One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Zenkyu « Pearl » Dokkimo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Jeu 16 Jan - 4:38





Zenkyu « Pearl » Dokkimo








Age:  20

Date de naissance: 07 Mai 452

Lieu de Naissance: ???

Origine: South Blue

Sexe: Homme

Armes/Fruit du démon :  Yami Yami no Mi  - Katana

Groupe: Pirate

Personnage sur le vava: ///


Son caractère ...

… de cochon.



La personne de Zenkyu, est assez particulière, comme tout le monde vous me direz, mais il a ses particularités qui le rendent différent comme chacun d’entre nous. De nature assez calme, et réservée il essaye toujours en premier lieu de trouver une alternative à la parole dans la vie de tous les jours. Par exemple, vous ne le verrez jamais aller demander un renseignement si cela n’est pas important. A vrai dire, pour être sincère, ce n’est pas vraiment de la timidité qui fait que ce personnage soit distant et sur le côté, mais c’est plus le fait qu’il accorde peu d’importance aux rapports humains. Il préfère réfléchir à ses avantages stratégiques à s’allier à une personne plutôt qu’à tisser des liens d’amitiés, cela lui paraît assez absurde. Il n’est pas non plus très festif. L’ambiance de convivialité entre les autres ne le répugne pas, mais il préfèrera prendre un verre et se mettre à part pour regarder la fête de loin. Je vous vois déjà en train de le juger en tant que personnage triste, sombre…

Certes un peu, mais ce n’est pas un zombie ne souriant jamais et passant son temps dans l’obscurité. Oui, malgré sa froideur il a quand même des centres d’intérêts. Il est notamment passionné par l’archéologie, l’histoire et la lecture. Savoir ce qu’il s’est passé dans les temps anciens est important pour lui, mais au point de s’intéresser au siècle perdu néanmoins, ce serait une perte de temps de s’attarder sur cela selon lui. Le combat aussi l’anime. Combattre de petites pointures n’est pas intéressant par contre, il préfère se faire insulter par des vauriens que de perdre du temps à les affronter, mais lorsqu’un combat contre un gros poisson est à portée, il y a comme un sentiment de bien-être qui parcoure son corps. Malgré cela attention, il ne combat pas juste pour se battre, il faut que l’affrontement soit pour une cause, ou qu’elle ait un but, qui, et dans ses intérêts évidemment. C’est aussi un grand stratège. Faire les choses par hasard ? Non. Il réfléchit toujours à des solutions, à des subterfuges et aspire à en apprendre toujours plus sur le monde, la nature pour ainsi pouvoir avoir des réponses à chaque problème s’opposant à lui.

Du coup, il lit énormément les actualités du monde, et est curieux de ce qui l’entoure. Ne soyez donc pas surpris si un jour il espionne vos conversations, selon lui toutes sources sont bonnes à prendre, mais sont toutes évidemment à vérifier. Il n’hésitera pas non plus à se mettre en danger si cela peut lui apporter un quelconque intérêt, mais toujours si le pourcentage est tout de même abordable. Il est patient. Il peut attendre des années avant de jouer son coup sur l’échiquier, du moment que celui-ci soit juste et profitable. Cependant, Zenkyu est très gourmand. Bien qu’il ne soit pas aussi démonstratif que certains gloutons, de son air froid, il reste un homme vorace et peut engloutir des kilos de nourriture à la suite. Mais même s’il meurt de faim, fierté oblige, il ne réclamera pas de quoi se repaître et prendra son mal en patience.

Zenkyu a aussi quelques traits de sa personnalité assez farfelus, par exemple, il est très poli… Trop. Tellement poli qu’il remercie tout le monde pour tout et n’importe quoi. Sans-cœur, pensant que les sentiments ne sont que foutaises, il est quand même attaché à certains principes, comme donc, la politesse, mais aussi la loyauté, (même si c’est son intérêt il ne trahira pas sa parole, peu importe à quel point il peut être égocentrique !) et l’honneur (il ne tuera pas son pire ennemi si celui-ci est faible, ni une femme, les considérants tout aussi faibles, même au péril de sa vie).

Nous avons fait le tour du caractère complexe de Zenkyu. Pour résumé en quelques mots, il est têtu, réservé, froid, gourmand, loyal, ambitieux, fier, et poli. (Oui je résume, pour les plus feignants d’entre vous qui n’aurait pas le courage de tout lire, ce qui est plutôt bête puisqu’il faut tout lire pour arriver à ce passage, m’enfin, au moins je l’aurais fait, je n’aurais pas mauvaise conscience !)







Quand on le voit ...

… on rit.


Zenkyu a un physique plutôt typique, autant dire qu’il ne peut pas se fondre dans la masse facilement. En premier lieu, il n’est déjà pas très imposant. Il fait un petit mètre 70 pour 50 kilogrammes. Que vous le croyez ou non, malgré son physique commun, sa stature elle est assez développée. N’allez pas croire que c’est un bodybuilder et que lorsque qu’il enlève son haut il attire toutes les demoiselles en rut… Aaaah non, je vous rassure messieurs et vous déçois sûrement mesdames, mais il a simplement ce qu’il faut là où il faut. Pour maintenir son corps sain, il n’hésite pas à s’entrainer chaque jour quand il le peut. Glouton comme il est, s’il ne fait pas un minimum d’exercice physique j’aurais dû éditer le poids pour le doubler.

