, je peux entendre encore et toujours les cris de la population ainsi que le bruit que l’on peut entendre durant des batailles. Il doit y avoir des bandits qui se sont manifesté ? Il profite de l’acte terroriste ? Surement…

J’arrive donc au dernier étage, un long couloir dans le quelle se trouve au bout le bureau du contre-amiral, je me demande comment il combat, ce qui est sûr c’est que je dois être vigilant. Maintenant que je suis mouillé j’ai plus mon état de logia ! Fais chier ! J’avance donc vers ma « cible » et je défonce la porte en utilisant mon sable

- Sand Spada !

Spoiler:
 


Une grande lame de sable jaillit du sol et coupe la porte en deux me laissant place à la salle, et là, je trouve le dirigeant de l’ile. Un grands homme brun imberbe, mais jeune, il est en train de régler ses papiers et c’est alors qu’il soulève sa tête pour me regarder et savoir qui avait défoncé la porte, enfin…couper la porte plutôt… Mais le contre-amiral reste calme,se lève, prends son épée et me regarde en me disant :

- Ainsi donc c’est toi qui a causé tout se raffut, tu vas regretter tes actes et te retrouver très vite en prison ! Ne sous-estime pas la Marine ! *pointe le bout de son sabre vers moi*
Soru !


Je n’ai même pas le temps de dire que je n’étais pas le responsable de cet acte terroriste que le contre-amiral se retrouve derrière moi avec son sabre armé ! C’est mauvais en plus je n’ai pas mon état de logia ça va être dur… Naturellement, je me baisse pour éviter le coup horizontal et j’utilise mon sable pour attraper son bras et au passage, le déshydrater ! Mais malheureusement, je me suis trompé de bras, il peut encore utiliser son sabre ! Le contre-amiral se « téléporte » dans les airs et … Mais, mais il vole ! Non il ne vole pas, on dirait qu’il saute dans les airs :

- Geppou…

L’adversaire arme son sabre et lance un attaque dans le vide :


- Taillade !


Une onde apparait et fonce droit sur moi ! Mais comment on peut attaquer à distance avec une épée ?! Ce n’est pas un contre-amiral pour rien… Ce combat s’annonce compliqué, mais j’ai déjà pris un peu l’avantage en rendant un de ses bras inutilisable, du moins pour l’instant. C’est alors que mon adversaire pris la parole et dit :

- T’es bon y a pas de doutes la dessus, mais je vais te faire regretter tes actes…

L’onde de choc se rapproche de moi et en une fraction de seconde :


- Sand shield !

Une énorme masse de sable forme un bouclier devant moi et permet de bloquer l’attaque, mais je sens que le bouclier a été bien amoché… ça s’annonce plus compliqué que prévue…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 31 Juil - 10:54




    Un Démon n'arrive jamais seul.


    Yumiya regarda les Marines encercler l'inconnu aux airs d'aristocrate qui ne semblait pas trop se soucier de cette horde de soldat car il arborait un sourire. Après quelques secondes, seul le haut du chapeau de l'homme était encore visible, tout le reste de son corps étant caché par les soldats qui s'étaient agglutinés autour de lui. C'est alors qu'une voix se fit entendre :

    - Je suis Tetsuya Kogeko pirate de l'équipage Akuma No Soul. Et aujourd'hui je déclare ce village comme étant sous ma direction !


    Cette voix semblait être celle de l'inconnu et subitement, tous les Marines tombèrent à terre comme d'un commun accord. L'étiquette était collé, cet inconnu était un ennemi, cette fois-ci, elle en était certaine.

    La jeune femme pensa qu'elle avait eut raison de rester à l'écart pour le moment, sinon, elle aurait certainement subit le même sort que ces Marines. Un sourire s'afficha alors sur les lèvres de l'ennemi qui commença à se diriger vers la borgne. Lorsqu'il fut assez près d'elle, il prit le menton de la Marine dans sa main, ajustant le visage de la sous-lieutenante pour planter son regard dans le sien. Il lui dit ensuite d'un ton doucereux :

    - Une si belle demoiselle chez les marines ? Écartez vous que je ne vous fasse aucun mal très cher, ceci me blesserait au plus au point.

    La jeune femme regarda le Pirate passer à côté d'elle avec un air dédaigneux. Il baissa alors son haut de forme, puis saisit une montre pour y regarder l'heure sans doute, il avait peut-être un rendez-vous. D'après la suite des paroles de ce Tetsuya, il semblait qu'une fête aurait bientôt lieu :

    - Bientôt l'heure de la fête et bien accélérons un peu la cadence. Au revoir très cher en espérant vous revoir sous un couché de soleil ou au claire de lune une prochaine fois. Nous pourrons discuter avec joie et sympathie. Kisuuu.

    Il rangea alors sa montre et accorda un sourire presque démoniaque à la jeune femme avant de lui offrir un clin d'oeil plutôt jovial, deux choses qui ne s'accordaient pas vraiment. La jeune femme se demanda ce qu'il avait derrière la tête en lui souriant avant de lui faire un clin d'oeil.

    Elle lui rendit alors son sourire en y ajoutant une petite note moqueuse, il n'y avait rien de drôle dans les paroles de l'inconnu, et pourtant, celle-ci faisant sourire la jeune femme, peut-être était-ce le fait que cet homme espérait pouvoir avoir une discussion avec elle sous un coucher de soleil ou un clair de lune, drôle d'idée. Elle n'attendit pas que le Pirate est fait un pas de plus pour faire quelques pas en sa direction et se placer en face de lui pour lui bloquer le passage. Elle lui dit alors, tout en gardant son sourire :

    - C'est gentil de ne pas vouloir me faire de mal, mais malheureusement, je n'ai pas vraiment envie de te laisser passer.

    Sur ces mots, elle sortit un couteau de sa main droite et commença à le faire tourner machinalement entre ses doigts. Elle fit un pas vers le Pirate pour n'être plus qu'à quelques centimètres de lui, puis en plantant son regard dans le sien et en employant le même ton doucereux qu'il avait employé à son égard, elle lui dit :

    - Pourquoi ne pas discuter tout de suite et reporter un peu l'heure de la fête ? Même si je doute que cette discussion soit joyeuse et sympathique.

    Pendant qu'elle parlait, la jeune femme fit cesser les tournoiements de la lame et pointa celle-ci sous la gorge de l'ennemi, ce qui était juste une façon de faire comprendre au Pirate qu'il n'était pas le bienvenu et qu'elle n'avait pas l'intention de le laisser passer si facilement. Elle garda son regard plongeait dans celui de Tetsuya, puis continua en disant :

    - Un pirate aux airs d'aristocrate créant des explosions aux quatre coins de la ville. Je n'aurais pas pu trouver mieux pour m'occuper aujourd'hui. Néanmoins, je me demande pourquoi venir ici pour y semer la zizanie. Est-ce la paix qui te dérange ? Ou bien simplement une envie de se sentir supérieur ? J'ai toujours eu du mal à cerner les personnes dans ton genre...


    Elle retira ensuite le couteau de sous la gorge du hors la loi et commença à faire plusieurs pas en arrière tout en gardant son regard posé sur l'ennemi, prenant ses distances avec celui-ci. Elle préférait juger des capacités de l'ennemi en restant éloigné pour le moment, il y avait peut-être moins de danger, ou peut-être cela ne changeait-il rien à la chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Kagura
Officier
Officier
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 20
Localisation : Au bon endroit sûrement, non ?

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Neko Neko No Mi vesion panthère noire

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 31 Juil - 12:04



Un Démon n'arrive jamais seul



Il paraît, que sur Shell, c'est calme. Leïla y avait été avec Yumiya Taka pour effectuer une mission. Que de souvenirs... Elles avaient bien taffés à ce moment là, elle était plutôt fière d'elle. Même si ce n'était que des pirates de bas étages, c'était toujours utiles. Et puis aider les gens ça procurait un sentiment agréable à notre marine.

Du coup, à cette pensée agréable, la blonde pensa retourner sur cette île. Mais vu qu'elle n'avait pas vraiment de moyen de transport, elle monta à bord d'un bateau allant là-bas. Personne ne remarquerait si elle partait, hein ? Je ne pense pas, et elle aussi ne pensait pas. Et puis au pire, elle se ferait engueulé un bon coup, c'était pas si grave que ça.

Une fois à bord, je vous laisse imaginer l'ennui qui l'envahit. C'était assez habituel, donc elle alla faire une sieste. Elle sentit le bateau s'arrêter après avoir fait un long et beau rêve. Elle ne s'en souvenait pas entièrement. Mais il y avait un héro de BD qu'elle avait lue qui jouait au baseball avec des robots. Enfin, toute une histoire car après ce héro devait désamorcer une bombe se situant dans un vaisseau spatial remplit d'eau avec des monstres dedans... Tout un bazar ! Quand elle se leva, elle se dit qu'elle aurait bien aimé vivre se rêve, ça avait l'air distrayant.

Pieds mis à terre, un spectacle désastreux se produisait devant ses yeux. Il y avait de la fumée qui sortait des quatre coins de la ville, des bâtiments semblaient avoir explosé ou incendiés. Ce spectacle n'était pas beau à voir. La marine, sur un coup de tête sauta et se transforma en panthère pour se rendre au plus vite aux endroits sinistrés. Elle courrait assez vite dans cette forme. A vrai dire, elle n'utilisait pas son fruit du démon pour autre chose à part ça. Sauter, courir, mieux voir, tous des avantages utiles. Mais si elle le voulait, elle pourrait devenir plus puissante en utilisant à 100% tous ses pouvoirs. Sauf qu'elle ne recherche pas la force ni le pouvoir, sauf peut-être pour protéger ce qu'elle a à protéger... C'est-à-dire pas grand chose.

Courant à travers les rues, elle se rendait sur chaque lieux dégageant de la fumée. Sur chaque lieux se trouvait des dizaines de marines là pour éteindre les flammes, réparer les dégâts, soigner les blessés. Elle fit vite le tour de la ville ainsi puis elle se dirigea vers la base marine. Il y avait également un bons nombres de bandits se révélant au grand jour combattants les forces de l'ordre. Au passage, Leïla sauta sur la tête de quelques uns, ceux sur son passage. Histoire de les faire tomber à terre pour qu'il soit capturable par ses collègues. Elle espérait que ceux présents sur le bateau qu'elle avait emprunté pour se rendre ici les aideraient aussi, ce serait vraiment chouette.

Après quelques secondes de réflexions ( et oui, ça arrive ), elle se doutait que ces explosions n'étaient absolument pas naturelles et que quelqu'un devait être derrière tout ça. Quelqu'un qui voulait vider la base marine pour pouvoir s'y rendre en toute tranquillité, sans que personne n'y soit. Personne à part le Contre-Amiral évidemment. Il paraît que c'est un vieux bougre qui ne fait que s'occuper de la paperasserie, mais qu'il est assez puissant aussi. Homme à ne pas sous-estimer pour un ennemi potentiel.

En effet, en arrivant sur place, des dizaines de marines gisaient sur le sol, sans bouger. Etaient-ils morts ? Ou bien juste sonné ? La marine les secoua pour observer leurs réactions, mais il ne se passa rien. Elle bougea les corps avec le bout de son nez, elle était bien en panthère, elle ne voulait pas reprendre forme humaine. Ne cherchez pas à comprendre les raisonnements de Leïla, c'est peine perdue !

Elle entra dans le bâtiment en courant et vit Yumiya parler à un inconnu de blanc vêtu. Ni une, ni deux, elle accéléra la cadence et sauta sur l'homme. Pour de un, l'éloigner de sa camarade et de deux, pour voir son visage. Il portait un haute forme, ci qui fit légèrement ricaner la bête. Mais une fois plaqué au sol et sans son chapeau, ce l'était encore plus.

C'est homme s'avérait être Tetsuya Kogeko. Sa prime est parue dans le journal du matin que Leïla avait prit la peine de lire. Une prime de... 60M de Berrys et des poussières. Elles étaient dans de beaux draps, devant un primé. Ce gars possédait le fruit du gaz, un sale type bien fort comme il faut. Enfin, peut-être que face à certaines personnes, il ne faisait pas le poids. Ca devait sûrement être le cas. Mais pas face à Leïla ! Elle regardait avec ses yeux jaunes munis d'une pupille noire en forme de lentille convexe l'homme se trouvant sous ses pattes. Puis, voyant qu'il bougeait, elle re-sauta sur la terre ferme, de peur qu'il lui arrive quelque chose. Elle le regardait toujours, faisant bouger sa queue de droite à gauche, intriguée par l'homme. Puis dans un élan d'humanité, elle reprit sa forme initiale. Elle regardait toujours Tetsuya. Elle avait déjà remarqué qu'il avait un monocle, mais elle en avait fait abstraction. Mais elle resta bloquée sur ça et d'un coup, elle explosa de rire.

Sérieusement ! Un gars qui se promène tout vêtu de blanc avec un monocle et chapeau haute forme ! Non mais il se prend pour qui !? Pour un aristocrate ? Surtout que c'est un pirate. Enfin, c'était vraiment trop drôle, elle prononça en essayant de retenir son rire et en le pointant du doigt :

«  Heu... Haha ! Mais, ha, t'es sérieux làhaha ? Un haute forme, hi. Et un monocle. Haha !!! Trop drôle !!  »

Puis après avoir rigolé pendant une trentaine de seconde, elle se calme et essuya ses larmes de rires. Trop tordant... Et Yumiya dans tout ça, qu'est-ce qu'elle faisait là ? La blonde voulut s'approcher d'elle mais... Le plafond semblait s'effondrer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Ryusa

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Suna Suna No Mi

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mer 1 Aoû - 3:44

Ce combat s’annonce plus dur que prévue, pour commencer, je n’ai pas mon état de logia, je suis donc touchable par les attaques physiques, puis mon adversaire à le pouvoir de se téléporter et de marcher dans les airs, de plus, il utilise un sabre avec lequel il peut attaquer à distance ! Ce marine est balèze… Mon bouclier a salement morflé avec sa « Taillade » mais j’ai plus d’un tour dans mon sac ! Il faut que j’arrive à le bloquer et je lui lâcherais un « Las Spadas » dans le mille il va rien comprendre à ce qu’il va lui arriver. Mais ce qu’il me gêne c’est cette capacité à se téléporter… Ça va être plus que gênant…
Je baisse mon bouclier et je regarde mon adversaire dans les yeux tout en lui disant :

- Mon nom est Iori Ryusa, retiens bien ce nom ! Car se sera celui de l’homme qui te vaincra !

