One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Jeu 6 Sep - 3:15




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie


    Cela faisait environ trois semaines que j’avais du laisser Happy sur Tequila Wolf. Je commençais à me demander si je n’étais pas juste la personne la plus stupide du monde. J’aurais du y aller à sa place au lieu de le laisser…
    Laisser un compagnon dès le début de notre aventure m’avais fait sombrer dans la dépression, même s’il allait nous rejoindre ensuite, je ne pouvais pas m’empêcher d’être plus qu’inquiète à ce sujet. J’entendais encore sa voix dans ma tête. Néanmoins, nous étions qu’à quelques journées de Red Line, la dernière étape avant Grand Line. Apparemment de nombreux bateaux n’ont pas réussis à passer ce cap. Mais nous avions deux navigateurs à bord. Je finis par sortir de ma cabine.la première fois depuis bien longtemps. Je ne mangeais plus ni ne faisait quoi que se soit depuis plusieurs jours. Je m’installai sur la proue du bateau regardant à l’horizon le regard vidé de toutes émotions. Dehors tout était calme. Rien en vue. Seules quelques mouettes s’aventuraient sur la mer. Pour l’instant un beau soleil flottait au dessus de nous. Mais de lourdes tours orageuses semblaient se rapprocher. De si beau nuages pourtant annonçait la pluie arrivante.
    Je me sentais suffisamment apaisée et fermai les yeux. Soudain la voix d’Happy résonna dans ma tête. De plus en plus forte, de plus en plus insupportable ; elle était si sympathique et apaisante que cela m’énervais. Je mis mon visage dans mes mains, recouvrant mes oreilles en criant : -Assez !!!!
    Je me mis à trembler sans remarquer qu’une aura lumineuse s’était formée autour de moi .J’étais en colère sans trop savoir pourquoi. Le désespoir s’était emparé de moi depuis déjà quinze jours, pourtant ce n’étais pas comme s’il était mort. Mais s’il ne parvenait pas à nous rejoindre ? Et s’il ne pouvait pas partir de Tequila ? S’il se faisait tuer là-bas ?… Des tas de questions revenait dans ma tête. A ce moment là je n’avais aucune idée de ce qui allait se passer…
    L’aura continuer de grandir, plus ma colère montait en moi. Je poussai à nouveau un cri accompagné d’une légère larme qui retomba sur le sol de bois. Je vis soudain Rio sur le pont, surement alerté par mes cris. Je le regardais m’arrêtant soudainement mes cris. Sans savoir comment, ni pourquoi, en posant mon regard sur lui je disparus dans un nuage lumineux, me téléportant hors du bateau, vers une direction inconnue.

    Un royaume noyé sous la pluie~

    Un éclair doré traversant le ciel, me déposant violemment contre le sol. Je restai contre, le sol, sentant toujours la trace mouillé de la larme que j’avais versé peu de temps avant. A quel point j’étais tombée bas pour pleurer…Je restai contre le sol, semblant sans force. Je regardai celui-ci, remarquant son humidité et les flaques d’eau au loin. Je finis par me relever sans trop de mal, et constatai qu’une fine pluie tombait tout autour de moi. Le soleil avait disparut, laissant place à un ciel gris accompagné de quelques éclaircissements de lumière de la même couleur que celui-ci, donnant l’impression que le soleil n’était pas loin.
    J’avançai lentement à travers ce paysage, jusqu’à me retrouver à l’intérieur d’une ville. La pluie semblait s’être arrêté mais je m’aperçus vite qu’un sorte de bulle, tenant place de plafond, recouvrait celle-ci. Pratique…il avait une certaine technologie ici. Mais s’il était protégé...cela signifiait-il que cette pluie était souvent présente ? Voir en continue ?
    Je n’avais pas le cœur a essayé de répondre à mes propres questions, je me contentai de marcher, ne sachant même pas ou aller. Je me sentais en insécurité ici. J’avais envie de retourner sur le bateau où m’attendait mon équipage surement alerté par Rio de ma disparition. Je n’avais plus le moyen de revenir…je ne savais même pas où aller, ni où j’étais.
    Je remarquai quelques personnes s’éloignant de moi, me reconnaissant probablement. Les nouvelles concernant Tequila Wolf avaient peu être parus dans le journal qui sait. Je m’en contrefichai totalement. Tout ce que je savais c’est que j’avais du laisser un de mes amis encore une fois là-bas. Perdue dans mes pensées je ne remarquai même pas la présence d’une personne devant moi et lui fonçai dedans. Je ne regardai pas même son visage et dis alors d’une petite voix :

    - Excusez-moi, je ne vous avais pas vu…


_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.



Dernière édition par Erza Scarlet le Mar 18 Sep - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Dim 16 Sep - 6:31

Qu'est-ce qu'un chapitre dans une vie ? N'est-ce qu'une simple partie que nous rédigeons sur la page du livre de notre propre vie ? Ou bien serait-ce quelque chose de plus vivant, intense, quelque chose que nous écrivons pour pouvoir redécouvrir les sentiments vécus à la lecture ? Enfin, peu importe... Depuis des siècles l'homme s'est mis à sauvegarder ses souvenirs, ses impressions, sa vision du monde de diverses manières... Au début il dessinait sur les murs, ensuite il a commencé à écrire sur des surfaces solides comme la roche, et puis le papier est venu avec l'écrit... Mais bon, tout le monde ne peut pas savoir si ce qui est rédigé quelque part est vrai ou faux, il manque le témoin principal : le rédacteur qui a décrit l'événement. Après pourquoi les hommes ont le réflexe de vouloir écrire toutes ces descriptions pour que quelqu'un les lises plus tard ? Est-ce si important d'être connu ?... Si mon existence était synonyme de souffrance pour ceux qui ont une place dans mon être, bien que ce soit rare, je ferais en sorte d'être oublié, pour qu'ils ne puissent plus réécouter mon nom. Je repensais à mon entraîneur au sein du CP9, Spirit, c'était un coach et un ami avec qui je pouvais parler de moi de temps en temps. Après tout je suis devenu une cible à abattre pour le gouvernement, je sais beaucoup de choses qui ne devraient pas être dîtes... Comme le fait qu'ils essayent de monter une armée de Pacifista sur le même modèle que celui que j'ai créé, à défaut de ne pas pouvoir faire mieux. De toutes façons c'est bien connu que le gouvernement mondial est rempli de gosses riches de bonnes familles pratiquement incapables de se servir de leur dix doigts... Enfin, cela dépend... Le Conseil des 4 étoiles est trop différente du reste je dirais... Mais bon, je n'ai pas le temps de réfléchir à cela...

Après tout j'étais enfin libre ! Oublié les recherches pour les autres, oublié les collègues pas très futés , oublié les vieillards agaçant en longueur de journée. Je pouvais enfin faire ce que je voulais là où je le désirais, enfin tranquille... Je commençais sans tarder mon voyage, j'ai parcouru les mers depuis Punk Hasard en grimpant sur le navire d'un commerçant qui était en direction des quatre mers. En arrivant sur place je ne savais pas exactement où j'étais mais j'étais bien content d'avoir la possibilité de voyager, j'allais pouvoir découvrir de nouvelles cultures d'une façon différente, par exemple en examinant les habitations et les personnes qui vivaient sur les îles etc. Bref, en descendant du bateau je pouvais déjà entendre le tonnerre gronder depuis le ciel, la pluie devait être présente vu que je sentais quelques gouttes m'effleuraient le visage. Comme je ne voulais pas trop attirer l'attention au début, j'ai préféré mettre des fausses lunettes sur mon nez et recouvrir mon corps avec un tissu marron, quelque chose que portait habituellement les voyageurs. Je recouvrais la plus grande partie de ma tête avec une capuche et commençait à me diriger vers la ville présente sur l'île. Sur la route, j'ai pu croiser quelques pêcheurs qui ont eu l'amabilité de me dire le nom de l'endroit où je me trouvais: Sénoph, un royaume ayant l'habitude de recevoir fréquemment les tourments que la pluie peut apporter. En continuant de marcher, je me disais que ces personnes avaient un peu tord, la pluie était essentielle à la survie du monde, sans elle les mers n'existeraient pas et nous mourrions rapidement sans eau. C'est elle qui peut rafraîchir les terres les plus arides, si on trouve le moyen de contrôler la météo...

J'avais lu dans un vieux journal d'un membre du gouvernement qu'il existait une île flottante dans le ciel, avec en sa possession des scientifiques capables d'influencer la météo d'une île, et donc de changer le destin de cette dernière, pas mal hein ? Mais bon, là n'était pas le sujet. En arrivant en ville, je sentais que la pluie s'était stoppée, mais pas totalement car, en relevant la tête, je pouvais apercevoir que la ville était comme protégée par un système de bulle assez avancé. Puis là, je l'ai vu : la foudre. Un éclair rugissant dans les entrailles des nuages. Je savais qu'elles étaient les effets de la foudre sur l'être humain, à un certain degré de volt le coeur peut rapidement cesser de battre, ou repartir, cela dépend de la situation. La foudre dans les cieux étaient une énergie inépuisable, et pourtant, si j'arrivais à contrôler cette énergie, à la produire par mes propres moyens, je pense que cela pourrait énormément m'aider dans mes futures recherches... C'est alors qu'une idée de génie m'est venue à l'esprit ! Il fallait le noter quelque part, pour pas que je ne l'oublie ensuite. Je pris un cahier dans un sac que je transportais ainsi qu'un crayon sec, je donnais un rapide coup de langue sur la mine du crayon pour pouvoir l'utiliser et je commençais à écrire. Je faisais des calculs, une série rapides de calculs sur les volts qu'il serait possible de produire selon une méthode adaptée, puis j'entamais un dessin représentant le corps d'un homme avec une légende, j'étais comme absorbé par cette recherche... C'est alors que je sentis quelque chose me bousculer au niveau de mon dos, brisant mon imagination.

Je me retournais pour voir qui pouvait bien ne pas avoir les yeux en face des trous pour pouvoir me bousculer, moi. Et je la vis, la personne qui faisait la Une des journaux ces temps-ci : Erza Scarlet. Je n'avais pas eu peur sur le coup, après tout c'était une hors-la-loi mais j'étais pas mieux, peut-être même pire. J'étais le responsable de nombreux morts sur l'île de Punk Hasard, des scientifiques, des innocents... Mais pour avoir obtenu la liberté, je pourrais affirmer que je ne regrette pas, sincèrement. Donc oui, la célèbre Falling Star était en face de moi, mais était-elle digne d'être autant recherchée ? Et puis au cas où je me serais trompé, si c'est ce que vous pensez, et bien non, je sais reconnaître les gens quand ils sont recherchés, c'est comme si c'était une marque qu'on avait sur le corps, et qui ne comptait pas disparaître. Et je voyais parfaitement à travers le regard de la jeune femme qui, bien qu'elle ne daignait pas à me regarder moi, avait comme une sorte de regret, comme si des fantômes la hantaient. Je n'aimais pas ce regard, pas le moins du monde. Pour moi, une personne avec autant de pouvoir devrait bomber le torse, gardait la tête haute, ne serait-ce que pour montrer l'exemple. Dans un geste inconsidéré, j'empoignais fermement mon crayon et bougeait rapidement le bras pour faire en sorte qu'il traverse la tête de la jeune rousse. Mon regard changeait du tout au tout, passant d'un regard plutôt indifférent à quelque chose de plus froid et pesant. Espérant qu'elle contre-attaque je bondissais en arrière pour me remettre debout normalement et la regardait, pointant du doigt comme si je l'accusais de quelque chose...

« Désolé, mais je n'accepte pas quand on trahit le pouvoir qu'on possède... »


Dernière édition par Doctor Stein le Mer 19 Sep - 9:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Mar 18 Sep - 9:04




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    Je ne savais pas ce qui m’arrivais, ni où j’étais réellement. Tout tournait si vite dans ma tête, je ne savais pas ce qu’il se passait à l’intérieur de celle-ci. Je ne me reconnaissais à peine. Je me sentais faible, incapable de me protéger moi-même et de protéger mes amis. Mon passé, et les évènements de Tequila préoccupaient mon esprit comme si cela c’était passé hier, ou il y a des siècles, je n’avais plus vraiment la notion du temps, je me souvenais même plus avoir bousculé la personne devant moi à l’instant. J’avais l’impression de devenir amnésique telles mes pensées devenaient intenses et m’envahissaient. Une seule phrase sortait de ce néant, qui étais-je ? Qui suis-je devenue plus exactement. Je me sentais seule ici, détachée du monde en quelque part. Je n’avais pas parlé à aucuns membres de mon équipage depuis des semaines, et ils semblaient tous si loin. Je regardais l’horizon, voulant revenir sur mes pas. Mon visage silencieux, mes yeux semblant n’exprimer que de la lassitude, laissant mon regard sans émotions. Soudain, je sentis quelque chose me traverser la tête. J’en fus si surprise sur le coup que je reculais, clignant des yeux, j’étais si surprise que j’aie ressentis sur le coup une légère peur s’installa en moi l’espace d’une seconde. La personne que j’avais bousculé me regardait, le regard froid cette fois-ci. Je croisai son regard, ne comprenant pas celui-ci.
    Je l’avais pourtant simplement bousculé…Il pointa son doigt vers moi, provoquant en moi un nouveau frisson de peur. Cela ne me ressemblait pas, je me sentais si faible tout à coup, si impuissante…Je finis par observer plus attentivement mon interlocuteur. Des lunettes, des cheveux gris, rien de très exceptionnel …quoi que non en fait, il était plutôt étrange, portant une capuche et couvert de cicatrices cela ne faisait pas de lui le plus commun des civils. Et il ne paraissait pas être faible, loin de là .Il finit alors par me dire, sur un ton accusateur :

    « Désolé, mais je n'accepte pas quand on trahit le pouvoir qu'on possède... »