Ses traits du visage sont en adéquations avec son corps. Il a un petit nez fin, des yeux légers d’un rouge profond et un sourire chétif. Son faciès menu lui a été transmis des gènes de sa mère alors que la dureté et la couleur du regard lui venait de son père … Un rouge ardent comme on en voyait peu. Déjà, les yeux pourpres étaient peu rependus dans le monde, mais celui-ci pouvait vous calciner de par son intensité. Sur son œil gauche, (à droite pour vous), on peut distinguer un tatouage rouge semblable à une cicatrice ou une marque de sang, mais peu perceptible, c’est en fait un calligraphe japonais (« キラ ») signifiant « Assassin ». (Voir Histoire pour en savoir plus)

Malgré ses vingt ans, il était peu poilu, pour ne pas dire imberbe. Celui lui donné un air peut-être de femme, des traits fins et peu de poils… ce qui le complexait trouvant les femmes faibles, les méprisant au plus haut point, sans pour autant les haïr. De plus, pour pousser le paradoxe encore plus loin, il avait hérité d’une belle chevelure fine et longue, mais d’une ébène ténébreuse. Il lui arrivait jusqu’aux épaules. A vrai dire, lorsqu’il était un peu plus jeune, ils avaient très longs mais se faisant confondre souvent comme étant une femme il a décidé de se séparer de sa longue chevelure.

Comme je vous l’ai dit, il est tatoué du visage, mais ce n’est pas le seul endroit où il est tatoué. Il porte un dragon sur son épaule, symbole du feu qui réside en lui, l’ardeur de son regard mais aussi un témoignage de gratitude envers son père, de signe chinois Dragon, qui lui a tout appris au cours de son enfance. C’est grâce à lui qu’il sait se défendre et qu’il témoigne des valeurs qu’il a aujourd’hui.

Hormis son physique, on passe maintenant à son style vestimentaire. Il porte des vêtements sobres, et sombres (HRP : J’adore le jeu de mot…). Depuis qu’il s’est arrêté de grandir il porte quasiment tout le temps les mêmes vêtements, qu’il lave de temps en temps. Et oui, un vrai pirate, l’hygiène qui va avec ! Il porte donc un marcel noir, lui moulant le corps, avec le dessus caché par une longue cape noir à col entouré autour de son cou au lieu de la laissé tomber. Le col est orné d’un tissu jaune, imitant le teint de l’or, présent également sur tous ses autres vêtements. Il porte aussi des gantelets couvrant les trois quarts de ses bras, laissant apparaître notamment son tatouage sur celui le comportant. Il porte une ceinture imposante en tissu, par-dessus laquelle un petit ceinturon brun le serre à la taille pour raffermir ses hanches couvertes par la masse de tissus. Ses jambes quant à elles sont vêtues d’un simple pantalon noir qui disparaît chevauché par des bottes en cuir noir ornées de la même dorure que ses semblables équipements.




Il était une fois ...


… et pourquoi pas 2 ?

C’est ici que se passe la partie la plus importante. Rien n’arrive par hasard, tout n’est que la convergence de conséquences, en d’autre terme tout part de la causalité. Si notre personnage est ce qu’il est aujourd’hui, c’est à force de choix, que ce soit de lui-même ou d’autrui ou tout simplement à force d’événements. C’est ça qui va définir le caractère d’une personne ou certains attraits physique, chaque chose a une histoire, et Zenkyu n’est pas exempt à cette règle.

Zenkyu est né quelque part à South Blue, sur une île dont le nom n’est même pas sur les cartes, une île sauvage pas habité. Son père était samurai, un homme sévère, reclus de la société qui avait passé sa vie à voyager pour augmenter ses aptitudes physiques et ses compétences au sabre. Il voulait inculquer la voie du samurai à son fils, qui refusa de devenir ce que son père voulait. Sa mère quant à elle était une femme douce, au grand cœur. Elle a su attendrir le cœur du père de Zenkyu, et a su aussi suivre son mari jusqu’à une île isolée de ce qu'elle connut auparavant, par amour. En effet son père, que l’on nommera Aikuzo, a trouvé Kimiko, mère de Zenkyu, lors de son périple sur la voie du samurai, la route qui lui permettrait d'atteindre la force absolue. Pour elle, il renonça à continuer son parcours, et lui promit une famille ainsi qu’un toit. Il passait des jours et des jours assis au même endroit à admirer sa beauté par-delà la distance les séparant. Elle finit par le suivre un jour, acceptant et finissant par partager les sentiments amoureux de celui-ci, grâce aux mille et une poésies de son registre ou encore ses absurdes parades amoureuses. Que vous voulez vous... On ne peut pas être samurai et à la fois le Dom Juan de ses dames. Zenkyu fût alors le fruit d’une nuit passionnelle, torride, ou magique, on ne sait plus trop, comme son père lui disait, le saké était fort. Et moins d’un an après, il vit le jour, entrainant malheureusement sa mère vers le paradis. Il n’était pas attendu, il était arrivé trop tôt, et comme une perle, il fût le fruit d’un amour inattendu, que l’on croyait battre au fond des océans. Mais il est finalement là, parmi nous, dans les bras de son père, triste mais à la fois heureux. C’est ainsi que son père décida de lui donner deux prénoms : Zenkyu, pour sa part de descendance d’un samurai, ainsi que Pearl, soit « La Perle » étant l'héritage la propre perle de sa vie.

Il allait donc s’épanouir dans un lieu à la verdure infini, avec une maison de bois au milieu tout entouré par une forêt qui s’étendait à perte de vue. La maison était construite des mains d’Aikuzo. Elle était d’une architecture traditionnellement japonaise, et arborée fièrement un jardin typique de la culture dont Kimiko rêvait depuis toujours. On pouvait y admirer une fontaine rustre, certes, mais dont la robustesse cachait enfaite un amour inconditionnelle. La réplique essentielle de l’artisan. La bâtisse elle n’était pas vraiment spacieuse, mais elle était confortable. Aikuzo voulait s’installer au plus vite, il préféra renoncer au luxe d’avoir une habitation trop grande pour se consacré sur la confection d’un petit nid, certes, mais agréable. Lui, il s’en fichait. Peu importe le lieu, tant qu’il était avec elle, c’était le bonheur inconsidéré. La maison respecté tout la tiraille du samurai, dont essentiellement : un dojo. Il souhaitait un fils, et le voilà servit. C’est peut-être malsain, mais il aurait été très triste que sa femme parte en lui laissant une fille. Son bonheur est donc total. Autour, le champ de verdure était agréable à regarder et on en oubliait presque l’hostilité des lieux. L’endroit était choisi astucieusement car à bonne distance de la forêt aucun animal n’aurait pu déranger la famille. Il était bien décidé à enseigner à son fils à se débrouiller comme lui savait le faire, et que s’il on veut on peut.