D’un mouvement de bras vers mon ennemi, je lance à nouveau ma lame de sable qui coupe en deux au passage le bureau du dirigeant. Quant à ce dernier, il a utilisé son truc de téléportation pour se retrouver sur mon côté gauche et tente de m’assener un coup aux cotes ! Par reflexe, je saute en avant en faisait une roulade et j’en profite pour attraper le contre-amiral avec une main de sable que je contrôle avec mon propre bras ! Le marine incapable de bouger et maintenant vulnérable !
Je profite de la situation pour affaiblir mon adversaire en le faisant prendre les quatre murs de la pièce puis je lui fais faire un piqué vers le sol qui a un peu craquée au passage. Puis je le balance par la fenêtre qui montre une vue sur l’entrée de la base. Le marine arrive a reprendre le contrôle et réutilise sa technique bizarre pour marcher dans les airs.

Avec un sourire amusée, je rigole en lui disant : « T’es sur que tu es un Contre-amiral ? Si c’est le cas tu n’en a pas l’étoffe ! ». Sur ces mots, je saute moi aussi par la fenêtre et je créer une plateforme de sable pour pouvoir flotté mais j’ai oublié un tout petit détail : La pluie !
A cause de cette eau mes attaques vont être moins puissante mais je n’en reste pas moins agressif…
Le marine arme son sabre en me regardant méchamment et balance une onde beaucoup plus grande que la dernière fois :

- Je vais te faire ravalée tes paroles ! Grande taillade !

Le bouclier ne va pas suffire cette fois ci, il faut que je trouve un contre et vite ! Je tape du pied sur mon ile de sable et je soulève les bras :

- Essaye pour voir, Sand Wall !

Un énorme mur de sable épais de 30 cm et assez large pour bloquer l’attaque apparait entre moi et l’onde, l’inconvénient avec cette technique c’est que le grand mur de sable me cache toute la vue : Impossible de savoir ce que fait mon adversaire ! C’est alors que je remarque que le sable commence à fissuré, la taillade a entamé le mur ! Je suis trop proche du mur, si la taillade traverse, je vais me la prendre en pleine poire ! Et c’est ce qui se passe, le mur tombe et laisse la place à la taillade qui ma coupe le torse en diagonal ! Ça fait mal ! Pourquoi il a fallu qu’il pleuve le jour où je fais un combat face à un contre-amiral…

M’ayant pris l’attaque de plein fouet, je chute de mon ile en crachant du sang et je tombe lamentablement sur le sol… Il va me le payer…et très cher ! J’entends le marine rire de ma chute, ce dernier descend du ciel comme si de rien était et s’avance vers moi :

- Je t’avais dit de ma sous-estimée la marine… Tu vas gentiment te rendre maintenant…

Fais chier, je me relève avec peine en crachant du sang par terre et je le regarde s’avancer doucement vers moi :

- Et moi je t’ai dit de retenir mon nom ! Car je vais te battre !

Je tends ma main vers lui, les cinq doigts dirigés vers ma cible. Je vais lui faire gouter à ma puissance ! Cinq lame de sable prennent la place de mes doigts et soudain l’artillerie par à grande vitesse sur ma cible :

- Sand Las Spadas !

Spoiler:
 

Le marine semble surpris par l’attaque, j’ai une chance de le toucher au pire l’attaque va se cracher dans le mur qui se trouve juste à côté de la porte d’entrée de la base (vers la ou se déroule le combat de Tetsu vs Leila et Yumi). Mais à mon avis le marine va l’éviter avec son « Soru » c’est d’ailleurs très énervant cette technique… Et j’ai vue juste mais à moitié, le marine esquive mon attaque en sautant sur le côté mais te fait toucher à la jambe. Je remarque qu’après avoir esquivé l’attaque, il n’a pas utilisé son « soru » c’est étrange, pourquoi il ne l’as pas fait, cela aurait été beaucoup plus facile et il aurait pu riposter facilement ! Bizarre…

Mais en voyant l’attaque partir dans le mur, je remarque quelque chose : L’homme en blanc de tout à l’heure face à deux femmes, des marines sans doute… Je suis content qu’il m’a pas devancée sur la course à la note mais j’ai d’autre problème : Comme le combat contre un gradé de la marines par exemple…

En parlant du loup, il décide de foncer sur moi l’arme à la main et l’autre bras déshydraté qui pend dans l’air, il doit souffrir le pauvre. Je cours vers lui pour le prendre de front et lancer ma prochaine attaque mais c’était un piège ! Le contre-amiral s’est téléporter derrière moi et me donne un coup de pieds violent dans ma tête, ce qui me fait tomber à nouveau lamentablement la tête la première par terre… Je le hais ce type…
C’est avec le regard remplie de haine que je me relève très vite et créer une main de sable qui attrape la jambe blesser du marine. Ce dernier ayant pas prévue que je riposterais vite se retrouve maintenant à ma merci, la main dirigeait vers lui je l’entrouvre et je la ferme violemment :

- Sand Imperial !


Le sable se contracte violemment faisant exploser la jambe du marine ! Maintenant, il ne peut plus m’attaquer et se retrouve à genoux devant moi… Malheureusement, ce dernier n’avait pas dit son dernier mot, ce dernier profité que j’ai baissé ma garde en marchant vers lui et me balance une dernière taillade avant de tomber dans les pommes… Pour éviter de me la prendre en pleine poire, je pars l’attaque ultime du marine en mettant mes bras en crois devant moi pour me protéger le visage… L’attaque m’entaille les deux bras et une partie de mon abdomen… Complètement vidée de ce combat, je m’agenouille devant le marine comateux, crache un peu de sang et respire très rapidement :

- J’ai…J’ai réussi ! *tends les poings vers les airs et hurle* J’ai réussi !


Mais il est trop tôt pour crier victoire, je suis maintenant très affaibli, n’importe qui de compétant peu venir me capturer et me passer les menottes… Je suis épuisé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mer 1 Aoû - 11:32

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte II:


A vrai dire si Tetsuya s'intéressait tant à l'heure, c'était uniquement parce qu'il avait prévu son plan dans les moindres détails et de façon très scrupuleuse. Chaque seconde, chaque minute comptaient désormais. La ville victime d'un attaque terroriste était susceptible d'en ressortir gravement blessée. Kogeko s'était allié avec tout les brigands du coin en entrant dans le marché noir, de plus il avait obtenu plusieurs informations sur la base de la marine et sa façon d'agir. Son plan fut donc le plus précis que possible, une précision digne d'un maniaque comme le capitaine Akuma. Si ses vêtements se rapprochait de ceux d'un aristocrate c'était par pur désir de se faire bien voir du marché noir, bien que son avis de recherche aurait sans doute suffit. Maintenant la ville était en souffrance. Les marines devaient soigner les blessés, arrêter l'avancée du feu et affronter les brigands qui s'étaient révélés au grand jour. Les soldats présents auraient en général stopper la menace des pirates en un rien de temps mais l'état de la ville rendait leur tâche plus dure.

Le marché que le primé devait rendre aux mafieux accomplit, il pouvait se consacré pleinement au combat. La joie dans le coeur il entama un brin de combat avec des marines ici présents. Mais rien de bien impressionnant. La personne la plus intéressante fut plutôt la belle borgne. Niah! Pour Tetsu le cache-oeil que portait la marine était plus un élément de séduction qu'autre chose.Une sorte de bandeau noir et rouge. De long cheveux gris et presque argenté. Niah! Mais il ne pouvait faire de sentiments pour l'ennemi après tout. En lui offrant quelques mots il la laissa derrière lui. Un petit sourire démoniaque et un clin d'oeil amusé et enfin il conclut cette rencontre. Mais ce fut quelque peu trop facile. La borgne vint bloqué le chemin de Tetsuya avec un sourire très malicieux lui tendant ces mots :

"C'est gentil de ne pas vouloir me faire de mal, mais malheureusement, je n'ai pas vraiment envie de te laisser passer. "

La jeune femme sortit alors un couteau qu'elle agitait dans sa main, jouant presque avec. Une manieuse de couteaux ? Intéressant. Elle se rapprocha alors du pirate, se postant à quelques centimètres de lui. Et lui teint ces mots :

"Pourquoi ne pas discuter tout de suite et reporter un peu l'heure de la fête ? Même si je doute que cette discussion soit joyeuse et sympathique."

Pendant qu'elle parlait, la jeune femme fit cesser les tournoiements de la lame et pointa celle-ci sous la gorge de Tetsuya, qui suréleva un peu sa gorge, comme le ferait beaucoup de personnes ayant un poignard sous la gorge. Elle lui parlait d'un façon aussi joviale et douce que le pirate l'avait fait à son égard. Et toujours avec un petit sourire malicieux se montrait être plus forte qu'elle en avait l'air. Plongeant son regard dans celui du primé elle conclut par:

" Un pirate aux airs d'aristocrate créant des explosions aux quatre coins de la ville. Je n'aurais pas pu trouver mieux pour m'occuper aujourd'hui. Néanmoins, je me demande pourquoi venir ici pour y semer la zizanie. Est-ce la paix qui te dérange ? Ou bien simplement une envie de se sentir supérieur ? J'ai toujours eu du mal à cerner les personnes dans ton genre..."

Elle retira ensuite le couteau de sous la gorge du capitaine. Mais à peine l'avait-elle retiré que le pirate faufila une main dans son manteau et en ressortit une carte qu'il planta dans la lame du couteau. Finalement elle prit une distance de sécurité et l'air joyeux le pirate dit alors:

"Et bien je me doutais bien que sous vos airs de jolie borgne se cachait une véritable femme fatale prête à se battre. Disons que j'accepte cette discussion...Mais! Si je l'apporte vous devrez venir à un petit dîner en tête à tête entre vous et moi sur le pont de mon bateau très cher. D'ailleurs sur la carte que je vous ai offert il y a mon numéro de Den Den Mushi, je vous invite à m'y contacter des que vous le pourrez. Découvrez donc maintenant qui je suis..."

Là! D'un coup ! Quelque chose sauta sur Kogeko ! Mais qu'était-ce encore ?! Il s'agissait là d'une panthère noire. Cet animal existait dans cette région ? Impossible voyons ! La bête observa le pirate très longuement. Durant cette chute le pirate perdit son monocle, qui se brisa au sol ainsi que son chapeau d'aristocrate. Son identité était désormais reconnaissable facilement. Tetsuya Kogeko, capitaine de l'équipage Akuma No Soul, dont la tête est mise à prix 60 287 500 millions de berrys. Il possède semble-t-il le fruit du gaz et est recherché pour avoir agresser deux dragons célestes. Sa tête est la troisième tête la plus recherché depuis que Liam Reaver soit devenu Shichibukai.

La bête se releva finalement et prit une apparence féminine...Une belle blonde ! Mais était-ce le jour de chance de Koge pour tomber sur deux déesses pareilles ! Niah ! Un double dîner au chandelle peut-être.... Non évitons...
La blonde se mit à rire de la tenue vestimentaire du pirate. Mais Kogeko ne faisait que se montrer chef de son surnom. Le Maître... Il reprit son chapeau et le compressa, le chapeau prit alors la forme d'un disque le pirate rangeant finalement dans sa veste. Maintenant il n'y avait plus de style aristocrate et reprenant un air humoristique face à la blonde il dit :

"Et toi tu sautes sur un homme! T'es en chaleur avoue Hahahahaha. Non mais sérieux avoues que mon style aristocrate t'as plus Shulushulushulu! Mais bon place à la folie Niaaaaaaaaaaah. J'ai un dîner au chandelle en jeu là et les notes de père aussi. En plus y a l'autre fou du sable qui est intéressé par mon équipage et qui vien de briser un mur donc on va la faire Rock'n'Roll !!!!"

Le pirate avait perdu sa façon de parler, cette façon soutenue et éduquée. Avec un large sourire il prit de la poche de son pantalon une paire de lunettes noirs, les porta à son nez. Puis vérifiant que ses gants serrent bien ses mains il arbora un sourire, puis glissa l'autre main dans son manteau en ressortant une fiole au liquide grisonnant qu'il fit tomber au sol. Un nuage de fumée gris se leva alors rendant la visibilité fort difficile. Toujours aussi joyeux le pirate apparut comme un fantôme derrière la marine aux cheveux gris et lui murmura alors dans creux de l'oreille droite (soyons précis) :

" C'est quoi votre petit nom à vous et votre amis ? Ne faîtes de mouvements brusque ou ça va exploser au fait."

Passant sa main valide vers l'épaule gauche de la borgne il tenait un flacon au liquide rouge qu'il positionna de façon à ce qu'elle puisse bien le voir. Prenant de l'autre main un fiole au liquide jaunâtre il l'envoya vers la position initiale de la blonde. En touchant le sol celle-ci produit un grand flash blanc aveuglant quiconque le regardait sans être munie de lunettes de soleil. Puis faisant preuve de forte voix teint ces mots en direction de la féline :

" Tu es proche d'un félin, mais un félin aveuglé est un félin sans défense non ? Niah Il fallait vous renseigner sur moi Tetsuya Kogeko le combattant alchimique. Certes je suis un bretteur mais l'alchimie est plutôt mon domaine de prédilection voyez-vous mes chères demoiselles ?"

