One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Quand une banale patrouille se transforme en embuscade. [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cloud Strife
Officier
Officier
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 27

Caractéristiques
Riyals:
2170/15000  (2170/15000)
Prime: -
Fruit du Démon: Gun Gun No Mi / Le fruit des armes à feu

MessageSujet: Quand une banale patrouille se transforme en embuscade. [Solo]   Lun 8 Juil - 10:51


Spoiler:
 

Partie 1 : Une grande perte...

Et me revoilà parti en mission. Mais bon, cette fois, je ne suis pas seul. Jeff, Franky et Orric (mes amis et, accessoirement, mon équipe personnelle) m'accompagnes. Notre mission consistait à patrouiller autour du petit village de Syrup. Apparemment, il serait victime d'attaques de la part d'un groupe de pirate qui se serait allié à un groupe de brigands des montagnes. C'est pas normal, ça. Ils devraient plutôt se taper mutuellement dessus, pas faire ami-ami. Bon, en même temps, on doit pas élucider ce mystère, mais protéger le village. Mais on est pas tout ensemble, par contre. Alors que je partait de la base (où j'ai récupéré quelques jours, après un assaut pirate), les autres revenaient chacun d'une mission. Kaogi aurait pas put les laisser se reposer un peu, avant ?! Oui, je sais. Ils peuvent le faire pendant le voyage. Mais entre une couchette, dans un bateau, et un lit, dans une base, y a quand même une différence. Petite certes, mais quand même. Bref.

Je fus arrivé sur l'ile le premier, mais j'ai à peine le temps de poser le pied au sol, que le bateau repart aussitôt. J'ai dis quelque chose qui fallait pas ? Bon, tant pis. Mais ils auraient au moins put me déposer au port, quand même ! Ils m'ont largué (c'est le moins qu'on puisse dire) sur la plage d'une petite crique, avec un seul chemin, qui montre en pante douce, jusqu'en haut de la falaise. Va savoir où je suis, maintenant. Toute fois, j'ai eus de la chance, car les autres sont arrivé au même endroit. J'ai attendu dix minutes, avant de voir arrivé Jeff, suivi, cinq minutes plus tard, de Franky, puis d'Orric. On s'est brièvement salué et nous avons emprunté le seul chemin disponible.

Il s'est avéré que ce chemin menait directement au village de Syrup. A vrai dire, c'est tant mieux. On aura pas à le chercher, comme ça. Nous avons donc commencé notre patrouille mais, au bout de dix minutes, on commençait à trouver le temps long. Et c'est Franky qui lança une discussion.

Dites les gars, j'me demandais. Pourquoi les bateaux nous ont pas déposé au port ?

Je crois qu'on se pose tous cette question.

Et on en sait pas plus que toi.

Et vous trouvez pas ce village bizarre ?

Comment ça ?

Il a raison. Regardez, y a personne.

Et en regardant mieux, c'était flagrant. Il n'y avait personne, dans la rue. Même pas un gamin qui joue. J'le sens pas, ce coup là.

Jeff, vas voir dans cette maison, à gauche. Franky, vas en face. Et restez sur vos gardes. J'ai un mauvais pré-sentiment.

Et, pendant qu'ils allaient explorer, je suis resté avec Orric au centre du chemin. Et ils revinrent, en m'indiquant qu'il n'y avait personne. Ca commence à m'inquiéter, tout ça. Nous avons repris notre route, en traversant ce village vraisemblablement abandonné, jusqu'à atteindre un petit bosquet. Mais, après en avoir parcouru la moitié...

La Marine ! Quelle surprise !

Nous nous sommes tout les quatre retourné, et nous avons eut la surprise de voir sortir, du groupe d'arbres, l'équipage pirate.

Vous n'êtes pas les bienvenues, ici.

Ca, ce sont les brigands, à coup sûr.

Merde ! Une embuscade.

Pour le coup, on s'est fait avoir comme des bleus.

C'est pas une raison pour se laisser tuer. Jeff et Orric, Occupez-vous des pirates. Avec Franky, on se charge des brigands.

Ca marche.

Compris.

Aucun problème.

On a tous dégainé nos armes, et nous nous sommes élancés vers nos adversaires respectifs. Dans chaque groupe ils devaient être une trentaine, soit quinze combattants chacun. Ca va, on peut géré. On a surement combattu autant, voir plus, de prisonniers sur Tequila Wolf. Mais pour le moment, on doit les arrêter.



Même si nous sommes en sous nombre, on arrivait tout de même à contrer leurs assauts, et à contre-attaquer. Néanmoins, ils étaient quand même plus fort que nous, et du coup, ils nous repoussaient lentement, jusqu'à ce que les deux groupes ne se réunissent. Et dans cette configuration, on est encore plus mal. Bah déjà qu'à 15 contre 1, on avait du mal, alors si ils s'attaquent tous à chacun de nous, c'est encore plus compliqué. Va falloir qu'on se dégage de ce merdier, et vite.

Cloud ! On fait... Quoi, maintenant ?!

Parce que là... C'est mal parti...

Je pensais pas... Qu'on allait... Autant en chier...

Vous en faites pas... J'ai un plan... Franky ! Repousse-les, pour nous donner un peu de répit !

C'est parti !

Le soldat a alors armé son marteau, avant de frapper violemment le sol entre nous, créant une onde de choc qui a repoussé nos assaillants sur quelques mètres, et nous mettant un peu plus à l'aise.

Bonne idée, mais on est toujours encerclé.

Ce n'était que la première partie de mon plan. Pour la seconde, on doit rester près les uns des autres. Vous êtes prêt ?

Quand tu veux.

Je suis paré.

Ils vont morfler...

*Sourit.* Alors, dans ce cas... ON FONCE DANS LE TAAAAAS !!!!!!

Nous nous sommes alors tout les quatre élancé vers un coin du cercle, surprenant tout les brigands et les pirates, et on a commencé à trancher, ou écrasé, pour Franky, dans le lard de nos adversaires. Le combat a été âpre, mais on a réussi à se sortir du cercle. Sauf que...

CLOUD !!! On s'est fait niquer !!!

QUOI ?!!!

Je me suis alors retourné, pour voir que mes collègues étaient restés bloquer au centre du cercle. Mais comment ? Comment ils ont fait, pour les empêcher de bouger ? J'ai alors regardé plus attentivement leurs pieds, et je vis qu'il y avait comme une sorte de gelée dessus. D'ailleurs, il y avait deux tas qui étaient posés au sol. Merde ! Ils comptaient me piéger aussi.

Chef ! Y en a un qui a réussi à s'échapper !

Tant pis, on s'occupera de son cas après. En attendant... TUEZ LES TROIS AUTRES !!!

Je ne vous laisserais pas faire !!!

Mais alors que l'alliance improbable se jetait sur mes amis, j'entendis des armes à feu être armées. Merde, j'aime pas du tout ça... J'ai aussitôt tourné la tête sur ma droite, pour voir le Vise-Amiral Kaogi, entouré d'une quinzaine de soldats, tous armés de fusils, pointés sur le groupes. Attendez... Oh non ! Il compte quand même pas abattre l'alliance, alors que mes amis sont en plein milieu ?!

Vise-Amiral, attendez ! Mon équipe est prise au piège en plein milieu du groupe !

Messieurs, préparez-vous à tirer...

Mais vous m'écoutez ?! Je vous dis que mon équipe ne peut pas se dégager du groupe !

En joug...

Mais bordel, il ne m'écoute pas, ce con !!! Je me suis retourné vers le combat, en voyant que mes partenaires étaient encore plus dans la merde. Je me suis alors précipité vers eux, mais sans me douter que c'était déjà trop tard.

LES AMIIIIIIIIIIIIIIS !!!!!!!!!

FEU !!!!!!

J'ai alors eus l'impression que le temps ralentissait, lorsque je vis Jeff, Franky et Orric, en plus des brigands et des pirates, se faire abattre par leurs propres collègues de la Marine. J'ai alors regardé, sans rien pouvoir faire, les corps de mes amis s'écroulés lentement au sol, accompagnés par ceux de nos ennemis. Et lorsque tout fut fini, je suis tombé à genoux, devant le spectacle auquel je venais d'assister. J'arrive pas à y croire... Comment des soldats de la Marine peuvent abattre leurs collègues ? Je me suis alors relevé, le visage sombre, avant de rengainer et de m'éloigner de ce... Carnage. Mais avant de m'éloigner plus, je me suis arrêté près de Kaogi.

Comment vous allez ?

*Soupire.* A votre avis ? Je viens de perdre mes meilleurs amis...

Je comprends... Mais ce sont les risques de notre métier...

Que... NON MAIS JE REVE ?!!! Il me dit ça, comme si c'étaient les brigands et les pirates qu'on a combattu qui les avaient tué !!! Bordel, mais il n'a aucun respect pour ses hommes, ou quoi ?! Mais je venais de percuter que les soldats qui avaient tiré étaient parti. Sans doute pour aller prendre une charrette, pour les corps... J'ai préféré ne rien dire, concernant les paroles de mon supérieur, et j'ai commencé à partir à l'opposé de notre point d'arrivée.

Hé, où vous allez ?

J'ai besoin d'être seul... Vous pouvez le comprendre, ça ?!

Et sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, je me suis dirigé vers la foret que j'avais en vu, au loin. Ca sera parfait, pour me défouler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand une banale patrouille se transforme en embuscade. [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite présentation [becassine]
» [RP] Quand une brunette se transforme en agent immobilier, visite d'une maison pour un couple à la recherche d'un toit.
» Quand le destin s'acharne contre moi ... || Solo
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: East Blue :: Village de Syrup-