Ils commencèrent l’entrainement dès les 3 ans de Zenkyu. Déjà très jeune, il était éduqué pour ne pas refuser les ordres de son père. Il était initié au sabre et à la survie. C'était parfois difficile pour un petit garçon, mais le jeunot ne ronchonnait pas, il acceptait les exercices et à chaque fois il persévérait lorsqu'il échouait. Il n’a pas vraiment l’amour et la qu’à son père pour la voie du sabre, mais il ne regrette pas pour autant d’avoir appris les fondements de son utilisation, les secrets de la lame, trouvant aujourd’hui son utilité aussi bien pour la défense, que pour l’offensive. C'est un bon recours aux fruits du démon, et l'apprentissage est très important pour survivre dans ce monde.

Il vécut donc son enfance reclus, allant une fois par semaine, approximativement, en ville sur une île voisine, qui elle, était habitée. Son père n’était pas démonstratif de ses sentiments envers son fils, et c’est cela qui explique qu’aujourd’hui Zenkyu soit pareil. Mais ce n'est pas parce qu'il ne l'a jamais pris dans ses bras que Zenkyu ne savait pas ce qu'il éprouvait pour lui, et cet amour n'était pas unilatéral. Il lui a toujours inculqué les bonnes manières, car cela était la clef de la sérénité spirituelle, et lorsqu’il accompagnait son fils en ville, il veillait toujours au grain à ce qu’il mette son enseignement en pratique. Plus tard, il commença à s’y rendre seul, vers l’âge de 7 ans avec comme règles simples : « Soit poli, ne te bat pas et ainsi fait honneur à ton père. » Il écoutait son père, et chaque jour les enfants le raillaient du fait qu’il vive dans la forêt sur une île comme un Robinson, mais il les ignorait ne trouvant pas cela comme important. On pouvait l'insulter comme il voulait, il se fichait de ce que les autres pensaient. Il était ce qu'il était. Dès son enfance il développa le mépris, et le fait d’ignorer ceux qui n’en valait pas la peine.

Entre ses 3 et ses 7 ans, c’était donc un entrainement intensif qui se mettait en place. Tous les jours le même rituel : S’il voulait se nourrir il fallait qu’il en soit digne et qu’il fasse ses exercices de katana sous la vigilance de son sensei. C'était dur, mais la devise était simple : Un esprit sein dans un corps sein. Il apprenait ensuite à manipuler un petit bateau artisanal pour aller en ville seul, où alors tout simplement pour pêcher du poisson, l'utilité première de l'embarcation. Mais, c’est uniquement à 8 ans qu’il commença son initiation à la survie. En effet, pendant 2 ans, il dû se débrouiller seul dans la nature, pour pouvoir développer son instinct animal qui lui serait utile en combat et surtout faire de lui un homme. Durant ces deux années de nombreuses péripéties lui arrivèrent comme son premier combat contre un jaguar, ou encore sa première nuit à la belle étoile. La première nuit était douce calme. Il eut du mal à trouver le sommeil et des questions sans réponses trottées dans sa tête continuellement. Il se demandait ce qu’il deviendrait plus tard, sans trop s’attarder sur le sujet, car l’avenir l’effrayait, ainsi que la mort. Il n’avait pas peur des bêtes sauvages par contre, et c’était aussi le but de cet entrainement. Ne faire qu’un avec la nature et avec l’environnement qui entourerait Zenkyu. La nuit n’était pas tous les jours si paisible ! Parfois les caprices du climat le poussaient à redoubler d’effort de survie, mais les abris de fortunes n’étaient pas toujours opérationnels. Il dût apprendre à construire un lieu où pouvoir se loger chaque nuit, à l’abri des animaux. Pendant la nuit, il fut attaqué par un jaguar. Cette femelle avait mis bas tout près par précipitation et en sentant l’odeur de l’enfant, et elle se mit à sa chasse pour protéger sa progéniture. Zenkyu, eu un mauvais pressentiment, une présence. Il se réveilla alors et bondit sur son sabre tout en esquivant l’assaut de l’animal féroce. Le jeune avec courage se battu de toute ses forces contre la créature locale, et s’en sorti avec de nombreuses blessures. Il eut du mal à se déplacer quelques semaines et surtout il évitait, par peur que l’odeur du sang attire d’autres bêtes sauvages. Mais hormis ce combat tous les autres furent assez aisés, et il n’eut pas de grande difficulté à se débarrasser de ses congénères animaux. Mais la plus mémorable histoire est sans doute celle de l’acquisition de son fruit du démon, qui se fut dans cette même forêt. [HRP : Apparemment il faut passer un test, j’aimerais raconter l’histoire de l’acquisition de mon fruit du démon pour ce test. A vous de poser les conditions.]

Après avoir survécu avec brio à cette épreuve de survie à l’âge de 10 ans, il rentra chez lui. Son père était fier de la réussite de son fils, et il pouvait voir un changement prononcé. Il avait amélioré ses compétences physiques, ainsi que sa débrouillardise. Il s'était fait une personnalité, à peu de choses près celle qu'il a à ce jour. C’était vraiment très instructif pour lui. Au début, en tant qu’enfant, l’épreuve que voulait lui imposer son père était très difficile à accepter mais, il comprit tout à fait que c’était pour son bien. Malgré son jeune âge, il savait ce qui serait bien pour lui ou non, et cette épreuve pu lui permettre d’acquérir plus de puissance, plus de grandeur d'esprit aussi, et ça il était conscient à l'avance que les obstacles qui se dresseraient, seront d'excellent défis pour son développement. Le fait qu’il soit éduqué comme un samurai, même s’il ne voulut jamais suivre cette voie, fît de lui, quand même, un guerrier dans l’âme et la recherche constante de force sur le plan physique et mentale est encore d'actualité.