Ce léchant le coin des lèvres le pirate arborait un sourire vil, il était.....Fou de joie! voila, véritable fou de joie! Le combat qu'il considérait comme un combat de séduction allait bientôt commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Jeu 2 Aoû - 22:15




    Un Démon n'arrive jamais seul


    Yumiya resta à l'affut du moindre geste de son ennemi, il était certainement bien plus dangereux qu'il n'en avait l'air derrière ses airs d'aristocrate, d'ailleurs, encore peu de personnes osaient se balader de la sorte dans les rues,. En tout cas, dans cet ville, c'était la première fois que la jeune femme avait croisé une personne vêtue de la sorte, il venait peut-être d'un autre époque...

    La jeune femme serra le couteau dans sa main en regardant le pirate d'un air dédaigneux, Pirate qui ne tarda pas à prendre la parole :

    - Et bien je me doutais bien que sous vos airs de jolie borgne se cachait une véritable femme fatale prête à se battre. Disons que j'accepte cette discussion...Mais! Si je l'apporte vous devrez venir à un petit dîner en tête à tête entre vous et moi sur le pont de mon bateau très cher. D'ailleurs sur la carte que je vous ai offert il y a mon numéro de Den Den Mushi, je vous invite à m'y contacter des que vous le pourrez. Découvrez donc maintenant qui je suis...

    Instinctivement, la jeune femme jeta un coup d’œil sur son couteau et remarqua que quelque chose y était plantée, une carte sur laquelle semblait être vraiment écrit un numéro de den den mushi. Pensait-il réellement qu'elle allait l'appeler ? On ne savait jamais et avec un haussement d'épaule, la borgne rangea le papier dans sa poche, ça pouvait toujours servir. Quant à cette drôle d'idée de dîner en tête à tête, la Marine se demanda bien ce qu'il pensait. Diner avec un pirate sur son bateau ? Rien qu'à y penser, la sous-lieutenante eut envie de vomir, l'idée de faire cela l'ecoeuré au plus haut point, mais elle aurait peut-être une chance de tuer ce Tetsuya par un coup de fourchette bien porté. Au fond, ce diner était une occasion de plus de le tuer.

    Tout à coup, un animal fit irruption, animal qui semblait correspondre à une panthère noire et qui avait dans ses yeux une lueur humaine. La jeune femme en déduit que cette panthère était certainement Leila, une femme avec laquelle elle avait mené plusieurs missions. D'ailleurs, elles avaient à elle deux, débarrassé cet ville de nombreux pirates et cet homme semblait sur le point de vouloir gâcher tous leurs efforts.

    Soudainement, la panthère sauta sur l'ennemi et le planqua au sol violemment. Elle resta sur lui, à le scruter, durant plusieurs secondes avant de quitter son corps par un petit saut vers le côté et ne tarda plus à trouver sa forme humaine, ce qui confirma le fait que cet animal était bien Leila. La femme resta un instant sans bouger, complètement bloqué, puis, éclata de rire. Un drôle de moment et un drôle d'endroit pour avoir un fou rire, ou même pire, pour mourir de rire par manque d'air.

    C'est entre deux rires, que la nouvelle arrivante parvint à articuler quelques mots :

    - Heu... Haha ! Mais, ha, t'es sérieux làhaha ? Un haute forme, hi. Et un monocle. Haha !!! Trop drôle !!


    Il fallut plusieurs secondes à la blonde pour se calmer et reprendre enfin sa respiration de façon normale. C'est alors qu'une question s'imposa à l'esprit de la borgne : Que faisait Leila ici et maintenant ? Enfin, pour le moment, la sous-lieutenante avait d'autres problèmes, à savoir ce Pirate qui était en train de compresser son chapeau pour en faire un disque qu'il rangea ni une, ni deux dans sa veste avant de répondre à la raillerie de la panthère noire :

    - Et toi tu sautes sur un homme! T'es en chaleur avoue Hahahahaha. Non mais sérieux avoues que mon style aristocrate t'as plus Shulushulushulu! Mais bon place à la folie Niaaaaaaaaaaah. J'ai un dîner au chandelle en jeu là et les notes de père aussi. En plus y a l'autre fou du sable qui est intéressé par mon équipage et qui vien de briser un mur donc on va la faire Rock'n'Roll !!!!


    La jeune femme jeta un coup d’œil vers le mur en question en constatant qu'il était réellement détruit. Le "fou du sable", comme disait le pirate, devait certainement se battre contre le chef de la base, après tout, ce n'était pas les Marines de bas étages qui auraient pu rivaliser.

    Elle reporta alors son attention sur l'ennemi qui avait porté sa main dans sa poche avec un grand sourire. Il en sortit des lunettes noires qu'il enfila sur le nez avant de mettre son autre main dans son manteau et d'en sortir une fiole dans laquelle se trouvait un drôle de liquide gris. La borgne se demanda l'espace d'une seconde à quoi servait ce liquide, mais à peine cette question posée, le liquide toucha le sol et fit apparaitre un nuage de fumée grise qui laissa la jeune femme perplexe. Elle plissa les yeux pour tenter de voir quelque chose à travers cette fumée, mais ne vit rien. Tout à coup, elle sentit le souffle de quelqu'un juste derrière son oreille droite et entendit la voix du Pirate :

    - C'est quoi votre petit nom à vous et votre amis ? Ne faîtes de mouvements brusque ou ça va exploser au fait.

    Comme pour accompagner ses paroles, l'ennemi passa un bras au-dessus de l'épaule gauche de la Marine pour mettre bien en évidence un autre flacon, celui-ci remplit de liquide rouge. C'est alors qu'une autre couleur vola en direction de Leila. La borgne jeta un coup d’œil sur la fiole rouge en se demandant comment s'en débarrasser et laissant la blonde se débrouiller d'elle-même, après tout, c'était une grande fille. Lorsque Yumiya releva les yeux en direction de Leila, elle entendit la voix de Tetsuya dire d'une voix forte à son égard :

    - Tu es proche d'un félin, mais un félin aveuglé est un félin sans défense non ? Niah Il fallait vous renseigner sur moi Tetsuya Kogeko le combattant alchimique. Certes je suis un bretteur mais l'alchimie est plutôt mon domaine de prédilection voyez-vous mes chères demoiselles ?

    L'alchimie ? Ce n'était pas vraiment un domaine où la borgne avait beaucoup de connaissances. En réalité, elle n'en avait certainement aucune concernant ce genre de choses, elle ne s'en était jamais vraiment intéressé. Elle regarda d'un œil inquiet la blonde en se demandant si elle allait bien et si elle était réellement aveuglée. Elle fronça les sourcils, puis, se rappelant de la question que lui avait posé le Pirate, elle lui dit :

    - Nos petits noms ? Ce genre de chose se mérite, non ? Et puis, il fallait se renseigner sur nous...

    Yumiya disait cela alors qu'elle ne connaissait pas une seule chose sur ce Tetsuya, après tout, elle ne s'intéressait qu'aux personnes à qui elle avait déjà parlé, les autres n'avaient aucun intérêt pour elle. Elle poussa un soupire, puis continua à parler :

    - Si tu l'avais fait, tu saurais peut-être que ce genre de menaces n'ont aucun effet sur moi, ce n'est pas ça qui va m'empêcher de me défendre, et puis, je doute que tu veuilles me voir à ton dîner complètement grillée ou morte.

    Après avoir prononcé ces quelques mots, elle se retourna en faisant attention à ne pas heurter le bras qui tenait la fiole de liquide rouge et frappa sans ménagement le ventre du Pirate à l'aide de son pied tout en disant :

    - La prochaine fois, ce sera sous la ceinture.

    A la fin de ses paroles, elle tourna les talons et courut en direction de Leila, prenant également ses distances par rapport à Tetsuya et à la possible explosion. Une fois arrivée à son hauteur, elle lui demanda si tout allait bien. Il était vrai que les menaces à l'encontre d'elle-même ne l'affectait pas, mais elle risquait de perdre tous ses moyens si cet homme venait à menacer la blonde. En pensant à lui, elle le chercha du regard autour d'elle en se demandant quel coup il était encore en train de préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Kagura
Officier
Officier
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 20
Localisation : Au bon endroit sûrement, non ?

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Neko Neko No Mi vesion panthère noire

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Dim 5 Aoû - 8:46



Un démon n'arrive jamais seul




Elle avait enfin reprit son souffle quand l'homme compressa son chapeau et le rangea dans sa veste. Etrange. Il sembla prendre un air humoristique et débita :

«  Et toi tu sautes sur un homme! T'es en chaleur avoue Hahahahaha. Non mais sérieux avoues que mon style aristocrate t'as plus Shulushulushulu! Mais bon place à la folie Niaaaaaaaaaaah. J'ai un dîner au chandelle en jeu là et les notes de père aussi. En plus y a l'autre fou du sable qui est intéressé par mon équipage et qui vien de briser un mur donc on va la faire Rock'n'Roll !!!!  »

Leïla bouillonnait sur place, elle se retenait de lui sauter dessus et de l'égorger. Cet homme était impoli et vexant. La blonde rageait sur place, en serrant ses poings et en lui lançant un regard noir intense. Mais il semblait ne pas y faire attention. Et elle ne voulait pas le frapper, elle tenait à la vie après tout.

Tetsuya afficha un grand sourire et saisit dans sa poche une paire de lunette noire qu'il posa sur son nez. Il rajusta ses gants et plongea une de ses mains dans sa poche pour en ressortir une fiole grisâtre qu'il laissa tomber par terre. A peine Leïla se demanda ce que c'était qu'il y avait un épais nuage grisonnant ambiant rendant le vue impossible. Une véritable purée de pois !

Pendant que Leïla essayait de se repérer dans ce merdier, elle entendait le pirate dire quelque chose vaguement. Ca devait être adressé à Yumiya alors elle n'écoutait pas vraiment. Quelques secondes plus tard, Leïla perçut un bruit, comme un objet qu'on lançait en sa direction. Avec grande dextérité, elle plongea par terre et se mit en boule. Oui oui, c'est très inutiles de faire ça mais comprenez-la, elle a peur d'avoir mal. Ca dépend des situations, mais dans celle-là, ne pas voir le danger arriver, c'est flippant. Elle vit aussi un vague flash blanc à travers ses bras, mais elle ne chercha pas à comprendre d'où il venait. Kogeko usa d'une voix forte pour dire à la marine :

«  Tu es proche d'un félin, mais un félin aveuglé est un félin sans défense non ? Niah Il fallait vous renseigner sur moi Tetsuya Kogeko le combattant alchimique. Certes je suis un bretteur mais l'alchimie est plutôt mon domaine de prédilection voyez-vous mes chères demoiselles ?  »

Oui ben il se gourait complètement. Leïla n'était pas vraiment aveuglé, pourquoi le serait-elle ? Elle ne comprenais pas. Peut-être que le flash blanc était destiné à ça ? L'aveugler. Si c'était le cas, c'était raté. Leïla ricanait en son fort intérieur, elle n'osait plus le faire extérieurement car le pirate avait l'air de ne pas trop aimez ça. Elle, c'est lui qu'elle n'aime pas, après ce qu'il lui a dit ! Elle se vengera, tôt ou tard !

Et puis c'est quoi cette histoire d'alchimie ? Elle n'en avait jamais entendu parler... Et surtout, comment auraient-elles pu se renseigner sur lui alors qu'elles ne savaient même pas qu'il se trouvait sur l'île ? Ce type est très incohérent.

Le nuage semblait se dissiper, et la marine aperçut Yumiya enlacée par Tetsuya qui tenait une fiole contenant un liquide rouge. C'en était vraiment trop, juste quand elle allait aller le frapper, sa camarade dit :

«  Nos petits noms ? Ce genre de chose se mérite, non ? Et puis, il fallait se renseigner sur nous...

Elle poursuivit :

«  Si tu l'avais fait, tu saurais peut-être que ce genre de menaces n'ont aucun effet sur moi, ce n'est pas ça qui va m'empêcher de me défendre, et puis, je doute que tu veuilles me voir à ton dîner complètement grillée ou morte. »

Après Yumiya se retourna assez délicatement puis asséna un coup dans le ventre de Kogeko. La marine se demandait vraiment ce que pouvait bien être ce liquide rouge. Mais d'une certaine façon, elle ne voulait pas savoir, c'était peut-être une bombe, ou pire. Sachant que ce type est timbré, ce ne serait pas étonnant. Ensuite la borgne accourra vers Leïla, qui elle, était assise en indienne part terre en train d'observer gentiment sans faire de mal à personne. Yumiya demande à la blonde si tout allait bien et l'intéressée répondit avec un grand sourire que tout était O.K.

Elle se releva en poussant un petit peu Yumiya et avança devant Tetsuya. Elle le regarda quelques secondes dans les yeux, aucune réaction. Alors elle lui foutu une grosse giffle en lui disant, le visage emplit de colère :

«  Non mais ça va pas la tête ! Tu t'es entendu !? Excuse-toi tout de suite pour ce que tu m'as dit ! ( c'est beau de rêver ) T'es vraiment qu'un idiot !  »

Elle le re-giffla et fit un bond en arrière histoire de s'éloigner. Ses réactions étaient imprévisibles. Dans son déplacement, elle avait regardé vers la droite, un mur était cassé un deux hommes gisaient à terre. Elle... n'avait rien entendu. Les propos de ce fou était toujours en train de résonner dans sa tête en écrasant tout le reste. Alors ni une ni deux, elle en profita pour se barrer de là et aller voir les deux hommes à terre. Bien qu'il y avait en tout et pour tout 9 ou 10 mètres les séparant. Une homme était un marine, le dirigeant de la base attaquée. L'autre semblait être un pirate l'ayant vaincu. Enfin, cette conclusion semblait impossible car ils paraissaient tous les deux K.O. La marine saisit une paire de menotte à la ceinture du marine et menotta l'autre homme pour le poser contre un mur. Elle était assez fière d'elle... Mais revenons à nos moutons, Tetsuya...