    Trahir…mon pouvoir ? Pensait-il me connaître pour avancer cet argument ? C’était une hypothèse intéressante … Mais qu’est-ce que cela signifiait ?…Ne suis-je pas à la hauteur de ses attentes avec mon fruit du démon ? Ou bien d’après lui ne le méritais-je pas ? Cette phrase me donnait encore à réfléchir, mon esprit embrouillé ne parvenait pas à sortir la moindre conclusion dans tout ce charabia de mots... Je repris mon regard inexprimé, reflétant une certaine froideur et un certain vide. Je dis alors d’une voix dénudée de sentiments, semblant glaciale, n’essayant même pas de réfléchir à ce que j’allais dire :

    « Le trahir ? Je ne possède que ce pouvoir pour pouvoir protéger ceux qui me sont chers...le reste m’importe peu. A quoi t’attendais-tu ? »

    Je posai soudainement une main sur mon katanas, laissant échapper une aura lumineuse autour de moi .En un éclair je passai à côté de cet étrange personnage qui commençait déjà à m’agacer et fis glisser mon katanas contre le bras de celui-ci. Je réapparus derrière lui, rengainant mon arme. Je me retournai vers lui, même s’il n’était pas de face, il aurait pu ou il pourrait contre-attaquer. Puis d’une voix lasse je dis :

    « Mon pouvoir aurais-pu te tuer à l’instant, j’aurais pu profiter de l’instant de surprise et te transpercer le cœur… Je laissai apparaitre un sourire froid en voyant quelques gouttes de sang s’écouler de son bras , enfin quelqu’un qui pouvait saigner…
    est-ce là ce que tu aurais voulu ? Me servir de mon fruit pour pouvoir te regarder de haut pendant que tu trépasses sur le sol ? »

    Trahir…trahir…Un sentiment de perturbation s’installa en moi, puis de frustration. Cet homme avait fait naître ce sentiment en moi. S’en suivis de la haine… je ressentais une partie de moi s’abandonner déjà à celle-ci sans trop savoir comment ni pourquoi…c’était ma personnalité après tout, si changeante, si étrange. Puis avant qu’il ne fasse le moindre mouvement, je me laissai portée par ma lumière, me plaçant en face de lui à un mètre du sol, le regardant de haut. Mon regard devenant plus froid, un léger sourire assassin apparus au coin de mes lèvres. Je dis alors le regard noir, lui faisant bien ressentir que je le surplombais :

    « Et puis, comment peux-tu dire cela en prenant cet air supérieur ? Possèdes-tu au moins un fruit pour pouvoir dire de telles choses ?

    Je ne contrôlai pas vraiment mes mouvements, toujours plongée dans un état second, partagé entre la haine et la tristesse, ajoutant à cela cette lassitude qui était décidément encrée en moi. J’étais néanmoins quelque peu impatiente de connaitre sa réaction, en savoir plus sur cette personne. Elle avait l’air très intéressant, mais son sang froid est-il aussi dur que ces paroles ? C’était surtout ce que je voulais vérifier…


_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Mar 18 Sep - 22:57

    Décevant... Oui il n'y avait pas d'autres mots pour qualifier les instants qui ont suivi. Après tout, quand on émet une hypothèse, et qu'on apprend que notre théorie est juste, soit nous sommes joyeux, soit nous sommes déçus, je pense que je n'ai pas besoin de préciser ce que je ressens en ce moment. Et franchement je ne pouvais pas imaginer pire comme scénario que celui-ci, finalement la pirate rousse en face de moi ne répondait pas du tout ce à quoi je m'attendais, elle était... Décevante. Rien que le fait que je l'attaque avec un simple crayon a réussi à l'effrayer assez pour lui faire croire qu'elle serait morte sans rien comprendre à ce qui lui serait arrivé. Elle fut d'autant plus chamboulé lorsque je dressais mon index vers elle pour montrer que c'est bien à Erza Scarlet que je parle, et à personne d'autre, pas même à la personnalité en elle qu'elle revêt lors de l'utilisation de son pouvoir. Mais elle semblait m'avoir mal compris, au lieu de rester l'humaine qu'elle était, la pirate laissa Falling Star prendre la place pour me répondre. Mais à mes yeux cela n'avait rien d'une réponse, mais plus à une réplique qu'elle aurait dit et redit pendant des années, comme pour tenter de se convaincre quelque chose....

    « Le trahir ? Je ne possède que ce pouvoir que pour protéger ceux qui me sont chers... le reste m'importe peu. A quoi t'attendais-tu ? »

    J'analysais la phrase d'Erza tout en l'observant tranquillement, ne changeant pas du tout de position. Sa réponse n'était pas convaincante, elle affirmait que son pouvoir était le seul qu'elle avait pour protéger ses amis, et c'était faux. Un fruit du démon n'est qu'une arme, et chaque arme à son pouvoir qui lui est propre, une lame à le pouvoir de trancher, un fusil à le pouvoir de tirer des balles, une main à le pouvoir d'attraper... Et il y a encore des tonnes et des tonnes d'exemples, mais elle ne semblait pas savoir ce qui caractérise une personne avec un pouvoir. Alors, à mon avis elle devait être en train de penser que je la sous-estimais, qu'à mon regard elle n'avait pas le droit de posséder un tel prestige. Pauvre femme... Elle était en train de se perdre dans l'erreur, la preuve, elle se mit à m'attaquer ! Mais bon, je n'avais pas à être surpris, car ça ne m'a pas empêché de la voir venir. Alors qu'elle passait sur mon côté, elle ne semblait pas avoir remarqué que le bras qu'elle pensait avoir entaillé n'était que le bras de mon ombre avec qui j'avais échangé nos deux membres. Mais comment ai-je pu prévoir qu'elle allait m'attaquer au bras et pas autre part ? Ben voyons ! Même un enfant arriverait à le voir, le moment où elle empoignait son sabre était l'alarme me prévenant qu'elle allait passer à l'assaut. Ensuite, il y avait la direction de son regard, vers où sa lumière se diriger, vers où elle focalisait son attention, puisqu'elle semblait compter passer à côté de moi. Et pourquoi mon bras ? Parce que c'était la partie de mon corps la plus proche, pourquoi avoir une autre raison ?...

    La pirate continuait à parler dans mon dos, elle affirmait qu'elle aurait pu me tuer avec l'effet de surprise grâce à son pouvoir... J'avais bien envie de rire à ce moment-là, après tout elle n'avait peut-être pas remarqué qu'elle serait sûrement morte à l'heure qu'il est avec un crayon lui transperçant le crane. Il était évident qu'Erza avait presque une confiance aveugle en son pouvoir, cela n'avait rien à voir avec le fait que c'était sa fierté, mais plus comme si c'était la seule chose à laquelle elle pourrait se rattacher... Mon bras revenant à la place de celui de mon ombre, je le laissais pendre le long de mon corps, et je sentais déjà ma main trembler... Pas de la peur, mais de l'excitation... J'en serrais doucement les dents, sentant qu'il faudrait que je me morde la lèvre pour arriver à me contrôler... La vision de voir quelqu'un s'apitoyer sur son sort alors que cette personne patauge dans le désespoir total, imaginer la scène d'une personne avec le coeur brisé qui fond en larme à mes pieds... Rah ! J'hurlais dans ma tête pour tenter de faire disparaître cette vision de terreur dans laquelle la victime était Erza, il fallait que je lui prouve ce qu'était une personne avec l'avantage d'un fruit du démon avant tout. Elle apparaissait devant moi, un léger sourire arpentant ses lèvres, accompagné d'un regard froid qui ne m'impressionnait pas du tout. Elle s'élevait dans les airs et voulait insister sur le fait qu'elle me regardait de haut... Quelle réaction d'enfant...

    « Et puis, comment peux-tu dire cela en prenant cet air supérieur ? Possèdes-tu au moins un fruit pour pouvoir dire de telles choses ? »

    Je soupirais, elle était désespérante... Je remettais bien en place mes fausses lunettes et bondissait soudainement pour atteindre le même niveau de hauteur qu'elle. Munit de deux scalpels dans ma main droite, je l'ai planté directement dans le torse de la jeune femme et posait mon pied sur la garde du sabre qu'elle tenait, m'en servant comme point d'appui pour bondir une nouvelle fois vers l'arrière et atterrir sans trop de dommage. Je retirais ce qui cachait mon visage ainsi que le reste, montrant à la pirate l'énorme vis me transperçant la tête ainsi que plusieurs cicatrices sur les quelques parties de mon corps qui étaient visibles, comme sur mes mains ou mes avants bras. J'étais désormais habillé ainsi et je gardais le même regard aussi accusateur que je dressais vers Erza sans même sourciller...
    Spoiler:
     

    « Tu es morte une seconde fois, je vais te montrer comment on se sert de son pouvoir... »

    Sous mes propres mots, l'ombre sous mes pieds sortait petit à petit du sol, ne prenant pas une forme solide, restant autour de moi, créant une sorte d'aura sombre et pesante. Je faisais un peu le contraste avec la pirate de la lumière, elle est entourée de lumière, et moi des ténèbres en quelque sorte...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Bilan techniques utilisées :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Jeu 20 Sep - 0:25




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    Quelque chose n’allait pas…cette homme n’étais pas comme les autres. Il m’analysait à chacun de mes mouvements, de mes paroles. Je crus même le voir se retenir de rire...Quel étrange personnage. Ces pensées devaient être des plus négatives vu les regards qu’il me jeta de temps à autre. J’étais finalement au dessus de lui, voulant m’imposer, lui montrer que je pouvais lui être largement supérieur. Celui-ci soupira puis bondit soudainement à la même hauteur que moi, s'appuya contre mon sabre, le temps que je voulus retirer son poids de mon épée et me voilà transpercer par ce qu'il tenait dans sa main droite. J’observais le petit instrument, un scalpel, enfin deux plus exactement. Je n'y fis pas plus attention que cela, sachant que mon pouvoir me permettra de rester sauve. J’avais placé en moi une grande confiance à mon pouvoir et en était devenue presque arrogante. J’étais toujours dans mon état second, ne remarquant pas quelques détails immédiatement comme je le faisais à mon habitude. Je voulais m'amuser avec lui au départ mais il est clair que le jeu allait vite se terminer. L’homme retira sa capuche ainsi que le manteau qui le cachait. Je vis apparaître une énorme vis coincée à l'intérieur de son crane. Je restai impassible extérieurement mais, clignant seulement des yeux pour m'assurer que je ne divaguais point. Comment une vis avait-elle pu se retrouver dans un endroit comme celui-là ? Je n'avais pas vraiment le temps de m'en préoccuper. En effet, cet homme couvert de cicatrices, m'adressa la parole pour me dire :

    « Tu es morte une seconde fois, je vais te montrer comment on se sert de son pouvoir... »

    Je me laissai retomber au sol, rengainant mon katana. Mon regard changeant subitement, ma brève assurance était partie ainsi que mon air de supériorité qui ne m’allait vraiment pas. Je devins plus sérieuse, affichant un regard examinateur pendant que l'ombre de mon adversaire grandissait autour de lui, créant une atmosphère ténébreuse. Il avait vite fais de faire le tour de ma personne, ce qui n'a pas du être très captivant. Il savait avec certitude que j'accordai une trop grande confiance en moi, il savait également à quel point en réalité j'étais faible. Je me remoméra mes actions précédentes, réfléchissant, analysant l'attitude qu'il avait eu. Je fermai les yeux, une image apparut alors, lorsque j'avais touché son bras...Cette attitude...avait-il su exactement quand j'allais frapper ?
    Je refermai mon poing, tremblant légèrement, serrant les dents. Je le regardai toujours, l'air grave mais ne faisant pas trop attention à ce qu'il faisait.
    Je pensai en fronçant les sourcils * Cet homme, n'a aucun rapport avec tout ceux que j'ai du affronter jusqu'à aujourd'hui...je l'ai largement sous estimer, et je me suis surestimer par la même occasion* Cela ne se reproduira plus, ma situation actuelle est entièrement de ma faute, mais il fallait bien l'assumer. Je resserrai mon poing encore plus fort, la phrase de cet homme revenait de plus en forte dans ma tête. Je n'avais plus le temps de m'inquiéter pour Happy, il était assez fort pour s'en sortir ou de l’endroit où je me trouvais. J'avais déjà fait trop d'erreurs. J’allais très vite regretter d'avoir voulu faire mon intéressante. Je m'intéressai de plus près à mon adversaire désormais, car je pouvais l'appeler dorénavant ainsi.
    Ces cicatrices, ces lunettes, ces scalpels ainsi que cette vis... il s'agissait probablement d'un médecin ou bien plutôt un scientifique. Passons à ces réflexes, probablement largement supérieur au mien. D’une extrême agilité voyant la façon dont il s'est posé sur mon katana, je n’avais même pas remarqué le poids de celui-ci. Il faisait preuve d’une analyse incroyable d’autant plus. J’avais l’impression qu’il avait un sens de l’anticipation assez surprenant. Il avait pu clairement anticiper mes mouvements malgré la vitesse lumière...ce n’était pas à la portée du premier venu.
    Quand à son fruit du démon, ce n’était pas les ténèbres, mais bien autre chose…je ne parvenais pas à savoir quoi. La scène ou je passai à côté de lui, lui entaillant le bras, réapparus dans mon esprit. Une formation étrange s’était produite…avait t’il remplacé son bras ? Je n’en savais pas encore assez sur lui pour pouvoir en conclure la moindre chose. J’émettais simplement des hypothèses. Il était clair que je perdais partante. Toute personne intelligente aurait renoncé ce combat dans lequel j’allais me lancer. Mais c’était contre ma personnalité malheureusement, j’agissais souvent naïvement et me lancer dans des combats sans issus.Je baissai légèrement la tête, une surface sombre cachant mes yeux, serrant mes dents, laissant quelques légères gouttes de sueur glisser contre mon visage.
    *Qu'est-ce que j'ai fait... dans quelle situation je me suis mise…je n’ai…je n'ai...aucune chance contre lui.*
    Je vis soudain les visages des membres de mon équipage défiler un à un dans mon esprit , notre bateau près de Grandline...Je me repris aussi vite, l’air déterminée cette fois-ci , dégageant toute peur de moi , le moindre doute s'était envolé.Partir perdante , c'était perdre le combat d'avance.Je ne perdrais pas contre lui, je vais simplement le battre et rentrer au bateau coute que coute !
    J’activai alors mon pouvoir créant une aura lumineuse autour de moi, relevant la tête en regardant gravement cet homme, les sourcils froncés lui répondant finalement après toutes ces réflexions d'une voix calme :

    -Montre moi alors...J'attends de voir cela avec beaucoup d'impatiente.

