One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Quand le griffon et le dragon se rencontre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asura Raggna
Révolutionnaire
Révolutionnaire
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 22/06/2013

Caractéristiques
Riyals:
1840/15000  (1840/15000)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Ryu Ryu no Mi/ Fruit du dragon

MessageSujet: Quand le griffon et le dragon se rencontre...   Jeu 4 Juil - 0:46

South Blue... Royaume de Saint Urea. La rébellion située sur cette ile est appuyé par les forces des révolutionnaires. Sous les ordres du haut commandement, j’ai reçu la mission de venir ici pour aider les rebelles à résister contre une future attaque de marine. Le Royaume de Saint Urea a été, depuis maintenant un petit moment, sous notre contrôle appuyé par des groupes de révolutionnaire. Maintenant c’est à mon tour d’aidé, d’ailleurs on m’a dit que j’allais assister un haut gradé. J’espère faire bonne impression, ça pourrait être la promotion si je fais les choses bien…

Pour l’instant, les marines se font discret, mais si j’en choppe un il va tout me balancer… Je vais tellement le torturer qu’il trouvera la mort comme un soulagement ! N’empêche… Seas Blue commence à devenir ennuyant… J’ai envie de découvrir de nouveau horizon. Je veux aller sur GrandLine ! Qui sait, peut-être que ce haut gradé va pouvoir m’aidé à y aller. Si c’est le cas, je serais entièrement à la disposions de cette personne car elle m’aura aidé à accomplir quelque chose…

Enfin bref, je me ballade donc dans la rue principal du Royaume de Saint Urea, en tant que touriste bien sûr, j’ai dû abandonner l’épée pendant cette période car un touriste avec une épée comme la mienne, ça fait trop suspect… Si un mec me cherche, je lui mettrais sa raclée à main nu tant pis, mais mon fruit du démon ne doit pas être utilisé, ou alors je le ferais que si c’est réellement nécessaire. Une telle puissance doit être camouflée… Déjà grâce à ce fruit je suis plus fort, plus rapide et plus endurant qu’un humain normal, c’est déjà bien.

Je continue donc à me promener dans la grande rue en regardant les différentes échoppes, toute cette nourriture… ça me donne faim… Faut que je mange ! Tiens, ça fait bizarre… J’ai l’impression d’être une personne normale maintenant que j’y pense. Pas de marine à mes trousses, pas de combat, pas d’arme, juste moi et les habitants de cette ile… Je me sens bien comme ça. Mais malheureusement ça ne durera pas, d’ici quelque temps, la marine va débarquer pour tenter de défaire les rebelles et je devrais les aidés… Tss, tout ça parce que je sais lire une langue oublié… Le gouvernement doit surement avoir peur que j’utilise se savoir pour réveiller les armes antiques… Comme si j’allais faire un truc pareil ! Jamais je ne réveillerais une machine pareille ! Une arme antique réveiller reviendrais a condamné le monde à une tyrannie d’un seul homme. Je n’ai pas appris à lire les ponéglyphes pour ça ! Moi je veux connaitre la véritable histoire du monde dans lequel on vit. C’est sûr c’est moins passionnant que de trouver une arme capable de détruire toute vie sur terre ! Encore pire que le Buster call de la marine… C’est à vous glacez le sang…

Bon j’ai bien envie de me reposer dans un bar, je pourrais y manger un peu d’apéritif et boire quelque verre, ça me fera du bien… Je décide donc de rentrer dans un bar qui se nomme « New world ». Nouveau Monde… Ce n’est pas le nom que porte la seconde partie de GrandLine… ? Etrange nom pour un bar… Enfin bref, je rentre dedans et remarque la présence de plusieurs client dont certains avec des manteaux de la marine… Fait chier ! Si je ressors direct, ils vont trouver ça trop suspect, je dois au moins consommer… J’ai cas joué le jeu et faire croire que je suis un client banal. Furtivement je me mets une lentille sur mon œil rouge pour le rendre vert. La marine me reconnait aussi grâce à mes yeux vairons, ça retardera au moins leurs temps de réflexion…
Je m’assois donc à un comptoir et commande du saké, c’est la chose la plus rapide à boire, plus vite je bois ça, plus vite je pourrais me barrer d’ici… Les marines commencent à porter leurs attentions sur moi… Ce n’est pas bon… Que quelqu’un vienne m’aider… Je suis dans une merde pas possible ! Je n’ai pas envie de me battre contre 5 marines armés sans mon épée ! Et j’ai pas envie d’utiliser bêtement mon fruit du démon… Fait chier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Turner
Chef de Révolution
Chef de Révolution
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 22
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: 50.000.000
Fruit du Démon: Tori Tori No Mi ~ Version Griffon Noir

MessageSujet: Re: Quand le griffon et le dragon se rencontre...   Ven 5 Juil - 9:46

Quand le griffon et le dragon se rencontre...



