One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Deviluke D. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deviluke D. Alice
Confirmé
Confirmé
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Deviluke D. Alice   Sam 2 Fév - 9:42

Deviluke D. Alice


Information Général :

Surnom : Golden Darkness
Date de Naissance : 6 mars
Âge : 21 ans
Fonction : Chasseur de Primes qui rentrera plus tard dans la Révolution.
Rang : Bretteur
Arme(s) : Deux gunblades (arme blanche et arme à feu combinées)
Spoiler:
 
Fruit du démon : Fuwa Fuwa no Mi / Fruit de la Gravité : Permet à l'utilisateur de contrôler la gravité de toutes les choses non-vivantes, s'il y a eu au préalable un contact physique. De plus il peut modifier sa propre gravité, étant ainsi capable de volé et de lui permettre de se déplacer à un rythme très rapide, parcourant ainsi de longues distances en peu de temps. Il peut aussi façonner l'environnement à sa guise, comme la terre ou l'eau. Soulever et déplacer d'énormes choses, n'est pas un problème grâce à ce pouvoir. Des îles, des navires de guerre, des armes, etc. Ce pouvoir est mieux contrôler si des gestes avec les mains ou les doigts sont effectués.

Une beauté fatale ou une monstruosité ?

En tant que femme, le physique d’Alice n’est pas vraiment à son avantage. En effet, elle mesure un mètre cinquante-trois pour quarante-cinq kilogrammes. Au moins, elle possède des formes, bien quelques centimètres de plus ne lui auraient pas déplu. Mais heureusement, sa petite taille n’est pas vraiment un complexe pour elle. Quoi que… C’est seulement ce qu’elle veut faire croire en apaprence, car au fond d’elle, elle déteste ça. Même si elle a l’air d’avoir un corps frêle, il ne faut pas se fier aux apparences, car vous serez surpris de sa force et des muscles qu’elle cache. Elle s’est beaucoup entrainée pour parvenir à cela.
Pour ce qui est de sa tête, elle possède de magnifiques cheveux blonds, presque dorée, d’où son surnom, « Golden Darkness », qui est né d’un mélange de sa chevelure et de sa tenue de combat. On note aussi la décoration plutôt originale qu’elle a passée dans ses cheveux. En effet, se sont deux sortes de boules noires avec des trous, dans lesquels elle y met ses mèches cheveux. Passons maintenant à son visage. Ses yeux sont d’un rouge splendide, qui n’est pas courant parmi les humains. Au dessus, se trouvent deux sourcils fins, qui se remarquent encore moins vu que les cheveux de la demoiselle les cachent presque totalement. En dessous, il y a ses joues, qui sont légèrement rosés, possédant cette teinte quotidiennement. Entre les deux yeux, on y remarque son petit nez qui ne gâche en rien son visage. Et sa bouche, qui se fond parfaitement avec le reste.

Maintenant, ses goûts vestimentaires. Elle est capable de s’habiller n’importe comment, mais elle a une préférence pour les vêtements noirs. Surtout pour cette robe de combat avec un motif d’étoile se situation entre son cou et sa poitrine, laissant apparaître sa peau. Cet habit possède un col qui lui couvre la moitié basse de son cou, alors que ses épaules sont à découvert, ainsi qu’une partie de ses bras. Le bas de sa robe est longue, mais la partie de devant lui arrive jusqu’au début de ses mollets. Cependant, la partie la plus basse semble comme déchiré, mais ça n’est pas le cas, elle a juste été faite comme cela. Sur ses jambes, on y trouve des sortes de petites ceintures, qui ne servent pas de décoration, mais pour maintenir sa robe. On en trouve d’ailleurs aussi sur ses bras, aux extrémités de ses manches, du coté qui tendent vers ses épaules. Aux pieds, elle porte des bottes noires. Pour ce qui est de ses deux gunblandes, elle les accroche toujours en croix, dans son dos, bien rangé dans leur fourreau respectives.

Un psychopathe ou un pacifique ?

Alice a toujours été d’un calme olympien, à toute épreuve. L’impassibilité est ce qui la caractérise le plus, même s'il lui arrive de sourire et de rire. On a beau l’insulter, lui faire du mal, elle ne se plaindra pas, mais agira en conséquence. Très intelligente et mature, elle ne fait jamais rien s’en y avoir mûrement réfléchit à l’avance. Foncer tête baisée n’est donc pas du tout son genre. Mais elle n’est pas contre le fait de croiser le fer. Lorsqu’elle se bat, elle reste toujours sereine et concentré. Si elle trouve une ouverture, elle n’en profitera pas forcément, car il peut toujours s’agir d’un piège et elle en est parfaitement consciente. Mais avant de juger de ce genre de chose, elle analyse toujours les caractéristiques de son adversaire : sa force, sa vitesse, son intelligence, sa ruse, ses capacités, son caractère. Tout est à prendre en compte dans une bataille, et elle n’hésite pas à s’en servir, sauf si c’est un coup bas, quelque chose de déshonorant pour elle. Il y a quand même des valeurs qu’elle respecte, que ce soit chez elle ou chez son adversaire. Comme tout épéiste qui se respecte. Cela ne la dérange pas de tuer, mais pas à tord et à travers, ni n’importe qui. Si elle pense qu’une personne mérite de mourir, alors elle l’éliminera.

Cependant, elle déteste la violence gratuite. Elle n’attaquera donc jamais quelqu’un sans une bonne raison. Et si elle voit quelqu’un d’innocent se faire agresser sans motif valable, elle n’hésitera pas à intervenir, même au péril de sa vie. De toute façon, la mort lui est passée très souvent sous le nez, alors ça ne lui fait plus du tout peur. Même si elle doit botter l’arrière train du Gouvernement Mondial et des organisations qu’il dirige, elle le fera sans sourcilier. Elle est d’accord sur le fait qu’aucun groupe de ce monde n’est parfait, même pas la Révolution. D’accord, les révolutionnaires ont détruit des pays, s’attaque à l’État, et le pille. Mais jamais ils n’ont bombardé d’île comme la Marine l’a fait, avec un Buster Call, tuant des tas d’innocents. Elle a bien compris que ceux qui veulent renverser l’Etat, le faisaient pour l’avenir des peuples, pas simplement pour commettre des actes terroristes avec pour seul motif la méchanceté et le chaos. Alice est totalement fidèle à leurs idéaux. Elle est persuadée que c’est la meilleure chose pour tous les habitants de ce monde. Elle a donc l’intention de tout faire pour les aider et d’établir la justice dont ils rêvent. Seul problème, c’est qu’elle est obligé de rester une chasseuse de primes pour gagner de quoi vivre, en attendant d’avoir l’occasion de rejoindre leur rang. Toutefois, ça n’est pas pour autant qu’elle n’aimait pas son métier actuel. On note que malgré le fait qu'elle ait été séparer de sa mère à cause du Gouvernement Mondial, elle ne les hait pas pour autant.