    Spoiler:
     
    Je dégainai d’un geste vif mes deux katanas, les ramenant près de mon corps, laissant leur couleur rouge sang illuminer mon aura déjà fort lumineuse. J’étais bien réveillée à présent, prête à combattre, reprenant mes esprits combattifs. S’il allait retenir quelque chose de moi, c’est que je n’abandonnerais pas face à lui, quoi qu’il en soit.
    Je m’élançai , décidée à faire le premier coup.Je créai alors un rayon de lumière au bout d'une de mes lames et le fit partir sur la maison la plus proche.Un nuage de fumée du à l'explosion apparut.J'en profitai pour me téléporter derrière lui , laissant une illusion se précipiter vers mon adversaire , deux katanas en main , voulant le transpercer.Mes illusions n'étaient pas encore parfaites , s'était une de mes techniques récente que je venais de tester...Je profitai néanmoins de ce moment pour créer des sphères lumineuses et les jetai en direction du dos de mon adversaire les une après les autres , créant toutes sortes d'explosions à l'endroit où se situer celui-ci.Plusieurs bâtiments aux alentours avaient subit quelques chocs dus à mes attaques , mais ce que je voulais savoir c'était comment il avait réagit face à mes attaques. Je stoppai alors ma manœuvre et attendis que le nuage se dissipent pour pouvoir voir le résultat.Je gardai mes katanas proches de moi , prête au cas où il n'aurait rien subit.
    Cette attaque me servira surtout à savoir comment réagir face à lui qu'elle l'est touchée ou non , cela n'avait pas vraiment d'importance.Je conservais mon souffle et mon énergie en attendant la suite des évènements.




_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Ven 21 Sep - 5:30

    Action, réaction... Toutes ces choses ne se basent que sur la théorie de la causalité, stipulant qu'une cause entraîne un effet qui lui est spécifique, cool hein ? Apparemment c'était bien ce qu'il se passait entre Erza et moi, mes paroles faisant naître en elle diverses réactions. Bizarrement, elle avait un train de retard sur les récents événements, par exemple lorsqu'elle avait cru pouvoir m'entailler le bras lors de la première utilisation de son pouvoir. Mais, petit à petit elle commençait à se calmer, la preuve étant qu'elle reposait les pieds au sol, rengainant son arme. Elle m'observait alors que moi je mettais la main dans ma poche, la regardant également. Son regard changeait d'humeur avec les secondes, elle se calmait pour ensuite laisser place à la peur, la peur de ne pas être assez forte. Comment je le sais ? C'est pourtant simple, je viens de lui prouver à l'instant que je n'étais pas quelqu'un de banal qui prendrait ses jambes à son cou en fuyant rien qu'en voyant Falling Star, et puis ce n'est pas mon genre. Mais bon, prouver ce genre de choses n'est pas suffisant pour l'effrayer c'est vrai, mais je pense qu'elle a rapidement compris qui elle avait en face, et ça l'effraye de savoir qu'elle n'a peut-être aucunes chances contre moi... Ridicule, franchement il faudrait être fou pour croire qu'un simple homme avec les pouvoirs d'un paramécia puisse surpasser ceux d'un logia, mais j'avoue que ce n'est pas impossible avec moi... Rien ne l'est d'ailleurs. Je tapais la paume de main gauche avec mon poing droit et la regardait, c'est alors que cela devint bien plus intéressant. Elle semblait baisser les bras, abandonner toutes idées de combattre, laisser couler...

    Puis soudain elle redressait la tête, me fixant avec pour arme son regard reflétant son courage et sa détermination. J'écarquillais les yeux à cette vue, je ne m'y attendais pas du tout mais... Quelle surprise ! Elle venait à l'instant de surpasser Falling Star et redevenir Erza Scarlet, elle revenait à la normal, son attitude naturelle... Oups, je recommençais à avoir quelques tremblements, la surprise fut plus percutante que jamais, l'envie de la disséquer n'était pas loin, je voulais comprendre comment elle avait fait pour en arriver là... Mais, je me devais de chasser toutes ces pensées pour l'instant, si je revenais moi aussi à mes plus bas instincts, à mon « moi » naturel, cela ne serait plus aussi marrant. Je sortais donc un paquet de cigarettes de ma poche pour en laisser une entre mes lèvres, l'allumant ensuite avec un briquet. Inspirer, expirer... La fumée parcourant mes poumons, allant jusqu'à les remplir puis les vider... Cette sensation de détente était inoubliable, ça me servait à me calmer sans utiliser la vis sur ma tête. Je remettais le tout dans ma poche et la regardait une nouvelle fois, elle parlait, oui elle n'avait pas perdu sa langue après tout. Des paroles avec pour but d'accepter mon défi et la leçon qui ne devrait pas tarder à suivre. La pirate rousse prenait en main ses sabres et se mit en garde. Je laissais mes bras pendre le long de mon corps, l'observant, les particules de mon ombre restant autour de mon corps... Puis elle attaquait ! Un rayon en direction d'une maison pour faire exploser le tout. Les civils autour commençaient à s'enfuir en criant, vidant le quartier, il ne restait qu'Erza et moi, mais nous fûmes vite recouvert par la fumée...

    Je pouvais apercevoir les quelques éclats de lumière s'épanouir derrière la fumée m'incitant à soupirer de la fumée tandis que mon ombre prenait forme, devenant l'exact double de moi-même...

    « Shad, on fait comme d'habitude, tu couvres mes arrières... »

    Sous mes mots je serrais les poings et fonçait droit devant, si elle était comme je le pensais, elle n'hésiterait pas à attaquer de front, donc je fis de même et me ruer vers le dernier endroit où je l'ai vu. Mon ombre (Shad) restant derrière pour voir s'il n'y avait rien... C'est alors que j'apercevais à travers la fumée quelque chose approcher à grande vitesse, si j'arrivais à voir alors cette chose aussi pouvait me voir, peu importe la portée de l'attaque, c'est celui ou celle qui aura un bon timing qui gagnera la confrontation. J'accélérais encore plus et avant de percuter cette chose, je fis un pas de côté, sentant une lame passait à ras de ma taille, effleurant mes habits, alors que je frappais de mon avant bras là où se trouvait la gorge de mon adversaire présent, effectuant ainsi un lariat assez redoutable. Mais je ne touchais rien, la chose disparut et me laisser seul. Du côté de mon ombre, alors que je fonçais vers un côté, Shad a vu des lumières se déplaçaient à grande vitesse de son côté, lui et moi étions connectés donc ce qu'il voyait, je le voyais. Il n'attendait pas que j'hurle pour foncer vers les boules de lumières et se faufiler entre elle, tel un serpent qui passerait entre des cailloux sans même les toucher. Le fait que ce ne soit qu'une ombre lui permet de se déplacer ainsi, facilitant les courses poursuites. Mais, il ne fit pas qu'esquiver les boules pour les éviter, mais à chaque fois qu'il en dépassé une, une petite partie de son corps, de la taille d'un grain, était délaissée en suspension près de la balle de lumière, et changée de forme pour devenir un pic et la transpercée, la faisant ainsi sauter pour qu'elle ne m'atteigne pas directement. Et il fit cela pour chaque boule qu'il dépassait, jusqu'à arriver très rapidement face à la vraie Erza et la fixer en laissant un sourire effrayant et un regard plus que vide...

    Shad écartait les bras tout en restant face d'Erza et une multitude de pointes faites d'ombre apparurent sur la surface de mon ombre, devant ensuite de véritables pics transperçant de part en part la pirate rousse faite de lumière. Faire ça n'était pas vraiment blessant pour elle, mais l'ombre était assez grande pour lui boucher la vue, et le temps qu'elle s'échappe j'arrivais derrière Shad en ouvrant entièrement ma main, et en la passant à travers mon ombre pour frapper directement le plat de la lames des sabres d'Erza et la repousser plus loin. A la seconde d'après Shad se mit à mes côtés en gardant la même expression sur le visage, tandis que moi j'avais toujours ma cigarette sur mes lèvres...

    « Tu reprends du poil de la bête, c'est bien, mais attention à ne pas aller trop loin. »

    ----------------------------------------------------------------

    Bilan Techniques :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Ven 21 Sep - 11:21




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    Cela faisait quelques temps que je n’avais été aussi sérieuse, est aussi concentrée. Je ne voulais pas subir une défaite de la part de cet homme. Je ne cherchais même pas à le comprendre, sa personnalité n’avait pas l’air des plus commune. Je mis au point rapidement un petit stratagème pour pouvoir mieux comprendre et observer le mode de fonctionnement de cet homme. Tout semblait se dérouler comme je le souhaitais. J’étais face à son dos en principe, lui envoyant des sphères lumineuses sans m’arrêter, créant un gigantesque nuage de fumée.
    J’attendis qu’il se dissipe, prête à m’attendre à toutes les possibilités possibles qu’avait mon adversaire de réagir à mes attaques. Je pus entrevoir deux personnes, mais l’autre était entièrement noir…qui était-ce ? Logiquement cela ne pouvait t’être que lui, mais l’autre semblait lui ressembler en tout point. Mis à part le fait qu’il était sombre. Je ne savais pas encore réellement qui était cette personne mais j’observais ces moindres mouvements en gardant un œil sur l’homme aux cicatrices. Celle-ci avançait rapidement vers moi. J’observais ce que devenais mes boules lumineuses, elles semblaient s’être faites transpercées par une sorte d’aiguilles. Je torturai mon esprit pour essayer de décoder ce fonctionnement, pour savoir à quoi j’avais affaire exactement. Le mystérieux gêneur était face à moi. Je pus reconnaitre clairement mon adversaire en lui mais simplement effacer de toutes couleurs, de trait, comme une silhouette peinte en noir qui serais vivante elle afficha un regard des plus effrayant, mais je n’avais pas le temps d’avoir peur, je restais impassible, me concentrant juste sur celui-ci. Des pics fins et transperçant comme des lames sortirent de son corps, transperçant mon corps de lumière. A quoi servait exactement cela…Je compris alors mais trop tard, que celui-ci bouchais ma vue, je n’avais aucune idée concernant l'emplacement où s'était volatilisé mon adversaire précédent. Je jetais des regards furtifs sur mes côtés, ne remarquant rien de spécial. Soudainement une main apparut à l’intérieur de ce personnage étrange et vint se poser violemment contre une de mes lames, me faisant reculer de quelques mètres. Je fronçai les sourcils. Il me faudrait bien plus que de simples réflexions pour pouvoir surpasser cet homme Mais pourrait t’il me toucher…je suis un logia après tout, j’avais encore cet atout en poche.
    Les deux hommes étaient côte à côte, l’un fumant, l’autre gardant son expression si terrifiante.
    Il me dit alors :

    « Tu reprends du poil de la bête, c'est bien, mais attention à ne pas aller trop loin. »

    Je ne fis pas plus attention à ce qu’il avait dis que cela et continua ma réflexion, je me sentais proche du but pour savoir quel était son pouvoir...et en même temps ignorante à son sujet, et s’était le cas, mais je m’occuperais de savoir à qui j’avais à faire dans très peu de temps.
    Un éclair traversai soudainement mon esprit comme une illumination, j’ouvris mes yeux en gardant mes sourcils froncés, je compris enfin ce qu’était cet homme, enfin croyais comprendre serait plus exacte.
    Enfin ce n’étais qu’une hypothèse, mais il pouvait se faire transpercer, il était noir, et était en quelque sorte le clone parfait de mon adversaire. Ce n’était peut être finalement, que sa propre ombre...Émettons cette hypothèse, son fruit serait celui des ombres, pourquoi les pics serait apparus sur son corps ? Je ne trouvais pas vraiment de logique à cela. Peut être que son pouvoir permettait de modifier également les ombres, et de créer des objets à partir de celles-ci…Je restai sur cela comme base. Mais comment vaincre cette personne ?... Il faudrait que j’essaye de trouver un point faible durant mes attaques. Les attaques à distances ne sont d'aucunes utilités. Je resserrai mes katanas en souriant légèrement, sentant une excitation du au combat monter doucement en moi. Je m’adressai alors à lui et lui dis d’un air tranquille, mais brulante d’impatiente en espérant qu’il allait me répondre :

    - Dis-moi…Qui es-tu réellement ?

    Depuis le début de mes attaques, je me demandais cela. Un simple civil ? Certainement pas, mais je me demandais vraiment ce que pouvais faire une personne comme celle-ci sur une des mers « calmes ».Cet homme était des plus intéressants que j’avais rencontrés jusqu’ici. Je gardai mon sang froid, réfléchissant…
    * Très bien, changeons de mode d’attaques alors…*
    N’attendant pas immédiatement sa réponse, je m’élançai, poussées par ma lumière entre les deux hommes, laissant une aura rouge entourer mes lames. Pensant alors le nom de ma technique : Byōkan no kōgeki . Je regardais l’ombre de mon adversaire et me dirigeais vers elle pour finalement au dernier moment me rabattre sur mon objectif premier. Son ombre ne pouvait rien me faire après tout et j’avais un seul corps que je pouvais toucher. J’abattis violemment mes lames contre lui et, utilisant ma vitesse lumière, je tournais autour de lui, lui infligeant sur tous le corps des coups d’épées, espérant que cette fois-ci je pourrais transpercer sa chair, et non une simple ombre. En toute logique, il ne pouvait m’apercevoir à cette vitesse là et donc ne pas prévoir mes coups d’attaques. Je me rappelle avoir déjà utilisé cela...contre Rio...ça faisait déjà quelques temps, mais je me rappelais de chacun de mes mouvements dans mes combats, et je retenais ainsi mes erreurs. Je jetai un regard sur son double, n’arrivant pas à voir exactement ce que celui-ci faisait. J’arrêtai soudainement mes coups, me reculant de quelques mètres, rengainant mes katanas lumineux dans leurs fourreaux, observant le résultat, n’espérant ne pas avoir à recourir à mon troisième mode d’attaque. Je repris doucement mon souffle, conservant mon énergie au maximum, restant concentrée.