Dernière édition par Leïla Kagura le Ven 17 Aoû - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Ryusa

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Suna Suna No Mi

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Dim 5 Aoû - 12:16

J’en peux plus, je pense que je vais m’endormir, mais…je ne dois pas dormir, je ne veux plus refaire ce cauchemar horrible… Toujours à terre je tente de me relever mais en vain, tout ce que je récolte c’est du sang craché par terre et une nouvelle envie de dormir…
Avec tout cette pluie, je me suis fait bien dégommer par le contre-amiral, il avait raison quand il disait de pas sous-estimer la marine. J’y réfléchirais deux fois avant d’attaquer un gradé de la marine… Mais à peine j’arrive à me mettre à genoux que quelque chose enfin quelqu’un m’attrape et me passe des menottes ! Mais on ne peut pas se reposer tranquille dans ce monde ?!
Me voilà maintenant menotté et dos contre un mur, je lève la tête doucement pour regarder la personne qui m’a fait « prisonnier » et je constate que c’est une ravissante jeune blonde à la poitrine fort développé… Parmi tous les marines qui pouvait me capturer il fallait que ce soit une beauté pareil…

La jeune fille semble assez fier de m’avoir capturée et par vers l’entrée de la base, elle croit vraiment que je vais la laissé me capturer comme ça ? Elle n’a aucun mérite, c’est le contre-amiral qui à tout fais… Je me lève avec peine et je la regarde partir, mais pour qui elle se prend ? Elle croit qu’elle peut m’arrêter comme ça ? Apparemment, les menottes ne sont pas en granites marin, heureusement d’ailleurs… J’utilise donc le sable de ma jarre pour créer une clé artificiel et je me détache de ces horribles liens… C’est alors que je me mets à gueuler a la blonde :

- Hé ! Ou tu crois aller ? Ce n’est pas comme ça que tu vas m’arrêter !

J’ai trouvé le second souffle, même si je suis affaibli, je n’en reste pas moi redoutable, mais je risque d’y passer, surtout si je n’ai pas mon état de logia ! Et moi qui disais de réfléchir deux fois avant d’attaquer un marine. Je suis vraiment débile ! Mais il est trop tard, le combat va commencer et je lève un bras vers le ciel la paume ouverte vers les cieux :

- Sand spada !

Spoiler:
 


Soudain, je baisse d’un coup ma main et mon corps pour taper sur le sol et créer une grande lame de sable qui fonce droit vers la femme à la poitrine ambulante : Le combat a commencé !
Vais-je mourir ici ? Ou es ce qu’un miracle va se produire… Je l’ignore, tout ce que je sais c’est que je vais à nouveau affronter un marine… Et si elle avait un fruit du démon ? Ou qu’elle soit capable d’utiliser les techniques bizarres de l’autre haut gradé de la marine ? On verra bien de quoi elle est capable…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mer 8 Aoû - 3:39

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte III:




Une sorte de bataille c'était engagé dans le village de Shell. Tout ceci commença suite à l'attentat terroriste de Tetsuya. Le but de cette manœuvre était de permettre au monde des brigands de se refaire, en échange de quoi il obtiendrait suffisamment d'information pour la base et l'infiltrer. Néanmoins le pirate ne voulait guère mettre ce village sous sa tutelle ou quelque chose dans ce genre. Il donnait des idées de se genres, alors qu'elles n'étaient que pur mensonge, et cela uniquement pour s'offrir un air intéressant. Un air peut-être supérieur. Mais il ne s'agissait que d'un air. Kogeko savait pertinemment que la marine serait retenue un temps par le sauvetage des civils et la neutralisation des flammes, mais qu'une fois fait elle reprendrait le contrôle de cette guerre improvisée. Après tout pour ses hors-la-loi bornés la meilleur défense était l'attaque. Malheureusement pour eux parfois c'était la défense la meilleur des attaques. Bien heureusement le temps que toute cette action se déroule Tetsu aurait pratiquement atteint son but.

Il se trouvait actuellement dans un nuage de fumée dans lequel seul lui pouvait s'y frailler un chemin. Dedans il avait "emprisonné" une belle borgne et une belle blonde à qui il avait lancé un blague pour récupéré son honneur face à la phrase qu'elle, avait lancé en première. Se rapprochant de la marine il lui demandant son prénom, ainsi que celui de sa coéquipière féline. Mais cette question se soldat par une réponse aux allures froides qui firent sourire Koge.
"Nos petits noms ? Ce genre de chose se mérite, non ? Et puis, il fallait se renseigner sur nous..."


Et ajouta tout en concluant par :

"« Si tu l'avais fait, tu saurais peut-être que ce genre de menaces n'ont aucun effet sur moi, ce n'est pas ça qui va m'empêcher de me défendre, et puis, je doute que tu veuilles me voir à ton dîner complètement grillée ou morte. »

Mais après ces mots, se léchant les babines Kogeko lu murmura dans l'oreille :

"Et si c'était toi le dîner tu y as pensé ?"

Finalement par une entourloupe et une habilité impressionnant croisée d'un bonne agilité surement , elle sortit sans toucher la fiole et rejoignit son ami. Ami qui avait si mal prit la blague de Kogeko qu'il lui offrit deux claques accompagner par ses mots :

"Non mais ça va pas la tête ! Tu t'es entendu !? Excuse-toi tout de suite pour ce que tu m'as dit ! T'es vraiment qu'un idiot ! "

Mais réagissant peu à cela le pirate se contenta de subir les coups qui firent voleté sa paire de lunettes. Fait qui énerva au plus haut point Tetsuya qui voulut lui donne rune bonne leçon, surtout qu'elle avait évité le flash aveuglant. Mais à peine s’apprêtait-il à le faire qu'elle partie menotter un homme. Le fou de sable apparemment. Il ne tarda d'ailleurs pas à passer à l'attaque. Esperons qu'elle sut esquiver cette attaque.

Durant ce temps le primé décida de concentré son attention sur la marine borgne. Mais alors qu'il se positionnait à quelques mètres en face d'elle, il se dédoubla en deux être. L'un toujours en aristocrate l'autre en ninja blanc.

Spoiler:
 

L'aristocrate prit brièvement la parole avec le clone :


" Bon t'es mon clone le plus souple mec, je t'ai fabriqué avec du gaz sous haute pression cette fois donc il va falloir faire du corps-à-corps si tu rencontres un ennemi. Aller fonce et récupère les notes! Nos cerveaux ne faisant qu'un tu sauras les reconnaître."

Et d'un coup le Ninja entama des bonds rapide entrant par la fenêtre que le sablé avait précédemment brisée. Il se faufila immédiatement dans la base. Tetsu plongeant son regard dans celui de la marine lui dit :


"Ta copine étant occupée, notre tête à tête se fera comme prévu. Mais pourrait-je au moins connaître le nom de celle que j'affronte voir son numéro Hahaha. En tout cas amusons nous très cher, e tpuis tu as mon numéro de Den Den Mushi donc ça ira bien que tu ne risques point de m'appelé sauf si ce n'est que pour me pisté."

Kogeko venait de se rendre compte qu'il portait encore sa fiole dans la mains, la regardant avec un sourire démoniaque, l'envoya vers l'officier, comme si il lui passait une balle. Néanmoins la passe était volontairement raté car elle atterrirait bientôt au sol. Le pirate la regarda en souriant sortant deux autres fiole de liquide rouge dans ses deux mains (une fiole par main) . Et avec un sourire vengeur l'envoya également.

"Alors que feras-tu ? Encaisser, me les renvoyer ou les esquiver ? Ou peut-être autre chose non ?"

Nous sourions bientôt comment les fioles régiraient fasse à leur envoi. Si la marine avait fait preuve de logique elle devinerait que ces fioles pourraient explosées...Sinon tan pis c'est qu'elle ne méritait pas ce dîner et toutes les courtoisies dont Tetsu faisait preuve à son arrivée.




Revenir en haut Aller en bas
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mer 8 Aoû - 11:58




    Un Démon n'arrive jamais seul


    Yumiya fixa Leila qui était assise en tailleur devant elle et qui lui répondit en tranquilité que tout allait bien. Elle se leva ensuite et poussa doucement la borgne puis se dirigea vers Tetsuya. Elle se plaça devant lui et après quelques secones où aucun geste ne fut esquisser, elle le frappa au visage et lui dit avec une voix reflétant sa colère :

    - Non mais ça va pas la tête ! Tu t'es entendu !? Excuse-toi tout de suite pour ce que tu m'as dit ! T'es vraiment qu'un idiot !

    Elle pouvait toujours espérer que cette personne s'excuse, ce n'était certainement pas au programme de sa journée. La blonde frappa l'homme une nouvelle fois puis s'éloigna de lui en un petit bond et regarda vers sa droite, remarquant alors que deux hommes gisaient par terre, elle s'en approcha. Elle examina les hommes par terre, certainement pour découvrir qui ils étaient et tenter de comprendre ce qu'il s'était passé. Après son inspection, elle menotta ni une, ni deux, le pirate et le posa contre le mur avant de repartir en direction de l'alchimiste et de la sous-lieutenante, plutôt fière d'elle.

    Mais, cette joie fut de courte durée car l'homme qu'elle venait de menotter se releva. Il ne semblait pas très content et réussit à se séparer de ses liens par on ne sait quel miracle et cria à l'égard de Leila :

    - Hé ! Ou tu crois aller ? Ce n’est pas comme ça que tu vas m’arrêter !

    C'est alors qu'il lança une attaque en direction de la Marine vers laquelle il avait crié, il n'était certainement pas au meilleur de sa forme et Leila aurait peut-être une chance de se défendre contre les attaques de cet individu. Néanmoins, Yumiya aurait bien voulu lui venir en aide mais quelque chose l'en empêchait et cette chose n'était autre que Testuya. Il fallait qu'elle se débarrasse de lui.

    Elle fixa donc le concerné qui s'était placé en face d'elle à quelques mètres. Subitement, il se dédoubla et un genre de Tetsuya version ninja-blanc venait d'apparaitre. Le Tetsuya-aristocrate donna quelques ordres à celui qui semblait être son clone, ordre que Yumiya n'écouta pas trop, puis le ninja s'en alla en quelques bonds et se faufila dans la base sans plus de manière.

    Le vrai Tetsuya posa alors son regard sur la Marine et lui dit :

    - Ta copine étant occupée, notre tête à tête se fera comme prévu. Mais pourrait-je au moins connaître le nom de celle que j'affronte voir son numéro Hahaha. En tout cas amusons nous très cher, e tpuis tu as mon numéro de Den Den Mushi donc ça ira bien que tu ne risques point de m'appelé sauf si ce n'est que pour me pisté.

    Il lança alors la fiole de liquide rouge qu'il avait encore dans la main dans la direction de Yumiya, puis en sortit deux autres et fit de même avec celle-ci. A présent, il souriait et semblait vraiment s'amuser de ce combat qui n'avait pourtant vraiment rien de drôle et il dit alors :

    - Alors que feras-tu ? Encaisser, me les renvoyer ou les esquiver ? Ou peut-être autre chose non ?

    Encaisser ? Certainement pas. Elle commença par saisir le bout de papier avec le numéro de Den Den Mushi dans sa main et le laissa tomber devant elle pour qu'il soit détruit avec l'explosion, puis, elle fit la chose qu'une personne normale aurait fait, elle courut dans la direction opposée pour éviter l'explosion puis, elle se dirigea vers le Pirate qui ne semblait n'avoir que ses petites fioles rouges pour arme. Pas très original. Lorsqu'elle ne fut qu'à quelques centimètres de lui, elle lui dit :

    - Attention à ne pas cuire la viande trop violemment. Quitte à me faire manger, je préfèrerais avoir bon goût. Même si l'idée de t'empoisonner me tenterait bien.

    Elle ne s'éloigna pas de l'ennemi, si ces fioles rouges étaient capables d'exploser, cet homme n'oserait pas le faire exploser devant lui, à moins d'être réellement suicidaire ou que ce liquide ne provoque qu'une mini explosion. Puis reprenant la parole :

    - A quoi peut bien te servir mon nom ? C'est pour la carte du restaurant ?

    Elle eut un petit sourire et puis lui dit :

    - Allons, allons, y va falloir un peu plus que des petites fioles remplies de liquide rouge pour me battre.

    Elle saisit ensuite un couteau dans chacune de ses mains et, un ton narquois dans la voix, dit à son ennemi :

    - Voyons si tu seras capable de me faire cracher mon nom.

    Sur ces mots, elle s'attaqua au Pirate, tentant de lui assener des coups à droite et à gauche, vers les bras, le coup, les jambes ou le visage. Elle n'était pas vraiment sûr de l'atteindre, mais au moins, elle aurait tenté quelque chose, d'inutile, certainement, mais quelque chose tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Kagura
Officier
Officier
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 20
Localisation : Au bon endroit sûrement, non ?

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Neko Neko No Mi vesion panthère noire

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Ven 17 Aoû - 2:23



Un démon n'arrive jamais seul



Yumiya... Leïla est vraiment désolée pour toi parce qu'elle ne va pas savoir t'aider avec Tetsuya. Le gars qu'elle avait menotté semblait possédé un fruit du démon, celui du sable. Elle allait devoir s'en charger. Elle avait peut-être une chance, il s'était battu contre l'autre Marine avant elle alors il est sans doute affaiblit. Yumiya ne ferait pas le poids non plus contre Tetsuya. Ca s'annonçait difficile.