En ce qui concerne ses goûts, il y a beaucoup de choses à dire. Tout d’abord, elle adore lire. Quelque soit le type de livre qui tombera entre ses mains, elle le lira. Que ce soit un bouquin pour enfant, jusqu’à un roman pour un public adulte, en passant par ce qui traite de la cuisine ou de la navigation. Il n’y a pas de limite à ce qu’elle lit. Du coup, sa culture générale s’en fait largement ressentir. Par conséquent, cela montre qu’elle est très curieuse et possède une soif de connaissance illimitée. La deuxième chose qu’elle préfère dans ce monde, ce sont les friandises nommés « taiyaki ». Il s’agit d’un gateau qui la plupart du temps, est fourré d'anko, une pâte de haricots rouges sucrés. Mais on peut aussi y mettre la crème pâtissière, de la crème au chocolat ou de la crème au fromage, par exemple. Si elle s’écoutait, la demoiselle en mangerait des tonnes. Mais il vaut mieux ne pas abuser des bonnes choses dans la vie. Oui parce que ça peut faire grossir. Elle peut être du genre à taquiner les gens, si elle les apprécie, sans aucune gêne, et un peu moins si elle ne les aime pas. Elle aime aussi énormément la concurrence, les défies. C’est ce qui la pousse à se surpasser dans les domaines qu’elle entreprend, avec une détermination incroyable. C’est dans ses moments là que l’on voit qu’elle est têtue et obstinée. Sinon elle respecte beaucoup la nature et les animaux. Elle adore les chats et les lapins, alors ne vous avisez pas de leur faire du mal devant la jeune femme, sinon vous aurez à faire à elle !

Cette fille peut paraître lunatique lorsqu’on ne connait pas la vérité sur elle. En effet, elle peut passer de tranquille à complètement agressive. Cela est du à son dédoublement de personnalité, qui a fait naître en elle une autre personne, qui se fait appeler « Eve ». Cette dernière incarne les mauvais sentiments qu’Alice a pu éprouver et garder au fond d’elle durant toutes ses années. La haine, la colère, la vengeance, le sadisme, c’est ce qui la caractérise. Contrairement à Alice, elle est du genre à foncer tête baissé, et préfère acquérir de la puissance, plutôt que du savoir. De plus, lorsqu’elle se bat, elle n’hésite pas à enchaîner les coups bas si ça peut lui permettre de gagner. L’honneur et le déshonneur, elle s’en fiche totalement. Pour elle, tous les coups sont permis. Et surtout, ne vous attendez pas à être épargner, car elle ne connait pas la pitié. Elle est juste sanguinaire, égoïste et manipulatrice. Elle ne trouve de la satisfaction que dans le malheur et la souffrance des autres. Surtout s'il s'agit d'un membre du Gouvernement Mondial, dont elle déteste au plus haut point, contrairement à Alice, qui est consciente que ça n'est pas forcément la faute de cette organisation entière.

Généralement, tout ce qu’aime Alice, Eve ne l’aime pas, ou elle s’en fiche. D’ailleurs, on peut se demander si elle accepterait de rejoindre la Révolution. Certes, ça lui plait de transgresser les lois, mais il y avait sans doute autre chose derrière. Elle était tout à fait capable de préparer un sale coup, qui mettrait même les révolutionnaires en danger. Mais ne sachant rien de ce qu’elle préparait, personne ne pouvait confirmer cela. En tout cas, à par toutes ses choses la concernant, on sait aussi qu’elle a une préférence pour se battre à l’aide du pouvoir du Fuwa Fuwa no Mi, contrairement à Alice qui préfère utiliser ses gunblades. Il y a toutefois une chose à dire à ce propos. Que ce soit une personnalité de ce corps, ou l’autre, elles utilisent le plus souvent un seul gunblade, laissant l’autre bien ranger. Pourquoi faire ? Pour les cas d’urgence bien évidemment ! Les deux armes ayant été touché par les mains de la chasseuse de primes, il était tout à fait possible de les utiliser grâce au pouvoir du Fruit du Démon qu’elle possédait. On peut donc imaginé ce qui serait possible de faire…

Un passé douloureux ou joyeux ?

Vivre dans un laboratoire, ça n'est pas une vie

Tout commença au Royaume de Bulgemore, où le climat était constamement hivernale. Cette île était réputée pour abriter des génies de la mécanique. Cependant, le Gouvernement Mondial y avait établi un laboratoire secret perdu au milieu de nul part, où des scienfitiques menaient des recherches et créaient des armes pour leur employeur. C’est ici qu’une femme du nom de Tearju Lunatique, accoucha d’une fille qu’elle nomma Alice. Toutefois, elle ne donna pas son nom de famille au nourrisson, mais celui du père de ce dernier, ce qui donna Deviluke D. Alice. Le passé du parternel restait inconnu pour la petite fille. En effet, elle ne l’avait jamais vu et sa génitrice n’en parlait jamais. Vu que sa mère travaillait souvent au laboratoire, la gamine était seule la plupart du temps, entouré de peluches et de livres. Elle ne voyait pas d’autres enfants, car elle sortait rarement de chez elle, ou plus exactement du laboratoire, où elle et Tearju habitaient, avec d’autres scientifiques. Pour une raison inconnue, la fillette n’était pas autorisée à aller jouer à l’extérieur et se faire des amis, même accompagné. Les quelques fois où elle avait demandé, on lui avait répondu que c’était trop dangereux. Pourtant, ça n’en avait pas l’air quand elle allait dehors avec sa mère, afin d’aller faire diverses courses pour leur habitation : nourriture, matériaux, etc. En tout cas, elle adorait la neige, n’hésitant pas à se rouler devant lorsqu’elle en avait l’occasion, sous le regard attendrit de sa mère.

Surdouée, très intelligente et mature pour son âge, elle avait parfaitement compris que même si elle sortait rarement, ça ne plaisait pas aux autres scientifiques. Cependant, elle ignorait pourquoi, étant persuadée qu’il s’agissait d’une autre raison, que de la simple excuse "c’est trop dangereux". Après tout, même si elle allait rarement à l’extérieur, rien ne lui avait indiqué qu’elle pourrait y perdre la vie. De plus, elle avait réussi à dénicher un livre qui parlait du Royaume de Bulgemore et d’après les informations officielles, il n’y avait pas vraiment de danger à l’extérieur, à part les tempêtes de neige. D’ailleurs, en parlant de livre, à force d’être entouré de bouquin, elle avait finit par développer une passion pour la lecture, découvrant aussi un don d’apprentissage qui lui avait permis d’apprendre à lire beaucoup plus tôt que les enfants de son âge. Cela commença réellement lorsqu’elle eu 7 ans. Elle s’intéressait à absolument tous les sujets. Même ceux qui étaient réservés à un public adulte, qu’elle avait trouvé dans les chambres de certains scientifiques, qui quand ils s’en apercevaient, grondaient sévèrement Alice, qui n’avait aucune limite à sa curiosité et sa soif de connaissance. Pour elle, elle ne voyait pas en quoi c’était mal de se cultiver aussi sur ce genre de sujet. D’abord elle avait compris que ce genre de choses pouvait choquer les enfants, mais dans son cas, elle n’en était pas affectée.