Cela faisait à présent plusieurs jours que Marie se trouvait sur l'île que l'on nommait Royaume de Saint Uréa. Le chef de la révolution lui avait demandé d'aller y faire un tour. Enfin, plutôt y refaire un tour. Après tout, elle avait fait partie des révolutionnaires qui avaient aidé la première fois que les habitants de l'île avaient vraiment décidé de se révolter. Elle s'en souvenait très bien et était repartie quatre jours après -le temps que la situation se stabilise- pour une autre mission. Et le leader voulait qu'elle y retourne, car une nouvelle attaque de marines se préparait et que le camp révolutionnaire était toujours aux côtés des habitants de l'île. Elle s'y était alors rendue le plus rapidement possible.
Et depuis qu'elle avait posé ses pieds sur l'île, elle avait repris d'une main de fer les forces révolutionnaires pour organiser la défense ainsi que la contre-attaque éventuelle. Pour l'instant, elle oeuvrait plutôt en discrétion. Même si sa présence sur les lieux avait engendré quelques rumeurs éventuellement arrivées aux oreilles des marines, personne -qu'elle n'avait pas choisi pour se montrer- ne pouvait affirmer sa présence. Marie avait passé des jours et des jours à parler avec les dirigeants de l'île, différentes personnes de la révolution qui lui donnaient des informations, des stratèges et d'autres qui l'aidaient à élaborer tout cela. Elle avait une emprise sur tous et rien ne se passait sans qu'elle n'en soit tenue au courant rapidement.

C'est d'ailleurs quatre jours après son arrivée à destination que la jeune femme apprit que plusieurs marines avaient été aperçus en ville. Ceux-ci, paraissait-il, embarquaient sur l'île petit à petit pour pouvoir s'organiser correctement plus discrètement. Mais le plus gros de leurs troupes n'arriveraient que durant la nuit avant l'attaque. Discrètement, ils comptaient sur l'effet de surprise. Mais, c'était raté. Une taupe avait eu vent de l'information et l'avait fait passer tout de suite au quartier général qui n'avait pas hésité une seconde et Marie avait été appelé par le leader. Les révolutionnaires étaient donc au courant des prochains actes des marines et Marie avait tous fait pour protéger et anéantir quelconque attaque alors que les marines, eux n'étaient -normalement- pas au courant de la fuite. Bien sûr, ils étaient au courant de la présence de révolutionnaires, mais ne pouvaient savoir l'organisation crée en quelques jours. Le seul trou noir dans tout cela, c'était que Marie n'avait pas la moindre idée de quel jours avait été choisi pour l'attaque. Elle se doutait que cela allait bientôt se passer et était donc à l’affût du moindre indice pouvant informer les révolutionnaires de la date exacte de l'attaque.

Et c'est donc la journée d'hier qu'elle reçut un autre appel d'un de ses trois confrères de chef de la révolution, lui annonçant qu'ils avaient envoyé un autre révolutionnaire pour l'assister. Vous connaissez Marie, sa première réaction n'était pas de sauter de joie mais bon. Elle ne protesta pas non plus. Elle raccrocha alors et prévint les autres révolutionnaires assez importants pour avoir besoin de la savoir. Elle ne connaissait quasiment rien de lui. Son apparence lui était inconnue. Seulement son nom. Mais elle s'en fichait, si elle ne savait pas qui il était, lui savait qui elle était.
Et en ce jour même, Marie se trouvait sur le terrain. Elle savait que cet Asura devait arriver aujourd'hui, mais elle se disait que les autres s'occuperaient de l'accueillir et de lui expliquer ce qu'il avait besoin de savoir jusqu'au retour de sa propre personne. Cette dernière était donc allée en ville où elle avait repéré un petit groupe de marines. Bien sûr, pas d'arme...voyante. Elle ne sortait jamais sans une lame et son poignard n'était peut-être pas son sabre, mais il tranchait tout aussi bien. Et il était invisible aux yeux de tous et pourtant à portée de main, là, dans sa botte.
Mais passons. Elle s'était donc rendue dans un bar pour les surveiller, capuche sur la tête, cachant à moitié son visage et ses longs cheveux blancs. Elle était facilement reconnaissable et connue, elle devait donc se cacher un peu. S'assaillant à une table un peu à l'écart, l'attention de Marie ne quittait pas les marines, mais elle surveillant tout de même la porte d'entrée ainsi que celle de sortie qui n'était pas loin derrière elle. C'est à ce moment-là qu'elle vit un homme entrer, un homme qu'elle n'avait jamais vu sur cette île. Cela devait être lui, le révolutionnaire. Non, c'était lui, elle en était plus que sûre. Marie pouvait le sentir. Elle se leva alors et le rejoignit doucement au bar et s'assit sur la chaise d'à côté. Elle se tourna ensuite dans sa direction, un bras sur le bar et l'autre repoussant sa capuche, mettant son visage à découvert et laissant ses longs cheveux tomber en cascade dans son dos. Visage toujours profondément neutre, ses yeux fixaient l'homme qui se trouvait devant elle en l'analysant.