Elle entendit le gars qui s'était détaché lui gueuler :

«  Hé ! Ou tu crois aller ? Ce n’est pas comme ça que tu vas m’arrêter !  »

«  Ah bon ? C'est pas dans cet état là que t'arriveras à me toucher.  »

Elle ne pensait pas un mot de ce qu'elle disait. Elle jouait la forte pour se mettre en confiance et peut-être intimider son ennemi. Mais dans son fort intérieur elle tremblait comme une feuille et ne voulait qu'une chose : partir en courant. Mais non, elle allait faire face comme une personne responsable et censée ! Surtout que si elle s'enfuyait, elle laisserait Yumiya dans la panade et ça, jamais elle ne le fera.

S'étant retournée, elle pu observer l'était pitoyable dans lequel était cet homme. C'était assez potable en fin de compte. Il allait donc falloir qu'elle se batte... Elle n'aimais pas trop, surtout qu'il pleuvait. Il... Pleuvait ? Si cet homme est fait de sable et qu'il pleut... Non, sûrement pas. Le toucher ne sera pas une mince à faire ! Elle allait essayer, si ça fonctionnait tant mieux, et dans le cas contraire, elle se ferait exploser, tout simplement.

Donc, l'homme tendit une main ouverte vers le ciel et cria :

«  Sand spada !  »

Un sorte d'épée de sable jaillit de l'homme. Mais malheureusement pour lui, Leïla était assez rapide alors elle eu le temps d'esquiver. Elle s'était déplacée d'à peu près deux mètres sur la gauche et se trouvait à environ 6 mètres de l'ennemi. Elle pouvait soit lui foncer dessus, soit réfléchir à une stratégie. Elle opta pour la deuxième option. Dans sa tête, en quelques secondes elle établit un mini-plan pouvant blesser son partenaire de danse.

Elle se transforma une fraction de seconde en hybride pour pouvoir sauter le plus haut et le plus rapidement possible vers un mur de la base. Une fois chose faite, elle poussa sur le mur en direction de l'homme et dans sa chute rapide elle reprit forme humaine, saisit ses tonfas et lui asséna un coup violent dans le dos. Apparemment, elle l'avait touché. Mais il était en sable... Sa théorie était donc juste. Maintenant, elle lui servit un assortiment de coup un peu sur tout son corps. C'était peut-être inutile, mais au moins elle avait tenté quelque chose...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iori Ryusa

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/07/2012

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Suna Suna No Mi

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Lun 20 Aoû - 2:20

Me voilà dans une bataille au corps à corps entre moi et la femme a la poitrine généreuse, son attaque précédente m'a un peu surpris : Elle s’est transformée en espèce de panthère noir humanoïde et m'a assené un coup violent de matraque mais heureusement, j’ai peu créé un bouclier de sable avant d’être toucher… Elle est forte y a pas à dire… Mais bizarrement elle ne garde pas sa forme hybride, or ça l’aiderait énormément, elle gagnerait en vitesse, en puissance et en agilité…
Elle ne maitrise pas très bien son fruit du démon. On dit que les zoans carnivores possèdent une puissance dévastatrice, je vais pouvoir confirmer ces ragots… Mais pour l’instant je reste basées sur la défense, me voilà harceler de coup de tonfa et je risque de recevoir quelques coups… Après quelques secondes de corps à corps. Je tape du pied et je soigne mes mains en regardant la marine :

- Sand….Wall !

Un mur de sable sépare la marine de moi et je peux enfin reprendre mon souffle… Je ne vais pas pouvoir tenir longtemps à ce rythme… Lors de ce face à face, j’ai pu esquiver et bloquer un certain nombre de coup mais j’ai reçu un choc au niveau de l’abdomen… J’ai mal ! Alors que je m’avance vers le mur, je ressens une douleur encore plus grande et je pose un genou à terre en crachant quelques gouttes de sang. Bordel, j’ai besoin d’aide ! Si seulement le type en blanc de tôt à l’heure était la…il aurait pu m’aider… Je me relève avec peine et remarque que le mur de sable est tombé… J’ai relâché ma vigilance et du coup le mur n’as pas tenue… Je regarde donc la blonde qui était debout derrière ma défense et je lui dis en toussant :

- Je peux connaitre le nom de la marine qui risque de m’arrêter ? *crache du sang*


Je la regarde le regard déterminé et je lève ma main vers les cieux :

- Je te le dit tu as tout tes chances même si tu utilises mal ton fruit du démon, mais en attendant que tu m’arrête, je vais t’occuper encore un petit peu… Moi Iori Ryusa, je me battrais jusqu’au bout. Qui va gagner ? Qui aura la plus grande détermination ? Seul l’avenir nous le dira ! Prends ça !

Une mini tornade apparait dans ma main et c’est avec un sourire sadique que je lance la petite tornade qui grandi au fil de la distance parcouru. C’est dans un hurlement mélangeant colère et douleur que j’hurle :

- Sand…Storm !!!

La tornade devient incontrôlable et commence à ravagée tout sur son passage, on va voir combien de temps le combat va durer, mais avec mes blessures, ça va pas durait éternellement…
Un miracle…juste un miracle pour éviter que je me retrouve en prison… C’est tout ce que je demande… Alors je me mets à crier à voix haute de sorte à ce que tout le monde aux alentours puissent entendre :

- JE NE MOURRAIS PAS AVANT D’AVOIR TROUVER LES RIO PONEGLYPHES !!!!!!!!
JE REALISERAIS CE REVE QUOI QU’IL M’EN COUTE !!!!!!


Après avoir hurlé ces quelque parole je regarde à nouveau la tornade et j’attends patiemment que mon adversaire riposte maintenant je sais a quoi m’attendre… Si elle retente le corps à corps, je recréerais un bouclier de sable pour me défendre. Je pense avoir compris son style de combat !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 21 Aoû - 5:25

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte IV:





Voici qu'un allait bien commencer l'affrontement entre Tetsuya,le gazeux, et , la marine au nom porté par un point d'interrogation. Durant le début de leur rencontre Koge utilisa une façon d'agir proche de celle d'un gentleman du dimanche. Attirant apparemment les sourires mesquins d'un belle borgne. Tandis qu'il s'amusait à lui faire la court à sa façon, une féline version panthère noire entra en scène, offrant un côté amusant à cette évènement qui marquerait sans doute l'histoire ou plutôt la situation actuelle de Shell. Un petit sablé vint également se mêlé de tout ceci, mettant "K.O." le contre-amiral de la base. Il en ressortit fort blessé et fut par la suite menotter par la blonde aux formes dites "généreuses". D'ailleurs en parlant d'elle ! Avez-vous remarqué qu'elle venait tout juste d'offrir un magnifique paire de baffes à Kogeko, lui réclamant des excuses. Mais le pirate resta subir les baffes tel un punching-ball.

Il resta extrêmement muait. Puis elle se rendit vers le sablé. Laissant le primé avec la borgne. Un clone fit créer par le capitaine des Akumas et se dirigea vers la base. Pendant ce temps son maître jouait avec la borgne en lui envoyant ses fioles favorites, les "Bursts".

Mais dans un acte intelligent elle fonça vers lui évitant ainsi les fioles et finissant à quelques millimètres de lui en lui disant :

" Attention à ne pas cuire la viande trop violemment. Quitte à me faire manger, je préfèrerais avoir bon goût. Même si l'idée de t'empoisonner me tenterait bien."

Restant toujours près de lui elle enchaîna par :

" A quoi peut bien te servir mon nom ? C'est pour la carte du restaurant ? "

Finissant ensuite par un sourire et ces mots :

" Allons, allons, y va falloir un peu plus que des petites fioles remplies de liquide rouge pour me battre. "

Elle saisit ensuite un couteau dans chacune de ses mains et, un ton narquois dans la voix, dit à l'aristocrate :

" Voyons si tu seras capable de me faire cracher mon nom."


Sur ces mots, elle s'attaqua au pirate, tentant de lui assener des coups à droite et à gauche, vers les bras, le coup, les jambes ou le visage. Il esquiva brièvement ceux portés vers ses bras en reculant légèrement. Bien que ces coups étaient rapides, alors avec difficulté le pirate en esquiva un qui déchira la chemise qu'il portait sous son manteau, faisant une petite déchirure qui suivit par une petite plaie quelque peu saignante. Face à ceci le pirate esquissa un sourire comprenant qu'elle allait vraiment se battre. Si bien qu'il avança d'un coup, et qu'un des coups de couteaux arrivaient vers son visage, penchant la tête sur un côté il fit frôler par le couteau, une petite plaie apparue faisant couler le sang du pirate.

Suite à ces quelques actions, Tetsuya fit un grand sourire pensant sa main sous le menton de la borgne, et la levant un peu pour l'approcher de la sienne, puis de cette position dite "romantique" il enchaîna d'un voix mielleuse ajoutant une touche de sadisme par :

" Voyons très cher, il ne faudrait pas je vous mange trop tôt. Il faudrait d'abord que je partage un repas avec vous. De plus je suis prêt à parier que dans le cas où je vous mangerais vous ne ferez que me rendre plus fort et non m'empoisonner."

Il ôta ses lunettes de soleil avec sa main libre les glissant dans son manteau. Puis lui offrit un clin d'oeil en suivant par :

" Vous savez, votre nom me permettrait tout simplement de savoir qu'elle est la magnifique borgne qui se tient près de moi prête à me tuer semblerait-il. Quant aux fioles rouges, elles ne font que porter la couleur sanglante de mon affection envers vous. Et j'oubliais, en ce qui concerne le restaurant il faudrait déjà que vous acceptiez de venir sur mon bateau, non ?"

Il passa un doigt sur la plaie à son visage puis le passa sur la joue de la marine.

"Voici un petit cadeau à ma façon."

D'un geste le pirate retira sa main sous le menton de la borgne, retirant son parapluie blanc de son manteau (il l'avait ranger dedans au premier poste du rp), puis tapa dans l'une des mains de l'officier, ce qui eux pour effet de projeter un de ses couteaux un peu plus loin d'eux, la désarmant d'une main. Et finalement il posa la pointe de son parapluie sur le milieu de la poitrine de la borgne créant ainsi un distance entre eux. Pour conclure il offrit le parapluie et le faisant tourner juste devant elle comme pour l’hypnotiser, ce n'était bien sûr pas le cas. Kogeko ne sait point faire ce genre de choses. Alors qu'il tournait le parapluie un gaz s'échappait de son corps l'entourant lui et la fille au cheveux gris. Il s'agissait là d'un gaz hallucinogène, généralement il donne à l'individu l'impression d'être comme "bourré" ou victime d'hallucination, enfin l'effet variait selon les victimes après tout il était déjà arrivé qu'il n'ait aucun effet sur les gens, comme ceux qui n'était pas tout seul dans leur tête dirons nous...

Alors que le gaz les entourait, du côté clone envoyé dans la base tout ce passait bien. Tous les marines de la base étaient déshydratés. Il ressemblait à des frites à vrai dire.. Mais en arrivant de le bureau le clone-ninja observa qu'il n'y avait pas de porte et qu'un trou béant se trouvait à la place d'un mur, la faute au sablé évidement. Fouillant le bureau il ne trouva rien quand il vit encastrer dans le mur un coffre-fort au verrouillage impressionnant. L'offrir serait extrêmement difficile. Qu'allait faire le clone ? Et que ce passerait-il pour le sablé et catwoman? Sans oublier le gaz ambulant et la borgne fan de couteaux.










Revenir en haut Aller en bas
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 21 Aoû - 11:13




    Un Démon n'arrive jamais seul


    Yumiya cessa soudainement d'attaquer le Pirate en constatant qu'il s'était rapproché et qu'il avait placé sa main juste en dessous du menton de la Marine. Elle constata ensuite qu'elle avait tout de même réussis à infliger quelques blessures à son ennemi. Au moins, il n'était pas impossible de l'atteindre, c'était déjà ça. Il prit ensuite la parole, employant un ton doux et méchant en même temps :

    - Voyons très cher, il ne faudrait pas je vous mange trop tôt. Il faudrait d'abord que je partage un repas avec vous. De plus je suis prêt à parier que dans le cas où je vous mangerais vous ne ferez que me rendre plus fort et non m'empoisonner.

    La borgne sourit en coin. En la mangeant, la seule chose qu'il aurait c'est des os, et peut-être un peu de gras, mais rien de bien nourrissant. Si il arrivait à tenir plusieurs heures sans avoir faim et en n'ayant eu rien d'autre pour repas, ce serait certainement un miracle.

    Tetsuya retira ses lunettes de soleil et les rangea dans sa veste. Il lui adressa un clin d’œil, qui donna envie à Yumiya de planter une de ses lames dans cet œil, puis reprit à nouveau la parole :

    - Vous savez, votre nom me permettrait tout simplement de savoir qu'elle est la magnifique borgne qui se tient près de moi prête à me tuer semblerait-il. Quant aux fioles rouges, elles ne font que porter la couleur sanglante de mon affection envers vous. Et j'oubliais, en ce qui concerne le restaurant il faudrait déjà que vous acceptiez de venir sur mon bateau, non ?

    Décidément, cet homme semblait tenir réellement à son petit dîner qui risquerait de finir en massacre... Vu les desseins de la sous-lieutenante concernant celui-ci. L'homme en question passa son doigt sur sa blessure au visage, puis, passa celui-ci sur le visage de la jeune Marine qui n'oublierait pas de se laver le visage à la première occasion. Après cela, Tetsuya prononça quelques mots :

    - Voici un petit cadeau à ma façon.