_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Sam 22 Sep - 6:31

    Shad... Un être ni vivant ni mort, il ne peut pas exister si je suis mort, mais il peut pas mourir tant que je serais là... On pourrait dire qu'il est dépendant de moi, après tout c'est mon ombre donc c'est tout à fait normal. Enfin bref, le duo de choc était enfin prêt à combattre la pirate rousse, nous étions désormais préparés à combattre un seul et même ennemi. C'était pas très loyal, mais les logias ne connaissent pas la loyauté, ils sont hors compétitions... Cependant, je voyais qu'elle souriait légèrement en m'observant moi et Shad ici présent, aurait-elle une idée derrière la tête ? Peut-être avait-elle compris les principes de mon pouvoir, ou au moins deviner que j'avais le contrôle de mon ombre. Ou alors elle venait juste de trouver une nouvelle stratégie qu'elle penserait infaillible face à moi, j'avais hâte de voir cela en tout cas, ces assauts précédents n'étaient pas si extraordinaire... Utiliser la fumée de l'explosion pour passer dans mon dos, c'est un subterfuge assez simple et basique, n'empêche je n'aurais jamais cru qu'elle puisse se servir d'une illusion optique, être arrivé à un tel contrôle de la lumière, c'est assez surprenant pour se considérer être intéressant à mes yeux. C'est alors qu'elle me demandait qui étais-je vraiment... Une très bonne question, je ne laissais paraître aucun sentiment sur mon visage, tandis que mon ombre elle gardait la même expression, toujours... Je réfléchissais moi-même à la demande d'Erza Scarlet, qui j'étais ? Un fou avec une vis dans la tête et une ombre en guise de compagnie ça ne suffit pas à répondre ? Peut-être pas finalement...

    Je soupirais, la fumée remplissant mes poumons évacuait par mon nez alors que je ne quittais pas des yeux mon adversaire, jusqu'à ce qu'elle n'attende pas ma réponse pour foncer sur mon ombre et moi. Une demi-seconde, c'était le temps qu'il lui faudrait pour arriver jusqu'à nous, à quoi je peux réfléchir pendant cet instant si rapide ? C'est simple, les réelles intentions de la pirate, pourquoi elle fait ça. Elle a bien vu que mon ombre était comme elle, un être invincible ne pouvant être blessé, donc j'en ai conclu que c'est moi qu'elle viserait, même si elle tenta d'effectuer une feinte en se dirigeant d'abord vers mon ombre puis vers moi. C'est alors que dès qu'elle arrivait au contact avec moi, je changeais instantanément de place avec Shad qui se prit les dizaines et dizaines coups de mon adversaire. J'avais étais assez rapide pour éviter d'être blessé, mais elle avait tout de même réussie à m'avoir au niveau du visage, elle avait tranché en deux mes lunettes, ainsi que ma cigarette. Ces deux choses tombèrent par terre, tandis que je gardais mon regard indifférent dirigeait vers Erza. J'avais laissé mon haut à disposition de mon ombre pour qu'elle puisse me confondre avec cette dernière, alors que je restais torse nu, laissant à découverte de nombreuses cicatrices en formes d'entailles de diverses tailles et profondeurs. J'observais la pirate qui s'acharnait telle une bête sur mon ombre, un regard de fauve, un comportement vorace, son objectif était de me tuer... A la vue de ce spectacle je ne pouvais empêcher de laisser ma nature reprendre le dessus, mes instincts primaires refaisant surface...

    « Erza... »
    Un large sourire, un regard à la fois terrifiant et glacial, j'arborais une expression pire que mon ombre, un visage semblable à celui d'un monstre capable de glacer le sang de n'importe qui. Si Shad n'étant pas assez effrayant pour elle, alors avec moi ce sera bien différent. Elle terminait rapidement son assaut pour bondir quelques mètres en arrière, rengainant ses armes pour voir le résultat, ce qu'elle voyait à présent ? Mon ombre avec le haut en lambeau qui était en train de lui faire signe de la main en gardant le même sourire idiot mais peu commun. Je profitais de l'effet de surprise pour me ruer vers mon adversaire, dressant ma main droite vers Shad, il était en train de changer de forme pour rejoindre ma main et recouvrir entièrement mon bras droit. Toute mon ombre se concentrait pour prendre la forme d'une traînée d'ombre arrivant jusqu'à mon épaule, alors que je fonçais jusqu'à être en moins d'une seconde juste en face d'Erza, penchant le corps vers le bas pour la regarder depuis en dessous, gardant la même expression... Puis je la frappais entre son abdomen et sa poitrine, frappant avec ma main recouverte par mon ombre. Elle devait penser que ça ne ferait que la traversée... Que nenni, l'ombre entourant mon membre suivie le mouvement jusqu'à arriver sur Erza et frapper tout le haut de son corps, jusqu'à le trancher et le détruire complètement. L'ombre filait dans le ciel tel un feu d'artifice, arrivant jusqu'à la bulle qui protégée la ville et l'éclatait à l'impact...

    Je bondissais en arrière faisant facilement six ou sept mètres en m'écartant de mon adversaire qui avait le haut de son corps ravageait. A mon avis elle ne pourrait contre attaquer tout de suite puisque sa tête avait été complètement pulvérisée dans l'assaut, donc elle ne pourrait viser correctement. Je sentais la pluie s'abattre rapidement sur nous deux, mon ombre ayant complètement pulvérisée la bulle de protection... Soudain une vive douleur arrivait jusqu'à mon épaule, cette attaque était puissante, mais le contre-coup l'était tout autant. Si je devais la refaire, mon épaule se déboîterait et même si j'arrivais à la remettre en place j'aurais du mal à refaire ça une troisième fois... Je me calmais petit à petit, l'eau de la pluie froide me rafraîchissant les idées... Je reprenais mon expression habituelle et observait Erza qui se reformait petit à petit, tandis que Shad revenait auprès de moi.
    * Le combat ne doit pas poursuivre... Je dois la neutraliser une bonne fois pour toute au prochain assaut ! * Mon ombre changeait totalement de forme, devenant une faux aussi grande et sombre qu'on pourrait l'imaginer. Le manche beaucoup plus grand que moi, je prenais de mes deux mains et me mettait en garde face à mon adversaire, l'assaut final ne tarderait pas...
    Shadow Scythe :
     

    « Erza Scarlet, je dois t'avouer que tu es une femme très impressionnante, et je pense que toi et moi avons beaucoup appris de ce combat. Mais chaque plaisir à sa fin, et c'est moi qui resterais debout à la fin ! »

    Oui, j'élevais la voix face à elle, c'était la première fois pendant ce combat... J'avais beaucoup de respect pour elle et les progrès qu'elle avait faits durant ce combat, j'étais heureux de partager un tel instant avec elle, mais cela allait cesser...


------------------------------------------------------------------------------
    Bilan Techniques :
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Mar 25 Sep - 10:30




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    « Erza... »


    A peine arrivée sur la terre ferme après mes attaques, cette voix terrifiante m’appelait. Je tournais mon regard vers mon adversaire. Je sentis mon corps être parcourus de frissons rien qu’en voyant son expression. J’avais l’impression qu’il faisait parti d’un film d’horreur. Etait-il au moins humain ? Ou bien était-ce un sorte...d’instinct qui le rendait ainsi ?
    Décidemment, il était étrange. Même si son expression m’avait perturbée, je me reconcentrais sur le combat. D’ailleurs...pourquoi sa veste était sur son ombre ? Comment avait-il eu le temps de la lui donner ? Le corps de mon adversaire, torse nu, comportait encore plus de cicatrices que je ne l’aurais pensé. Je ne cherchais pas à savoir d’où elle venait, je cherchais juste le meilleur moyen de le battre. Au final qu’est ce que tout ça m’avait apporté ? Je l’avais touché au moins, enfin disons que cela n’a pas été très utile de lui découper ses lunettes et sa cigarette…Mais au moins je ‘lavais atteint. Pourtant pendant mes coups quelque chose d’étrange s’était produis…Déjà, il se trouvait qu’au final, c’était son ombre en lambeaux et non lui. Avaient-il échangé de positions, enfin de corps ? Cela paraissait évident.
    Ce fut à son tour de se lancer vers moi. Il recouvrit son bras d’ombre et envoya un puissant coup de poing dans mon ventre, ne faisant que me traverser, mais ensuite, à ma grande surprise, et sans que je m’y attende, son ombre continua le mouvement en me tranchant littéralement. Mon corps de lumière était éparpillé dans l’air. Je commençais à le reformer, ne remarquant pas que le dôme qui nous protéger de la pluie avait été brisé. Pendant que je me reformais, son ombre, pris alors une tout autre forme et devint alors une arme, une faux plus précisément, puis il s’adressa à moi en haussant la voix :

    « Erza Scarlet, je dois t'avouer que tu es une femme très impressionnante, et je pense que toi et moi avons beaucoup appris de ce combat. Mais chaque plaisir à sa fin, et c'est moi qui resterais debout à la fin ! »

    Je souris en entendant ce compliment. Dommage, je ne penserais pas devoir en finir tout de suite avec ce combat. Depuis qu’il avait cette faux, il semblait être sur de gagner. Elle ne semblait pas naturelle, je devais m’en méfier et surtout éviter qu’elle me touche, on ne sait jamais. Je répondis alors finalement d’une voix déterminée :

    « Ne sois pas si sûr de toi, après tout sans lumière, l’ombre n’existerait pas… »

    Je réfléchissais tout en parlant. Je devrais donner tout ce que j’ai contre cet homme.
    Il me faudrait plus qu’une simple illusion. Je serrais mon poing, déterminée à ne pas perdre.
    Je commençais a perdre peu à peu mon sang froid , sentant les gouttes de pluie tomber sur mon visage , la pluie…l’eau m’affaiblissait , il le savait surement , comme tous les possesseurs de fruit du démon et la lumière particulièrement…
    Je dis alors à voix haute, rassemblant mon aura la plus puissance face à cet homme :

    « Je ne peux pas perdre…je ne peux pas rester ici alors que mes compagnons m’attendent à l’entrée de GrandLine…c’est pour ça, que c’est moi qui resterais debout à la fin de ce combat. »

    Je retenais ma respiration réfléchissais à mes actions futurs puis je finis par rassembler mon aura et former un cercle de lumière au dessus de moi de plus en plus grand jusqu’à former une sorte de soucoupe. Je la lançai violemment en direction de mon adversaire. Celle-ci, avant de le toucher ou d’être découpée, se divisa en six parties qui commencèrent à se ruer sur le scientifique. Je profitai de ce laps de temps et utilisai de la lumière sous mes pieds pour m’élever à quelques mètres du sol. Restant stable dans l’air, j’écartai mes doigts, laissant s’échapper des rayons lumineux à partir d’eux, tous se dirigeant vers mon adversaire.
    Un seul de ces rayons, s’il le traversait produirait une énorme explosion et pourrait réduire son corps en lambeaux. Attendons de voir ce que cela va donner.
    Je jetai des coups d’œil autour de moi, vérifiant la position de celui-ci, histoire de ne pas frapper dans le vent. Son ombre n’étant plus là, j’avais peut être plus de chances de le toucher.
    Néanmoins je savais que j’avais peu de chances. Mais je ne voulais m’approcher de sa faux, elle semblait trop…étrange. Un nuage de fumée enveloppa mon adversaire, je profitai de l’instant pour mettre au point un système autour de mon adversaire, me déplaçant autour de lui à la vitesse lumière, je plaçai des sorte de cristaux de lumière en cercle, puis immédiatement après me remis en face de mon adversaire, reprenant mon souffle, conservant encore un peu d’énergie. Le visage de celui-ci réapparus alors, il allait bientôt rappliquer mais je devais m’y être préparée.
    * Ce ne sera pas suffisant, je le crains *
    J’activai à nouveau mon pouvoir, créant petits à petits une forme dans le creux de ma main. Au fur et à mesure, elle grandissait, formant finalement une arme ressemblant à une lance. La lumière « solide » si on peut dire ainsi était celle qui était le plus dure à créer pour moi à mon niveau actuel… Mes deux katanas était la seule chose que j’utilisais jusqu’à aujourd’hui mais j’arrivai à manier bien des armes, si lui combattait avec une faux alors autant en profiter pour tester un autre style de combat.
    Spoiler:
     
    Une lance comme celle-ci, si lumineuse devrait être capable de repousser tous les ténèbres l’entourant, l’ombre y compris.
    Je la fis tournoyer avant de la rabattre avec agilité et force près de moi créant une petite rafale de vent. En dix ans d’apprentissage des arts martiaux je n’avais encore jamais montré l’utilisation de la lance.*Mon dernier atout est en place, espérons que cela ne tourne pas mal. Je ne serais pas capable de rappliquer si ça foire.*
    Je serrais mes poings attendant sur mes gardes la réaction de mon adversaire. Je m’élançai finalement vers lui : * Pas le temps d’attendre, je vais faire en sorte qu’il ne reste plus rien de lui…*
    Je m’élançai vers lui et avec force et violence j’abattis mon arme entourée de lumière contre son corps puis me reculai immédiatement, voulant me tenir à distance de la sienne, regardant si pour une fois j’avais réussis à transpercer sa chair. Au moindre geste suspect, il ne me faudrait qu’un claquement de doigt pour le réduire en cendre. Je tenais fermement ma lance , prête à répliquer si besoin.





