One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hey Stranger [PV Genki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Hey Stranger [PV Genki]   Dim 23 Mar - 13:40



Hey Stranger


Feat Genki


Cela faisait quelques heures que je naviguai, ayant quitté le port du Royaume de Phyrisa.
La fatigue me montait, il faisait encore nuit noire. Je ne voyais pas la direction que je prenais mais c’était une de mes dernières préoccupations. J’avais bien été accueillie par ce fameux Riku Kaisuki, chef de Justice Heart et mari amoureux. Bien qu’il eut fait tout son possible, je n’étais pas plus avancée quant à la recherche des membres de mon équipage.
Cette recherche continue depuis un an m’avait épuisée. Je ne logeai que quelques nuits à des auberges différentes, passant de ville en ville en espérant trouver indices, murmures, ou même rumeurs concernant mon équipage.Je commençai réellement à perdre espoir. Je devais peut être aller de l’avant, chercher une nouvelle aventure. Mais au fond de moi je savais bien que plus rien ne serait jamais pareil.J’espérerai encore, chaque jour.

Je lâchai un instant les rames de la modeste barque qui constituait mon « lieu de vie » si l’on peut dire cela et regardai vaguement au loin.
Je m’allongeai dans ma barque et évacuai mes pensées une fois pour toute. Il fallait que j’essaye d’oublier tout cela, de le mettre de côté avec mon passé et de prendre un nouveau chemin.

Mes paupières s’alourdirent jusqu’à se refermer sur mes yeux ouverts qui regardaient le ciel étoilé. Je m’assoupis alors, ne pensant plus à rien. Soudain un bruit sourd me réveilla en sursaut du sommeil profond dans lequel j’étais tombée. Je manquai de tomber de ma barque, poussant un petit cri incontrôlé. Une fois calmée, je repris ma respiration calmement. Je regardai autour de moi et ne vis rien de particulier, tout était sombre. Il n’y avait ni village ni ville à l’horizon. Je me retournai et il me semblait voir une masse sombre juste en face de moi. J’approchai mes mains, touchant une surface dure et possédant une texture bien connue : celle d’un bateau. Reste à savoir s’il s’agit d’un bateau de marine ou de pirate.
Encore à moitié inconsciente, je ne réfléchis pas et commençai à monter à bord en escaladant depuis ma barque que je venais de fixer à l’arrière du navire.
Une fois à bord, tout semblait calme et vide. Je marchais sur le pont en ayant la vague impression de me retrouver sur mon ancien navire. J’entendais encore les rires de Fly et d’Estelle provenant de la cuisine où elles restaient bavarder des heures et puis Rio assis près de la barre, regardant à l’horizon en fumant une cigarette. Je le voyais encore se retourner vers moi et me souhaiter de passer une bonne nuit de sa voix douce et protectrice.
Il faisait si sombre que je ne savais pas réellement vers où je me dirigeai ni s’il y avait des obstacles sur mon chemin. Instinctivement j’entrai dans la cabine réservée communément au capitaine, pensant réellement que j’étais à bord de mon bâtiment.

Je déposai mes deux katanas sur ma table de chevet avec douceur, retirant mes vêtements en enfilant une simple nuisette que j’avais prise avec moi dans mon sac rassemblant mes affaires restantes. Je me glissai alors dans les draps tiédis avec discrétion et soulagement. Cela faisait longtemps que je n’avais pas dormi à bord et je me mis rapidement à mon aise.
Je m’endormie immédiatement après avoir clos mes yeux, dormant paisiblement au creux des draps en agrippant légèrement ces derniers. Je rencontrai une surface douce et chaude contre laquelle je m’appuyai durant mon sommeil.

Quelques heures plus tard, le soleil entra dans la cabine et vint frôle mon visage de sa douce chaleur. J’entrouvris mes yeux et distinguai une forme allongée près de moi dans le lit. Je relevai le visage et semblai apercevoir un homme qui dormait près de moi. Persuadée depuis la veille que je m’étais endormie sur mon navire, je déduis rapidement qu’il devait s’agir de mon vice capitaine. Mais depuis quand partageons-nous un lit ? Il est vrai que j’en étais tombée amoureuse, mais aucun souvenir d’un quelconque rapprochement ne me venait à l’esprit depuis le baiser volé de Little Garden. Je ne cherchais néanmoins pas à me poser plus de question et instinctivement je murmurai d’une voix douce en embrassant son épaule avec délicatesse :

-Rio... ?

Celui-ci finit par tourner son visage vers moi. Je me retrouvais alors non pas face à mon vice capitaine mais un parfait inconnu. Certes sa carrure était similaire mais cet homme qui me fixait avec étonnement de ses yeux rouges ne possédait pas du tout le même visage bien qu’il soit tout aussi agréable à regarder.

Je fis un bond hors du lit et empoignai avec rapidité mes katanas en me positionnant sur ma défense. Mes pommettes se mirent à rosir malgré moi et mes yeux bien réveillés regardaient l’inconnu en réalisant que j’étais en nuisette face à celui-ci.
Ce n’était pas vraiment dans mes habitudes de m’emporter ainsi mais je ne comprenais rien à la situation. Je regardais autour de moi et ne reconnaissais alors pas du tout ma cabine.
Je me repris comme je le pouvais et regardais alors l’homme encore assit dans le lit en demandant sur un ton le moins hésitant possible :

- Qui...êtes vous ?


© code by Lou' sur Epicode


_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.



Dernière édition par Erza Scarlet le Mar 8 Avr - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genki
Chasseur de primes
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/03/2014

Caractéristiques
Riyals:
3740/10000  (3740/10000)
Prime: -
Fruit du Démon: Goro Goro no mi -Logia de la foudre

MessageSujet: Re: Hey Stranger [PV Genki]   Mer 2 Avr - 17:17



Hey Stranger
feat. Erza Scarlet



Le temps passait trop lentement, beaucoup trop lentement. Voilà désormais cinq mois qu'un bateau avait été volé et qu'il naviguait en mer sans but précis. Ce navire porte le nom d'Arcadia. Ce n'est pas un nom que le nouveau propriétaire avait choisi. Pour être honnête, ce nom était inscrit dans le journal de bord. C'était l'ancien capitaine, Ralf Jones qui en avait décidé ainsi. Certes, le nouveau titulaire aurait très bien pu choisir quelque chose d'autre. Mais, après réflexion, Arcadia convenait très bien. Et faut dire qu'il envoyait sec. Vous l'avez deviné, c'était Genki qui détenait désormais les commandes du navire. Cependant, on ne pouvait pas vraiment dire détenir les commandes dans le cas de l'Empereur de Foudre. On pouvait employer ces mots quand on était capable de piloter l'engin. Et en l'occurrence, ce n'était absolument pas dans les capacités de notre protagoniste. Alors, oui, il savait actionner les voiles et les désactiver. Mais, mis à part ça, c'était une vraie galère. Après plusieurs jours à se battre pour tenter de poser son cul sur une île, il décida finalement de se laisser porter par les vagues et de ne plus rien faire. Comment faisait-il pour se nourrir ? La pêche avec son fruit. Comment faisait-il pour boire de l'eau potable ? Il pillait les navires. Très souvent, il se déplaçait dans les nuages afin d'arriver sur le bateau ennemi qu'il réduisait en cendres en quelques secondes. Il était impossible de réagir quand on se faisait surprendre par la foudre. Mais cette vie le lassait. Il en avait marre de rester sur les mers sans savoir quoi faire. Il était solitaire, c'est un fait. Mais comment pouvait-il supporter cette solitude aussi longtemps ? Je vais vous répondre. Il ne peut pas. Genki avec le temps, avait contracté tous les symptômes de la folie. Sa mémoire flanchait. Totalement. Il était incapable de souvenir ce qu'il avait fait la veille. Il était anxieux, il stressait sans aucune raison. Il ne portait plus aucun intérêt pour quoique ce soit. Révolutionnaire ? Rien à foutre. Marine ? Pareil. Les pirates ? Anéanti sans l'ombre d'un doute.

Genki était devenu très irritable. Loin de son caractère de base. Il était d'habitude quelqu'un de calme et réfléchissait toujours avant d'effectuer une action. Combien de fois avait-il électrocuté de gros poissons pour la simple et unique raison qu'il n'arrivait pas à dormir correctement. C'était tout à fait normal. Lorsque qu'il se retrouvait dans le noir, il voyait des images. Celle de son passé ou encore des images de ce qu'il avait vu dans le monde, les meurtres, les viols, les pillages. Peu à peu, la démence s'installa. Il n'utilisait même plus son fruit pour combattre, il y allait avec ses mains directement. Il tuait ses proies sans compassion avec un sourire inquiétant sur les lèvres. Une fois les mains tachées de sang, il retournait sur son navire pour piquer un petit somme. C'était le seul moyen de le calmer pendant quelques heures. Après s'être réveillé, il oubliait une nouvelle fois. Qu'avait-il fait ? Où était-il ? Sa folie devenait imprévisible et il était incapable de s'en débarrasser. Et pourtant, il allait bien falloir. Je me rappelle encore de ce jour-là. Genki était dans son lit et il dormait paisiblement. C'était d'ailleurs l'une des rares fois où il était capable de le faire sans ne remplir aucune condition. Un étrange bruit l'avait réveillé. Il s'était levé calmement et avait comme à son habitude, dirigé ses pas vers le pont du navire. Mais, il s'arrêta devant la porte. Sur celle-ci se trouvait une vitre en forme de cercle. Il pouvait voir à travers des ombres, peut-être vingt, non trente. Il prit une grande inspiration et se tint prêt à se battre pour défendre son navire. Sa concentration était impressionnante. Il avait un sourire sur les lèvres et un regard très serein. Il était content, il retrouvait l'envie de se battre qu'il avait éprouvé par le passé. Il n'était pas question de penser à sa folie. Confiant, il poussa la porte avec son pied tout en gardant les mains chargées de foudre. Puis, grosse surprise. Sur son navire, il n'y avait pas trente hommes mais, bien une centaine prêts à en découdre avec lui. Rien qu'avec l'uniforme, on pouvait deviner qu'ils étaient des marines. Les fusils braqués sur Genki, ils n'attendaient que l'ordre d'un homme placé au-dessus pour tirer. Prenant conscience de la situation dans laquelle il était, le jeune blond arrêta immédiatement sa foudre pour faire comprendre qu'il n'allait rien tenter d'idiot. Et en plus, il était capable de distinguer au moins trois navires encerclant le sien. Un homme sorti alors de l'ombre pour dire :

« Sage décision. Je suppose que tu dois être Genki. Nous avons reçu des rapports nous disant qu’un homme contrôlant la foudre attaquait les marines, les pirates et même les révolutionnaires. Je vais te dire une chose gamin, tu fais une grossière erreur. Ta prime monte en flèche. Cependant, j’ai quelque chose à te proposer. Tu as l’air fort et ton fruit du démon est sans doute l’un des meilleurs au monde. Je pense que tu pourrais être un atout pour la marine. Je dois t’avouer que tu ne peux pas rejoindre nos rangs, il serait difficile d’accepter quelqu’un qui a ruiné des familles. Cependant, je peux te proposer de devenir Shichibukai. Ta prime sera bloquée et tes crimes seront oubliés. Le Gouvernement ne t’attaque plus et tu fais pareil de ton côté. En cas de grosse guerre avec les pirates, tu dois nous aider. Tu dois aussi éliminer ou nous livrer les pirates. Si on te propose un tel poste, c’est parce que tu as anéanti plusieurs équipages pouvant nous poser problème. Et autre chose, je ne te laisse pas le choix. Les balles de mes hommes sont en granit-marin. S’ils tirent tous, tu es mort. Et les navires que tu peux voir sur ta gauche et ta droite ont les canons chargés. Bonne chance !  »


Que pouvait-il répondre ? Rien. Il était mieux pour Genki de ne rien dire et d'attendre que la marine quitte les lieux. Shichibukai. Wow. Notre héros venait d'accéder à un poste dont il ne croyait jamais pouvoir atteindre. En réalité, il ne comprenait pas pourquoi il avait été approché plutôt qu'un autre. Depuis plusieurs mois, il ne faisait qu'attaquer sans cesse les navires s'approchant du sien. Il faut peut-être croire qu'il avait abattu plus d'ennemis du gouvernement que d'alliés. Une fois les nombreux bateaux de la marine hors de portée, Genki reprit ses petites habitudes et vagua à ses occupations. Cependant, il reprit le contrôle de soi-même et sa folie se dissipa peu à peu. Pendant ce temps, la nouvelle sur son arrivée au rang de Corsaire fit le tour du monde. Il avait même un exemplaire du journal à bord. Aujourd'hui, un mois après avoir commencé son nouveau job, il décida de pécher un gros poisson pour manger tranquillement avant de faire une sieste après une nuit blanche à expérimenter des techniques. Il se mit sur le mat d'Arcada et fit tomber un énorme éclair d'un nuage. Celui-ci s'écrasa contre l'eau afin d'électrocuter une grande partie des poissons à proximités. L'éclair n'avait pas pour but d'abattre froidement les pauvres animaux, mais de les paralyser et les faire remonter à la surface quelques instants pour permettre à Genki de choisir son repas. C'est avec engouement qu'il attrapa un gros poisson de trois mètres qu'il balança directement sur une poêle. Une fois le ventre plein, il se dirigea vers son lit. Mais bizarrement, non loin d'ici se trouvait une petite barque qu'il n'avait même pas remarqué à cause de sa fatigue.

Couverture jusqu'à son visage, bras dépassant du lit, le marchand de sable passa bien vite. Durant son sommeil quelque chose se glissa sous la couette afin de profiter de la chaleur et du bonheur que procurait un bon lit. Incapable de se réveiller malgré cela, il continua de profiter de son sommeil, prenant même parfois appui sur quelque chose d'à la fois massif et très douillet. La chose sur laquelle sa tête reposait ressemblait à deux grosses bosses semblables à une paire de seins parfaites. Mon dieu, depuis combien de temps rêvait-il de palper ou de déposer son visage dans une telle divinité. Les heures passèrent et quelque chose d'humide se déposa sur ses épaules. Puis une voix se fit entendre. Celle-ci était totalement inconnue aux oreilles de Genki et il se réveilla immédiatement afin de regarder cette personne. Et à sa surprise, une déesse était dans ses draps. Pourtant, il n'avait aucun souvenir d'avoir trouvé une femme sur la mer, ou d'avoir passé une soirée agitée. La divinité qui se trouvait devant lui avait un visage magnifique et des formes non loin de la perfection. Une belle poitrine, des jambes parfaites. Il n'allait pas se plaindre d'avoir partagé un lit avec cette créature. Par contre, elle se mit à devenir agressive et à sortir du lit afin de saisir ses katanas. Mouvement très peu judicieux que Genki n'apprécia pas du tout. Il venait tout de même de lui offrir l'hospitalité et voilà comment il était remercié ? Certes, il n'avait pas choisi d'offrir cela, mais tout de même, un peu de respect. Il se redressa et enfila un pantalon. Torse nu, les cheveux ébouriffés, il n'était pas vraiment présentable, mais il n'avait pas eu le temps de se préparer. Peu importe, il devait lui répondre et la faire descendre sur terre tout de suite, s'en prendre à l'Empereur de Foudre n'était pas recommandé.

« Qui suis-je ? Genki. Shichibukai. Mais je te retourne la question. Bien que ta présence ne me dérange en rien, tu es quand même sur mon navire, l'Arcadia. De plus, tu oses brandir ton arme alors que je ne suis pas agressif. Ton corps serait grillé si tu n'étais pas une si belle créature. Autre chose, ta poitrine est parfaite. Je n'ai jamais aussi bien dormi et c'est grâce à toi. Bref, tu ferais mieux de te rhabiller. »


Il le pensait réellement ! Le confort que la poitrine de la jeune femme lui avait offert était inimaginable ! Main dans les poches, il fit demi-tour et sorti de la chambre pour observer les alentours. C'est à sa grande surprise qu'il découvrit qu'il faisait sombre et que la lune se trouvait en face d'eux. Les reflets de celle-ci sur la mer la rendaient agréable. C'était très rare qu'une telle vue s'offrait à lui. Il avait voyagé beaucoup pendant les cinq derniers mois, mais jamais il n'avait profité de la nuit à ce point. Affamé, il attrapa les restes du poisson et se mit à grignoter en se mettant debout sur le pique de l'Arcadia. Puis une idée lui vint à l'esprit. Le mat rendait la vue encore meilleur. Il décida d'utiliser son Goro Goro No Mi pour se téléporter sur un nuage puis se redéposer sur le mat. Aux alentours, il n'y avait qu'une toute petite barque qui semblait dériver et la carcasse d'un gros bateau, flottant encore. Profitant du temps parfait, Genki se questionna. Qui était la jeune femme et surtout, pourquoi avait-elle dormi avec notre héros quand elle disposait d'au moins six lits disposés un peu partout sur le navire. Hum, j'ai bien une réponse... Elle était attirée par Genki, c'est certain ! Son corps était musclé et son visage était beau, elle avait craquée, tout simplement. Et puis son air surpris en sortant du lit, c'était une connerie ! Elle bluffait ! C'était évident maintenant ! Bon, il se faisait peut-être des films, mais c'était la solution la plus plausible pour lui. Elle devait le traquer depuis des jours simplement dans le but de l'approcher. Après tout, la nouvelle sur son arrivée dans les Shichi avait fait le tour du monde. Mais, pourquoi ne pas poser la question à la principale intéressée ?

« Tu es arrivé comment ici ? Tu me traquais ? J'veux dire, tu n'es pas montée dans mon lit par hasard n'est-ce pas ? Tu peux l'avouer tu sais. »

Une légèrement provocation à laquelle il croyait dur comme fer. Du moins il espérait, les choses peuvent aller vite quand l'attirance est réciproque !

(c) Never-Utopia


HRP : Désolé, autant de temps pour ça. J'trouve ma fin à chier et j'te donne pas vraiment matière à écrire, désolé :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Hey Stranger [PV Genki]   Mar 8 Avr - 12:00


Hey Stranger


Feat Genki

Je tentais de me reprendre comme je le pouvais, parvenant à m’éveiller petit à petit, prenant conscience de la situation et le regardant sans aucune pensée particulière s’habiller devant moi.
J’essayai de replacer rapidement les derniers évènements de la veille pour comprendre l’objet de ma présence dans cette cabine. J’eus à peine pas le temps de réfléchir que l’homme face à moi se présenta.Genki.Shichibukai.
Il était possible qu’il fut nommé au courant de cette année, ainsi peut être avait-il brièvement entrevu des affiches de mon équipage ou des rumeurs à mon propos, ce qui serait plutôt positif pour moi. Néanmoins un Shichibukai possède généralement une double face. Pouvais-je abaisser mes armes et le considérer comme un pirate, ou bien redoubler de méfiance ? Je préférais dans tous les cas rester sur mes gardes.
L’Arcadia ? C’était donc ainsi qu’il avait nommé son bateau. En regardant plus attentivement il était évident qu’il ne s’agissait pas de mon bâtiment, loin de là. Pourtant le fabriquant avait reproduit les mêmes emplacements que sur mon navire. Peut être était-ce la même personne qui avait entrepris les plans de nos deux bateaux.

Celui-ci continua alors de parler, il avait l’air plutôt bavard, ce qui était rare et me mis plus à l’aise. Quelqu’un qui parle avant d’agir est généralement moins déterminé à combattre.
Sa manière de parler dégageait néanmoins un certain orgueil et une certaine confiance en ses capacités. De quel droit j’osais brandir mon arme contre lui ? Je décide encore de mes mouvements il me semble, cela était plutôt amusant qu’il dise cela, amusant et quelque peu inutile. Toute personne normale et naviguant sur les mers dans le camp des pirates aurait eu la même réaction que moi. Assurer sa défense était devenu l’essentiel depuis la Grande Purge.
Je ne fus pas même flattée de me retrouver attitrer au nom de «  belle créature ».Il aurait été aimable de ne pas me comparer à un animal humain...mais je me contentais de rester impassible à ses mots. Et puis d’un autre côté, le fait qu’il me dise que j’aurais pu finir grillée m’amusa d’autant plus. J’affichai un léger sourire en coin alors qu’il vantait les conforts de ma poitrine. Il est vrai qu’elle doit être confortable pour s’en servir comme d’un coussin, mais je n’avais dormi avec aucun homme avant celui-ci et ne pouvais donc que me fier à son jugement.

Disons qu’en excluant sa capacité à vanter sa force, sa supériorité et son goût pour donner des ordres, il avait l’air plutôt sympathique et inoffensif ce shichibukai. Je soupirai légèrement et replaçais mes katanas dans mon fourreau. Le capitaine sorti de la cabine Je me déplaçai jusqu’à mon sac qui était sur le bureau, enfilant rapidement la première tenue que je trouvai :
Short et veste en jean, débardeur blanc qui ne recouvrait que la moitié de mon ventre. Je préférais rester pieds nus à bord d’un bateau, aussi étrange que cela puisse paraître. Je plaçais mes deux katanas contre ma hanche gauche, les maintenant  à l’aide de ma ceinture.
Je pus entrevoir alors un éclair de lumière à travers la porte boisée de la cabine. Je sortis alors, déposant mes affaires contre le mât, apercevant le corsaire qui regardait au loin. Je me penchais pour regarder si ma barque était aux alentours ou non et vis qu’elle était fixée au navire. Je commençais alors vaguement à comprendre mon comportement de la veille. Mais je ne comprenais toujours pas quel motif m’avait poussé à monter à bord.
Et c’est d’ailleurs sur cela que rebondit ce fameux Genki qui se mit à me poser des questions. Il en venait très vite à des conclusions hâtives et jouait encore une fois l’homme confiant et charmeur. Sa dernière phrase reflétait ce glorieux orgueil dont il était constitué. Peut être dans une autre vie s’imaginait-il jouer un sorte de Dom Juan.
J’étais plutôt d’humeur moqueuse ce matin je l’admets ; cela changeait de mes journées entières noyées dans un gris intérieur et une attitude négative continuelle.
Je me mis à rire avec une pointe de plaisanterie malgré moi et croisai les bras, le regardant d’un air amusé. Je finis par répondre, les yeux brillants d’arrogance, d’une voix mielleuse et sensuelle :

-Oh oui, je voulais voir ce dont le grand Genki était capable...on raconte qu’il sait y faire avec les femmes...

Je ne résistai finalement pas à entrer dans son jeu et en profiter pour lui lancer quelques piques. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas décontractée. Ici j’avais l’impression que mon passé m’avait abandonné et cela était agréable.
Puis je repris une attitude normale, et ajoutai après un second rire étouffé, d’une voix bien plus sérieuse :

- Non en réalité, je cherche encore la raison qui m’a poussée à monter ici. Je pense que j’ai du confondre ton navire et le mien durant un moment de somnolence. Je devais être inconsciente ou totalement saoul pour me glisser dans ton lit sans remarquer qu’un corsaire s’y trouvait. Mais je dois malheureusement avouer que ton corps est particulièrement confortable et que j’ai passé une très bonne nuit moi aussi.
Ah et aussi...Genki tu dis ? Jamais entendu parler. Pour ma part je suis Erza Scarlet, enchanté, et désolée du dérangement. Je préfèrerais être appelée par mon prénom plutôt que par une comparaison à connotation dépréciative. Enfin, j’espère que ce n’est pas trop demandé.


Je comptais néanmoins passer du temps encore à bord de ce navire. Je connaissais bien des moyens de contraindre cet homme à me laisser y rester. Le premier, qui devait inévitablement lui faire de l’effet était la séduction. Quelque chose me poussait à intéresser ce Genki, et surtout, je ressentais une provocation qui entrait en ébullition en moi et une forme d’amusement très prononcée qui l’accompagnait. Un sentiment que j’avais oublié.
J’avais comme une envie subite de jouer...


© code by Lou' sur Epicode


_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genki
Chasseur de primes
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 12/03/2014

Caractéristiques
Riyals:
3740/10000  (3740/10000)
Prime: -
Fruit du Démon: Goro Goro no mi -Logia de la foudre

MessageSujet: Re: Hey Stranger [PV Genki]   Dim 13 Avr - 3:58



Hey Stranger
feat. Erza Scarlet




Cette rencontre était pour le moins intéressante et hors du commun. Ce n'est pas souvent qu'une femme se glisse dans le lit d'un homme sans même le remarquer. Pouvons-nous qualifier cette créature de tête en l'air ? Je suppose que oui. Elle avait beau l'air savoir se servir de ses armes, elle n'était pas vraiment attentive. Quand Genki lui balança son nom et sa fonction, elle resta plutôt calme et méfiante. Soit-elle ne le connaissait pas, soit elle n'aimait pas vraiment les Shichibukai. Quoi qu'il en soit, aussi méfiante pouvait-elle être, notre jeune blond n'avait strictement rien à craindre grâce à son fruit, mis à part si elle connaissait le Haki. Mais il était très rare de nos jours de croiser des gens comme ça. Marine, Révolutionnaire ou Pirate, aucun des camps n'avaient réussi à toucher l'Empereur de Foudre. Le seul était en réalité Ralf Jones, l'ancien propriétaire du bateau. Bref, désormais en dehors de la cabine pour manger un petit morceau et attendre que la divine créature porte des habits décents. Sa robe de nuit n'était pas vraiment adaptée pour les rencontres et il l'eut bien compris quand ses joues étaient devenues rouges. Il n'eut pas à attendre très longtemps pour que la jeune femme pointe le bout de son nez dehors pour observer les environs. Et quand celle-ci se pencha pour voir si sa barque était encore présente, Genki se mit à marcher sur le mat pour pouvoir se pencher aussi et apercevoir celle-ci. Il était très curieux même si cela ne lui apportait rien. En l'occurrence, ici, savoir la gueule de la barque ne lui servait à rien mais, au moins il savait. Puis, elle se mit enfin à parler et à répondre aux questions de Genki. La première fois qu'elle prit la parole, elle utilisa une voix sensuelle. Elle était très clairement ironique dans ses propos, mais sa voix eut le mérite de lui faire avoir des frissons. Mais il ne dit rien, il était préférable de la laisser parler pour se présenter plutôt que de l'interrompre dans ses explications. Alors, comme ça, elle était à la recherche de son navire ? C'est ce que ses paroles laissaient comprendre. Elle avait confondu son navire et le mien, plutôt étrange quand on sait qu'elle se balade dans une petite barque au milieu de la mer. Par contre, il fut assez surpris quand elle disait ne pas le connaître. Les marines avaient pourtant dit qu'il commençait à se faire un sacré nom dans le monde. Surtout que la nouvelle de son arrivée dans les Shichi n'était pas passé inaperçue. Et finalement, ce qu'il attendait le plus. Son nom. Il pouvait enfin mettre un nom sur son visage. Erza Scarlet ? Tiens... Il avait entendu ce nom quelque part, mais il allait le garder pour lui encore un peu.

« Erza hein ? Très bien. La comparaison n'était en aucun cas pour te dévaloriser, au contraire. Si je te compare à une créature c'est parce que tu es au-dessus des autres humaines. Par contre, je suis intrigué par ton histoire. Tu es monté dans mon navire en pensant qu'il était le tien. Si j'ai bien compris, tu as perdu ton bateau n'est-ce pas ? »


Si c'était le cas, cela l'arrangerait grandement. Il allait pouvoir lui proposer de l'accompagner un petit bout de temps pour l'aider à chercher son navire. Il n'avait pas envie de le chercher, loin de là. Cependant, il était tout seul sur son navire et... il ne savait pas le piloter. Il naviguait depuis des mois et il n'avait jamais compris comment se servir de son bateau. Genki avait combattu Ralf Jones pour l'avoir sauf qu'à l'intérieur du navire, il n'avait trouvé aucune notice et instruction. Au final, l'arrivée d'Erza était une bénédiction pour lui. Grâce à elle, il pouvait enfin naviguer et retourner sur la terre. Terre qu'il n'avait pas touchée depuis environ cinq mois. Il espérait au moins qu'elle était capable de faire ça pour lui. Après tout, il lui avait offert l'hospitalité pendant la nuit et il pouvait le faire pour les jours suivants. L'Empereur de Foudre décida de descendre de son mat et de se mettre en face de la jeune femme pour lui expliquer un peu ce qu'elle devait savoir sur le navire. Les douches, les chambres, la cuisine. Bien évidemment, il n'allait pas lui révéler la position de ses trésors. Il avait mis plusieurs mois à en avoir autant et il n'allait clairement pas le partager avec la première inconnue venue. Quelque part dans son bateau, Genki avait une pièce remplie de pièce d'or et de bijoux qu'il avait dérobés aux autres navires. Il était même possible qu'il possède un autre fruit du démon enfouit sous les pièces. Il n'avait aucune idée de son importance mais, en tout cas, il était là. Il prit alors la parole.

«Vu ta petite barque, je te propose de te reposer ici quelques jours. Les douches sont en bas, j'ai un sacré stock d'eau potable que j'ai volé un peu partout. La cuisine se trouve sur la gauche du navire, si tu as faim bien sûr. Et je ne devrais sans doute pas te le dire vu la nuit que j'ai passé mais, il y a six chambres sur le bateau. Après si tu veux rester dans la mienne c'est comme tu le sens, bien évidemment. D'ailleurs, tu sais piloter un bateau ? J'suis bloqué ici depuis des mois parce que je n'y arrive pas. »


Les deux dernières phrases étaient accompagnés d'un petit sourire pour lui faire comprendre qu'il n'y avait pas de sous-entendu, ce n'était pas du tout dans ses habitudes de faire cela. Genki serait très triste de devoir se séparer de la poitrine sur laquelle il avait posé sa tête durant la nuit. Il n'y avait pas oreiller plus parfait au monde. Bref, trêve de bavardage. L'Empereur de Foudre se dirigea désormais vers sa chambre dans le but de changer ses fringues. Il ouvrit son grand placard et saisit un t-shirt blanc ainsi qu'un pantalon noir. Quelque chose de simple quoi. En réalité, il faisait assez froid dehors. Il devait être 2h du matin et la température n'était pas du tout élevée. L'Empereur de Foudre n'était pas quelqu'un de frileux d'habitude, sauf qu'il était torse-nu depuis tout ce temps. Il attrapa aussi une couverture noire au cas ou Erza serait gênée par la température. Il sortit donc de la chambre et lui balança sur le dos. Il était désormais temps de lui dire qu'il avait déjà entendu son nom. Bien que cela fût très court et qu'il n'avait aucune info, était-il possible qu'il ait fait une connerie ? Genki avait attaqué de nombreux navires et il était peut-être possible que celui de la jeune femme soit compté dans les victimes de sa foudre. Ce n'était peut-être pas très utile de lui dire. Elle n'allait de toute façon rien pouvoir faire avec cela. Et d'ailleurs le nom de Scarlet lui était totalement inconnu à l'époque. C'était quand même une sacrée coïncidence de retrouver sur son navire le seul nom qu'il avait entendu par le passé. Et c'était encore plus étonnant qu'il est porté une quelconque attention à celui-ci. Et une chose dont il se souvient très bien par contre, c'est que l'équipage ayant prononcé le prénom d'Erza était dans le camp des marines. Peut-être avaient-ils attrapés son navire avec les personnes à son bord. Elle avait certainement la réponse.

« Ton prénom me dit un truc. Erza Scarlet. J'ai entendu un équipage de marine le prononcer. Je ne sais pas ce qu'ils te voulaient mais, à l'heure qu'il est, ils sont dans les profondeurs de l'océan. Tu avais peut-être des autres fans de ta poitrine ! »


Dit-il en riant légèrement sur la dernière phrase. Il ne savait pas quoi vraiment quoi lui dire. Il était compliqué d'engager une conversation sans connaître une personne. Il pouvait très bien lui raconter son histoire mais, pas sûr que celle-ci soit intéressante. Surtout qu'avec les galères qu'il avait vécues, il n'avait pas envie d'y repenser. Pendant ce temps, le bateau continua de naviguer tranquillement tandis qu'une épave de navire passa non loin d'eux.

(c) Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Scarlet
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 14/01/2012

Caractéristiques
Riyals:
4500/15000  (4500/15000)
Prime: 77.500.000
Fruit du Démon: Aucun ( Ancien fruit : Pika Pika no mi )

MessageSujet: Re: Hey Stranger [PV Genki]   Lun 21 Avr - 6:56


Hey Stranger


Feat Genki

Un léger sourire sarcastique s’afficha sur mon visage alors qu’il tentait de se rattraper quant à sa dernière comparaison. Je répondis dans la foulée que c’était néanmoins gentil de sa part de me faire un tel compliment et le pris de manière plus sympathique.
Être désagréable en plus de rester sur son bateau comme une intruse n’était pas mon intention.Mon taux de provocation redescendit brutalement avec cette pensée.
Je riais alors légèrement lorsqu’il tentait d’élucider le mystère de ma présence à bord.
Il est vrai que même moi j’étais intriguée par ma propre histoire. Je réfléchissais puis répondis finalement à sa question après avoir hésité légèrement :

-Hm...Perdu n’est pas vraiment le mot...Je l’ai laissé sous le commandement de mon vice capitaine pour une raison qui ne concerne que moi. Simplement mon équipage et lui n’étaient pas là à notre lieu de rendez-vous. Cela fait déjà six mois que je suis à leur recherche. J’espère que ça suffira comme explication, je n’ai pas d’autres arguments malheureusement.

Je finis par m’installer sur une des marches qui menaient au pont supérieur, le regardant toujours. Il semblait pensif. Je n’arrivais pas à tenir en place à cause du froid et me relevai rapidement, tournant autour du mat en jouant avec mes lames. Ce Genki finit par reprendre la parole, me proposant de rester en m’indiquant les différentes pièces qui pourraient m’être utile. J’ouvrai légèrement les yeux avec étonnement, ne m’attendant pas à ce qu’il me prenne ainsi comme invitée sur son bâtiment. Je souriais largement alors qu’il me parlait des différentes chambres existantes sur le bateau. Même s’il semblait le dire avec regret, cet homme paraissait pour le moins bien élevé et il savait probablement comment recevoir correctement des invités chez lui. Je répondis suite à un léger rire nerveux lorsqu’il me demanda si je savais piloter un navire :

-J’ose espérer que ce n’est pas uniquement parce que tu es bloqué en mer à cause de ton manque de connaissances en navigation que tu me laisses rester...Quoi qu’il en soit, je t’apprendrai comment t’en sortir comme un grand ; je devrais y arriver avec les cours que j’ai reçu de mon navigateur.
Je verrai d’ici ce soir pour la chambre...Mais c’est vraiment très gentil de ta part de me laisser ainsi rester à bord de ton navire.


Je souriais, le regard nostalgique repensant à mes "cours". Mon navigateur était également mon vice capitaine. Je sentais encore la chaleur de ses mains qui guidaient les miennes sur le gouvernail, son doigt qui me désignait l’horizon pour me faire comprendre les directions, qui se posait sur les cartes de navigation sous mon œil attentif. Nous avions eu des moments de fou rire lorsque celui-ci se retrouva face à mon manque d’orientation total. Je me laissais distraire par mes souvenirs, revenant néanmoins brutalement à la réalité, un léger pincement au cœur,  mes yeux dérivant sur mon côté droit. Le propriétaire du navire se retira dans sa cabine, allant probablement se changer. Il m’avait semblé voir des rayons de soleil en me réveillant, mais il était en réalité très tôt dans la matinée ou tard dans la soirée...La nuit était encore là et je grelotais sans le remarquer et sans m’en soucier plus que cela. Les nuits à North Blue n’étaient pas les plus simples et les plus agréables. J’avais d'ailleurs rarement vu du soleil depuis les deux derniers mois.
Mes cheveux flottaient doucement au rythme du vent hivernal de ce climat, j’avalai ma salive en croisant mes bras pour conserver un peu de chaleur.

Je sentis tout à coup quelque chose de doux et chaud se poser contre mon dos. Je m’entourais de cette chose qui se révélait être une couverture, me reprenant comme je le pouvais en relevant le visage, prenant alors encore la parole :

-Excuse-moi...J’ai simplement...des souvenirs fugaces de temps à autre. Merci beaucoup pour la couverture, je n’avais pas réalisé qu’il faisait encore glacial ici.

Le shichibukai revint alors soudainement sur mon prénom. Je riais alors légèrement alors qu’il me parlait de mes soi disant fans de ma poitrine.Je le regardais alors en souriant, murmurant :

-Peut être qui sait ! Et sinon tu recueilles souvent des filles en mer comme cela ? Parce que la gente féminine pirate se fait rare, tu ne dois pas avoir souvent de visites.

Je ne savais pas quoi faire et marchais alors de long en large sur le pont du bateau, montant au supérieur, redescendant, regardant parfois à l’horizon en essayant de distinguer le moindre mouvement de vague ou les moindres rochers. J’évitais de rester immobile longtemps, mes pieds nus commençant à souffrir du froid. Je rajoutai alors en respirant lourdement pour me réchauffer :

- Est-ce que cela te dérangerait que l’on continu à l’intérieur ? Je suis de nature frileuse malheureusement, et assez chétive même si j’aimerais vanter le contraire.


© code by Lou' sur Epicode


_________________~

Le pouvoir dont j'ai besoin est le pouvoir de protéger mes amis...
...Tant que j'ai ce pouvoir alors c'est tout ce dont j'ai besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hey Stranger [PV Genki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey Stranger [PV Genki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hey Stranger [PV Genki]
» Kinoshita Genki
» Une bande se forme [Suite, mission rang A max] [Genki, Dan, Aiko and Lucifer]
» Meeting with a stranger ► Chloé&Jules
» Who Are You Beautiful Stranger ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: En mer-