    Un étrange cadeau. Plutôt original, pouvait-on dire. Le main du Pirate se retira alors de sous le menton de la jeune femme et saisit ensuite un parapluie blanc. L'objet prit ensuite la direction d'une des mains de la Marine et frappa celle-ci, lui faisant lâcher l'arme qu'elle détenait. La pointe du parapluie se posa alors contre la poitrine de Yumiya, mettant une distance entre les deux personnes. L'objet s'ouvrit et commença à tournoyer.

    Elle remarqua, un peu trop tard, qu'ils étaient désormais entouré de fumée qui n'augurait rien de bon. Instinctivement, elle fit un pas en arrière, mais ce pas la mena directement dans un nuage de ce gaz qu'elle inhala sans le vouloir.

    La Marine tourna les talons et s'éloigna le plus possible du Pirate, ne voulant pas subir les effets de ce qu'elle avait respiré juste à côté de cet homme. Une fois qu'elle eut parcouru quelques mètres, elle sentit déjà que son équilibre se faisait trompeur. Elle arrêta ses pas et regarda autour d'elle. Tout ce qu'elle voyait, c'était que le monde tournait, comme dans un manège. Elle ressentit le sol se dérober sous ses pieds et s'écroula par terre.

    Elle tenta de se relever, réussit, fit un pas, et retomba par terre en se cognant à la tête. Elle abandonna l'idée d'avancer et attendit plutôt que le monde redevienne normal, qu'il s'arrête de tourner. En attendant que ceci arrive, elle ferma les yeux , mais il semblait que le monde derrière ces yeux étaient lui aussi en train de tournoyer.

    Elle ne sut pas trop combien de temps passa, mais lorsqu'elle fut enfin remise, elle constata qu'une blessure faisait saigner son front et que plusieurs éraflures avaient faite leurs apparition sur ses bras et ses jambes, certainement à cause de sa chute.

    Yumiya parvint enfin à se relever. Et commença à réfléchir à une méthode pour attaquer l'ennemi sans trop se mettre en danger. À priori, en combat à distance, son ennemi pouvait lancer ses fioles, et en étant trop proche, il pouvait la gazer. Elle regarda autour d'elle, à la recherche de son adversaire, en se demandant ce qu'elle pouvait bien faire.

    Elle le retrouva à quelques mètres d'elle et elle se demanda ce qu'il avait fait en attendant que la Marine se relève. Il l'avait peut-être simplement regardé ou avait encore échafaudé un plan. D'ailleurs, elle ne savait pas vraiment combien de temps elle était restée ainsi. Mais elle était certaine que ça n'avait pas duré plus de quelques minutes, mais combien ?

    Avant de tenter quoi que ce soit contre son ennemi, elle porta sa main à son front. Mais quelle stupidité ! Si elle était restée tranquillement par terre sur le sol, elle s'en serait sortie avec quelques éraflures, rien de plus. Quelle stupidité ! Elle pesta un moment et parla à elle-même pour dire :

    - C'est pas du jeu ça.

    Elle retira sa main de son visage. Puis posa son regard sur Tetsuya en décidant qu'elle n'avait qu'à foncer dans le tas sans se soucier des conséquences. Après tout, il fallait parfois se fier à son instinct.

    Yumiya prit donc plusieurs couteaux entre ses doigts et les envoya en direction de son ennemi, histoire de l'occuper quelques secondes. Elle courra ensuite vers lui. Une fois arrivée à sa hauteur, elle dégaina des couteaux et dit dans un souffle :

    - Ce n'est toujours pas assez.

    Elle fit mine de vouloir l'attaquer à l'aide de ses lames. Mais, à la place, elle lui fit un croche-patte et le frappa dans le dos à l'aide de son coude. Ce n'était certainement pas un coup très douloureux, mais au moins, un petit effet de surprise.

    La borgne fit ensuite quelques pas en arrière, guettant une réaction de la part de son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Sam 25 Aoû - 8:28

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte V:


Alors que le clone cherchait un moyen d'ouvrir le coffre, le combat entre Tetsu et la borgne sans nom continua. Le pirate fit appel à un petit tour, pour attirer le regard de la borgne sur une chose tandis qu'il répandait tranquillement son gaz hallucinogène autour d'eux. Stoppant les rotations du parapluie une fois le gaz bien répandu, il esquissa un sourire mesquin en observant que la marine était parfaitement tomber dans son piège. D'un geste sans doute lié à son instinct, elle s'éloigna du primé, malheureusement pour elle marcher sous l'effet d'un tel gaz n'est qu'une idiotie. Mais après tout elle ne pouvait savoir ce qui lui arrivait, nous laisserons donc ceci sur le compte du premier combat. En tout cas une chose était sûr pour Kogeko ! Peu importe l'issue de ce combat il était sûr et certain de revenir taquiner la borgne un de ces jours ! N'oubliant pas sa demande de dîner ! Alors qu'il observa la jeune fille marcher il se dit : "Comptons le nombre de fois qu'elle tombe !"

Et de un ! Mais elle se relève en plus !

Et de deux ! Mince elle s'est blessée pourquoi fallait-il faire couler le sang d'un si belle demoiselle ? Dommage dommage...

Un éclair de logique ! Elle reste au sol, elle a dut comprendre ce qui lui arrivait ! Bravo bravo !

En observant de plus près, il se dit que le moment du signal allait bientôt arriver, alors il envoya une fiole au liquide orange vers le ciel. Au bout d'un certain moment un grand flash orangé apparut dans le ciel pluvieux. Un signal pour quelqu'un externer aux personnes connues actuellement ? Peut-être qu'une aide extérieure apparaîtrait bientôt ou peut-être dans DES heures, ce qui était plus probable. Alors qu'il fit ceci, il remarqua qu'une nuée de couteaux arriva dans sa direction ! Donnant un coup de parapluie dans cette petite masse d'armes pointues, il sentit un léger picotement au front. Et mince il avait tout protégé sauf sa tête, quelle manque de classe... Et voila que son sang coulait déjà, maudite pluie !


Spoiler:
 

Retirant ensuite le couteau de son front, tenta de l'envoyer vers l'officier en temps expresse, mais lorsqu'on est habitué à lancer des fioles par terre au n'importe où sans viser, on peut pas s'improviser lanceur de couteaux comme dans les cirques. La lame franchit la chevelure grisonnante de la marine ne laissant tomber qu'un fine brindille de ces derniers. Dans le même moment il cru bien recevoir des coups de couteaux version coup de poing américain, mais tomba sous le coup d'un croche-pied, alors qu'un coup dans le dos raccourci la durée de sa chute.

Alors qu'il voulu regarder la marine, du sang brouilla sa vue, ne voulant ensanglanté son beau manteau, il se releva en aveugle, et s'écria :

"Hikaru viens me prendre ça !"

A ce moment précis, Hikaru le loup tout mignon de Tetsuya arriva en courant, pendant la zizanie dans la ville, il en profita pour s'extirper du marché noir laisser à l'abandon par ses possesseurs ayant soif de combat. Toujours en aveugle, Tetsuya retira son manteau, Hikaru le saisit dans sa gueule et l'envoya valser sur son dos telle une cape. Alors, Koge s'essuya avec sa chemise, arrachant une des manches, il s'en servit pour tamponner la blessur, histoire de calmer son saignement par un moyen très basique. Se souvenant que sa chemise était maintenant, mi-manche longue mi-manche courte, il dit :

"Pfff, mon style est parti en fumée, heureusement que j'ai conservé mon manteau. Bon Hikaru va sur le port en attendant l'arrivée de notre roi des mers ! Ah ! Mais avant donne moi quelques fioles."

Hikaru fit un léger aboimment, Tetsu se servit dans son manteau, et attacha chaque fiole à sa ceinture. Il en avait en tout treize ! Serait-ce suffisant ? Nous le verrions bientôt. En souriant à la marine, il la pointa du bout de son parapluie et lui dit :

"Bon aller maintenant du va voir comment se bat un parapluie samouraï ! Croisé avec un alchimiste privé de beaucoup d'alchimie malheureusement..."

Hiklaru prit la fuite, tandis que Kogeko s'élança vers la borgne, passant juste à côté d'elle, il lui donna un ocup de parapluie en plein ventre l'envoyant à quelques petits mètres devant lui. Le pirate concentra ensuite du gaz sous haute pression dans ses jambes et se propulsa directement vers elle. Prenant son parapluie à l'envers, il fit le manche s'accroché à l'une des jambes de la borgne, la faisant tombée. Mais avant même qu'elle ne tombe, il l'attrapa dans ses bras la tenant avant qu'elle ne tombe rapprochant son visage du sien il dit :

"Avant que cette danse sanglante ne devienne trop sérieuse, dîtes moi votre nom très chère."

Alors qu'il plongeait un regard dans le sien, il passa son bras pour essuyer le front ensanglanté de la borgne (donc le bras ou il reste encore la manche longue).

Alors que Tetsuya gagnait un peu de temps en se disant romantique, le clone lui avait complètement changer de tenu vestimentaire, se trouvant dans la position du lotus, il dit :

"HammmmmmHammmmm.... Ô grand Dieu donner moi la solution pour ouvrir ce coffre..."

Spoiler:
 

Puis d'un coup un éclair d'intelligence franchit le cerveau de ce clone :

"Merci Ô grand Dieu !"

Le clone posa son oreille sur le coffre et tenta de découvrir la série de numéro en tournant l'espèce de bouton. Quand il cru trouver la combinaison le coffre ne s'ouvrit pas disant : "Mot de passe vocal s'il vous plait."
Le clone fracassa sa tête sur le coffre. Puis réfléchit en se disant : "Bon alors c'est un dingue d'archéologie, la les dossier du père de mon maître dedans, sa parle de poneyglyphes.... Eurêka !"

Le clone dit alors d'un voix grave :

"Mes glyphes et ceux d'Akuma ! "

Un instant de silence....Le coffre ne s'ouvre pas...Le clone se fracassa de nouveau la tête contre celui-ci et une voix robotisée dit : "Code correct ouverture"... Le coffre s'ouvrit c'était l'heure de la fouille ! Alors qu'un combat jugé romantique par Tetsuya et surement sanglant par la borgne commençait, le clone lui commencerait à chercher les informations.



[Hrp : Pour le moment le rp sera maintenu actif par Yumiya et Tetsuya, pour cause d'absence de Leila...Il reprendra son ordre normalement au retour de celle-ci. ]


Dernière édition par Tetsuya Kogeko le Lun 27 Aoû - 6:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Dim 26 Aoû - 10:50




    Un Démon n'arrive jamais seul.


    Yumiya regarda le Pirate se levait, il commença à crier, et la borgne se demanda si il avait perdu la tête. Il semblait qu'il était en train d'appeler quelqu'un ou quelque chose. C"est à ce moment là, qu'un animal surgit, il avait l'air d'être un loup, ou quelque chose dans ce genre-là, et était certainement cette chose qu'appelait Tetsuya. Ce dernier avait retiré sa veste et son animal de compagnie l'avait saisi pour se la lancer sur le dos. Le pirate commença ensuite à s'éponger une blessure qu'il avait au visage à l'aide d'un bout de tissu qu'il avait arraché à sa chemise.

    La borgne le fixa et l'entendit ensuite s'énerver car son soit-disant style vestimentaire avait été détruit. À la base, il n'avait aucun style vestimentaire et pourtant, il semblait y croire dur comme fer. Il parla ensuite à son loup qui semblait avoir compris les ordres de son maitre. Étrangement... Le pirate prit plusieurs de ses fioles dans son manteau avant que celui ne soit emporté par l'animal qui prit la fuite après ces quelques paroles de son maitre :

    - Bon aller maintenant du va voir comment se bat un parapluie samouraï ! Croisé avec un alchimiste privé de beaucoup d'alchimie malheureusement...

    Tout à coup, les évènements s’enchainèrent. Tetsuya courut en direction de la Marine, la frappa au ventre à l'aide du bout de son parapluie, la faisant glisser sur plusieurs mètres. Après ceci, le Pirate fut propulsé dans la direction de la jeune femme et fit tomber cette dernière à l'aide du manche de son parapluie. Néanmoins, elle n'eut pas l'occasion de toucher le sol car des bras la rattrapèrent dans sa chute. Ses bras semblaient appartenir à ce Pirate qui ne voulait vraiment pas lâcher le morceau. Il commença à nouveau à parler, tout en rapprochant son visage du sien :

    - Avant que cette danse sanglante ne devienne trop sérieuse, dîtes moi votre nom très chère.

    Il plongea ensuite son regard dans celui de Yumiya qui ne tarda pas à détourner le sien, puis passa son bras contre le front de la borgne qui était plein de sang. Au goût de la Marine, ce visage de Pirate était un peu trop proche du sien. En plus de cela, cette position avait quelque chose d'étrange, comme si Tetsuya s'apprêtait à embrasser la borgne, une idée qui dégoutait cette dernière. Si cet homme avait bien cette idée en tête, il fallait qu'elle essaie de gagner du temps pour retarder ce moment tant redouter et l'éviter, dans le meilleur des cas.

    Une idée, un peu stupide, germa dans l'esprit de la jeune femme, quelque chose qui allait peut-être lui permettre de gagner une trentaine de secondes. Elle agrippa donc à la nuque de Tetsuya, non pas pour avoir une position plus romantique, mais plus confortable. Elle approcha ensuite sa bouche des oreilles du Pirate et murmura dans son oreille avec un ton doucereux :

    - Ce serait trop simple, je préfèrerais te laisser chercher encore un peu. Jouer à la devinette est bien plus divertissant que de te révéler tout de suite mon nom.