Jusqu’à l’âge de 13 ans, son père l’envoya en ville pour apprendre à lire et à écrire. L’instruction était quand même quelque chose de primordiale. Vivre dans un monde où il serait impossible d'apprendre ce qu'il s'y passe est impensable. Il apprit donc la littérature et se passionna pour les livres d’Histoire. Pendant que les autres jouaient, lui était isolé à s’instruire sur le monde. Ses camarades n’étaient pas vraiment agréables mais il se contentait d’appliquer les consignes de son père. Il persévérait vraiment dans l’apprentissage des études et dès qu’il sut lire, il passait tout son temps à la bibliothèque. Il y apprit de nombreuses choses sur le passé, notamment l’histoire de Norland le Roi des Menteurs et des îles célestes, ce qui éveilla sa curiosité. Il apprit d’innombrables histoires de pirates, ou de lieu ainsi que les institutions régissant notre monde. Il est vrai qu’il ne savait pas vraiment quoi faire plus tard, rien ne l’intéressait. Mais avant de savoir, il lui fallait de la force, il en était convaincu.

Il était censé passer 5 ans à s’instruire, mais un jour, le drame se produit. Il tua de sang-froid un de ses camarades qui avait dit le mot de trop. Jamais personne ne s'était attaqué à son père. Pour lui, c'était un déshonneur de laisser cet être là en vie. C’était la première fois qu’il céda aux caprices de ses émotions et il se senti faible. Faible de ne pas avoir contrôlé un geste aussi inutile, aussi futile. Mais il se promit de ne plus jamais répondre aux provocations aussi ridicules soient elles. Après avoir tué son camarade, il prit la fuite et il l’annonça à son père qui le déshérita. C'était inacceptable, Zenkyu n'avait pas respecté les commandements de son pire, et pire que ça, il avait ôté la vie d'un être humain. Lui n’avait aucune honte d’avoir tué. Après tout il l'avait mérité, et sa vie n'avait aucune importance à ses yeux. Ce qui le blessa au plus profond de lui c’est d’avoir déçu pour la première fois la seule personne pour qui il éprouvait un sentiment fort. C'est la seule cause du regret de son geste. Pendant un peu moins d’un an, il vécut alors dans la forêt, où il s’entraîna et revint à 14 ans voir son père pour s’excuser et lui implorer le pardon de sa part. En guise d’hommage à la déception qu’il eut provoqué chez son père, il s’est fait faire un tatouage avec écrit « Assassin » en hiragana. Stupéfait par l'acte de l'enfant, Aikuzo ne savait pas quoi faire. Il prit une longue inspiration de songe et laissa parler son cœur. Il décida de pardonner à son fils, car tout le monde fait des erreurs.

Jusqu’à ses 19 ans il continua à se documenter sur l’histoire, la géopolitique et à s’entrainer au sabre ainsi qu’à ses compétences physique surtout notamment à l’utilisation de son fruit du démon qu’il ne maîtrise pas vraiment. Il devait le faire en catimini car son père n’est pas au courant de l’absorption de ce met. Il ne pouvait plus retourner en ville, et chaque jour, il voyait encore malgré tout la déception qu'il y eut auparavant dans le regard de son père. Il lui apprit tout ce qu'il savait.

A 16 ans, son père n’avait plus rien à lui apprendre, c’est alors là qu’il commença à retourner dans la forêt pour s’exercer avec son pouvoir. Au début, il était stupéfait d’une telle sorcellerie mais étant seul lors de son épreuve de survie il ne devait pas céder à la panique. Il se rappela d’une lecture qui portait sur ceci. Des fruits confèrent des pouvoirs hors de l’ordinaire. Mais étant dans les légendes il n’avait pas vraiment pris au sérieux ce bouquin, mais c’est maintenant qu’il réalisait que c’était vrai. Il savait qu’il ne fallait pas aller dans l’eau, du moins les écrits le disaient. Il ne s’y risqua donc pas. Bien. Il était prêt à s’entrainer plus sérieusement. Il comprit l’ampleur de son pouvoir. Il pouvait étendre une surface obscure absorbant tout sur son passage. C’était démesurément incroyable. C’était le principe du trou noir. Il nomma alors cette attaque « Zone ». La première chose qu’il eut appris c’était à développer cet amas noir autour de lui. C’était comme une masse ténébreuse et il décida alors de nommer ça « Yami ». Il développa ainsi plusieurs techniques au fil des années cherchant à comprendre les pouvoirs que la nature lui avait conférés.

Durant ces années, il se posa aussi la question : « Comment avais-je pressentis le jaguar ? » Il questionna son père qui lui parla du fluide, qu’on appelle aussi plus communément « Le Haki ». Il lui fit alors un topo sur les couleurs du « Haki » et très vite il comprit l’importance de cette aptitude. Néanmoins, les connaissances de son sensei étaient quand même limitées. Ce fut donc, le Haki de l’Observation qu’il avait utilisé inconsciemment ce jour-là. C’est à partir de ce moment qu’il s’entraîna au développement de celui-ci, se mettant au sein de la forêt à la merci des bêtes les plus féroces dans l’espoir de sentir une attaque, ou la présence d’une créature. Il avait en effet beaucoup de mal, et l’apprentissage auquel il s’adonnait n’était pas des moindres. Premièrement, il le faisait seul, et deuxièmement apprendre à se servir du haki n’était pas donné à tous. Malgré tous les efforts qui l’entretenaient il n’arrivait pas à le maitriser. C’est là qu’il comprit qu’il y avait des limites auxquelles on était confronté qu’il faudrait sûrement un jour qu’il mette sa fierté de côté et qu’il se fasse entraîner. Ce fût donc un échec total, qu’il aimerait oublier mais qui en même temps lui servira de leçon.

L’année de ses 19 ans son père mourra d'une maladie incurable. Il n'avait jamais parlé de cela à son fils, et savait que la mort pourrait le frapper à tout moment. Zenkyu soufra énormément de la mort de celui qui lui avait tout appris. C’est la première fois qu’il pleurait de tristesse, la première. En guise de sa mémoire, il se tatoua un dragon sur l’épaule, pour qu'ainsi, son père l'accompagne autour du monde et réalise son rêve déchu par l'amour par l'intermédiaire de son fils. C’était un moment dur, et rien ne pourrait le ramener il en était certain. Il avait bâti cette maison de ses propres mains et au final, il n’eut pas la vie qu’il désirait. Zenkyu se remit beaucoup en question. Aussi froid qu’il puisse paraître ce n’était pas un sans cœur, au contraire il savait qu’aimer, apprécier, admirer ou se lier d’amitié causait des tords un jour où l’autre. C’est de cette manière qu’il comprit le revers des sentiments, et que s’attacher à quelqu’un serait perte de temps car tôt ou tard, la personne partira. C’est en quelque sorte pour ne pas souffrir qu’il se forgea se caractère.

Il ne savait plus vraiment quoi faire de sa vie et ne savait pas s'il était prêt à partir. Vivre dans ce lieu où chaque recoin de la petite portait l'odeur de son père, lui était invivable. Ce n’est pas ce qu’il s’était décidé d’être. « Amour ». Cette chose qu’il refusait d’exprimer le rendait confus. Il lisait, s’entrainait, encore et encore… Il continuait à être têtu et s’entrainer au haki toujours en vain. Sans méthodes, on n’arrive à rien et il comprenait que tout n’était pas dans les livres. Il prit ensuite la décision tant redoutée du départ et pour signer ce renouveau, il mit le feu à son foyer. Il décida de voguer sous un emblème de pirate et de parcourir les mers en tant que tel. Il n’avait jamais pensé à cette vocation, mais pour lui ce fût le meilleur moyen de parcourir le monde, et finir ce que son père avait commencé, sans pour autant mettre sa fierté de côté et finalement accepter de suivre la voie du samurai. Et puis, ce fameux One Piece l’intriguait. Cela éveillait fortement sa curiosité. Le compromis était donc parfait.

Il avait tiré de nombreux apprentissages durant ces 20 années de vie. Il apprit aux côtés de son père l’essence même de la vie, et du combat. Et il apprit tout autant de chose lors de son départ aussi tristement soit-il.

Et c’est ainsi qu’à 20 ans, Zenkyu « Pearl » Dokkimo bien décidé à trouver ce trésor tant convoité de tous, prit la mer et commença son aventure, que dis-je, son périple, avec son petit bateau de pêche de sa jeunesse en tant que pirate néophyte sur les mers de South Blue. Mais l’aventure est loin d’être comme il s’y attend. Des challenges, des personnes, des combats, des guerres, des camps… Il a beau avoir lu tout ce qu’il se passe en ce monde, il y a bien des choses absentes du côté théorique que ce monde offre. La face cachée peut-être tout aussi noir que le fond d’un drapeau pirate. Mais, tout ça, ce n’est pas à narrer ici, car l’histoire c’est aujourd’hui qu’elle commence !










Derrière l'écran 8D

Prénom/Pseudo : Prout.

Age: 20 Ans

Comment as-tu trouvé le forum? Internet.

Et comment le trouves-tu? Simple, mais beau 

Codes du règlement:

Code créé par Umi sur Epicode.Ne pas retirez.



Dernière édition par Zenkyu « Pearl » Dokkimo le Jeu 16 Jan - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Jeu 16 Jan - 10:50

Bienvenue sur One Piece Evolution !

Je vois que tu as déjà fini ta fiche ^^ C'est parfait Smile
Je vais faire en sorte que quelqu'un s'en occupe , sinon je le ferai même si c'est pas vraiment mon domaine Wink


_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Jeu 16 Jan - 16:20

D'accord, ça marche Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Kayama
Général
Général
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le coeur de son namoureux Izaya :3

Caractéristiques
Riyals:
5890/15000  (5890/15000)
Prime: 80.000.000
Fruit du Démon: Soumoku Soumoku No Mi

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Jeu 16 Jan - 23:32

Je te souhaite la bienvenue Smile

J'ai lu ta fiche entièrement (non je suis pas complétement une fainéante qui passe le 3/4 des écrits xD) et je lui donnerais mon avis après à elle de l'apprécier comme elle l'entend ^^

_________________~
Rika's Theme
Battle Theme

[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Ven 17 Jan - 7:05

D'accord ça marche Smile Bah merci d'avoir lu ma fiche, et j'espère que tu as apprécié ma modeste écriture Smile.

Et j'ai oublié de te remercier pour m'avoir souhaité la bienvenue... Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Kayama
Général
Général
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le coeur de son namoureux Izaya :3

Caractéristiques
Riyals:
5890/15000  (5890/15000)
Prime: 80.000.000
Fruit du Démon: Soumoku Soumoku No Mi

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Ven 17 Jan - 21:01

Tout d'abord, ton histoire est intéressante sur plusieurs aspects et aérée même si en soit, elle n'est pas si originale. Descriptions très complètes et plaisantes à lire par le peu de fautes, un bon vocabulaire autant qu'une bonne syntaxe, j'apprécie ta "modeste" et fluide écriture Smile. Zenkyu a quelques critères, qui le démarquent d'autres personnages dont la personnalité est aussi calme, réservée, ambitieuse et froide, de plus, son arrogance m'agace légèrement sur le point de vue des femmes =) (Rika de même Rolling Eyes).

Je voulais te poser une question pour pouvoir te donner ton test. Le moment où tu manges ton fruit, est lorsque tu t'enfuis dans la forêt pendant 1 ans à l'âge de ses 13 ans ? Il n'est pas indiqué précisément dans le texte.donc je suppose que cela est à cet épisode ou lors de ses 2 années de survie.

_________________~
Rika's Theme
Battle Theme

[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Sam 18 Jan - 14:47

Merci pour tes commentaires Smile

(Gniark, gniark, et oui, je dois dire que pour cet attrait je me suis un peu inspiré de Zoro qui méprise les femmes au combat. Rika a donc toute ses chances de le mettre au tapis, c'est un peu son point faible, il ne se donnera pas à fond contre demoiselle, uniquement si sa vie est en danger, et encore, se dire que sa vie est en danger à cause d'une femme lui serait trop insupportable haha.)

Sinon, non. Chronologiquement, excuse-moi si c'est mal précisé, il mange son FDD entre ses 8 et 10 ans, lors de son épreuve de survie. Pour être honnête je n'ai pas pensé à une date précise, mais pour faire bien je pense que ce serait plus vers 9 ans et demi.

Lorsqu'il fuit dans la forêt après avoir commis l'irréparable, en fait, il ne s'est pas vraiment entraîné durant ce laps de temps, je décris pas du tout ce qu'il y fait mais il cherche plutôt un moyen de se repentir auprès de celui qui l'a élevé et prend son mal en patience en retournant quelques mois plus tard. Mais déjà jeune, il voulait quand même se maintenir en forme et ces entraînements avaient uniquement ça pour but. Cette période est assez creuse, il a perdu un an, il a perdu du poids et il s'est fait faire ce tatouage par un homme-poisson qui pouvait cracher de l'encre rouge. J'en raconte peu car je suis du genre à beaucoup développer dans le futur, et faire des révélations. Ca peut paraître bête mais j'aime bien garder des mystères.

Voilà, j'attends ton test RP avec hâte, et j'espère qu'on pourra se rencontrer... femme  Razz .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Kayama
Général
Général
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le coeur de son namoureux Izaya :3

Caractéristiques
Riyals:
5890/15000  (5890/15000)
Prime: 80.000.000
Fruit du Démon: Soumoku Soumoku No Mi

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Dim 19 Jan - 10:20

Je comprends très bien que tu veuilles dévoiler certaines parties de sa vie au cours des rps ^^

Femme....FEMME !!! U___U
Rika ne va pas le mettre au tapis mais plutôt l’annihiler et je pense que je ne vais pas l'empêcher pour tout t'avouer donc ta rencontre avec elle et la mort est prévue pour bientôt Razz

Bref soyons sérieux Very Happy

Ton Test Rp consiste à décrire le déroulement précis de la découverte de son Fruit du Démon, retraçant ses sentiments sur sa trouvaille, ses pensées envers son père et également sa mère qu'il n'a jamais connu et ses ressentis sur cette épreuve de survie. Tu devras pour ce Test Rp rédiger au minimum 80 lignes de ta plus belle écriture Smile

Viel Glück

_________________~
Rika's Theme
Battle Theme

[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Lun 20 Jan - 1:08

Acquisition du Yami Yami no Mi :

Environs 9 ans et demi, Zenkyu poursuivait sa journée de routine au sein du paysage luxuriant forestier et hostile qui l’entourait. Il grimpait aux arbres, chassait les petits animaux et parfois même la faune sauvage pour se nourrir ou simplement par défi. Vers la mi-journée, il s’occupait souvent à s’entrainer car il avait souvent déjà fini de vaquer à ses occupations et toutes les provisions étaient prêtes pour le soir. Etant un très grand gourmand, il s’organisait quelques soirs des festins en chassant énormément et en récoltant beaucoup de fruit. Il n’avait pas conscience de dégrader la nature, pour lui, les animaux étaient dans cette forêt de manière illimitée. Et ce jour-ci, il ne trouvait pas grand-chose et mourrait de faim. D’ailleurs, il n’est toujours pas conscient de cela, ce qui peut paraître idiot, mais il n’a jamais pris la peine  de réfléchir à cela. C’est ce jour-ci qu’il entendu des voix humaines, ce qui est très peu commun par ici, et surtout cela faisait un et demi qu’il n’avait vu aucun Homme. Même s’il n’aimait pas trop le contact des gens, il pensa que ce sera bon de voir des visages, et la curiosité l’entraîna donc aller voir ce qu’il s’y passait. Il sauta donc de branche en branche, de liane en liane, tel un primate et se retrouva en haut d’un arbre à observer la scène. Cela se passait tout proche d’un point d’eau. On pouvait apercevoir 3 hommes et un animal qui se débattait. L’animal était gros, et avait des attraits humains, mais qu’importe, ça semblait être la nourriture et Zenkyu était prêt à tout pour un peu de viande. Il s’élança donc sur les ennemis qui furent surpris par la présence d’un enfant dans un endroit si reculé. Il s’interposa entre l’étrange bête, qui recula, derrière au sol, en poussant avec ses pieds, et ses assaillants, trois hommes d’environs une vingtaine d’années, armés tous d’un sabre. Pearl dégaina alors le sien, et l’homme du milieu qui semblait mener le petit groupe prit alors la parole.

«     - Hey, gamin. Qu’est-c’que tu fous là ? Tu sais que c’est dangereux ce que tu es en train de faire, hein ? Range ça où je te découpe…

- La ferme, répliqua le jeune homme d’un ton sec, c’est ma bouffe. Excusez-moi de devoir vous voler. Merci. »

Les bandits ainsi que la créature marquèrent un blanc, et celle-ci en prit la couleur.

« Ce garçon est encore plus effrayant que ces gredins… », Pensait-il.

Les hommes avaient l’air d’avoir un passé de combattant chargé. Ils arboraient tous des cicatrices, sûrement toute l’œuvre de combats acharnés. Mais cela n’impressionnai pas du tout Pearl. Le torse de son père était envahi par les blessures de guerre. Les deux hommes en arrière se ressemblaient. A vue d’œil ils tournaient autour d’un mètre 85. Ils avaient des vêtements de faibles qualités, et l’un avait les cheveux blonds attachés, et l’autre les cheveux noirs courts. Celui du milieu était le plus impressionnant. Il devait faire dix centimètres de plus que ses compagnons. Une énorme cicatrice traversait son visage de part en part, laissant ses yeux d’un bleu perçant intact. Il avait aussi les cheveux noir mais une assez longue chevelure comparé à son subordonné de derrière. Pearl commença alors l’ascension, et se jeta sur l’homme blond qui n’eut pas le temps de réagir et se prit un coup de sabre au niveau du torse qui le laissa au sol. Surpris de n’avoir rien vu le second subordonné décida de ne pas réfléchir et attaqua directement le jeune garçon. Mais malgré tout, il mit trop de temps pour répliquer de l’assaut de Pearl et celui-ci réussit alors à parer le coup du bandit. Repoussant ainsi la contre-attaque, il fit un bond en arrière et jaugea alors ses adversaires. C’était assez frustrant pour le chef de voir qu’ils s’étaient fait berner aussi facilement, mais il savait que maintenant ils ne devraient plus sous-estimer le mioche. Pearl se mit donc à penser à une stratégie d’attaque, car l’ennemi était au nombre de deux, alors que lui était seul mais aussi parce qu’ils étaient plus âgés et avaient donc potentiellement plus d’expérience. C’est grâce à son éducation et à les entrainements de son père que Zenkyu pouvait réfléchir de la sorte et analyser les situations de combat. Il garda brièvement autour de lui et vit un gros rocher. Une idée lui vint alors à l’esprit. Il s’élança vers ses adversaires jusqu’à la limite de leur portée. Ceux-ci se mirent alors en position d’offensive pour répliquer à l’attaque du jeunot. Mais celui-ci bondit en arrière, et sauta sur le rocher, pour servir en tant qu’appui et s’élança sur l’homme aux cheveux courts qui fut surpris d’une telle stratégie, ce qui lui baisser sa garde. Pearl lui jeta alors son épée comme lance au niveau du thorax, ce qui le fit tomber à terre, et Zenkyu poursuivit alors sa chute sur l’homme et récupéra son katana planté. Le chef n’a pas compris ce qu’il venait de se passer. Un môme venait de vaincre en un coup ses deux amis, et lui n’avait rien pu faire. Il se figea et laissa son adversaire reprendre position. Il reprit son calme, car il était conscient que s’il baissait sa garde dans un moment pareil cela pouvait lui être fatal. Pearl et l’homme à la cicatrice se jaugeait mutuellement et leur regard se transcendait. Les yeux bleus de son adversaire hypnotisaient en quelque sorte le jeune garçon, mais il restait sur ses gardes, conscient que l’assaut pouvait avoir lieu à tout moment. Le bandit était dans la même situation. La couleur écarlate du regard du jeune samurai le faisait frémir d’adrénaline. C’est alors qu’en une fraction de seconde, le mécréant sauta comme un félin sur Pearl et un duel d’épée prit alors place. Pearl était sur la défensive, il ne faisait que parer, et reculait au fur et à mesure, ce qui n’était pas à son avantage. Il fit une roulade sur le côté pour échapper à la vague de lame et riposta en frappant avec le pommeau de son épée, en plein dans le foie de sa cible. Celle-ci, tomba au sol en se tenant l’organe touché tout en crachant un peu de sang par la bouche. Il se mit à ricaner.

« - Tu es fort le gosse… Mais, tu es faible par la même occasion. Tu aurais dû me transpercer et non me frapper. Et c’est ça qui va causer ta défaite. »

Il se releva et pointa son sabre en direction du jeune garçon. Celui-ci gardait toujours le même regard arrogant. Mais le combat étant difficile, la confrontation était plaisante. L’homme sortit un révolver et tira sur le gamin sans que celui-ci ne puisse être en mesure d’agir. Il s’écroula genoux au sol sous la douleur. Mais il ne pouvait tolérer de perdre aussi bêtement et contre un tricheur. Il puisa alors dans ses dernières forces et s’élança pour trancher son ennemi, puis il chu en même temps que sa victime, inconscient de l’effort qu’il avait mené. Il se réveilla, quelques heures plus tard, dans une petite habitation de fortune, et se leva d’un coup avant de retomber à cause d’une douleur à l’estomac qui lui rappela le combat qui s’était déroulé tantôt. Sans qu’il puisse réfléchir du pourquoi et du comment de sa présence en ce lieu une voix le surprit :

«     - Tu t’es réveillé vite dit-moi, mais il faut rester allongé, tu t’es quand même prit une balle, ho ho ho. »

Il comprit alors que c’était quelqu’un qui l’avait sauvé et en tournant uniquement la tête il vit que son sauveur n’était autre que l’animal.

«     - Mais… mais tu parles ?!, fût surpris le jeune garçon. Sous ces airs de guerrier tout à l’heure, on en oublierait presque que ce n’était qu’un enfant, mais quand on le voit allonger, là, à se poser des questions innocentes et montrant son incompréhension, on peut voir dans ce regard si rouge, que ce n’est qu’un gosse après tout. C’était en tout cas les réflexions de la créature.

- Ho, ho, ho ! Oui, tu n’as sûrement jamais vu d’homme-poisson auparavant, mon nom est Polopolokin, et merci vraiment de m’avoir secouru ! Ho, ho ho !

- Polopo… C’est trop long… Vous pouvez m’appeler Pearl, mais je n’avais pas l’intention de vous sauver, je pensais vous manger c’est tout, « un homme poisson ? » pensait-il.

- Ho ho ho ! Oui, mais au final tu m’as sauvé quand même alors permet moi de te faire part de ma gratitude.

- Merci de me remercier, mais c’est vous qui avez soigné ma blessure ? Que sont devenus les bandits ? Et, pourquoi ils se sont attaqués à vous ?

- Ho ho ho ! Je ne sais pas, ils étaient encore vivant alors ils ont dû s’enfuir. Je t’ai effectivement soigné mais ce n’est rien et la raison de leur attaque est pour ceci…

Pendant que Zenkyu déblatérait toutes les excuses possibles et imaginables, Polopolokin sorti un fruit étrange de son sac à dos. Il lui raconta alors que c’était un fruit rare, et peu comme les autres, et qu’étant un homme-poisson il ne pouvait pas le manger. Pearl lui demandait plus de renseignements mais, l’être écaillé lui répondit qu’il n’en savait pas plus, qu’il était parti pour le vendre. En guise de remerciement, pour l’avoir sauver de ces brigands, Polopolokin lui offrit le fruit, et lui dit d’en faire bonne usage. Zenkyu accepta, étant curieux de savoir ce que ce fruit avait de spécial. Après avoir guéri de ses blessures de manière très rapide, trois jours plus tard Pearl demanda à Polo de le ramener vers la jungle pour poursuivre son épreuve de survie. Celui-ci accepta évidemment insista sur le fait que s’il avait besoin de quoi que ce soit il pourrait venir lui rendre visite. Polo n’était pas vraiment un ami, il n’éprouvait rien pour lui mais le jeune homme savait au fond de lui que, l’étrange poisson était une bonne personne. Il n’imaginait pas qu’il y avait des êtres qui vivaient dans l’eau, et il n’imaginait pas qu’ils étaient aussi étranges. Polo était plutôt costaud, bleu, avec des écailles partout sur le corps et il avait de grandes ventouses. Il ressemblait à un mélange entre un poulpe, un humain, et une crevette sur patte. Mais la différence ne semblait pas gêner Pearl qui n’était pas du tout en phase de créer une amitié. Il se retrouva donc de nouveau dans sa forêt, et prit quelques temps avec de regagner son habitation rudimentaire. Il avait en quelque sorte triché en se faisant nourrir pendant ces trois jours. Ce n’était plus vraiment de la survie selon lui. Il se priva donc de manger pendant trois lunes. Il était très tenté en ayant ce fruit si proche de lui, mais il se devait d’être fort et de tenir le coup, trois journées entière ce n’était pas si long. Le temps s’écoula et il se mit alors à traquer de nouveau de la nourriture. Mais il n’y avait rien… Il ne comprenait pas où les animaux étaient partis. Il décida alors, de changer de zone, et détruire son abri pour en récupérer le bois et ainsi le transporter au côté opposé de la forêt. Il mit environs un jour de marche à faire un quart de tour de l’île, et il était affamé ainsi qu’assoiffé. Il mangea alors le fruit, c’était son seul recours pour tenir encore. Peut-être que c’est justement ça qui était spécial ? Peut-être que ce fruit était fait pour justement rassasier la personne. Il ignorait encore que l’absorption de cette chose allait le changer à vie. Il sentit alors un changement opérer en lui, de la fumée noire, de manière incontrôlable s’empara de lui et se dégageait de son corps. Ses yeux se grossissaient il ne comprenait pas. Mais il reprit son calme, et tenta de maintenir cette épaisseur sombre. Avec calme, le brouillard s’apaise alors. Il s’assit et réfléchit alors à ce qu’il s’était passé.

« C’est donc ça la particularité de ce fruit ? Quelle sorcellerie… Comment se fait-il que je dégage ce genre de chose… »

En fouillant dans sa mémoire il se rappela alors de son père parlant de fruits pouvant donner à son mangeur, des pouvoirs hors du commun mais en contrepartie, la personne ne pouvait plus nager. Tout semblait concorder entre les dire de son sensei et de Polopolokin. C’est vrai, un homme-poisson mangeant un fruit du démon ce serait plus que handicapant. Après tout, ils passent leur vie sous l’océan. Il décida de se renseigner plus tard, et de ne plus penser à ça. Il ne devait surtout pas en parler à son père. Celui-ci ne disait que du mal des utilisateurs de « Fruit du Démon » comme il les appelait. Il s’endort alors, la tête pleine et l’estomac vide et fini le lendemain par regagner l’autre côté, où là, les animaux semblaient prospérer et ainsi finir les mois restants de son exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika Kayama
Général
Général
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 24
Localisation : Dans le coeur de son namoureux Izaya :3

Caractéristiques
Riyals:
5890/15000  (5890/15000)
Prime: 80.000.000
Fruit du Démon: Soumoku Soumoku No Mi

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Lun 20 Jan - 7:39

Ton Test Rp répond à presque toutes les conditions sauf pour ce qui est des pensées envers ses parents que j'aurais souhaité voir. Au niveau orthographe, je n'ai rien à dire, par contre en ce qui concerne la syntaxe, j'ai remarqué que, parfois, tu ne mettais pas de virgules à des phrases plus ou moins longues. Le volume de tes paragraphes pourraient peut-être être moins abondant surtout celui du combat, cela peut perdre le lecteur. Ton récit est très agréable à lire donc....

Je valide ta présentation, tu peux aller faire ta fiche technique Smile

En espérant pouvoir RP avec toi plus tard homme Razz

Erza te donnera ta couleur et ton rang Smile

_________________~
Rika's Theme
Battle Theme

[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Mar 21 Jan - 15:27

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Dim 26 Jan - 9:59

Pardon du retard :p
Je vais ajouter ça ^^

_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zenkyu « Pearl » Dokkimo
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 16/01/2014

MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   Lun 27 Jan - 8:14

Pas de soucis je n'ai pas encore fait ma FT de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zenkyu « Pearl » Dokkimo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zenkyu « Pearl » Dokkimo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» black pearl raffle
» Black Pearl - équipe de 5 à Calais 12-12 mars
» Black Pearl, changeante comme le vent...
» [UploadHero] Pearl Harbor [DVDRiP]
» Tournoi "Black Pearl" 2012 par équipes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Accueil :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées-