One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Inspiration vitale et protection (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rika Kayama
Général
Général
avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 23
Localisation : Dans le coeur de son namoureux Izaya :3

Caractéristiques
Riyals:
5890/15000  (5890/15000)
Prime: 80.000.000
Fruit du Démon: Soumoku Soumoku No Mi

MessageSujet: Inspiration vitale et protection (Solo)   Mar 28 Jan - 4:42

Des cadavres mutilés, démembrés, nageant dans leur propre sang jonchaient la terre souillée d'immondices....Des giclées vermeilles sur les murs des hautes bâtisses.....Des fers de lances et des épées plantés ou couchés sur le sol, le feu léchait les morts ou tous les éléments qu'il trouvait, formant des prisons enflammées infranchissables.....Des cris d'horreurs, de rages fusèrent encore en tous sens....
La description parfaite d'un champ de bataille sanglant et effrayant où la victoire d'un camp repose uniquement sur des montagnes de dépouilles, se sacrifiant pour leurs idéaux et leur confiance aveugle en leur chef. Ainsi, la vérité des hommes, race belliqueuse s'entretuant quel que soit les époques, le sang se versant toujours à la fin et les pleurs et la haine qui s'ensuivent, un cercle vicieux créait par l'Homme lui-même dont il ne peut s'extraire. La liberté passe par le dévouement et les étendues de corps inertes, l’égoïsme de la race humaine implante la destruction et la désolation partout où il circule. Ravageant terre et mer pour son plaisir et sa curiosité, déracinant la nature et ses êtres vivants dans un seul but: Conquérir et tuer pour son profit...Dans ce lieu enflammé et devenu presque désertique, les quelques survivants continuaient de se massacrer avec hargne pendant que les chefs des deux camps se faisaient face dans un duel à mort, voilà le résultat de la guerre entre Marineford et Justice Heart, association d'anciens marines, de pirates et de révolutionnaire luttant contre la tyrannie et le totalitarisme. Le Généralisme et ses Amiraux, redoutables et légendaires combattants, au milieu des flammes et des macchabées, s'opposaient à un seul homme, toutefois, surestimer la puissance et la volonté de ce dernier était mortel pour quiconque. Cet antagoniste à la cape de ténèbres flottant au vent se prénommait Riku Kaisuki, un ex-Amiral, se révoltant contre le nouveau système instauré par son ancien supérieur, il trahi la Marine dans le dessein de former une communauté animé par des ambitions de Justice et de liberté: Justice Heart. Un échange verbal entre les adversaires s'installa où les menaces de mort imminentes se profilaient, néanmoins, il fut interrompu par un rire démentiel et à glacer le sang provenant d'une ombre non loin d'eux, une silhouette fine s'en extirpa d'un pas lent. L'auteur de cet éclat macabre était l'amie et l'un des généraux de Riku, l'un de ses plus fidèles bras droit qui l'accompagnant dans tous les coins et les recoins de la planète par amitié et par dévotion: Une jeune femme du nom de Rika Kayama. Son caractère sauvage, têtu et imprévisible faisait d'elle une bonne alliée, en plus, le pouvoir qu'elle détenait était très dévastateur, pourtant son comportement actuel n'était pas du tout le même. Ses habits noirs étaient tachés de rouge et de ses mains, du sang s'écoulait afin de s'écraser sur les dalles de pierres, des yeux exorbités et un sourire de démon élargissait son visage barbouillé de ce liquide de vie, ses pas résonnèrent sur le marbre. Le générale avait tous les symptômes de la folie, la Rika d'autrefois n'était plus qu'un fantôme, remplacé par un être dont la seule raison d'exister est de semer la ruine de toute chose vivante. Cette arrivée fracassante retint l'attention des opposants même son ami tourna légèrement la tête pour la dévisager avec stupeur, surpris de la voir dans un état de psychose, connaissant l'esprit vif et équilibré de la demoiselle. Cette dernière marcha vers eux, ses bras se tendirent vers eux, la vision des flammes de délire se reflétait dans la prunelle de ses yeux, soudain, des végétaux entachés cassèrent les radiers tout autour de leur maitresse, attendant sagement ses ordres d'assassinat, Rika ne reconnaissait plus personne même pas Riku, pour elle, tout le monde devait périr de sa main pure. Un voile de tristesse couvrit une fraction de secondes le minois de la femme incontrôlable, seconde d'arrêt avant que la folle lance ses sœurs meurtrières et vengeresses sur ces misérables humains d'un geste de la main comme le faisait la vraie personnalité de la rebelle.....Ensuite le noir....

"Rika....Rika, ce n'est qu'un cauchemar tant que tu ne succombes pas à ton inconscience...."

 
   La demoiselle aux cheveux de saphir ouvrit ses paupières en un sursaut puis releva brusquement son buste avec une impression stupeur, des gouttelettes de sueurs froides perlaient le long de son visage, son corps était en nage dans sa nuisette dû à ce rêve intense. Désorientée, es prunelles azurées  se baladèrent de gauche à droite dans la pièce obscurcie par le tableau noir constellé  d’une multitude de lueurs dont l’origine était à des millions d’années-lumière. Un tour complet exécuté, son esprit se figea sur un point fixe de la chambre parfumée grâce aux végétaux parsemés ici et là, son souffle et son rythme cardiaque reprit une fréquence normale. La  jeune femme émergeait seulement de son état de frustration et de frayeur. Une de ses mains aux doigts délicats se posa sur front tentant de remettre en ordre les évènements, le souvenir de son songe où elle était entièrement aliénée, l’unique envie de massacrer se discernait dans ses mirettes. Pour chasser ce tourment et les idées négatives affiliées, Rika décida de lever son postérieur dans le but d’atteindre la salle de bain, elle se doucha sous l’eau froide consciemment, ce qui l’obligeait à se focaliser sur la température. Le réveil avait été brutal, cela ne lui était pas arrivé depuis des lustres lors de ses rêves horribles tournant en boucle le soir. Une fois sa toilette terminée, elle retourna sur son lit légèrement hébétée à la vue de l’heure, 4h du matin, tous les résidents ronflaient encore comme des marmottes. La jeune justicière se posta sur son balcon personnel, surplombant un magnifique paysage feuillu et miroitant même la nature dormait dans un profond sommeil mise à part les chouettes qui hululaient autour du QG. Une brise clémente caressa son minois et fit virevolter ses deux longues couettes, Rika prit une forte inspiration afin d’emplir ses poumons d’air  frais du matin, la vision du reflet de la lune dans l’eau était sublime et irréelle.

Soudain, un bruit sourd provenant de l’autre extrémité de sa chambre retentit, la jeune demoiselle reconnut un tambourinement contre sa porte, pestant contre la personne qui osait la dérangée dans une telle contemplation. L’auteur du tintouin n’était autre que l’un des ses subordonnés du nom d’Izaya, sa tenue vestimentaire réduite à un Tee-shirt et un caleçon, des cheveux mal peignés et une expression de fatigue sur son visage : Rika s’enquit de sa visite d’un regard peu approbateur, néanmoins, cela n’effraya pas l’audace de son interlocuteur :


-Désolé de vous importuner mais cela vous ennuierait de faire moins de boucan, je vous ai entendu  crier.S’excusa-t-il en se grattant l’arrière du crâne démontrant sa gêne devant la jeune femme

-Hum….Rien, j’ai juste…..J’ai juste  vu un serpent se convier  à ma couche, trois fois rien, mes plantes l’ont chassé comme il se devait. Histoire insignifiante, qui  ne mérite pas pour qu’on se lève pour elle, vous ne croyez pas ? Donc allons-nous recoucher en oubliant cet incident. Ricana-t-elle doucement bien que ses sourcils s’étaient froncés aux dires de l’un des chefs de l’unité.  La demoiselle n’aimait pas le mensonge mais elle avait l’intime conviction de garder ce cauchemar privé sous peine d’être bousculée par Riku et raillée des membres sachant qu’une information faisait souvent le tour de l’organisation.

-Vous êtes sûre ? Vous ne voulez pas m’en parler ? S’exclama-t-il avec insistance, il ne semblait point convaincu par ce simulacre.

-Ne vous inquiétez pas, je suis une grande fille depuis pas mal de temps, bonne nuit. Coupa-t-elle la conversation faiblement furieuse contre la résistance de cet homme, elle referma la porte avant qu’il puisse une nouvelle fois ouvrir la bouche.

La générale se mit dos à la porte silencieusement dans le but d’entendre les bruits de pas s’éloignaient de sa chambre, ensuite, elle alla se recoucher dans son lit douillet, espérant ne pas réitérer ce songe. Avec une pointe d’anxiété, la jeune femme ferma lentement ses paupières pour revenir auprès de Morphée sous les sons de la forêt et de ses habitants nocturnes. Un grand vide s’ensuivit, qui fut interrompu par le chant des oiseaux et des cigales aux alentours, prudemment, elle rouvrit ses yeux aussi azurés que l’eau claire. Les rayons de l’astre solaire venaient se refléter sur les murs immaculés, ce qui l’obligea à plisser les yeux sous cette lumière éclatante, révélant une sublime journée en perspective. En soi, cela la désolée car depuis quelques jours déjà, le soleil n’hésitait pas à hausser la température, ce qui asséchait la végétation de toutes sortes. Elle se leva d’un bond et attrapa l’arrosoir rouge posé à proximité d’elle à la volée pour offrir à ses amies chéries une eau bien fraiche. Une fois son geste de tendresse accomplit, sa priorité fut de se préparer pour affronter cette matinée, alors, qu’elle finissait de s’habiller, on toqua à la porte suivi d’une voix masculine :


-Madame, le Commandant souhaite vous parler dans les plus brefs délais.

-Mademoiselle, je vous prie et dites au Commandant que je ne suis pas d’humeur à vouloir converser avec lui, cela sera pour une autre fois. Cria-t-elle devant son miroir tandis qu’elle s’admirait

-Je…Euh…désolé…mais Mada…Mademoiselle, je ne peux lui transmettre cela dans ces termes.

-Débrouillez-vous, ce n’est pas mon problème voyez-vous

-Bien….

Rika éclata de rire, imaginant le visage indifférent de Riku, qui au fond ragerait pour s’être vu refusé une entrevue sans doute d’importance, peut-être était-ce une réunion de  tous ses généraux. Elle s’en moquait, il pouvait faire sans sa personne, elle n’était pas indispensable à ses plans, de plus, elle pourrait s’informer plus tard, si cela était vraiment d’une extrême urgence militaire.  Aujourd’hui, la demoiselle n’irait pas consacrer du temps aux missions ou au simple babysitting de toute la base en l’absence de son ami, son soudain objectif du jour était de s’instruire sur ce fameux « Arbre de Vie ». Etrange, sachant que cela faisait un peu plus de deux ans que ce nom avait été prononcé par l’unification de l’esprit de la nature lors de l’un de ses entrainements avec Riku. Bien évidement entre ce laps de temps, elle avait tenté de se renseigner à ce sujet mais sans succès, ajouté à cela le projet de trahison de certains marines dans le dessein de former Justice Heart. Chanceuse, Rika avait subtilisé quelques ouvrage qu’elle n’avait pas eu le loisir de feuilleter dans les détails, ce vol ne serait sans doute pas répertorier étant donné le nombre de personnes qui osaient mettre le pied dans l’immense bibliothèque , pratique pour la jeune femme, qui compulsait longuement à son plus grand plaisir. Par contre, cette organisation ne comptait pas de salle de documentation, pas étonnant, lorsqu’on créait un réseau de résistance et de missions de sabotage, on ne s’embarrasse pas de bouquins. Elle décida d’aller s’installer dans sa pièce de prédilection, qui était la serre qu’elle avait installée sans autorisation, donnant lieu au début des mécontentements et des grognements des hommes.
Arrivée, Rika s’assit sur le sol, étalant de façon stratégique ses divers livres apportés, leurs volumes étaient plutôt conséquents, ce qui lui prendrait bien jusqu’au temps du déjeuner. Elle avala des tonnes et des tonnes de donnés sur des multitudes de fleurs, d’arbustes et de plantes avec leur mécanisme cellulaire et leur capacité. Elle commençait à douter sur le fait d’avoir le moindre  indice sur cette espèce mystérieuse après 4h de déchiffrage intensif, la prochaine page qu’elle était en train de tourner serait sa dernière, si ce n’était pas ce qu’elle cherchait et reprendrait ses recherches plus tard. Par chance, la page laissa place à une illustration d’un arbre très imposant par sa grandeur, par la taille de son tronc et les branches feuillues qu’il détenait. Sur la feuille manuscrite suivante était inscrite « La légende de l’Arbre de Vie », en-dessous de ce titre, un long texte décrivait son véritable envergure à l’époque où il avait été découvert, l’endroit où il y est planté. Cette région d’East Blue était protégée par des tourbillons d’eau gigantesques puis une muraille de nuage entourant cette île, toutefois, on racontait que des aborigènes étaient le dernier rempart pour atteindre cet arbre jouissant de milliers d’années derrière lui. Un élan de joie fit bondir le cœur de la générale, qui s’écria de victoire à cette trouvaille, un souffle de témérité, bien qu’elle n’en manquait pas, rangea rapidement ses ouvrages dans sa chambre et prit l’initiative de partir tout de suite à la rencontre de cet endroit périlleux.  Elle déambula dans les longs couloirs secrets de l’organisation à pas feutré particulièrement devant la porte fermée du Commandant d’où l’on pouvait ouïr des voix masculines et féminines. Une fois sur le port de Justice Heart, la jeune femme opta pour une petite embarcation pas trop voyante, une barque par exemple, son choix s’arrêta sur celle de son ami d’humeur à le taquiner avant son départ.


A SUIVRE....

_________________~
Rika's Theme
Battle Theme

[/spoiler]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Inspiration vitale et protection (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» protection d'hivernage essais
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» [ Protection Rapprochée ] PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: North Blue :: Royaume de Phyrisa-