_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Mer 10 Oct - 8:29

    La pluie... Elle était à la fois apaisante et présente, elle calmait mes ardeurs par sa fraîcheur, mes pulsions de meurtres s'affaiblissaient aussi vite qu'elles étaient venues... Je me sentais détendu, prêt à y aller pour de bon. Ma faux dans mes mains, la serrant fermement et en me mettant en position de combat, j'observais silencieusement mon adversaire à la chevelure écarlate. Mon regard reprenant son sang froid unique et éternel, j'analysais la situation... Pour commencer j'avais quelques désavantages, la fatigue commençait un petit peu à se faire ressentir, je n'étais plus très loin de l'essoufflement, après tout je n'avais fait qu'esquiver ses attaques en faisant des assauts, en vain... De plus mon épaule était légèrement abîmée à cause du choc de ma dernière attaque qui avait réussit à détruire la bulle protégeant précédemment la ville. Mais bon, je n'étais pas entièrement perdant dans toute cette histoire, après tout Erza Scarlet avait un gros problème elle aussi : la pluie. Cette dernière atténuée la puissance de la lumière, ce qui la rendait donc plus faible et moins rapide par la même occasion. La pirate répondait à ce que je venais de lui dire, la faisant sourire, jusqu'à ce qu'elle m'avoue qu'elle devait repartir gagnante pour ses compagnons, vaine décision qu'est de m'affronter...

    Je serais sans pitié face à elle, et je n'hésiterais pas à m'attaquer désormais à son ombre et non à elle. Elle allait enfin pouvoir connaître la signification de douleur, une sensation qu'elle n'a pas dû sentir depuis longtemps, trop longtemps... Je passais ma main sur la vis transperçant ma tête et la faisait tourner dans un sens, retirant ma main pour laisser mon cou se tordre brutalement dans un sens, laissant entendre un craquement assez brutal. Un son pouvant glacer le sang au premier passant, puis je remettais bien en place ma tête pour me remettre en position face à Erza, sentant mes muscles se tendre brusquement sous l'effet de la rotation de la vis, cette dernière ayant un effet direct sur mes nerfs, je sentais une vive sensation assez intense parcourir chaque partie de mon corps, l'adrénaline grimpant à des taux sur-élevés. Je n'étais pas excité mais j'étais devenu beaucoup plus actif, réactif, mes réflexes devant beaucoup plus rapides et puissant. J'étais fin prêt pour le futur dernier assaut, mais lorsque je redressais la tête je pouvais apercevoir mon adversaire en train de former une sorte de soucoupe de lumière, je restais là à la fixer sans être surpris, après tout j'ai vu des choses capables de choquer le pire criminel du monde, alors une sorte de chose énorme faite de lumière c'est rien à mes yeux...

    Puis elle envoyait la formation de lumière sur moi. Je resserrais la garde en observant attentivement l'objet, il était rapide mais je pouvais l'apercevoir facilement. Je me ruais vers la soucoupe en laissant dresser devant moi ma faux, courant à toute allure, tel un bélier vers une porte à enfoncer. Puis la soucoupe se divisait en diverses morceaux de lumière, partant toute sur moi, je soupirais et laissait apparaître une autre lame de l'autre côté du manche de ma faux, me permettant d'avoir une double lame et bondissait droit devant en tournoyant dans les airs, tranchant et repoussant ses projectiles de lumières avant de poser pied au sol et de voir mon adversaire en lévitation dans les airs. Je me remettais droit sur mes deux jambes, sentant venir de nouveaux projectiles jusqu'à ce qu'elle dresse cinq doigts de sa main et voir plusieurs tirs partirent dans ma direction. Logiquement plus le projectile est petit, plus il est dangereux, quand on ne peut pas faire une attaque énorme on la concentre pour la rendre plus petite et performante. J'avais donc un mauvais pressentiment et me ruais en direction de la première maison sur le côté, enfonçant la porte pour m'y réfugier. Les projectiles traversèrent sans peine la maison mais au lieu d'attendre l'orage passer je bondissais directement hors du logement à travers la fenêtre, une explosion suivant mon saut qui détruisait entièrement la maison....

    Je me dressais de dos aux ravages, donnant alors un tableau assez terrifiant pour les passants présents aux alentours, moi caché par l'ombre du ciel avec une maison ravagée à mon doigt brûlant vivement. Je me remettais en garde, voyant qu'Erza était déjà prête pour le prochain assaut, sortant une lance de lumière. Alors l'assaut final venait d'être décidé, enfin, j'en avais assez d'attendre. J'inspirais calmement avant de la voir arriver, je prenais bien en main ma faux qui laissait la lame à l'arrière disparaître pour accroître la taille de la première lame, puis je fonçais à mon tour. Chacun de mes pas faisaient resurgir une petite vague d'eau, le son du sol mouillé foulé par les pas de courses, fonçant à l'allure d'un animal je me dirigeais vers mon adversaire, les dents serrées. Je passais sur la droite, la gauche pour elle, sentant sa lance passait à ras de mon flanc gauche, brûlant ma chair, je me mordais la lèvre pour essayer de ne pas hurler sous la douleur et j'attaquais à mon tour, ma faux tranchant en deux Erza pour se planter sur son ombre. La pirate aux cheveux écarlate bondissait en arrière, voulant voir le résultat de l'assaut, mais son ombre ne la suivi pas. Un lien unissait ses pieds de son ombre bien que le reste du corps était resté scotché au sol, ma faux la bloquant. Je l'extirpais du sol pour planter le manche de la faux au sol et pendre l'ombre transpercée au niveau du torse, regardant rapidement Erza qui devait être subjuguée par la scène. Un large sourire apparaissant sur mes lèvres, une partie de mon ombre entourée ma main droite et je transpercée de cette même main l'ombre de mon adversaire, prenant une partie supposée être au niveau du ventre, puis la brisait en serrant fermement le poing...

    Je serrais tellement les dents que du sang coulait le long de ma lèvre, tandis que la partie d'ombre venait de disparaître... La base des pouvoirs d'Erza, le morceau de fruit qui était digéré venait de disparaître de l'organisme de la pirate, avec elle une partie de son corps, elle était redevenue normale... Mais elle avait perdu un morceau de son ventre, donc elle commencera à saigner abondamment de l'intérieur, elle s'évanouira et dans les dix minutes qui suivront, mourra...


« Game over, Erza Scarlet ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Dim 14 Oct - 11:14




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    La pluie tombait doucement contre nos visages, concentrée j’attendais les réactions de mon adversaire à mes attaques. Ma première ne fit aucun effet sur lui, ressentant probablement le but de mon attaque il réussit à l’éviter sans peine, seule une maison proche de nous en écopa les conséquences. Il était à présent devant elle, la laissant s’effondrer rapidement sous les yeux effrayés des passants. Je serrai le poing, les rayons ne l’avaient pas touché non plus. Malgré les cristaux que j’avais placés autour de lui, et ma lance de lumière il semblait bien confiant. Je serrai celle-ci dans ma main, coupant la circulation entre mes doigts telle la pression était forte. J’étais face à lui, portant le même style d’arme longue que mon adversaire, prête à réagir a toutes les situations que j’avais envisagées, mais cela serait-il suffisant ? Je me jetai dans sa direction, plutôt confiante en faisant tournoyer mon arme au dessus de moi avant de la rabattre violemment sur lui. Je regardais son arme, elle semblait s’être allongée, était-ce mon imagination ? Fonçant lui aussi vers moi, chacun de ses pas se faisait entendre sur le sol pluvieux de la ville. Il se décala au dernier moment sur ma gauche, je sentis ma lame lui effleurer le flanc, je l’avais touché, un léger sourire apparut sur mon visage. Le sourire disparut vite en me sentant transpercée en deux , certes j’étais faite de lumière mais la sensation n’en restait pas moins désagréable. Je reculai de quelques mètres en attendant de pouvoir me reconstituer en entier mais je découvris alors avec stupeur que mon ombre ne me suivait pas. Je fronçai à nouveaux les sourcils * C’est donc à cela que sert sa faux..* Je restais intriguée face à ce phénomène, même si avec son fruit du démon cela paraissait évident, je n’arrivais pas a m’y résoudre. Mon ombre était sur le sol, plantée par la faux du scientifique. Je me repris vite et voulu contre attaquer mais ne parvenait à bouger, voyant mon ombre ainsi manipulée par mon adversaire. Qui sait ce qu’il pouvait faire avec…
    Je commençais à me ruer sur lui, je ne devais pas être déconcentrée par cela. Il fallait en finir le plus rapidement possible. Je claquai des doigts, de la lumière commençai à sortir des cristaux que j’avais placé autour de lui, s’accumulant doucement à l’intérieur de ceux-ci.
    Le scientifique souriait d’un large sourire. Je fis disparaitre ma lame en un geste rapide et me concentrais sur les cristaux, plaçant de plus en plus d’énergie en eux, la retenant pour pouvoir l’agrandir. Si je la relâchais, une monstrueuse explosion se serait produite, emportant mon adversaire dedans obligatoirement puisqu’il ne semblait l’avoir remarqué, le jugement céleste... Une goutte de sueur tombai doucement depuis mon front, j’étais sous pression, ne voulant perdre à tout prix * Je n’y arriverais pas à temps…*
    Pourtant au dernier moment, lorsqu’une lueur d’espoir apparut en moi, je vis mon adversaire transpercer d’une main mon ombre. Je sentis quelque chose à l’intérieur de moi se produire, comme s’il y était entré. J’arrêtai tout geste, paralysée, toute ma préparation disparut subitement, brisant de toute part les cristaux. J’avais du mal à respirer, mon souffle s’accélérait, je n’osai faire le moindre mouvement mais pourtant il le fallait, il fallait que je reprenne mon ombre. Je tendis dans un dernier geste mon bras vers mon ombre puis sentis alors une partie de moi exploser à l’intérieur de mon corps. Je vomis un flot de sang, retombant violemment contre le sol. Mon corps tremblait de toute part. Je repensai soudainement à Jake et pensais alors à mon tour :* Ce n’est que dans ma tête...ce n’est qu’à 95% psychologique…je ne peux pas perdre ici…je dois les rejoindre…*
    Pourtant je le sentais, je n’en avais plus pour longtemps. Je tapai contre le sol en relevant mon buste dans un dernier effort, regardant mon adversaire prononçant :

    « Game over, Erza Scarlet ... »

    Je sentais mon sang se répandre dans mon corps. Je tremblais, j’avais peur…peur de mourir probablement. Je commençais à voir ma vie défiler devant moi. Je fermai mon esprit, me relevant lentement en crachant un flot de sang à nouveau. J’étais debout à présent, le souffle court, mon corps dans un sal état, laissant mon corps qui ne réagissait pratiquement plus basculer de droite à gauche, vidée de toutes forces. En un instant cet homme avait réduit toutes mes forces. Je ne voulais pas mourir, pas dans un endroit comme celui-ci. Je repensai à mon équipage. Je les revoyais tous…Pas question de mourir, pas question de les abandonner au bord de Grandline. Mon cœur me faisait mal comme si chaque battement de celui-ci me donné l’impression qu’on me plantait une lame dans le corps. Je souffrais atrocement de plus en plus à l’idée de disparaître de ce monde. J’essuyais soudainement d’un geste vif le sang coulant le long de ma bouche et me mis à sourire qui se voulait sympathique à mon adversaire et murmura :

    -Je ne peux pas…mourir…


    Je pris mes sabres, les dégainant en titubant de plus en plus, ma vue se brouillant. Le sang coulant le long de mes lames depuis mes mains, je m’élançais dans un dernier geste d’espoir vers le scientifique qui parât le plus simplement du monde mes lames au niveau de son visage.
    Je souris à nouveau, les yeux dans le vide, mon corps se noyant dans mon propre sang et laissant s’appuyer mon front contre l’épaule de mon adversaire en laissant mes bras sans réactions pendre le long mon corps. Je prononçai d’une voix saccadée et douce à la fois en gardant mon sourire :

    - C’était…amusant…Je…il ne m’en reste… plus pour longtemps n’est-ce..pas ?... j’aurais voulu les voir…une dernière fois…

    Puis je perdis connaissance ainsi, toujours debout, mes yeux s’étant fermé m’abandonnant au dur destin qui m’étais imposé, laissant mon corps sans vie dans cet endroit pluvieux.

    Quelques temps plus tard :

    Je sentis mes paupières s’ouvrirent doucement, ma vue se brouillant légèrement. Je voyais un sorte de plafond se dessiner au dessus de moi. Je semblais être allongée contre quelque chose de dur. Ma tête me faisait horriblement mal, comme lorsqu’on se réveille d’un mauvais rêve. Je respirai doucement, me demandant , ne prenant pas conscience du lieu où je me trouvais : *Je suis encore en vie… ?* Puis prononçant d’une faible voix , sans savoir si quelqu’un m’entendrait réellement :

    Où…suis-je… ?





_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Lun 22 Oct - 9:18

    C'était donc ainsi qu'allait finir notre combat ? Si facilement ? Sérieusement j'en attendais plus de la pirate, mais bon après mûres réflexions je ne pouvais que la comprendre, après tout j'ai détruis une partie de son corps en elle, la réaction se vit très rapidement, elle commençait par cracher une mare de sang dans un long et brutal vomissement. Je n'avais pas pitié pour elle, je l'observais alors que mon regard à la base froid s'attendrissait, devenant plus neutre, cela me faisait un pincement au cœur de la voir se débattre contre la douleur ainsi, elle paraissait si... Faible. Plus les secondes passaient et plus on pouvait voir ses forces la quitter, la grande Falling Star venait d'entamer sa marche funèbre pour sombrer dans l'oubli. Ma faux faites entièrement d'ombre disparaissait à vue d'oeil, reprenant sa forme de base c'est à dire mon ombre, tandis que celle d'Erza repartait à ses pieds. Cette dernière frappait avec son poing le sol boueux, semblant maudire ses forces qui disparaissaient, sa faiblesse évidente refaisant surface, son humanité qui reprenait le dessus. Je soupirais en me disant que ce que je voyais ce n'étais qu'une personne dont le rêve cessait...