    Elle éloigna ensuite ses lèvres de son oreille et plaça son visage en face de celui de Tetsuya, si près qu'elle sentait sa respiration. Au fond, ce Pirate était physiquement plutôt attirant et était assez charmant. C'était certainement ce que Tetsuya espérait que Yumiya pense de lui, mais c'était loin d'être le cas. Il était repoussant et aussi charmant qu'un putois. En aucun cas, la Marine ne lui trouvait quelque chose de plaisant. Il n'avait rien pour lui et donnait plus l'envie de s'éloigner de lui que de s'en rapprocher.

    Elle détailla quelques secondes les traits de son visage, emprise d'un doute, puis, totalement convaincu. Elle hocha la tête et parla ce qu'elle pensait en s'écriant :

    - Décidément, il est vraiment repoussant !

    Se rendant compte subitement qu'elle avait pensé tout fort, d'un geste instinctif, elle ôté ces bras de la nuque du Pirate et les posa sur sa bouche. Puis au final, les retira en haussant les épaules. Sentant qu'elle ne tiendrait plus très longtemps dans une telle position, elle tenta de se redresser en repoussant tant bien que mal Tetsuya qui la tenait dans ses bras. Au final, elle réussit enfin à retrouver une position debout normal.

    Mais elle se rendit bien vite compte qu'elle était toujours aussi proche de ce Pirate. Elle resta quelques secondes, à ne rien faire, cherchant toujours mais ne trouvant pas. Elle se demandait ce qu'il allait pensait de ce qu'elle venait dire. Peut-être en serait-il vexé, peut-être pas. Cela allait dépendre de la façon dont il allait prendre la chose. Devait-elle s'excuser pour sa méchanceté ? Cette question ne se posait même pas, car la réponse était clairement non. Elle n'avait pas été méchante, elle avait dit ce qu'elle pensait, et elle ressentait comme une envie irrésistible d'en rajouter une couche.

    Elle prit donc un air un peu embarrassé et baissa son œil pour regarder le sol et commença d'une voix basse :

    - Tu sais, à propos du fait que tu sois repoussant... Ça m'arrive parfois de dire ce genre de chose et je suis désolé... Le mot repoussant ne te convient pas vraiment, en faite...

    Elle releva la tête et lui accorda un sourire angélique, puis finit par lui dire :

    - Non, en faite tu es bien plus que ça. Tu es répugnant, tu me donnes la nausée. Tes paroles, ta façon de marcher, tes habits. Tout en toi me dégoute tellement que respirer le même air que toi en est presque écœurant.

    Comme pour exprimer tout ça, elle plissa le nez et finit sa série de méchanceté en disant :

    - En plus de ça, on dirait que tu as passé ta journée dans une porcherie à te rouler dans les excréments des animaux qui y vivent. Parmi toutes tes fioles, tu n'aurais pas du parfum, car tu en aurais bien besoin. Tu pues autant à l'extérieur qu'à l'intérieur.

    Elle effaça enfin son sourire et le fixa avec un peu plus de sérieux, attendant une réaction de sa part. Elle se demandait si celle-ci allait être positive ou négative, mais au vu de ce que venait de dire la jeune Marine, elle risquait d'être négative, après tout, qui aimait qu'on lui dise clairement que tout en lui était repoussant. Certainement personne, même si aux yeux de la borgne, ce genre de remarque n'était qu'un tas de brindille dans une forêt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Lun 27 Aoû - 6:56

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte VI:




La position actuelle était certes romantique, mais elle ne représentait là qu'un amour tueur. Les yeux avide de sang et d'amour Tetsu avait observé la jeune borgne qui avait quant à elle détourner le regard. Malheureusement pour lui les évènements qui suivirent, et qui faisaient peine à raconter pour le pauvre narrateur que je suis ont blessé l'amour propre de Kogeko. Ou du moins son amour envers la marine à vrai dire. La suite des paroles aurait énervé n'importe quel homme, ce à quoi Tetsuya ne faisait point exception. La jeune borgne sorti de ses bras avec une certaine touche de moquerie. Continuant de blesser le coeur du savant-fou. Quant elle eut fini son discours élogieux envers le primé, notre capitaine baissa la tête, un coin d'ombre se dessinant vers ses yeux. La chemise de l'homme éclata d'un coup ! Elle avait été déchirée en mille morceaux par du gaz sous haute pression qui c'était dégagé du buste de Koge. Il releva son visage, les yeux blanc et remplis de rage. Tout les muscles du pirate bougeaent de façon étrange, façonné par du gaz qui circulait dans le corps de Tetsu. Le bras droit de l'homme prit une apparence gazeuse, bougeant dans tout les sens, tel un gaz incontrôlable !

Le poing reprit une apparence normal et fonça d'un coup vers le ventre de Yumiya avec furie ! Le poing devint pratiquement bleu, il partit avec uen pression hallucinante ! Le poing broya furieusement le ventre de la marine ressortant ensuite par son dos, les boyaux de la femme étaient à découvert. Le pirate retira avidemment son bras du ventre de la borgne, concentra un grande dose de gaz dans sa jamb qu'il mena directement vers la joue gauche de l'officier, la propulsa à quelques mètres de leur position actuelle. La rage dans les yeux ole pirate regarda sa main ensanglanté. Un pirate de fierté aurait tout de suite lavercet affront, un pirate d'honneur, lui, aurait laisser passer ces évènements... Le problème était que Tetsuya n'était ni l'un ni l'autre, se n'était qu'un savant-fou, rêvant de toucher un vrai rêve, rêvant de goûter à la vrai LIBERTE ! Il appartenait à l'équipage Akuma No Soul, mais le démon n'a-t-il pa sle droit de rêver ? Il s'agissait du vrai but de cet individu : REVER !

Alors sacher le bien l'amour soudain que Kogeko ressent à l'heure actuelle envers ma borgne l'empècherait bien de faire couler le sang de cet être. Sa chemise se déchira en effet, mais son poing ne se chargea pas comme dit, son poing avait certes reçut une dose assez conséquente de gaz et se dirigea directement vers le visage de la borgne lui clouant ainsi le bec ! Mais, au dernier moment, le poing s'arrêta, le primé serra si fort son poing que de sang en coula. Baissant son poing, il tournant le dos à la marine et fit quelque pas prenant ensuite la parole :

"Que je le veuille ou non e serais bien incapable de faire couler ton sang, de plus je n'aimerai pas avoir ta mort sur la conscience... Mademoiselle T-A-K-A ! Comment je connasi ton nom dois-tu te dire ? Et bien dans les dossier que mon clone lit actuellement, il est écrit : "Mademoiselle Taka et Kagura on servit à débarasser la ville de ses brigands. Ainsi que d'autres informations pratiques qui permettent de savoir que Taka est une borgne aux cheveux gris ! Les yeux d emon clone et ses pensées sont miens ! Néanmoins je ne connait pas le plus important... Ton prénom !"

Le pirate se retourna finalement en la pointant du doigt :

"Et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour le connaître ! Mais avant toutes choses je te propose un marché ! Ou tu acceptes de venir à un dîner aux chandelles avec moi ! Ou bien, tu continues ce combat en supportant la soit-disante laideur et mauvaise odeur que tu trouves sur moi ! Dans les deux cas je connaîtrais ton prénom dès leur fin !"

A ces mots le pirate ne laissa que deux options à la marine, il serait bête de sa part de n'en choisir aucune d'ailleurs. Durant ce laps de temps, le clone commençait à lire les note du père de Tetsuya et du contre-amiral. Que se passerait-il pour suivre ?

Revenir en haut Aller en bas
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Lun 27 Aoû - 11:16




    Un Démon n'arrive jamais seul.


    Après ce que venait de dire Yumiya, Tetsuya semblait plutôt en colère. Soudainement, sa chemise se déchira par on ne sait quelle miracle et la jeune borgne fit un pas en arrière, instinctivement. Elle n'avait pas l'impression que cela servirait à quelque chose, néanmoins, elle voulait mettre un peu plus de distance entre ce Pirate et elle.

    Mais, ce pas en arrière ne fut pas suffisant car déjà le poing du Pirate prenait la direction du visage de la jeune Marine qui ferma les yeux en tournant légèrement son visage, comme si cela aurait pu changer quelque chose à son sort. Elle ne sentit jamais le coup contre son visage car lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle put constater que celui-ci avait été stoppé juste devant son visage. La main semblait être en train de saigner pour des raisons encore inconnus à la sous-lieutenante.

    Le poing s'abaissa ensuite et Tetsuya tourna les talons, faisant plusieurs pas dans le sens opposé à la borgne puis, prenant la parole :

    - Que je le veuille ou non e serais bien incapable de faire couler ton sang, de plus je n'aimerai pas avoir ta mort sur la conscience... Mademoiselle T-A-K-A ! Comment je connasi ton nom dois-tu te dire ? Et bien dans les dossier que mon clone lit actuellement, il est écrit : "Mademoiselle Taka et Kagura on servit à débarasser la ville de ses brigands. Ainsi que d'autres informations pratiques qui permettent de savoir que Taka est une borgne aux cheveux gris ! Les yeux d emon clone et ses pensées sont miens ! Néanmoins je ne connait pas le plus important... Ton prénom !

    La Marine eut un haussement d'épaule, en réalité, elle s'en fichait un peu qu'il ait réussis à connaitre son nom, et si il découvrait son prénom, ce ne serait pas non plus très grave. Néanmoins, il y avait une chose qui avait fait tilt à l'oreille de la jeune femme et cette chose était le nom de Leila. Elle se demandait si celle-ci arrivait à se débrouiller dans son combat contre l'homme sable et elle savait bien que la seule raison pour laquelle elle voulait se débarrasser de ce Tetsuya était pour pouvoir lui venir en aider, enfin.

    La voix du Pirate qui venait de se retourner et qui pontait son doigt vers Yumiya coupa court à ses pensées :

    - Et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour le connaître ! Mais avant toutes choses je te propose un marché ! Ou tu acceptes de venir à un dîner aux chandelles avec moi ! Ou bien, tu continues ce combat en supportant la soit-disante laideur et mauvaise odeur que tu trouves sur moi ! Dans les deux cas je connaîtrais ton prénom dès leur fin !

    Tout ceci fit soupire la sous-lieutenante, un soupir d'exaspération et de lacement. Elle n'hésita pas une seconde à répondre à Tetsuya :

    - Dans les deux cas, je devrais supporter ta laideur et ta mauvaise odeur. Et comme l'idée d'un dîner ne m'enchante pas, ce n'est certainement pas cette option que je vais choisir. Ensuite, te combattre risque d'être vraiment trop long et ma défaite est presque assurée. Alors, aucune de tes propositions ne me plait vraiment...

    Elle fit quelques pas en direction du Pirate et fit un grand effort pour maitriser ses paroles et surtout pour dire ce qu'elle allait dire :

    - Écoute... Je suis désolé pour ce que je t'ai dis tout à l'heure. Tu n'es pas si repoussant que ça dans le fond, tu es même un peu mignon.

    Tout en disant cela, elle baissa la tête pour regarder le sol, comme si elle était gêné, mais c'était surtout pour cacher le fait qu'elle était en train de se mordre les lèvres. Elle espérait que ce qu'elle était en train de faire allait tout de même servir à quelque chose. Elle voulait se débarrasser de cet homme au plus vite, ou du moins, qu'il la laisse tranquille pour le reste du temps.

    Au final, elle releva son visage en arrêtant de se mordre la lèvre et dit d'une voix désolée :

    - J'espère que tu pourras me pardonner.

    Elle arrêta de s'avancer lorsque son visage ne fut plus qu'à quelques centimètres de celui de Tetsuya et approchant ses lèvres de l'oreille du Pirate, elle lui murmura doucement au creux de celle-ci :

    - Au faite, je m'appelle Yumiya.

    Après avoir prononcé ces paroles, la borgne replaça son visage en face de celui de Tetsuya. Et sans attendre une réponse de la part du Pirate quant à ce qu'elle venait de dire, elle saisit son visage dans ses mains et posa ses lèvres contre les siennes en fermant les yeux. Elle fit durer le contact durant plusieurs secondes avant d'éloigner doucement sa bouche et de lâcher son visage. Si elle l'avait pu, elle se serait certainement essuyer la bouche à la seconde, mais ceci ferait vraiment louche.

    Elle se contenta de faire un pas en arrière, prête à partir à la recherche de Leila pour l'aider, même si ce n'était pas forcément nécessaire, en espérant que le Pirate ne la retienne plus et la laisse faire ce qu'elle voulait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 28 Aoû - 8:44

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte VII:


Il semblerait que le fait que Tetsu connaisse le nom de la marine ne l'ait guère impressionné. Bien au contraire, son haussement d'épaules fut un signe révélateur. Prouvant que tout ceci ne représentait rien, de plus la jeune femme semblait ne pas être intéresser par le chantage de bas étages de Tetsu lui répondant par :

" Dans les deux cas, je devrais supporter ta laideur et ta mauvaise odeur. Et comme l'idée d'un dîner ne m'enchante pas, ce n'est certainement pas cette option que je vais choisir. Ensuite, te combattre risque d'être vraiment trop long et ma défaite est presque assurée. Alors, aucune de tes propositions ne me plait vraiment..."

De plus elle prit le primé pour un véritable idiot! Non mais franchement comment osait-elle ! Le prenait-elle pour un idiot ? Elle tenta de lui mentir après tout ce qu'elle lui avait sortit précédemment ! Il est vrai que notre pirate était par moment naïf mais vraiment, le mensonge était clairement visible !