Elle avait aussi une autre passion : la nourriture. Elle adorait manger, mais n’était pas du tout douée pour la cuisine. Lorsque sa génitrice prenait le temps de cuisiner et qu’elle l’aidait, ça se terminait généralement mal. Une casserole pleine d’eau bouillante renversée par terre, des coupures aux doigts en tranchant des légumes, etc. Ainsi, la jeune fille se rendit vite compte qu’elle n’était pas faite pour être chef cuisinière, même si elle n’avait jamais voulu l’être. Non en fait elle aurait bien aimé devenir une scientifique, tout comme sa mère. Le problème, c’est qu’elle ne savait pas ce que Tearju faisait exactement. Elle savait qu’elle travaillait dans le domaine de la manipulation cellulaire, mais à part ça, elle était totalement ignorante. On ne voulait rien lui dire d’autre. La jeune fille avait lu des livres traitant de ça, donc elle comprenait en quoi cela consistait. La modification des cellules pouvaient entraîner certains changements chez un être organique. Puis un jour, elle tomba sur un roman parlant de pirates, de marines et de révolutionnaires. Cette histoire la passionna à tel point qu’elle commençait à rêver de prendre la mer, ayant une préférence particulière pour la Révolution. Cette idée de vouloir changer le monde la fascinait. L’auteur semblait impartial dans ce livre, comme s’il avait peur de prendre partie pour une des factions. Mais avec du recul, on remarquait que la Marine était plus mise en avant que les autres camps. Malgré tout, on pouvait sentir que le créateur de ce livre faisait cela sous la contrainte. Mais pourquoi ? Est-ce qu’en vrai on l’avait menacé pour qu’il ne fasse pas autrement ? Quel genre de système régner sur le monde ? Les livres disaient beaucoup de chose, mais faire face à la réalité, c’était totalement différent. La fillette voulait beaucoup expérimenter cela et apprendre sur le "terrain".

C’est alors qu’un jour, durant l’année des 9 ans de la demoiselle, alors qu’elle était partie avec sa génitrice pour faire les courses, elle se fit soudainement kidnapper par des individus habillés de noir, portant des lunettes de soleil. Voyant cela, Tearju voulut les en empêcher mais elle se fit menacer par le canon d’une arme à feu appartenant à l’un des inconnus. Toute fois, cela ne l’arrêta pas et continua d’essayer de les stopper. Elle reçut alors une balle dans la jambe, pendant que sa fille était en train de se débattre, crier, et pleurer. Par la suite, la femme fut assommé à coup de crosse, laissée inconsciente dans la neige, pendant qu’Alice se faisait emmener de force on ne sait où. On lui colla sur le visage un tissue imprégner d’un produit possédant une odeur très forte, qui la fit s’évanouir.

Une nouvelle vie


Lentement, elle se réveilla, sentant quelques secousses. Voulant se relever, elle se cogna la tête à quelque chose. Rapidement, elle s’aperçut qu’elle était enfermée dans uen cage. Mais qu’est-ce que ça voulait dire ?! Essayant d’en sortir, elle échoua, en vain. Attendant de longues heures toute seule dans une pièce non éclairait, elle commença à avoir faim. C’est alors que quelqu’un pénétra dans la pièce, allumant la lumière. Il avait un plateau de nourritrure avec lui, qu’il déposa devant la cage en disant à la petite demoiselle de manger, car le trajet aller encore duré un moment. A peine avait-il dit cela, qu’il repartie aussitôt, laissant la pièce éclairée. Fixant avec envie son repas, la gamine hésita, ne sachant pas si elle devait manger ou pas. En effet, qui sait ce qu’il pourrait y avoir dans cette nourriture ? Mais en même temps, s’ils avaient voulu la tuer, ils l’auraient déjà fait… Du coup, passant ses mains à travers les barreaux, elle attrapa les couverts et commença à se nourrir. La viande et les légumes disparèrent vite de son assiette, ainsi que l’eau qui se trouvait dans son verre. Par la suite, elle se mit au fond de sa cage, ayant encore faim, mais commença à méditer sur ce qui allait bien pouvoir lui arriver, se basant sur les bouquins qu’elle avait pu lire. Elle en conclua qu’il était tout à fait possible qu’elle soit vendu par des esclavagistes. Toutefois, elle n’avait pas l’intention de se laisser faire. A la première occasion, elle s’échapperait, c’est certain. L’homme qui était venu lui apporté à manger la première fois, était revenu à chaque fois avec un plateau repas, durant trois jours, midi et soir.

Finalement, il était venu une dernière fois, afin de la faire sortir de sa cage, lui mettant de force un collier relié à une chaine. Alors c’était donc véritablement ce qu’elle pensait ? D’après ce qu’elle avait lu, c’était comme ça que finissaient les esclaves. Bref, l’individu conduisit l’enfant en dehors de ce qui semblait être un bateau, vu de l’intérieur, ce qu’Alice confirma une fois à l’extérieur. Et pour la première fois de sa vie, la jeune fille put observer un autre paysage que celui d’un décor enneigé. Elle reconnu immédiatement l’endroit : l'archipel Sabaody ! Elle l’avait déjà vu dans un livre. Elle vit au loin le fameux parc d’attraction, avec la grande roue, ayant très envie d’y aller. Malheureusement ses kidnappeurs avaient prévu un tout autre programme pour elle, la tenant par la chaîne relié à son collier. En effet, ils marchèrent durant plusieurs minutes, jusqu’à un grand batiment, passant par l’entrée de derrière. Là, la demoiselle vit plusieurs personnes enfermées dans des cages. Il y avait surtout des humains, mais aussi quelques Hommes-Poissons. C’était la première fois qu’elle en voyait. Du coup, elle les fixa durant un moment, alors qu’on l’amenait dans sa cage.