« Asura. Asura Raggna je présume ? »
créée par Matrona

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asura Raggna
Révolutionnaire
Révolutionnaire
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 22/06/2013

Caractéristiques
Riyals:
1840/15000  (1840/15000)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Ryu Ryu no Mi/ Fruit du dragon

MessageSujet: Re: Quand le griffon et le dragon se rencontre...   Ven 5 Juil - 21:46

Alors que j’étais en train de construire un plan dans ma tête, un inconnue à capuche s’approche de moi et s’assoit doucement sur la chaise à côté de moi. Se tournant dans ma direction, le coude sur le bar en mode « like a boss ». Le mystérieux inconnu retire donc sa capuche, ou plutôt LA mystérieuse inconnue, une femme environ du même âge que moi, les cheveux blanc, les yeux rouges, un peu comme moi mais version féminine… Je la reconnais, elle est très connue dans la révolution… L’ange de la mort… Marie Turner ! Alors là je suis tombé sur le gros lot… L’un des plus puissants commandant qui vient sur cette ile…  Visage effectivement neutre, ses yeux me fixe… J’ai l’impression d’être examiné de fonds en comble… Etre regardé de la sorte par un supérieur, ça fait bizarre… En regardant mon saké, j’entends la voix du commandant dire ouvertement comme si les marines n’étaient pas là :

- Asura. Asura Raggna je présume ?

Je bois donc un coup de saké, en regardant le mur devant moi… Elle est peut être commandant mais c’est pas une raison pour se montrer à découvert comme ça… Les marines du bar se mettent à tâter leurs épées en nous regardant… Mauvais signe… Discrètement je transforme la peau de mon bras en celle d’un dragon, j’ai juste les écailles pas la forme du bras ce qui fait que j’ai toujours l’air d’être un humain normal… Comme j’ai des manches longues et des gants, ça ne se voir absolument pas. Ce qui me donne un net avantage par rapport au marine. Je peux parer les lames avec mon bras droit ou gauche et taper avec l’autre bras disponible. Je n’utilise que le strict nécessaire de mon fruit du démon. Pas besoin de devenir un cracheur de dragon ailé avec des griffes comme des rasoirs et des crocs comme des couteaux de boucher. Foutu marine, j’ai qu’une envie c’est de me retourner et de les tuer, je haie les marines… Mais je dois faire preuve de stratégie, s’ils ont des armes en granites marins je suis dans la merde mais jusqu’au coup… Bon il faudrait peut-être que je réponds à ma supérieur…

- En effet c’est bien moi… Vous n’avez pas froids aux yeux pour vous montrer directement devant ces gens… *regarde les marines qui trépignent d’impatience pour nous arrêter*


Je bois donc encore un coup de saké, me lève les mains dans les poches et regarde avec le visage aussi neutre que mon interlocuteur en lui disant :

- Juste un petit instant je vous prie, j’ai envie qu’on soit tranquille…


Un… Deux… Quatre… Cinq marines, deux assis à la table, un contre le mur de l’entrée et deux autres à la fenetre (de chaque coté). Les bras recouvert d’écailles, je m’approche de ceux de la table qui ont leurs mains sur le pommeau de l’épée. Tss, pas futé ces marines… D’un coup, je prends la tete d’un pour l’exploser contre la table qui se brise sous la force collosale du dragon puis avant que le deuxiéme ne degaine je le chope et le fait traverser litteralement le mur avec l’autre con qui était a coté de la porte. Tient j’ai élargie l’entrer… Enfin bref il en reste deux dont un qui a une arme à feu et l’autre qui me prends par suprise son sabre en l’air. D’un coup net, il baisse sa lame sur moi mais deux peu je bloque la lame avec mon avant bras. Le marine, stupéfait que son attaque n’est eu aucun effet il me demande alors :

- Mais ! Mais en quoi est tu fais ! Asura le chasseur de marine !!!


Je ne peux m’empecher de faire un sourire sadique avant de voir que le derniere homme allait tirer, je prends le corps de l’homme qui m’avait attaquer au corps à corps pour m’en servir comme bouclier et je dis tout simplement :

- Je suis quelqu’un de… Compliqué !


Je le chope donc par le bas et le haut et le balance comme un bélier sur son collègue. Voilà qui est fait, le bar est devenue un vrai bordel mais on s’en fout… Je remets mes bras avec la peau humaine me retournant donc vers le commandant qui semble toujours aussi neutre et je lui dis en m’asseyant sur un tabouret :

- Maintenant on peut parler tranquillement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Turner
Chef de Révolution
Chef de Révolution
avatar

Messages : 365
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 22
Localisation : Là où tu n'es pas

Caractéristiques
Riyals:
10/10  (10/10)
Prime: 50.000.000
Fruit du Démon: Tori Tori No Mi ~ Version Griffon Noir

MessageSujet: Re: Quand le griffon et le dragon se rencontre...   Sam 13 Juil - 23:32

Marie n'avait jamais vraiment aimé avoir besoin d'aide. Et encore moins qu'on le lui envoie sans lui demande son avis -ce qui n'arrive tout de même pas très souvent. Donc, quand elle avait su qu'elle allait avoir le droit à un visiteur en plus dans le camp, elle n'avait pas protesté...mais avait coupé la communication sur-le-champ en se demandant quel boulet on allait encore lui envoyer. Elle se souvenait parfaitement de la dernière fois que l'on lui avait donné du « renfort ». Elle s'était retrouvée avec un incompétent pas possible, inutile, incapable de gérer quoi que ce soir et imbécile par-dessus tout. Pendant la bataille, elle avait même du lui sauver la vie au moins quatre fois, la quatrième étant que Marie avait arrêté son sabre juste sous le menton de l'homme alors que celui-ci l'avait agacé au plus haut point et que le mot de trop de sa part avait fait Marie réagit instinctivement, se contrôlant tout de même juste après. Elle s'était retenue et lui avait clairement fait comprendre qu'il fallait qu'il s'en aille et qu'il ne recroise plus sa route de si tôt s'il voulait repartir en un seul morceau...ou en vie.
Et donc, depuis, elle partait du principe que tous ceux qui lui étaient envoyés par le QG étaient des incapables finis qui allait la gêner et traîner dans ses pattes plus qu'autres choses. Oui, avant même de rencontrer cette personne et de la voir, Marie en avait déjà ras-le-bol.

Et pourtant, elle n'avait pas attendue une minute avant de rejoindre cet homme qu'elle avait deviné être l'envoyé, pour lui décliner son identité. Visage à découvert, elle s'exposait au monde. Enfin plutôt aux personnes qui se trouvaient dans le bar et les cinq marines qui étaient dans les lieux. Mais elle se fichait pas mal de la réaction des gens car elle savait parfaitement que les marines ne rejoindraient jamais leur base. Oui, elle savait qu'ils seraient morts avant même de franchir la porte de sortie. Non, en réalité, elle voulait voir la réaction de cet homme histoire de se faire un très rapide premier avis. Si elle lui disait de rentrer tout de suite chez lui ou si elle attendait encore un peu.
Et lorsqu'elle enleva sa capuche, elle crut voir un éclair de stupeur passer sur le visage s'Asura, mais celui-ci disparut aussi vite qu'il était apparu. Il regarda ensuite le mur sans bouger. Il paraissait étonné que Marie se délivre et se montre de cette manière devant les cinq marines présents qui semblaient commencer à la reconnaître.

En effet c’est bien moi… Vous n’avez pas froids aux yeux pour vous montrer directement devant ces gens…

Petit sourire au coin, Marie apporta son verre à ses lèvres « ce ne sont que des marines » et but une gorgée de la boisson qui venait de lui être servie. Elle vit ensuite ce Asura se lever.