"Écoute... Je suis désolé pour ce que je t'ai dis tout à l'heure. Tu n'es pas si repoussant que ça dans le fond, tu es même un peu mignon"

Non mais sérieusement, Kogeko était certes naïf mais vraiment elle exagérait... Mais de façon étrange elle baissa la tête. Comme-ci elle cachait un rougissement ou autre chose, elle pouvait également être entrain d'éclaté de rire. Mais Tetsuya ne pouvait savoir ceci. Il se compta de baisser le doit avec lequel il la pointait puis l'observa alors qu'elle se rapprochait de lui. Dans ses dernières paroles elle disait vouloir s'excuser. Franchement niveau mensonge certaines personnes faisaient mieux, vraiment mieux ! Mais bon, avant que le pirate le remarque, elle était déjà entrain de lui susurré quelques mots à l'oreille :

" Au faite, je m'appelle Yumiya. "

A l'écoute du prénom angélique de la borgne le pirate rougit sans savoir pourquoi. Mais à peine avait-il répété le prénom dans sa tête que deux mains vinrent se poser sur ses joues. Puis il vit les lèvres de Yumiya arrivées vers les siennes, les yeux encore ouverts le pirate fut étonné rougissant quelque peu, cette marine utilisait encore une tactique, ou était-ce bien réel ? Comment le savoir l'action dura bien quelques minutes, qui parurent très longues pour Tetsuya. Finalement ceci s'arrêta et elle partit, le pirate eut l'esprit brouiller un long moment puis reprenant ses esprits il pointa la borgne du doigt et dit :

" Je ne sais pas si ce baiser était sincère ! C'est pourquoi je ferais tout ,pour qu'un jour tu m'en offre un qui soit sincère, mais avant tout je dois te rendre l'appareil! De plus vois-tu l'homme qui affronte Kagura a voulu me parler après m'avoir entendu parler de mon statut de capitaine pirate ! J'en déduis donc qu'il veut rejoindre mon équipage ! De plus le fait qu'il est monté cette tour prouve qu'il est intéressé par les note du contre-amiral j'en déduis que c'est un archéologue ! Problème à l'heure qu'il est mon clone est déjà sortit de la tour et se dirige vers le port. Avec également les notes de la marines. Tu aurais du te soucier de lui avant tout !"

Le pirate concentra du gaz dans ses jambes et fonça en à peine deux secondes vers la borgne en finissant juste devant elle !

"Tu dois également savoir que vu son statut de contre-amiral, les informations que j'ai obtenu parle de pratiquement toutes les bases marines d'Est Blue ! Ainsi que de quelques unes de Seas Blue. Dommage très chère tu n'aurais pas du joué autant avec moi."

Le pirate passa un bras autour des hanches de Yumi, posa sa main sur le dos de la borgne puis la colla à lui en l'amenant vers lui avec sa main. Il passa finalement une main sous le menton de la borgne, levant la tête de celle-ci à la autour de la sienne :

"Je dois avouer que tu m'as pris par surprise tout à l'heure. Tu as même chamboulé mon coeur, je me dois de laver tout ceci. Et puis ne sachant si ceci était sincère je t'offre un baiser sincère que tu saches ce que c'est."

Et à ces mots, telle une vengeance ou tel un gage d'amour le pirate posa ses lèvre contre celles de Yumi. Le baiser dura quelques secondes, puis le pirate le rompit. un sourire vengeur sur son visage puis il reprit la parole :

" Regardes autour de toi, nous sommes entourés de gaz toxique, si tu bouges à plus de cinquante centimètres de moi tu mourras assurément, tu vas devoir me supporté encore un temps, j'aimerais voir si ce mec au cheveux pourpre est puissant, et je ne te permettrais pas t'interrompre son combat. Ce n'est qu'à moi d'arrêté ceci . Alors il voudra me supporter encore un peu. Qui sait, si tu es sage je te libérerai surement, non ?"

Il était impossible devoir ce qui se passait derrière le nuage violet qu'avait formé le gaz autour d'eux, de plus ceux qui était à l'intérieur ne pouvait voir ce qui se passait à l'extérieur. La borgne était prisonnière pendant un certain temps. Le baiser avait été un gage d'amour certes, mais également un moyen de diversion.

Revenir en haut Aller en bas
Yumiya Taka

avatar

Messages : 400
Date d'inscription : 10/11/2011
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mar 28 Aoû - 11:04




    Un Démon n'arrive jamais seul.



    La jeune femme tourna les talons et commença à s'éloigner du Pirate, mais celui-ci la stoppa dans sa marche en prenant la parole, ce qui agaçait un peu la jeune femme :

    - Je ne sais pas si ce baiser était sincère ! C'est pourquoi je ferais tout ,pour qu'un jour tu m'en offre un qui soit sincère, mais avant tout je dois te rendre l'appareil! De plus vois-tu l'homme qui affronte Kagura a voulu me parler après m'avoir entendu parler de mon statut de capitaine pirate ! J'en déduis donc qu'il veut rejoindre mon équipage ! De plus le fait qu'il est monté cette tour prouve qu'il est intéressé par les note du contre-amiral j'en déduis que c'est un archéologue ! Problème à l'heure qu'il est mon clone est déjà sortit de la tour et se dirige vers le port. Avec également les notes de la marines. Tu aurais du te soucier de lui avant tout !

    Yumiya leva les yeux au ciel avant de se retourner. En réalité, elle s'en fichait éperdument de ces informations et papiers, la Marine n'avait qu'à mieux protéger ses informations. Mais avant que la jeune borgne ne puisse expliquer à ce Pirate qu'elle lui laissait volontiers toutes ces notes, Tetsuya arriva à son hauteur à une vitesse impressionnante. Il commença alors à parler, à nouveau, insistant que le fait que ces notes étaient d'une importance soi-disant capitale :

    - Tu dois également savoir que vu son statut de contre-amiral, les informations que j'ai obtenu parle de pratiquement toutes les bases marines d'Est Blue ! Ainsi que de quelques unes de Seas Blue. Dommage très chère tu n'aurais pas du joué autant avec moi.

    Après ces paroles, il passa un bras autour de la taille de la sous-lieutenante, puis, s'aidant de son autre main qui se posa sur son dos, il colla la Marine à lui. Il mit ensuite une main sous le menton de Yumiya et releva celui-ci de façon à ce qu'il soit à hauteur de celui du Pirate, puis prit la parole :

    - Je dois avouer que tu m'as pris par surprise tout à l'heure. Tu as même chamboulé mon coeur, je me dois de laver tout ceci. Et puis ne sachant si ceci était sincère je t'offre un baiser sincère que tu saches ce que c'est.


    Après ceci, comme la borgne l'avait fait précédemment, le Pirate colla ses lèvres sur les siennes pour l'embrasser, faisant durer le baiser durant plusieurs secondes, des secondes de trop. Sur le coup, elle fut un peu surprise et lorsque le baiser fut terminé, elle était déjà prête à frapper ce Pirate, mais son sourire et ses paroles la stoppèrent momentanément :

    - Regardes autour de toi, nous sommes entourés de gaz toxique, si tu bouges à plus de cinquante centimètres de moi tu mourras assurément, tu vas devoir me supporté encore un temps, j'aimerais voir si ce mec au cheveux pourpre est puissant, et je ne te permettrais pas t'interrompre son combat. Ce n'est qu'à moi d'arrêté ceci . Alors il voudra me supporter encore un peu. Qui sait, si tu es sage je te libérerai surement, non ?

    La Marine regarda autour d'elle et constata qu'un gaz violet entourait désormais les deux personnes, la forçant à rester à proximité de Tetsuya. Elle ne pouvait même pas voir à travers le nuage. Elle retint donc son coup, même si elle en avait une envie irrésistible. Si elle voulait pouvoir s'échapper de ce gaz, elle allait devoir jouer la comédie encore un temps.

    Elle resta donc près de Tetsuya et resta silencieuse durant quelques instant avant de prendre enfin la parole :

    - Je me contre fiche de ces notes importantes que tu as prises au Contre-Amiral, il n'avait qu'à mieux protéger ses informations. Mais, je me demande, pourquoi restes-tu maintenant que tu as trouvé ce que tu cherchais ?

    Elle le fixa avec un regard inquisiteur, mais ne lui laissa pas le temps de répondre, car elle recommença à parler, comme si elle n'avait posé aucune question :

    - Si seulement tu n'étais pas un Pirate, j'aurais peut-être pu t'aimer. Mais malheureusement, je ne peux pas, je n'ai pas le droit.

    Tout en disant cela, elle prit une mèche des cheveux du Pirate et commença à jouer avec. Dans ce qu'elle venait de dire, il n'y avait que du vrai. Ce statut de Pirate l'empêchait de l'aimer, non seulement à cause de la Marine, mais aussi à cause de sa haine envers ce genre de personne. En plus de cela, elle ne lui trouvait rien de bien physiquement parlant, et intérieurement, non plus. Le peut-être n'était pas là pour rien dans ces belles paroles.

    Elle relâcha alors la mèche de Tetsuya et murmura alors avec un ton doux :

    - Et puis, qui te dit que ce baiser n'était pas sincère ?

    Après avoir dit cela, elle passa un de ses bras autour du dos du Pirate et le serra contre elle. Elle posa ensuite son autre main derrière la tête de Tetsuya et rapprocha son visage du sien, non pas pour embrasser le Pirate, mais elle se contenta d'un simple bisou sur la joue. Elle retira ensuite ses deux mains et les laissa pendre le long de son corps avant de dire :

    - Tu ne devrais pas espérer plus de moi...

    Elle lui fit ensuite une petite pichenette amicale sur le nez. Elle préférait ne pas lui donner trop d'espoir, il risquait d'être un peu trop déçu au final et engendrerait forcément des conséquences. Pour le moment, elle espérait que cela allait suffire à la faire sortir de ce piège de gaz. Après, elle n'aurait plus à se soucier de Tetsuya, qui était beaucoup trop collant à son goût. Elle ne voulait qu'une chose, qu'il la laisse faire ce qu'elle voulait faire tranquillement, mais tout ceci risquait d'être assez dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   Mer 29 Aoû - 9:33

Un Démon n'arrive jamais seul.

AKUMA NO SOUL


Acte VII:


Le pirate assez malin avait profité d'un baiser avec la borgne pour l'enfermer dans un cocon duquel elle ne pourrait sortir sans la permission du primé. Le pirate fit comprendre à la jeune marine qu'elle devrait rester sage un certain temps ce qui ne tarda pas à se faire. Elle parla brièvement des notes de la marine, Tetsu comprit alors que Yumiya était le genre de marine à qui le fait de voir la Marine dans le gouffre ne lui ferait ni chaud ni froid. Elle ne devait pas autant aimer la marine que ça au final. Sûrement l'une de ces personnes à rejoindre la marine pour des besoins personnelles. Finalement elle fixa Tetsu avec un regard inquisiteur puis dis :

" -Si seulement tu n'étais pas un Pirate, j'aurais peut-être pu t'aimer. Mais malheureusement, je ne peux pas, je n'ai pas le droit."

Elle venait de dire une chose censé. Tetsu savait mieux que quiconque, que l'amour entre une marine et un pirate était un amour fou. Lui qui était le fils d'un fille de haut-gradé de la marine et d'un grand pirate n'aurait jamais fini orphelin si ces règles n'étaient pas si stupide. Il aurait surement été un autre homme à l'heure qu'il ai, peut-être un marine sans fruit du démon ou un forgeron comme son oncle. Son destin avait changer suite à son statut d'orphelin en réalité. Puis elle prit une mèche de cheveux de Tetsu avec laquelle elle se mit à jouer. Finalement elle la relâcha en disant avec un doux murmure :

" Et puis, qui te dit que ce baiser n'était pas sincère ?"

Elle voulait vraiment lui faire croire une chose pareille, elle était bonne celle-là, enfin qui sait après tout.
Après avoir dit cela, elle passa un de ses bras autour du dos du Pirate et le serra contre elle. Elle posa ensuite son autre main derrière la tête de Tetsuya et rapprocha son visage du sien, non pas pour embrasser le Pirate, mais elle se contenta d'un simple bisou sur la joue. Elle retira ensuite ses deux mains et les laissa pendre le long de son corps avant de dire :

"Tu ne devrais pas espérer plus de moi..."

Le pirate prit enfin la parole :

" Tu as raison sur un point, un amour entre nous deux serait dangereux. Mais si tu ne m'aimes pas, ce n'est pas parce que tu ne peux pas, c'est parce que tu ne veux pas dans le fond. Car le coeur à des raisons que la raison ignore. Si tu m'aimais notre statut social n'aurait pas gêné. "

Finalement le pirate posa une main sur la joue de la marine et dit :

" De tout façon il faudra bien que tu m'aimes un jour, quand tu t'en serras rendu compte. Mais pour cela j'aurais beaucoup de travail."

Le pirate mena ses lèvres vers l'oreille de Yumiya et lui murmura :

" Au fait moi aussi j'ai déjà eux le coeur sombre. Et je peux parfaitement voir que au fond de toi tu n'es pas foncièrement mauvaise. Un jour tu t'épanouiras comme une fleur crois moi... A et autre chose, si sa peut t'affoler encore plus je ne resterai pas pirate longtemps, j'ai d'autres ambitions, celle de la révolution. Le monde tel qu'il est peu encore changé crois moi."

Suite à tout ceci le pirate arrêta de parler regardant une futur réaction de Yumiya suite à tout ces mots ajoutant un petit clin d'oeil amoureux à la borgne.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Démon n'arrive jamais seul [PV Ryusa/ Et tout marines intéressés 2 max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un malheur n'arrive jamais seul.
» Un accident n'arrive jamais seul [DECLAN]
» Un malheur n'arrive jamais seul [Ryan]
» [FB FINI] Un malheur n'arrive jamais seul → PHEN/KAYA (PV)
» Les grandes découvertes ne se font jamais seul [Fury, Neigy, Fumy, Aigly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: East Blue :: Ville de Shell-