Une jeune femme se fit ensuite emmemer hors de sa cage, sans doute pour rejoindre une autre salle, où elle allait être vendue. Quelques minutes après, ce fut Alice qui fut emmenée. Rapidemment, elle se retrouva sur une estrade, devant des centaines de personnes. Un individiu, qui semblait être l’animateur, présenta la jeune fille comme étant Deviluke D. Alice. Mais comment connaissait-il son nom ?! Ensuite il commença à dire que malgré qu’elle soit une fille, on avait modifié sa structure cellulaire pour qu’elle est la même consitution que la gente masculine. La demoiselle ne comprenait pas. D’où tirait-il une telle information alors qu’elle-même ignorait cela ? Etait-ce la réalité ou juste un argument de vente ? Par la suite, il ajouta qu’elle serait donc parfaitement capable d’effectuer des travaux de plus en plus difficiles au fur et à mesure qu’elle grandirait. Des gens commencèrent alors à lever des pancartes sur lesquels étaient écrit des numéros. Tout en faisant cela, ils donnèrent des sommes en Berrys, qui se faisaient plus élevé à chaque enréchisement de l’enchère. Oui elle avait parfaitement compris qu’il s’agissait d’une enchère. Puis finalement, un jeune homme déclara qu’il l’achetait pour 200 millions de Berrys, alors que précédemment, une femme venait d’annoncer qu’elle mettait 80 millions. Ces gens étaient-ils vraiment prêt à mettre de telles sommes pour acheter un esclave ? Alice ne comprenait pas cette mentalité, pensant qu’elle venait de découvrir le véritable visage de ce monde.

Bref, comme personne n’osait mettre une somme supérieur à 200 millions de Berrys, Alice fut vendue au dernier qui avait enchérit. Affichant un sourire charmeur, l’individu arriva devant la gamine, qui l’observa de la tête aux pieds. Des cheveux bruns, des yeux marrons, habillé d’un magnifique costard, avec une corpulence qui pour beaucoup, pourrait être considérée comme étant parfaite. Il demanda gentiment à la fillette de le suivre sans faire d’histoire, alros qu’il attrapa la chaîne relié au collier d’esclave. Consciente que ça ne servait à rien de résister pour le moment, elle acquiesça et le suivit sans un mot. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent devant un luxueux navire, possédant un équipage au complet, avec des gardes du corps et tout ce qu’il fallait pour naviguer tranquillement sur Grand Line. En tout cas, il avait l’air d’appartenir à la noblesse. Une fois sur l’embarcation, il se présenta sous le nom de Jin Kusano, avant d’ordonné le départ pour le Royaume de Goa, sur l’île de Dawn. D’après ce qu’avait lu Alice, cet endroit là était situé à East Blue. Ca faisait une trotte de l’archipel Sabaody à là-bas. Du coup, le voyage allait être très long. Qu’est-ce que la jeune fille allait bien pouvoir faire durant tout ce temps ? Peut-être qu’elle pourrait tentée de s’échapper une fois en mer ? Mais à part se jeter à l’eau, elle ne voyait pas… Peut-être en utilisant un caneau de sauvetage ? Encore fallait-il qu’elle y arrive sans se faire repérer.

Quoi qu’il en soit, celui qui se considérait comme son maître, lui ordonnant de rejoindre l’équipage des domestiques du navire, afin de participer aux tâches ménagères. A contre-cœur et voulant se faire passer pour quelqu’un de docile pour qu’on baisse sa garde face à elle, elle accepta sans rechignier. Elle remarqua que ses « collègues », avaient tous un collier d’esclave aussi. Passant environ un mois dans le navire, Alice était bien traitée, tant qu’elle obéissait et qu’elle se tuait à la tâche. Elle avait vu ce qui arrivait à ceux qui n’effectuaient pas leur travail correctement. Ils étaient emmenés dans une pièce du bateau, et on les torturait, vu les cries épouvantables qu’ils poussaient dans ces moments là. Mais auraient-ils osé faire une telle chose à une gamine comme elle ? Franchement, elle n’avait pas du tout envie d’essayer pour le savoir. Puis quand l’embarcation arriva finalement à destination, sans aucune encombre durant le voyage, tout le monde du aidé à décharger, même la gamine, qui était tout de même aidé par les autres esclaves. Heureusement, ils étaient très gentils avec elle, alors que l’enfant commençait enfin à saissir dans quel genre de monde elle vivait.

Une liberté tant attendu


Durant 5 bonnes années, la demoiselle continuait sa vie d’esclave au sien du manoir de son maître. Mais parralèlement, on l’avait obligé à prendre des cours du maniement des armes et du combat au corps à corps, afin de pouvoir protéger Jin. Vu qu’elle n’avait fait aucune bétises et que pour le noble, elle était exemplaire, il avait décidé de lui faire confiance au point de mettre sa vie entre ses mains. Du coup, Alice avait décidé de rettarder son évasion à plus tard, en attendant de bien savoir se battre. Son maître lui avait laissé son collier d’esclave, mais ne la tenait plus par la chaîne, lorsqu’il sortait dehors avec elle. Il la laissait même aller faire les courses toute seule, ne craignant aucunement qu’elle s’échappe, tellement il avait cru à la fidélité de la gamine. Malheureusement, plus le temps passait et moins elle avait envie de s’enfuir, s’étant habitué à cette vie. Mais c’est surtout qu’elle ne connaissait pas autre chose, qu’elle ne savait pas quoi faire d’autre. Heureusement un jour, elle fit une rencontre qui allait boulverser sa vie d’esclave.

Lors de ses 14 ans, alors qu’elle faisait les courses, elle tomba sur un homme d’environ 25 ans, était habillé d’un costard blanc et d’un chapeau de la même couleur orné d’une sorte de bandeau noir qui l’entourait, qui était posé sur ses cheveux verts. Il possédait une petite barbichette au menton, qui passait relativement inaperçu. En dessous, il portait aussi une chemise noire avec une cravate rouge. Ses chaussures étaient noires et classes. Il avait une clope à la bouche, signe qu’il était un fumeur. Mais ce que la demoiselle aux cheveux blonds remarqua en premier, ce fut le cache-œil noir qu’il portait à son œil droit. Bref, il avait l’air d’être un véritable gentleman. Elle vit aussi qu’il tenait une mallette grise dans la main droite et un sachet marron dans la main gauche. Bref, étant trop petite pour atteindre un produit sur une haute étagère, l’adolescente le vit attraper ce qu’elle convoitait, pour ensuite le lui tendre. Le regardant un petit moment, elle finit par prendre ce qu’elle voulait, remerciant l’inconnu. Ce dernier, après avoir vu le collier que portait la jeune fille, tout en souriant, se mit à se présenter sous le nom de Sven Vollfied. Le fixant impassiblement, elle se présenta aussi, alors que son estomac se mit à gargouiller. Sven lui tendit alors le sachet marron qu’il avait dans l’une de ses mains. Il lui expliqua que c’était des friandises en forme de poisson, nommés « taiyaki ». Il s’agit d’un gateau qui la plupart du temps, était fourré d'anko, une pâte de haricots rouges sucrés. Mais on pouvait aussi y mettre de la crème pâtissière, de la crème au chocolat ou de la crème au fromage, par exemple. En saissisant un, la jeune fille commença à le manger. Là, une sensation incroyable envahit sa bouche. C’était la meilleure chose qu’elle avait mangé dans toute sa vie ! Du coup, lorsqu’elle en finit un, elle s’empressa d’en manger un second, avant de dire que c’était bon. Non sérieusement ? Il n’avait pas remaqué qu’elle aimait !