    Puis elle se redressait, incroyable, je n'arrivais pas à en croire mes yeux ! Dans son état garder conscience relèverait de l'impossible, et pourtant elle y arriverait... Et pourtant cela m'attristait énormément de la voir dans cet état, alors qu'elle resplendissait pendant notre échange de coup. Pour une fois dans ma vie j'avais envie qu'une expérience cesse, que cela prenne fin... Tout ceux que j'ai tué jusqu'à maintenant ne méritait pas de vivre, tous des pourritures sans avenir... Mais elle, elle était différente, elle était aussi pure que la lumière qu'elle contrôlait, elle ne voulait que vivre auprès de ses compagnons. Puis elle réagissait en me regardant, m'affirmant dans un sourire qu'elle ne pouvait pas mourir. Je me mis en garde en serrant mon poing, dressant la paume de ma main gauche en tendant le bras et en gardant près de mon visage mon poing droit. Elle s'approchait en arrivant dans ma direction, équipée de ses sabres. Il suffirait d'un simple coup de poing pour lui briser la nuque, il suffit que je frappe en tendant mon bras droit... Mais plus je la voyais se débattre en se dirigeant vers moi, plus je serrais fortement le poing... Puis elle était juste à deux pas de moi et elle attaquait, j'écarquillais les yeux en bloquant ses deux lames de ma main droite, les serrant entre mes doigts. Mon sang coulait le long des deux sabres, ma chair tailladée par la pirate que je fixais du regard en serrant les dents....

    C'est alors qu'Erza appuyait sa tête contre mon épaule, ses bras pendant le long de son corps. J'étais toujours aussi surpris par son comportement, me disant qu'elle allait bien au-delà des limites. Elle m'a donc avouée à ce moment-là qu'elle aurait aimée revoir une dernière fois ses compagnons...Elle perdit donc connaissance à cet instant, restant contre moi. Pour éviter qu'elle tombait par terre je passais mon bras autour de sa taille, inconsciemment. Mon regard s'attristait de plus en plus, pourquoi avais-je décidé de vouloir mettre fin à sa vie ? Pourquoi me suis-je mis à porter atteinte à sa vie ?... Je me disais que pour la première fois de ma vie, je me considéré comme un tueur, un être qui mit fin à la vie d'une personne qui ne méritait pas cela... Je soupirais en me disant que je pouvais réparer mon erreur, je passais l'un de mes bras derrière les jambes de la pirate pour la soulever et la porter dans mes bras, l'amenant dans une maison qui semblait être celle d'un médecin. Je forçais la porte d'un violent coup de pied en entrant de force, dégageant le médecin en allongeant la pirate sur la table d'opération locale. Je prenais son poul au niveau de son cou, elle cessait petit à petit de respirer, je mettais rapidement un scalpel sous une flamme pour chauffer la lame tandis que je découper soigneusement ses habits pour mettre le haut de son corps à nu, pas le temps de se rincer l'oeil il fallait la soigner. Je repris en main le scalpel chauffer à blanc et fit une profonde entaille juste au-dessus de sa clavicule droite, donnant accès à l'un des poumons et donc de lui permettre de respirer...

    J'invoquais mon double Shad pour qu'il puisse m'aider à la soigner, débutant l'opération en mettant des gants en latex, ainsi qu'un masque, je ne me souciais pas de mes propres blessures bien que la brûlure au niveau de mon flanc gauche me faisait horriblement souffrir. J'ouvrais grâce à un autre scalpel au niveau du flanc droit d'Erza pour laisser le sang se propageant en elle sortir, pendant que j'essayais de refermer les veines endommagées par le coup porté à son ombre, Shad lui s'occuper de m'informer sur son poul tandis que d'autres mains faites d'ombres rassembler des outils sur une autre table. Je soupirais, vu l'étendu des dégâts je ne pouvais pas simplement refermer la blessure au niveau de son ventre et la laissait ainsi, c'est tout son système digestif qui a serait perturbé, il fallait remplacer le morceau détruit. Je décidais donc de créer une prothèse cybernétique que j'installais après une demi-heure de préparation à l'estomac d'Erza Scarlet, contrôlant son poul alors que j'observais si le sang passait bien par la prothèse pour ressortir par les autres veines. Après quelques heures d'opération, pour être plus précis après 5 heures d'opération elle était enfin sauvée... Je retirais mon masque ainsi que mes gants en soupirant, cela avait fait un moment que je n'avais pas effectué une manipulation de ce niveau... Je bandais désormais les blessures de la pirate, prenant soin de recoudre l'entaille faite au niveau de son flanc droit ainsi qu'au-dessus de sa clavicule droite, bandant ensuite par-dessus. Malheureusement je n'avais pas d'habit de rechange pour elle donc je me contentais de la déposer sur le lit de la chambre du médecin et de recouvrir la majeure partie de son corps par la couverture. Alors que je m'avançais pour sortir de la chambre une vive douleur apparu au niveau de mon bras droit, je tombais brutalement à genoux en tenant fermement mon bras douloureux, serrant les dents pour ne pas hurler de douleur, je pouvais voir mes veines ainsi que mes nerfs ressortir sous la douleur... Voilà ce qui arrivait lorsque je supprimé totalement une parie d'ombre, c'est comme si j'avais effacé l'existence de la personne...

    Je reprenais mon souffle en me relevant, la douleur passant petit à petit, j'avais vraiment mal... Je tournais la tête vers la pirate endormie et soupirais... * Tout ce que je traverse pour celle-là, j'aurais jamais cru que je ferais une telle chose... *

    ** Deux jours plus tard **

    La pluie continuait toujours de tomber... Pas étonnant je n'y étais pas allé de main morte avec mon attaque, j'étais assis sur la fenêtre, l'ayant ouverte pour m'installer et ressentir le vent frais qu'apportait la pluie. J'aimais bien ce genre de paysage, après tout observer la pluie tomber m'apaisait franchement bien...Je portais un débardeur gris tandis que j'avais changé de pantalon pour porter une sorte de jean noir, avec une ceinture possédant une boucle en métal. On ne pouvait le voir mais j'avais un bandage tout autour de mon ventre à cause de la brûlure causée par Erza, ainsi qu'un autre au niveau de ma main droite, là où j'avais parais les lames de la pirate. J'étais dans la chambre où dormais cette dernière, jusqu'à ce que je l'entende parler d'une faible voix. Ecarquillant les yeux sous la surprises, je regardais dans sa direction pour voir qu'elle s'était enfin réveillée. Je me levais pour marcher dans sa direction et m'asseoir sur le bureau juste à côté de lit, posant mes mains sur les extrémités de se dernier en la regardant, un léger sourire sur mes lèvres.


« Chez le Doc', logique non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Jeu 25 Oct - 3:46




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    Ma vue restait brouillée, je ne savais pas exactement se que je faisais là, ni où j’étais et surtout s’il il avait quelqu’un pour répondre à ma question. Ma tête me faisait atrocement souffrir. J’essayais de rassembler mes souvenirs du combat mais tout restait flou pour le moment. Une voix familière répondit alors près de moi :

    « Chez le Doc', logique non ? »

    Je tournais la tête en restant allongé vers la voix qui s’était élevée. Une forme humaine se dessinait devant moi. Je clignais des yeux pour voir exactement de qui il s’agissait. Mes yeux étaient si fatigués que je me demandais depuis combien de temps j’étais restée ainsi endormie. Puis au bout de quelques instants je pus m’apercevoir qu’il s’agissait de mon précédent adversaire. J’écarquillais alors les yeux et m’apprêter à dire quelque chose mais resta figée sur son visage. Il souriait...un léger sourire certes mais c’était la première fois que je le voyais sourire, d’un sourire qui ne reflétait pas sa folie ou son sadisme. J’affichai alors sans savoir vraiment pourquoi un large sourire et dit d’une voix faible sur un ton doucereux:

    -Tu as souris…


    Son sourire avait quelque chose de rassurant, je continuai à le regardais quelque peu intrigué par ce changement de comportement .Je voulus soudainement me relever. Sentant une atroce douleur au niveau de mon ventre, j’abandonnai cette idée. Je jetai un regard sur mon corps découvrant que j’étais en réalité recouverte d’une couverture sous laquelle mon buste nu était recouvert de bandage. Je rougis subitement en ramenant la couverture contre ma poitrine et me recouchai contre le lit. Je me demandais alors le pourquoi de cette tenue…puis j’en vain facilement à la conclusion que c’était une nécessité pour me soigner. Me soigner…pourquoi…pourquoi cet homme m’avait-il sauver ? Je serrai doucement mon poing sous la couverture et baissais le regard. Pourtant il avait l’air décidé à me tuer...à me laisser mourir. Je ne comprenais pas vraiment pas alors j’ouvris la bouche, tremblant légèrement et lui commença à lui demander d’une voix hésitante :

    -Pourq…Je m’arrêtai soudainement. Peu importe la raison, c’était grâce à lui que j’étais encore en vie aujourd’hui. J’avais une lourde dette à payer envers lui alors. Je repris en souriant légèrement, le regardant fixement de mes yeux noisette : ...Merci..

    Je ne comprenais pas, mais le fait que je sois en vie tenait presque du miracle et je lui devais celui-ci. Je posai alors mon regard sur sa main et la vis recouverte de bandages. Les dernières secondes du combat réapparurent alors clairement dans ma tête. Il avait bloqué mes katanas avec ses mains nues lorsque j’étais arrivée près de son visage pour le frapper. Je revoyais alors les images du combat. Un combat inutile...parce que sans mon arrogance il n’aurait pas eu lieu mais j’avais pris conscience à quel point j’étais faible en réalité. Capitaine d’un équipage ? Je commençai à regretter de l’être. Je sentais mon âme faible, c’était mon équipage qui la renforçait mais ils ne sont plus là…
    Je ne m’en apercevais pas mais mon corps tremblait légèrement à nouveau. Je mordis ma lèvre inférieure. Un peu de sang s’y échappa. Du sang...c’est vrai que j’en avais perdu énormément depuis le combat. Je n’en connaissais pas vraiment les raisons. J’étais censée posséder un fruit du démon qui me rendait insensible à ce genre de choses. Je possédais un corps invulnérable. Mes capacités avaient-elles toutes subitement disparues à ce moment là ? Serais-je un jour capable de réutiliser mon fruit ou bien il avait complètement disparus de mon corps ? Je ne m’en étais pas vraiment pas rendue compte pendant le combat mais je commençais à en prendre conscience. Qu’est ce que je deviendrais…sans pouvoir ? Retourner aussi faible auprès de mon équipage ? Je fus prise alors d’un désespoir éperdu voulant le cacher pourtant. Je voulais changer le cours des choses sur Tequila et pourtant Happy à du rester là-bas…Je voulais arranger tout comme je le souhaitais, donner des ordres mais avais-je réellement le statu pour cela ? Toutes ces questions d’un coup me firent perdre dans mes pensées. J’essayais de fermer mon esprit pour le moment. Je me concentrais alors à nouveau sur cette personne que j’avais juste à côté de moi. Dire que je ne connaissais même pas son nom, ou même sa place dans ce monde… Je baissai mon regard et finit par ouvrir la bouche et je parvins à placer quelques mots :

    - Désolé… si j’avais fait preuve de plus de maturité et de moins d’arrogance tu ne serais pas dans cet état par ma faute…







_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Dim 28 Oct - 0:40

    Sourire... Était-ce si choquant que cela d'apercevoir un simple sourire sur mon visage ? Non pas que c'est quelque chose de rare, bien que j'ai tendance à afficher une expression assez effrayante, voir horrible... Mais il ne faut pas non plus croire que je pouvais être comme ça toute la journée, j'aurais moi-même peur de voir un tel personnage. De toutes façons, je n'ai pas que le côté fou et sadique, je peux tout aussi bien me rendre serviable et aider les autres, s'ils le méritent bien entendu. C'était bien sûr le cas de la pirate aux cheveux écarlates, victime de mon courroux ayant entraîné la perte de ses pouvoirs ainsi que des blessures susceptibles de la tuer, si je n'avais pas été là elle serait morte... En même temps elle ne m'aurait jamais affronté et elle serait encore en pleine possession de ses moyens. Bref, le destin a voulu qu'elle croise ma route et ce n'est que contre elle parce que moi je n'ai pratiquement rien perdu, j'ai juste gagné des blessures. Je l'avais quand même cherché, c'est entièrement de ma faute si ce stupide combat à commencé, je baissais légèrement les yeux en pensant à cela, mes cheveux assez longs pour bloquer toute vision pouvant avoir un aperçu sur mon regard pensif et un peu dans la lune. Je tournais légèrement la tête une nouvelle fois vers Erza Scarlet en remarquant qu'elle essayait de bouger, j'étais prêt à lui dire qu'il valait mieux qu'elle se tienne tranquille mais, après réflexions j'ai pensé qu'elle y arriverait seule à comprendre cela...

    Alors qu'elle avait légèrement bougée pour tenter de se relever, j'avais aperçu un petit bout de la couverture se baissait pour me faire rappeler qu'elle était à moitié nue, ce qui me fit détourner le regard vers la fenêtre lorsqu'elle le remarqua elle-même, avant de se cacher sous la couverture en se plaquant contre le lit. Me grattant légèrement la tempe en me demandant comment j'allais bien pouvoir lui expliquer cela, je pouvais entendre le son de sa voix qui débuta un mot, mais qui ne le termina que par un autre mot, elle me remerciait... Pourquoi ? Je lui ai retiré ses pouvoirs et gravement blessée, pourquoi me remercie-t-elle ? Un être humain normal m'aurait déjà maudit de tout son être, il aurait considéré le fait que je le sauve comme une humiliation comme on ne pouvait pas en faire. Je tournais légèrement le regard vers elle en l'observant minutieusement, un regard neutre, mais que mes cheveux cachaient. Puis elle poursuivait en affirmant que si elle avait été plus mature je ne serais pas blessé... Je ne comprends pas la façon de pensée de cette femme, c'est très étrange tout de même ! On dirait qu'elle voulait prendre tout sur elle-même et me transformer en victime dans l'histoire, alors que c'était elle qui était couchée entre quatre planches il y a à peine deux jours. Ce n'est pas que cela m'énervait mais ça m'agaçait bien, et le pire c'est que je ne savais même pas pourquoi... Néanmoins, elle doit se poser des dizaines et des dizaines de questions sur elle-même, perdre un pouvoir qui faisait notre plus grande force est une épreuve très difficile et rude, très longue surtout. Au début elle se dira qu'elle est faible, puis ensuite viendra ce qui pourrait arriver avec cette faiblesse etc. Si elle est vraiment spéciale, alors elle finira par surmonter tout cela, je n'ai aucun doute là-dessus.

    Je grattais ma tête en soupirant un peu, je n'étais pas fatigué, mais disons que c'est déjà une très bonne nouvelle qu'elle ait réussie à se réveiller... Après tout je ne pouvais pas garantir à cent pour cent que la prothèse cybernétique fonctionne, j'ai déjà remplacé des parties neurales et intestinales avec ce genre d'implant mais pas avec des objets de cette qualité. J'envisageais déjà de me rentre dans une ville bien plus civilisée et trouver des matériaux adaptés et donc pouvoir remplacer ce qui la faisait vivre pour le moment, mais je vais laisser de côté cette histoire et me concentrer sur l'instant présent. Je quittais ma place sur la table pour marcher en direction de la fenêtre, avec en dessous mon sac de voyage. J'en sortais une chemise blanche que je lançais à Erza en me dirigeant déjà vers la porte.

    « Je n'ai que ça à te donner pour l'instant, désolé de ne pas avoir trouvé des habits pour toi. »

    Je ne répondais pas à sa remarque sur sa maturité, après tout il fallait qu'elle comprenne toute seule que tout n'est pas de sa faute mais de la mienne. Je sortais de la chambre pour qu'elle puisse enfiler en toute tranquillité l'habit prêté et marchait en direction du frigo mis à disposition. Depuis mon combat contre elle, tous les villageois du quartier ont fait leurs bagages et ont filés en quatrième vitesse, pas très sympa pour Erza et moi. Je prenais de quoi lui faire un petit-déjeuner rapide, une tranche de pain avec du beurre que je mis rapidement à grillé avec un verre de jus de fruit. Je devais faire attention à ce qu'elle prendrait car il fallait adapter la prothèse plaçait dans l'estomac de la pirate à toutes sortes de nourritures, donc y aller petit à petit... A peine 3-4 minutes d'attende et la tranche de pain était déjà bien grillée, je mettais tout ceci sur un plateau et l'apportait directement dans la nouvelle chambre d'Erza, en espérant qu'elle ait réussie à s'habiller, on ne sait jamais. J'entrais donc en prenant tout même la peine de toquer à la porte avant d'approcher dans la direction de la pirate aux cheveux écarlates, déposant le plateau sur le lit en la regardant.

    « Mange, cela fait deux jours que tu n'as pas pris quelque chose. Oh et, je suis Stein, Franken V. Stein. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Lun 29 Oct - 1:51




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    L’homme ne semblait pas me répondre, son visage caché par ses cheveux gris , il était probablement perdu dans ses pensées ou bien ne pas répondre était volontaire. Pour quelle raison ? Me contredire ? Peut être que finalement nous étions tous les deux fautifs ou bien que c’était de la sienne mais n’empêche que je m’en voulais pour un rien et prenait souvent tout sur moi. J’étais ainsi, je ne pouvais le changer. Ce mystérieux homme finit par soupirer et se gratter. Je le regardais se déplacer dans la pièce et se diriger en direction d’un sac qui semblait être le sien. Il en sortit un vêtement et le lança dans ma direction et dit alors en quittant la pièce peu après :

    « Je n'ai que ça à te donner pour l'instant, désolé de ne pas avoir trouvé des habits pour toi. »


    J’attrapai au vol le vêtement en essayant de ne pas me déplacer. C’était une simple chemise blanche mais c’était largement suffisant pour moi. J’aurais voulu le remercier mais il avait déjà disparu. J’essayais de l’enfiler sans le moindre mouvement qui aurait réveillé ma douleur. Je passais avec une extrême lenteur le vêtement derrière mon dos et enfilai une à une les manches en me retenant pour ne pas lever mon buste.Les manches étaient un peu trop grandes mais tant pis , j'étais contente d'avoir de quoi m'habiller. Résultat il me restait plus qu'à boutonner cette chemise, le plus dur était fait à présent. Je me demandais bien ce qu’il pouvait faire en attendant.Je fermai les yeux et essayer de réfléchir calmement. Comment pourrais-je faire sans fruit du démon ? Cette idée me glacer le sang. Je me sentais de plus en plus faible. Et honteuse. Honteuse de ne pas pouvoir être plus forte pour protéger mon équipage. Mon cœur et mon âme s’étaient trop affaiblis depuis Tequila Wolf. Peut être qu’Happy essayerais de me contacter par la pensée, mais je doute qu’il ait une portée si lointaine. Qu’est -ce que Rio penserais en me voyant dans cet état. Je ne pus m’empêcher d’étouffer un rire qui aurait pu sembler sarcastique mais qui en réalité était simplement triste. J’essayais de penser positivement… il y a moins d’un an je n’avais même pas découvert que je possédais un fruit comme celui-là. Or je m’en suis toujours sortis. Mais j’avais conscience à ce moment-là que l’on avait une seule chance et qu’il ne fallait pas la gâcher. Une erreur d’inattention et s’était fini. Au moins le haki de l’armement n’aurait aucun effet sur moi. J’étais à nouveau perdue dans mes pensées. Quelqu’un frappa soudainement à la porte ce qui me fit reprendre mes esprits. Je réalisai alors que je n’avais pas encore fermé entièrement ma chemise. Sous un geste de précipitation je fermai deux ou trois boutons au niveau de ma poitrine, c’était suffisant vu que le reste était recouvert de bandages. L’homme entra, un plateau à la main alors que je refermai encore le troisième bouton. Il posa le plateau sur mon lit et dis alors :

    « Mange, cela fait deux jours que tu n'as pas pris quelque chose. Oh et, je suis Stein, Franken V. Stein. »

    Il m’avait préparé un petit déjeuner, tartine grillée au beurre et jus de fruits. C’était donc le matin ? A vrai dire je n’avais pas vraiment faim sur le moment. Néanmoins c’était gentil de sa part et en plus je connaissais son nom maintenant. Je souris légèrement et répondis :

    « Enchanté Stein »

    Je me relevai tout doucement et appuyai mon dos contre le coussin , pour pouvoir manger dans de meilleurs conditions. Je ramenai le plateau sur moi puis je pris la tartine et la croquai dans celle-ci avant de la finir plutôt rapidement. Je venais de réaliser qu’en réalité cela faisait beaucoup plus de deux jours que je n’avais pas mangés. Depuis qu’Happy n’était plus sur le bateau je refusais toute sorte de nourriture et me contentai de boire de temps à autre. Je pris ensuite le jus de fruits et le bus un peu plus lentement et essuyai ensuite mes lèvres encore imbibées du sucre du jus après l’avoir terminé. Je remerciai Stein et finit ensuite par lui demander :

    -Dis..quand est-ce que je pourrais rejoindre on équipage ? Dans cet état, il me faudra combien de temps pour être sur pieds ?






_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Mer 31 Oct - 14:47

    A peine étais-je entré de nouveau dans la chambre que l'hôte semblait se dépêcher pour bien mettre l'habit que je lui avais confié, une de mes chemises blanches. Elle ne prenait pas la peine de la boutonner entièrement, seul le haut se devait d'être caché pour être au moins couver, peu importe si on pouvait apercevoir les bandages situés au-dessus de sa taille. Je déposais donc avec délicatesse le plateau supportant les quelques tranches de pain grillées au beurre avec un simple verre de jus de fruit, un simple petit-déjeuner en quelque sorte. Je croisais les bras en laissant mon dos se poser contre le mur près du lit où avait séjourné deux nuits d'affilés Erza, l'observant manger à un rythme calme la nourriture. Un léger sourire sur le coin de ma lèvre, je la voyais en train de prendre le premier repas après deux jours sans prendre aucune nourriture, et encore j'étais un peu fatigué pour vérifier si elle avait mangé les jours précédents notre combat ou non... Car oui, j'étais fatigué, la fatigue prenant légèrement le dessus ces temps-ci, après tout je n'ai pas pu dormir pendant que la demoiselle aux cheveux écarlates se reposaient. La douleur au niveau de mon bras droit pourrait bien m'empêcher de dormir, après tout le contre-coup était toujours présent, je ne souffrais pas non plus le martyre car après des dizaines d'heures la douleur s'atténue, mais je la ressens en permanence. J'évitais bien entendu de la montrer, après tout il ne manquerait plus que je montre à quel point mon combat contre la pirate m'ait fait aussi mal, la connaissant un peu mieux à présent je suis sûr qu'elle culpabiliserait encore plus...

    Mais bon, plus que la douleur c'était plutôt ce qu'il se passait aux alentours de la maison où nous séjournions elle et moi. Elle ne pouvait voir que la pluie de là où elle était, mais en face du trottoir je ne saurais compté le nombre de chasseurs de primes lambda qui tentèrent de s'approcher. Pendant deux jours j'ai dû repousser quelques groupes désireux d'argent, apparemment la rumeur comme quoi la grande Falling Star ait été battue par un inconnu à la vis sur la tête a fait rapidement le tour des îles aux alentours, attirant les personnes voulant gagner leur vie en tuant celle de son prochain. Heureusement pour moi, personne ne sortant de l'ordinaire n'est directement venu à ma rencontre pour prendre la tête de la pirate recherchée, avec mon bras assez endommagé pour les jours à venir, je pense que j'aurais eu un peu de mal. Je regardais alors en direction de la fenêtre, me demandant s'il y en avait encore, combien en avais-je déjà tué pour tenter de dissuader les autres ? Je ne peux pas le dire, malheureusement... Je baissais légèrement la tête pour avoir dans ma vision la paume de ma main droite, recouverte par un bandage suite aux entailles faites par les lames d'Erza. Je me demandais bien depuis quand je pouvais me prendre la tête sur la vie des autres, après tout j'ai déjà beaucoup trop de sang sur les mains, trop d'innocents scientifiques sur la conscience... Je savais bien que beaucoup n'était pas comme moi, des êtres à l'intelligence plus développée que la norme enrôlé de force, ou comme les pourritures classiques. Certains souhaitaient réellement apporter la paix en apportant leurs idées pouvant révolutionner le monde de la science...

    Et pourtant je les ai tous tués, tous sans exception... Je serrais mon poing droit en la cachant derrière mon dos, sentant le sang couler entre mes doigts à travers la plaie se rouvrant. Cette douleur là était bien différente pour moi, elle m'apaisait... Ou du moins, j'estimais que c'était le minimum pour avoir fait toutes ces choses horribles. Je relevais la tête lorsque je remarquais qu'Erza venait de terminer son repas, l'écoutant dans ses questions. Elle me demandait quand pourrait-elle être sur pied pour retourner auprès des siens. La question était assez difficile car il y avait beaucoup de choses à prendre compte pour que je puisse lui répondre sur les termes médicaux. Frottant mes yeux avec les doigts de ma main gauche, je sentais bien les cernes noires apparaître sur mon visage, cherchant à les cacher un maximum avant de répondre à la blessée. Comme je le pensais plus tôt, j'ai dû faire moi-même la prothèse pour remplacer la partie manquante au niveau de son ventre avec des instruments de second zone, vu la qualité des éléments j'estime qu'il sera difficile pour elle à pouvoir suivre la cadence dans un combat. Encore sprintait pendant une dizaine de seconde, les mouvements de tous les jours comme marcher ou autre, tout cela elle pourrait le faire après un ou deux jours à s'entraîner, mais il n'était pas question qu'elle prenne la mer seule... Elle serait tout à fait le genre à couler en deux heures. J'ébouriffais mes cheveux en réfléchissant avant de la regarder directement dans les yeux, croisant de nouveau mes bras, et de lui dire sur un ton neutre :

    « Pour être franc, il ne t'es pas impossible de rejoindre tes amis, mais seule c'est de la pure folie, surtout dans ton état. Encore marcher et courir sur une petite distance n'est pas un problème, autant les tâches demandant de la vigueur et de la force s'est beaucoup plus compliqué. J'ai déjà envisagé de faire une nouvelle opération pour remplacer la prothèse que j'ai mise au niveau de ton ventre, mais j'ai besoin de matériel que je n'ai, bien évidemment, pas ici... »

    La réaction de la pirate aux cheveux écarlates n'allait pas être une surprise pour moi, à vrai dire c'était compréhensible, autrefois vu comme une personne aux redoutables pouvoirs, transformé après un combat en personne handicapé par son état. Je soupirais assez discrètement avant de gratter derrière ma tête et de me redressais, marchant lentement vers la fenêtre, posant l'un de mes avant-bras contre le mur avec la main de mon autre bras posé au pied de la vitre, observant la pluie qui ne cessait de tomber. Je devais rapidement faire un choix, rester ici pour qu'elle se remette sur pied de façon autonome serait trop lent, le risque que le nombre de chasseurs de prime à ses trousses multiplie était trop grand. Je ne pouvais pas non plus la laisser en plan avec tous ces hommes dehors, après tout ils guettaient le moment idéal pour la prendre de revers... Je n'avais donc plus finalement le choix, je devais la prendre avec moi pour aller... Pour aller où finalement ? Je n'avais nulle part où aller... Mais elle si, auprès de ses amis. Je voulais bien l'aider en effectuant une nouvelle opération, mais ce n'était pas en restant ici que je trouverais, je devais donc la confier à des personnes qui peuvent la protéger, son équipage en l'occurrence... Je me retournais vers Erza en prenant une boite de pilules située dans la poche de mon pantalon et l'envoyait à la pirate en marchant en direction de la porte, l'ouvrant d'une main.

    « Prépare toi, on s'en va d'ici. Ce sont des antibiotiques, prends-en deux cachets, cela atténuera la douleur et tu devrais pouvoir marcher, note bien que tu dois en prendre une toutes les trois heures. »

    Je sortais de la chambre pour être là où j'ai préparé le petit-déjeuner, je fouillais les placards pour penser à prendre quelques médicaments pouvant m'être utiles dans un futur proche, tel que des désinfectants ou des bandages. J'invoquais mon double fait grâce à mon ombre et lui fit un signe de la tête, lisant dans mes pensées il se dépêchait pour sortir dehors par une autre porte afin de remplir la mission que je venais de lui donner. Je retournais dans la chambre pour mettre tous ce que je venais de prendre dans mon sac pour ensuite enfiler ma longue veste blanche qui avaient plusieurs traces de coutures un peu partout. Je tournais la tête vers Erza pour vérifier si elle était prête à partir, dans le pire des cas je pouvais éventuellement la prendre dans mes bras pour la porter et donc partir tout aussi vite. Soudain des coups de feus, provenant de la rue d'en face. Je tournais légèrement le regard vers la fenêtre en soupirant.

    « Ca commence, tu es prête ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Sam 3 Nov - 6:32




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    Goûter à nouveau à de la nourriture me laissais une impression étrange après tant de jours écoulés le ventre vide. Elle n’était non pas désagréable. Je reposai le plateau sur la commode à côté de moi en évitant le plus de gestes possible. Stein semblait pensif , j’attendis simplement une réponse à ma question en restant sagement dans le lit , écoutant les bruits des gouttes d’eau qui tombaient dehors. J’étais bien déterminée à rejoindre mon équipage, et même si mes blessures devraient se rouvrir pendant le trajet cela m’étais bien égal. Stein finit par me répondre en me regardant, les bras croisés :

    « Pour être franc, il ne t'es pas impossible de rejoindre tes amis, mais seule c'est de la pure folie, surtout dans ton état. Encore marcher et courir sur une petite distance n'est pas un problème, autant les tâches demandant de la vigueur et de la force s'est beaucoup plus compliqué. J'ai déjà envisagé de faire une nouvelle opération pour remplacer la prothèse que j'ai mise au niveau de ton ventre, mais j'ai besoin de matériel que je n'ai, bien évidemment, pas ici... »


    Je baissais alors le visage, cachant mon regard .Je n’arrivais pas à accepter totalement le fait que j’étais à présent dans cet état. L’idée que je possédais une prothèse à l’intérieur de mon corps me laissait également perplexe. Mais au moins, je pouvais les rejoindre , c'était l'essentiel. Mes doigts se resserrèrent sur les draps blancs du lit. Je relevais lentement le regard et observais Stein installé près de la fenêtre,celui-ci semblant regarder ce qu’il se passait derrière cette vitre. Il finit par se retourner vers moi et m’envoya une boite. Je l'attrapai et regardai son contenu.Il s’agissait de pilules qui devraient atténuer la douleur, des antibiotiques. J’étais censée en prendre une toutes les trois heures si j’avais bien entendu ce qu'il me disait. Avant de quitter la chambre, Stein m’avait dit d’en prendre deux. J’étais étonnée de savoir que de si petites choses pouvaient me faire tenir debout. J’ouvris la boite et pris donc deux gélules que j’avalai rapidement en pensant :

    *Dommage que j’avais plus de jus de fruits pour m’aider à les avaler…*

    J’attendis quelques instant et me relevai en douceur du lit, posant un de mes pieds nu contre le sol froid. Je sentis mon corps parcourut de légers frissons, regrettant soudainement de devoir quitter les draps chauffés par la chaleur de mon corps. Je me relevai entièrement, abandonnant le lit. Je posai une main contre la commode pour m’y appuyai. Je titubai légèrement et ma tête me faisait toujours souffrir. Stein revint alors et fourra quelques objets dans un sac et mis une veste couverte de coutures. Je n’avais rien à emporter mais me demandais pourquoi il se préparait à partir. Je finis par trouver la réponse seule en repensant à ce qu’il m’avait dit. Il m’accompagnait aussi peut être jusqu’au bateau. C’est vrai que seule je n’y arriverais surement pas, mais il pourrait très bien me laisser me débrouiller. Après quelques instants, je parvins à retrouver mon équilibre mais je ne pourrais marcher à une vitesse supérieur à la normale sans ressentir une douleur au niveau de mes blessures.Des coups de feu dans la rues me firent sursauter légèrement. Stein me demanda si j’étais prête. Je fis signe que oui et le rejoignis. Les coups de feu continuèrent, je me demandais pourquoi il y en avait autant mais ne posa pas la question au scientifique, me disant qu’il ne me répondrait probablement pas. Dans mon état actuel , j’avais plus peur de le retarder qu'autre chose. Nous finîmes par sortir de la maison, les coups de feu résonnaient dans ma tête comme s’ils étaient amplifiés. Tout me paraissais étrange, comme si j'avais attéri au beau milieu d'un rêve. Le ciel gris commençait déjà à m’attrister. J’avais froid. Je serais le vêtement de Stein contre ma peau et n’essayais de ne pas y penser. Avec mon fruit du démon, je gardai constamment une certaine chaleur, activant mon pouvoir à chaque instant de la journée pour me réchauffer. Pourtant avant je n’étais pas de nature frileuse étant plus petite ; j’avais été forcée de travailler dans le froid le plus glacial tellement longtemps que je m’y été habituée autrefois. La pluie tombait doucement contre ma peau qui s' hérissait et je frissonnais de tout mon corps bien qu’il ne faisait pas si froid que cela en y repensant.A mon habitude la pluie m’apaisait, celle-ci non,elle me glaçait le sang. Je tentais de suivre Stein du mieux que je pouvais, ma respiration se faisant néanmoins difficile à chacun de mes pas. Ce sentiment de faiblesse était dur à surmonter, mais je ne voulais rester dans un endroit comme celui-ci éternellement. Je ne comprenais pas vraiment ce qu’il se passait autour de moi et où nous allions exactement ni les paroles qu’on prononçait autour de moi .J’avais l’impression d’être dans un bulle , à mi-chemin entre le rêve et a réalité ,essayant de me concentrer malgré cela sur mes gestes.






_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doctor Stein
Commandant
Commandant
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 21
Localisation : Sud o/

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kage Kage no mi

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Dim 25 Nov - 8:47

    Fuir... C'est bien amusant, pour une fois que je fuyais pour aider quelqu'un. Ce n'est pas que l'idée me déplaisait mais bon, il y a un début à tout donc tant mieux si j'arrive à racheter mes quelques fautes en sauvant la vie de cette pirate, même si je l'ai déjà fait en la soignant. Néanmoins, pas le temps de consacrer mes pensées à ce genre de choses, pour le moment si j'arrivais à en sortir vivant ce serait bien, avec elle se serait mieux. C'est sous divers coups de feus que nous sortions de la maison du médecin dans laquelle nous avions séjourné pendant deux jours. Mon double fait à partir de mon ombre doit attirer les chasseurs de primes pendant que la rouquine et moi nous faisions la belle sur un bateau accosté au port, ça c'est le plan de base après s'il va marcher de A à Z, je ne peux le dire. C'est en marchant d'un pas rapide que je prenais la direction du port, jetant un coup d'oeil autour pour voir si la voie était libre, d'après mes oreilles les armes à feu devraient être à l'écart. Tournant ma tête vers Erza, je pouvais remarquer à quel point elle avait du mal, apparemment les antalgiques ne suffisaient pas à l'apaiser, pas assez. La pluie s'intensifiant je soupirais en prenant la main de la pirate et la reprendre une nouvelle fois dans mes bras, la soulevant, regardant en direction du port.

    « C'est la deuxième fois que je te porte... »

    Évitant de lâcher un soupire pour la contrarier, j'accélérais le pas en faisant attention à bien la tenir, voulant à tout prix qu'elle tombe pendant que je la porte. Mes pas se faisant de plus en plus bruyant à chaque fois que mes pieds touchaient le sol recouvert d'eau, les gouttes d'eau tombant une à une sur mon corps, mais je n'en étais pas pour autant affecter. Après tout je ne me considérais pas comme un être humain, je suis autre chose... Quelque chose dont j'ignore, quelque chose qui me frustre... Mais bref pas de temps à perdre, il faut garder en tête la marche à suivre. Courant avec dans mes bras la pirate aux cheveux écarlates je pouvais voir deux hommes encapuchonnés nous barrer la route un peu plus loin. Serrant les dents et la rouquine contre moi, je n'avais pas l'occasion de la déposer pour combattre ces types. C'est en continuant de courir dans leur direction qu'ils se décidèrent à foncer eux aussi vers moi, tant mieux. Le premier tentait d'attraper la pirate de sa main, je stoppais le pas pour l'empêcher de faire ça et enchaînait par-dessus un coup de pied directement dans sa tête, levant ma jambe assez haut pour que ma pointe touche directement sa joue, l'envoyant planer un peu plus loin. Tournant sur moi-même pour mieux reposer mon pied le second chasseur sortait une lame et tentait de frapper directement Erza. Mon regard se durcissait et continuait à ce moment-là de tourner en rond, la lame de l'homme effleurant la vis sur ma tête, provoquant de légères étincelles, jusqu'à ce que la lame touche ma joue, une petite entaille se démarquant. Lui tournant le dos je finis par donner un coup de pied en frappant directement sa mâchoire de droite à gauche...

    Un peu de sang coulait le long de ma joue mais rien de grave, je reprenais la course en direction des embarcations en voyant mon ombre m'attendre avec un sac, je souriais en me disant que comme moi il a toujours une longueur d'avance sur le reste. Mon double tranchait la corde de la barque relativement grande et je sautais pour atterrir directement dedans avec Erza toujours contre moi, que je reposais. Je soupirais en me disant que cette fois on serait tranquille...

    HRP : Désolé du retard et de la piètre qualité, je te laisse finir le rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   Ven 30 Nov - 11:56




    La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie

    Chacun de mes pas se faisait plus lourd ma vue commençait à se brouiller légèrement. Finalement les antibiotiques ne donnaient pas autant d’effet que je l’aurais souhaité.
    Puis je sentis une main contre la mienne et avant que j’ai pu m’en rendre compte je me trouvais dans les bras de Stein, légèrement gênée. Il devait avoir remarqué que j’avais du mal à le suivre. Je balbutiai des remerciements et n’osai plus bouger. Le scientifique dit alors :

    « C'est la deuxième fois que je te porte... »


    Se retenant de lâcher un soupire.Je pus le remarquer et me contentai d’afficher une mine désoler.

    *La deuxième fois ? Je ne me rappelle pourtant pas d’une première fois..*

    Je fouillai dans ma mémoire mais e parvins pas à me rappeler si oui ou non il m’avait déjà pris dans ses bras pour quelque raison .J’abandonnai l’idée de retrouver ce souvenir, après tout j’étais peut être inconsciente à ce moment là.
    Je me sentais comme handicapée maintenant et la frustration me gagnait à chaque seconde. Je ne me sentais pas, je l’étais en quelque sorte. Je réfléchissais déjà aux conséquences. Est ce que je serais toujours digne de diriger un équipage après cela ? Comment Rio réagirais en me voyant si faible. Si j’allais les revoir seulement un jour... Mon pouvoir me permettait de cacher mes faiblesses jusqu’à aujourd’hui et je me sentais perdue en ce moment même, sans force. Je restai bloquée dans mes pensées lorsque je remarquai une main se diriger vers avec probablement de mauvaises intentions. Stein la stoppa et s’en suivis d’un autre homme qui tenta alors de me découper. Je ne pus qu’entrevoir des étincelles provenant de la vis du scientifique .Je ne réalisais pas vraiment pourquoi ils en avaient après moi. Ce qui me perturbait le plus était le fait que celui-ci me protégeais…alors que peu de temps avant un combat faisait rage à cet endroit précis, nous opposant tous les deux.je me refermai un peu sur moi-même. Quelques instants passèrent, Stein courrait vers une destination inconnue pour moi et je restai là sans faire le moindre geste. Puis finalement celui-ci me reposai après avoir sauté sur une embarcation. Je mis du temps à prendre conscience que nous nous éloignons du rivage. Je remerciai d’une faible voix le scientifique en m’asseyant contre le mat du bateau. Regardant au loin toutes ces personnes qui semblaient essayer de nous rattraper. Finalement je ne savais ni où j'étais , ni où je me dirigeai. Je ne pouvais que faire confiance à l’homme qui avait veillé sur moi pour la suite. Je regardais le ciel gris s’éloigner peu à peu, me recroquevillant sur moi-même en ne prononçant aucunes paroles pendant de longues minutes. Je jetais parfois des coups d’œil sur Stein, hésitant à lui parler puis je renonçai à cela en gardant ma vue sur les rayons du soleil qui apparaissaient doucement, écoutant juste le bruit du vent qui se glissait dans mes longs cheveux. Les questions défilaient toujours dans ma tête, ne pouvant fermer mon esprit qui se faisait ainsi torturé. Les minutes défilaient toujours, semblant se rallonger de plus en plus. Je finis par pousser un léger soupire demandant finalement à Stein notre prochaine destination.






_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La fin d’un pouvoir, le commencement d’une nouvelle vie. [Pv Doctor Stein]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
» Donnons le pouvoir au plus capable! Se pa lajan, Se Volonté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: West Blue :: Royaume de Sénoph-