Juste un petit instant je vous prie, j’ai envie qu’on soit tranquille…

Marie fit alors tourner sa chaise pour faire en sorte de se retrouver dos au bar -auquel elle était appuyée- les deux coudes posés sur ce dernier et de pouvoir ainsi voir toute la salle du bar. Ainsi elle put discerner Asura se battre. Elle analysait tous ses mouvements et elle ne rata pas le fait qu'il avait stoppé une lame avec on avant bras. Elle laissa tout de même son air toujours aussi neutre que du marbre. Elle ne réagit nullement et continua d'enregistrer tout ce qu'elle voyait ou entendait. Alors comme ça, il se faisait appeler Asura le chasseur de marine ? Intéressant. Attendant que ce dernier finisse son jeu en saccageant la pièce, Marie finit son verre et en commanda un second.
Quand il eut fini, il se rapprocha de Marie « Maintenant on peut parler tranquillement… » et se rassit à côté d'elle. La révolutionnaire resta dans la même position, face à la salle, son regard glissant une seconde sur les avants bras d'Asura avant de revenir se fixer droit devant elle. Il n'avait fait aucun bruit sourd ou différent de n'importe quelle personne qui posait ses bras sur une table. Marie en déduisit alors qu'il ne portait pas de protection et rapidement, arriva à la conclusion qui paraissait la plus logique. Faisant alors de nouveau tourner sa chaise, elle posa ses deux coudes sur le bar, son verre toujours à la main.

« Alors dites-moi « chasseur de marines », quelle est la chose qui vous empêche de nager ? »

Question légèrement détourné juste au cas où. Mais très facilement reconnaissable, même un peu trop. Elle n'avait pas vraiment fait d'effort pour que le sous-entendu ne soit pas compréhensible. Mais bon, passons. Marie ramena une nouvelle foi son verre à ses lèvres pour boire quelques gorgées d'alcool qui lui réchauffaient la gorge tout en regardant devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asura Raggna
Révolutionnaire
Révolutionnaire
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 22/06/2013

Caractéristiques
Riyals:
1840/15000  (1840/15000)
Prime: Aucune
Fruit du Démon: Ryu Ryu no Mi/ Fruit du dragon

MessageSujet: Re: Quand le griffon et le dragon se rencontre...   Mer 17 Juil - 1:10

L’ange de la mort reste dos au bar en s’appuyant avec ses avant-bras, son regard fixant droit devant elle. J’ai remarqué que pendant une légère seconde elle regardait mon bras avant de refixer la salle… Elle se doute de quelque chose… Elle se retourne donc vers le bar, prenant son verre en main, elle me pose alors une question :

-  Alors dites-moi « chasseur de marines », quelle est la chose qui vous empêche de nager ?

Elle boit alors une gorgée de son verre tout en continuant de fixer face à elle… Cette femme est bien étrange, elle tient sa réputation… Marie Turner… Parmi tous les hauts gradés, il a fallu que je tombe sur la plus froide et la plus cruelle… Es ce de la chance ? Je ne sais pas… On verra comment se terminera cette conversation… Je pris un verre de saké, tout en regardant devant moi je lui réponds avec le plus grand calme :

- La chose qui m’empêche de nager est un Zoan… Ryu Ryu no Mi… Le zoan mythique du dragon… C’est grâce à ses écailles que j’ai pu stopper la lame tout à l’heure… La marine n’y voit que du feu… Mais à ce que je vois, ça ne vous a pas dupé…  J’essaye de garder tant bien que mal le secret de mon Fruit du Démon. Mais bon, avec un supérieur, je peux tout dire je suppose…


La vérité paye le plus souvent… Et puis, c’est mon supérieur hiérarchique, je ne peux pas lui mentir… Et puis elle sait que j’ai mangé un Fruit du Démon, donc autant lui dire sa nature… Je prends donc un nouveau verre de Saké et le bois à moitié, ne faut pas abuser non plus. J’aurais peut-être du boulot ce soir… D’ailleurs, faudrait peut-être que je me renseigne de comment on va s’y prendre… Je me pose donc mon saké et tout en regardant en face de moi je lui dit :

- Comment on s’y prend alors pour l’invasion de la Marine … ? Vous avez un plan en tête je présume… Et puis… *regarde son verre* Je voulais aussi vous dire que c’est un honneur pour moi de travailler à vos côtés. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de voir l’ange de la mort sans pour autant perdre la vie…

Je me leve donc et regarde la sortie, les mains dans les poches, j’ai envie de récupérer mon épée… J’ai assez visité cette maudite ile, j’ai pas que ça à foutre… Je la regarde donc et lui propose :

- Que diriez-vous de continuer cette conversation en allant au camp… ?


Autant faire plus connaissance sur le chemin… Et puis elle pourra tout m’expliquer du plan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le griffon et le dragon se rencontre...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le griffon et le dragon se rencontre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]
» [Théorie] Lugia et le type Dragon
» VALENTINO mâle x yorkshire-griffon 1 an SPA DOUAI 59 ADOPTE
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: South Blue :: Royaume de Saint Urea-