Quoiqu’il en soit, l’homme lui demanda ensuite ce qu’elle faisait dans la vie. Elle lui raconta qu’elle était au service d’un noble, n’ajoutant rien de plus, prenant un second taiyaki vu qu’elle avait rapidement fini le premier. Finalement, elle déclara qu’elle devait retourner auprès de son maître, car il fallait impérativement qu’elle rapporte ses courses. Acquiesçant, Sven répondit qu’il souhaitait la raccompagner. Ne voyant rien de gênant à cela, elle accepta. Plusieurs minutes plus tard, ils arrivèrent enfin à destination, devant le grand portail de la demeure. Mais devant, se trouvait un individu, semblant plutôt jeune, venait de sortir de la propriété. On aurait dit qu’il avait moins de la vingtaine. Il possédait des cheveux châtains et en bataille. Une petite clochette accrochée à son cou grâce à un fin collier rouge. Étrange… pourquoi porter quelque chose comme ça ? Sinon, il avait aussi une petite veste bleue, avec des sortes de coussinets. En dessous il portait un tee-shirt blanc. Son pantalon, auquel était accroché un flingue plutôt bien orné, était noir et il possédait des chaussures de couleur noires, tout à fait banales. Mais ce que remarqua aussi la jeune fille, c’est le tatouage de « XIII » sur le coté gauche juste au dessus de son torse. Etrange ce gars là… En tout cas, il semblait connaitre l’homme au cache-œil, vu qu’ils commencèrent à parler tous les deux. Rapidement, cet autre inconnue se présenta sous le nom de Train Heartnet. Il disait avoir accepté un boulot après s’être entrenu avec Jin Kusano. Apparemment il devait attraper des bandits quis e trouvaient dans les montagnes, en échange de 5 millions de Berrys. Bizarre… pourquoi ne pas confier ce travail à Alice ? Elle en était tout à fait capable. Du moins, c’est ce qu’elle pensait. Par la suite, elle fit ses adieux aux deux hommes et pénétra dans le manoir.

Le lendemain, Sven et Train furent de retour, avec les bandits en question, qu’ils avaient capturé et présenté devant leur employeur. Ce dernier qui semblait satisfait, ordonna à ses hommes de main d’emmener les prisonniers, ne précisant pas où. Puis, il paya ceux qui étaient apparemment des chasseurs de primes. C’est alors qu’avec cette somme, l’individu au chapeau déclara qu’il voulait acheter la liberté d’Alice, en échange de ces 5 millions de Berrys. Jin se mit à rire, pensant tout d’abord à une plaisanterie, avant de voir dans l’œil du gars en costard, qu’il était tout à fait sérieux. Du coup, il refusa catégoriquement, ajoutant que cette demoiselle était une esclave trop préciseuse à ses yeux. Entendant le mot « esclave », Sven esquiça un sourire, avant de demander à Alice ce qu’elle voulait faire. Cette dernière était prise au dépourvu, ne sachant pas quoi répondre sur le coup. Son maître lui attrapa alors le bras, avant d’ordonner à ses gorilles de se débarasser de ces gêneurs. Train se mit à les affronter seul, alors que Sven s’avança vers le noble et la demoiselle, argumentant en disant à l’adolsecente que si elle venait avec eux, elle serait libre, qu’elle ne serait plus jamais une esclave. Ses paroles semblaient vraiment sincères… Se mettant à réfléchir, elle commença à se dire que c’était peut-être le bon moment pour s’en aller. Elle était devenue assez forte pour pouvoir progresser sans son aide désormais. Du coup, elle fit soudainement une prise de judo à Jin, qui fut assommé en touchant la tête par terre. Prenant cela pour une réponse positive, l’individu au cache-œil déclara qu’il était tant de partir. Pendant ce temps, Train avait réussi à neutraliser tout ses adversaires, faisant en sorte qu’ils ne s’attaquent pas à son cooéquipié. Malheureusement, Alice n’avait pas l’intention de partir tout de suite. Pourquoi ? Et bien parce qu’elle voulait emmener tous les autres esclaves. Elle ne trouvait pas ça juste qu’elle puisse s’enfuir et pas eux. Le gentleman accepta sans protester, puis lorsque tout le monde fut prêt, ils quittèrent la demeure, avant de rejoindre le port et de partir rapidement l’île à l’aide de l’embarcation des chasseurs de primes. Les différents esclaves libérés furent débarqués sur une seule et unique île d’East Blue où ils voulaient tous aller : Logue Town. Quand à l’adolscente, elle décida de rester avec ses deux sauveurs.

Une vie de chasseur de primes

Durant près de 3 longues années, le trio parcoura East Blue, récolant diverses primes, mais affronta aussi des assassins envoyé par Jin Kusano. Normal, il devait être furax après ce qui lui était arrivé, après avoir perdu tous ses esclaves. En tout cas les gens qu’il engageait avaient le mérite d’être balèze. Ceux là avaient même réussi à metrre plusieurs raclés à la demoiselle, qui heureusement, était toujours sauvée par ses cooéquipiers. C’est dans ses moments là qu’elle se rendait compte que finalement, elle n’était pas devenue aussi forte qu’elle ne le pensait. Elle avait même parfois l’impression d’handicaper ses alliés, qui étaient beaucoup plus expérimentés qu’elle. Son ancien maître avait bien réussi à l’embobiner, ayant réussit à lui faire croire qu’elle était devenue forte. Bon d’accord, elle l’était, mais pas au point qu’elle l’imaginait. En fin de compte l’argument comme quoi elle avait la même constitution physique qu’un homme, c’était du bidon. De plus, elle se reposait trop sur Sven et Train. Et cela, il fallait que ça change. La solution était simple, se séparer d’eux et continuer son métier de chasseur de primes toute seule. Le truc, c’est qu’elle n’avait pas la moindre envie de faire ça. Mais un jour, le destin ne lui en laissa pas le choix.

Quelques jours avant, Jin Kusano mourrut d’un empoissonement alimentaire. Personne ne savait qui en était responsable. Mais ce qui était certain, c’est que désormais, il n’allait plus envoyer d’assassins. Se trouvant au royaume de Goa à ce moment là, Alice et ses deux amis avaient tout de suite été au courant. Et c’est à partir de là que la demoiselle prit une décision difficile qui allait terriblement la faire souffrir, à elle, mais aussi à Sven et Train. C’est ainsi qu’elle prit son courage à deux mains, pour leur déclarer qu’elle voulait continuer sa route toute seule, car rester avec eux ne l’aidait pas du tout à progresser. Entendre cela de sa part leur fit un choc, et ils essayèrent de la résonner. Malheureusement, elle avait prit sa décision, et rien ne pourrait la faire changer d’avis. Toute fois, elle ajouta que le jour où elle serait devenue plus forte, alors ils pourraient se retrouver. Mais seulement à ce moment là. Elle les incita même à se rendre sur Grand Line, leur ordonnant presque de faire ça, avec une détermination dont elle n’avait encore jamais fait preuve.

Finalement, ils acceptèrent à contre cœur, mais souhaitaient au moins passer une dernière journée avec elle. L’adolsecente accepta, voulant passer un dernier moment avec eux, plus joyeux que la scène qui venait de se dérouler. Malgré leur tristesse, ils firent la fête toute la nuit, riant et buvant. Puis le lendemain, ils se séparèrent pour de bon. La jeune fille resta sur l’île de Dawn, alors que ses deux amis embarquèrent sur le navire, prenant la direction de Grand Line. La demoiselle ne s’était pas donnée la peine de les accompagner jusqu’au port. Non, ça aurait été trop dur. Elle n’arrivait pas à pleurer, malgré l’érnorme douleur que ses sentiments lui faisaient subir. Bref, il falllait maintenant qu’elle trouve un bateau, et qu’elle quitte cette île par ses propres moyens. Elle avait assez voyage pour savoir comment faire, et se débrouiller. Donc elle avait le choix. Volé, créer ou acheter. Ah oui elle pouvait aussi demander à quelqu’un de bien vouloir l’accepter sur son embarcation jusqu’à l’île où il irait. Elle commença par ça, et trouva immédiatement. C’était un petit navire marchand dont les occupants avaient peur de se faire attaquer par des pirates. Alice ne demanda cependant pas d’argent, ce qui arrangeat les commerçants. Le transport s’aventura donc sur l’océan, en direction de Shell Town. Mais au bout de quelques heures, un bateau pirate fit son apparition, avant d’aborder le navire marchand. Dégainant son sabre, la chasseuse de primes affronta la dizaine d’ennemie qui voulait piller les marchands. Malheureusement, à la fin de la bataille, il ne restait plus qu’un marchand en vie, à part la demoiselle, qui se rendait compte qu’elle était tombé sur des costauds, vu qu’elle était blessée au bras droit et à la jambe gauche.

Le commerçant qui restait, fit de son mieux pour arrêter le saignement, et en remerciement, Alice le décapita d’un coup sec… Mais pourquoi avoir fait ça ?! Son regard avait changé, il était devenu sadique et n’avait plus rien à voir avec ce qu’il était. Puis, son expression redevint normale, avant de se vouloir horrifier par le fait que celui qui l’avait soigné, était maintenant mort. Toutefois, elle ne comprenait pas pourquoi. Elle n’avait rien vu et il n’y avait plus personne d’autre en vie dans les parages… Elle n’avait en effet pas conscience qu’il était été tué de ses propres mains.

Une puissance inespérée


Quatre années étaient passées, donnant ainsi à la blonde, 21 ans. Le problème, c’est que son corps n’avait pas beaucoup changé. Elle avait certes des formes, mais elle ressemblait toujours à une adolscente en pleine croissance. Elle mesurait 1 mètre 53, malgré le fait qu’elle soit maintenant une adulte. Pour tout dire, cela la complexait, même si elle ne le montrait pas. Mais durant tout ce temps où elle s’était retrouvée seule, naviguant sur East Blue, il s’en était passé des choses. Tout d’abord, elle découvrit la vérité sur le meurtre mystérieux du dernier marchand. En réalité elle avait développé une double personnalité qui s’était manifestée à ce moment là. Cette dernière s’était nommée Eve et n’hésitait pas à tuer des innocents comme si elle écrasait des insectes. Alice ne pouvait rien y faire, car dans ces moments là, elle n’était pas consciente, ni maître de ses mouvements. Le démon qui habitait dans son corps arrivait à avoir un contrôle total, mais apparemment, durant un temps limité. A ce jour, il semblait qu’elle pouvait se manifesté durant une heure au maximum. Dans certaines circonstances, cela pouvait être beaucoup et très dangereux.

Sinon, elle avait aussi réussit à se procurer un Fruit du Démon, qu’elle avait mangé après l’avoir trouvé dans un coffre sur un navire pirate dont elle avait vaincu l’équipage, afin de récolter une prime. Bref, le fruit en question, était le Fuwa Fuwa no Mi, qui permettait de faire varier la gravité des choses non vivante, à par le détenteur. En fait, c’était Eve qui avait pris l’initiavite de s’approprier ce pouvoir, même si Alice aurait finit par faire la même chose. Toutes deux mirent du temps avant de comprendre tout ce dont elles étaient capables de faire avec cette nouvelle capacité, qu’elles avaient depuis leurs 20 ans. Cependant, Alice avait une préférence pour l’utilisation de ses deux gunblades, qu’elle avait récupérer sur une de ses proies. Une arme blanche et une arme à feu combiné, ça pouvait être pratique, même si elle avait une préférence pour les lames. En ce qui concernait Eve, elle utilisait beaucoup plus le pouvoir du Fruit du Démon. Quoiqu’il en soit, la puissance de la jeune femme avait désormais considérablement augmenté.

Avec le temps, Alice avait eu envie de rentrer dans la Révolution, qui d’après ce qu’elle avait entendu, avait un but qui lui convenait parfaitement. En effet, elle avait finalement découvert que ceux qui l’avaient arraché à sa mère, étaient des membres du Gouvernement Mondial. L’Etat était encore plus corrompu que ce qu’elle pensait. De plus, elle ne savait toujours pas ce qui était arrivé à sa génitrice. Etait-elle morte ? Pour le savoir, il suffisait de retourner sur son île natale. Mais pour ça, il fallait aller sur Grand Line. Et toute seule, ça pourrait être dangereux. Même si elle avait appris les bases de la navigation. Du coup, elle pouvait toujours attendre pour voir si ses deux amis chasseurs de primes revenaient dans le coin, mais elle ne sait pas combien de temps encore ça prendrait. Bref, en attendant, elle ne pouvait que continuer son boulot de chasseur de primes, vu qu’elle ne savait rien faire d’autre. Ah si, elle savait faire le ménage, mais ça, c’était fini pour elle. Et puis son boulot actuel rapportait vachement mieux. En tout cas pour le moment, elle n’avait toujours pas rencontré quelqu’un qui pourrait l’aider à s’engager chez les révolutionnaires, et elle ignorait comment Eve allait réagir si cela arrivé.


Derrière l'écran


Prénom : Tristan
Âge : 21 ans
Fille ou garçon : Garçon
Comment as-tu découvert le forum ? On m'a donné le lien.


Dernière édition par Deviluke D. Alice le Sam 9 Fév - 0:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Deviluke D. Alice   Dim 3 Fév - 12:38

Bienvenue parmi nous Alice ^^

_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deviluke D. Alice
Confirmé
Confirmé
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Deviluke D. Alice   Mer 6 Fév - 11:44

J'ai finit o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syu Anri
Navigateur
Navigateur
avatar

Messages : 532
Date d'inscription : 09/11/2011

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kilo Kilo no Mi

MessageSujet: Re: Deviluke D. Alice   Sam 9 Fév - 3:28

Voilà ton test rp : (proposé par Riku)

Spoiler:
 

Tu es libre pour le nombre de ligne ! ^^

_________________~

« Respice post te, hominem te esse memento. »
« Regarde autour de toi et souviens-toi que tu n'es qu'un homme. »

Merci à Stein pour l'avatar et la signa ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deviluke D. Alice
Confirmé
Confirmé
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Deviluke D. Alice   Dim 10 Fév - 3:39

Ce jour-là, le soleil brillait fortement à Logue Town, ce qui en conséquence, avait pour effet de faire sortir tout le monde de chez eux, contrairement à la pluie. Lorsque cette dernière faisait surface, c’était comme si elle évacuait d’elle-même les êtres vivants jusqu’à un abri, tel des canalisations qui faisaient évacuer l’eau jusqu’aux égouts d’une ville. Bref, Alice s’était rendue à la base de la Marine, afin de faire ce que tout bon chasseur de primes fait : choisir une proie qui rapporterait un maximum de Berrys. Pénétrant dans le bâtiment, elle salua d’un signe de tête les soldats qu’elle rencontra, avant de se rendre directement dans le bureau du dirigeant de la base, afin de pouvoir rapidement voir les nouvelles primes. C’était beaucoup plus pratique que de courir les bars à la recherche de Wanted. Là au moins, elle avait tous les avis de recherche à portée de main. De plus, les marines pouvaient même lui donner des indications sur la dernière position de la cible, par exemple. Quoiqu’il en soit, elle entra dans la pièce, faisant face au plus haut gradé, un Colonel. Celui-ci connaissait la demoiselle, car elle était déjà venue plusieurs fois ici. Il était plutôt sévère avec ses hommes, mais la blonde l’appréciait tout de même. Il n’était pas mauvais, il cherchait juste à faire de son mieux avec les moyens du bord. Tout comme la jeune femme, il ne souriait pas beaucoup, étant souvent impassible. A son arrivée, la chasseuse de primes eue un bref échange de paroles avec lui, avant de se tourner vers le tableau des Wanted.

Voyons voir… Il y en avait une dizaine, mais l’avis de recherche qu’elle trouvait la plus intéressante, était celle d’Izik Lipper, un pirate possédant une prime de 10 millions de Berrys. Golden Darkness décrocha l’affiche, avant d’entendre le Colonel lui dire que ce gars-là avait été vu dans les environs ces derniers temps, mais qu’il arrivait toujours à filer entre les doigts de la Marine. Il était donc tant d’y remédier. En réalité, cela faisait un moment qu’Alice le traquait celui-là. Cela avait commencé à Shell Town, où cet homme s’en était pris à des gamins innocents juste sous les yeux de la blonde, mais surtout sous ceux des parents, qui restèrent horrifiés devant la scène. En effet, Izik était sorti de nulle part, avant d’égorger sèchement et froidement deux enfants. La jeune femme avait tenté de l’arrêter, mais il s’était enfuit en jetant une boule de fumée au sol, après avoir envoyé tous ses hommes, qui étaient une quinzaine. Ces derniers s’étaient fait battre à plat de couture par Alice qui s'était interposée. Depuis ce moment, elle le poursuivit à travers East Blue, le retrouvant au village d’Orange, puis à celui de Syrup. A chaque fois, il n’hésitait pas à se servir d’innocents comme bouclier, tuant ses otages avant de s’enfuir à nouveau. Il savait parfaitement qu’il était chassé, et c’est pourquoi il s’approchait de plus en plus de Reverse Mountain, comptant sans doute se rendre sur Grand Line. A partir de là, il ne serait plus aussi facile de le suivre. Quoi qu’elle le pourrait, mais elle prenait beaucoup de risqué en y allant seule. Certes le Fuwa Fuwa no Mi lui permettait de voler, mais il suffisait qu’elle tombe sur plus fort qu’elle, avant d’être envoyé au fond de l’océan. En tout cas, elle était déterminée à ne pas le laissé filer cette fois-ci.

Si elle avait décroché l’avis de recherche, ça n’était pas parce qu’elle ne se souvenait plus du visage de sa proie, mais pour faire comprendre au Colonel qu’elle allait s’en occuper personnellement. Saluant l’officier, la demoiselle retourna à l’extérieur avec l’avis de recherche en main. Avançant lentement dans les rues, elle aperçut une pâtisserie, où il y était vendu des taiyaki bien chauds. Evidemment, elle ne put s’empêché de s’y rendre, gourmande comme elle l’était. Enfin gourmande pour cette pâtisserie-là. Elle en acheta une dizaine, qu’on lui remit dans un sachet marron. En retournant dehors, elle en sortie un afin de commencer à le manger. Tout en dégustant son achat, elle continua de marcher, arrivant sur la grande place, là où avait été exécuté le seigneur des pirates, Gol D. Roger. Là où l’ère de piraterie du moment avait commencé. Bref, il y avait en ce moment un grand marché à cet endroit-là. Plus d’une centaine de personne s’y trouvait, voir 300 environ. On pouvait trouver toutes sortes de commerces. C’était un évènement qui se déroulait une fois par an, durant trois jours. Quoiqu’il en soit, la chasseuse de primes s’avança dans la foule, observant les différents étalages, finissant de dévorer son taiyaki, mais s’arrêta net lorsqu’elle le vit, au loin. Izik était là, il l’avait vu. Il souriait de toutes ses dents, d’un air sadique, menaçant Alice du regard, que si elle tentait quoi que ce soit, il s’en prendrait de nouveau aux civils. Bon, elle n’avait pas le choix, il fallait qu’elle utilise son pouvoir, sinon il y allait encore avoir des morts. Ne lâchant toujours pas des yeux sa proie, elle commença à se baisser lentement, tendant vers le sol sa main valide qui ne tenait pas son sachet de friandise. C’est alors qu’elle s’arrêta net avant de toucher par ce sur quoi elle avait les pieds posés. Elle venait de remarquer qu’à ce moment-là, le pirate commençait à dégainer sa lame, mais s’arrêta lorsque la demoiselle se figeât. Cette dernière transpirait, ayant une pression pas possible, ne voulant surtout pas qu’il y ait une victime de plus. Elle était piégée. Si elle ne le laissait pas disparaître dans la nature, il allait commettre un meurtre, c’était inévitable. Mais d’un autre côté, si elle le laissait partir, elle aurait échoué dans sa mission, et ça il n’en était pas question. On comptait sur elle pour arrêter ce détraqué !

Eve ne s’était pas manifestée depuis un mois, environ deux semaines avant le début de la traque en fait. Elle avait tout observé sans réagir, curieuse de savoir comment l’autre personnalité du corps qui l’abritait, allait gérer cette affaire. Cependant, plus le temps passait et plus elle trouvait cette chasse à l’homme ennuyeuse. Alice n’utilisait même pas son pouvoir, comme à son habitude, préférant régler ça avec ses gunblades. Eve trouvait cela tellement ridicule. Pourquoi se priver d’une puissance pareille ? Certes, elle pouvait admettre que le fait de privilégier les armes au pouvoir du Fruit du Démon, était une chose à laquelle Alice tenait beaucoup, mais elle pouvait bien faire une exception pour une fois non ? Il était grand temps qu’elle arrête un peu avec cette fierté de vouloir toujours sortir victorieuse en bridant volontairement ses capacités. D’ailleurs, elle fut soulager de voir qu’Alice était sur le point de le faire, mais déçu lorsqu’elle s’arrêta juste par peur d’avoir de nouveau la mort d’un innocent sur la conscience. Tsss…. Quelle idiote, elle allait encore laisser passer une occasion et laisser ce pirate s’échapper. Si Eve n’agissait pas, cela allait se répéter encore et encore. Attendre qu’Izik ne soit plus à portée de quelqu’un était impossible, car dans tous les cas, il prenait un otage. Alors autant l’arrêter maintenant et ici même. De plus, Eve s’en fichait totalement de pertes civiles.

Le visage de Golden Darkness changeât soudainement d’expression, devenant sombre, avec une légère pointe de sadisme qui se dessinait sur ses lèvres. Eve entrait enfin en scène. Ce changement brutal de visage fit quelque peu paniqué le pirate, qui dégaina soudainement son sabre, avant de prendre une jeune fille en otage, plaquant sa lame sous la gorge de l’innocente, qui commença à pleurer, tremblante de peur. Tout autour, la panique se fit ressentir dans la foule. Lévitant grâce à son pouvoir, la jeune femme à la chevelure dorée s’avança vers sa proie, qui se mit à angoisser, vu sa nouvelle expression faciale qu’il afficha à ce moment-là. Plongeant la main dans le sachet marron, elle sorti un taiyaki, comme Alice l’avait fait avant elle, pour croquer dedans. Parallèlement, elle utilisa la capacité du Fuwa Fuwa no Mi afin de dégainer ses deux gunblades, qu’elle pointa en direction, tout en effectua un geste avec son index droit, afin de mieux contrôler la gravité de ses armes, les positionnant plus vite qu’en le faisant seulement par la pensée. Puis, toujours avec un seul doigt, elle fit tourner rapidement ses gunblades autour de sa cible, qui regardait dans tous les sens, tenant bien son otage contre lui afin de s’en servir comme bouclier.

Finalement, après avoir positionné symétriquement ses lames, Eve les envoya, tel des lances, droit sur Izik, qui lança son otage en plein sur l’un des projectiles, qui transperça le corps de la jeune fille terrifiée. Le pirate évita le second danger, qui se planta par terre. Le criminel tenta ensuite de s’enfuir en jetant une de ses fameuses boules de fumée, avant de tenter de fuir une fois de plus. Malheureusement pour lui, Eve avait tout prévu. Finissant rapidement de manger la friandise qu’elle tenait, elle posa ensuite sa main au sol, utilisant son pouvoir pour créer un mur circulaire grâce au sol sur la grande place, détruisant quelques étalages au passage, sans faire de victime civil vu que pratiquement tout le monde avait évacué les lieux. Mais même si elle blessait des gens, elle s’en fichait. Bref, le mur était assez haut et grand pour que le pirate ne puisse pas s’échapper. Volant jusqu’à la hauteur maximal de sa création, la demoiselle observa ce qui se passait en bas. Sa proie était bien piégé à l’intérieur, mais que. En effet une dizaine de civil s’y trouvait aussi. Et dans un élan de folie, Izik commença à les tué un par un, prenant son temps, comme s’il espérait que son adversaire fasse disparaitre ce mur, en échange de la vie des civils. Sauf qu’il n’eut pas le temps d’assassiner les quatre derniers civils, car il se fit transpercer de part et d’autre, par les deux gunblades en même temps. Redescendant au sol, Eve fit disparaitre le mur, alors que sa cible était en train de se vider de son sang. Elle retira ses lames de son corps, essuyant le sang qu’il y avait dessus, sur les vêtements du pirate, avant de les ranger dans leurs fourreaux respectifs.

Ce n’est qu’ensuite qu’Alice refit surface, horrifiée par ce bain de sang, tous ces cadavres. Mais d’un côté rassurée de voir qu’Izik était en train de mourir, allongé au sol, baignant dans son propre sang. Elle ne savait pas si c’était Eve ou Izik le responsable de ce carnage, voir même les deux en même temps, mais ça n’était vraiment pas nécessaire d’en arriver là. Peu de temps après, les soldats de la Marine arrivèrent, interrogeant les témoins et survivants. D’après ce qu’elle entendait, Eve n’avait pas tué d’elle-même toutes ces personnes. Tant mieux, car elle n’avait pas envie de s’expliquer devant la justice. Devenir une criminelle ne l’intéressait pas non plus, et heureusement, l’autre personnalité habitant dans son corps, respectait cela. En tout cas, le Colonel de la base arriva, remettant personnellement la prime de 10 millions de Berrys à la chasseuse de primes, la félicitant d’avoir arrêté ce monstre, malgré les victimes qu’il avait encore fait. Franchement, Alice n’était pas du tout fière de cela. Elle aurait tellement voulu qu’il n’y ait pas d’autres morts…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syu Anri
Navigateur
Navigateur
avatar

Messages : 532
Date d'inscription : 09/11/2011

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Kilo Kilo no Mi

MessageSujet: Re: Deviluke D. Alice   Dim 10 Fév - 3:59

Nickel, je te valide ^^
Bienvenue sur One Piece Evolution V2 et bon RP parmi nous !

_________________~

« Respice post te, hominem te esse memento. »
« Regarde autour de toi et souviens-toi que tu n'es qu'un homme. »

Merci à Stein pour l'avatar et la signa ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deviluke D. Alice   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deviluke D. Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deviluke D. Alice
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Accueil :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées-