One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Manigances à Tyrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izaya Nakushi
Chef d'unité
Chef d'unité
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : Dans le coeur de Rika *_*

Caractéristiques
Riyals:
2400/15000  (2400/15000)
Prime: 20.000.000
Fruit du Démon: Migi Migi no mi/ Fruit des droits

MessageSujet: Manigances à Tyrie   Lun 8 Sep - 21:43

L’île de Tyrie, un endroit que je cherchais à éviter lors de mon service dans la marine, de nombreuses rumeurs macabres circulaient autour du marché noir de cette île : Assassinat dans une ruelle, vol à l’arraché, viol de jeunes filles égarées, ainsi que le repaire de nombreux hommes de la pègre qui dirigeaient dans l’ombre chacune des affaires ayant lieu sur cet archipel. Cependant aujourd’hui, il s’agissait du lieu idéal pour rencontrer peut être un futur informateur.

Il s’agissait d’un pirate que j’avais rencontré il y a longtemps, lors d’un affrontement du côté de la marine. Nous avions lancé l’assaut sur une île abritant de nombreux pirates. Je l’avais alors croisé tandis qu’il affrontait ce qu’à une époque j’appelais encore, un camarade. J’ignorais beaucoup de choses à son sujet, je n’ai découvert son identité qu’à travers les avis de recherches le mentionnant. Mais j’avais senti une grande force en lui rien qu’en l’observant. Obtenir des informations grâce à lui pourrait être un atout. Evidemment j’avais quitté  le QG en ayant pris un déguisement adéquat afin de ne pas pouvoir être identifié. Il en allait de la sécurité de Justice Heart. Ainsi équipé d’une grande veste noir couvrant la moitié  de mon visage ainsi que d’un chapeau,  je m’étais dirigé vers le lieu de rendez vous.
J’avais envoyé quelques jours plus tôt une lettre à cette personne :

« Mr. Dillinger
Si vous désirer gagner de l’argent facilement, rejoignez moi sur l’île de Tyrie dans 5 jours à 17h00 précise, à l’extrémité des récifs de l’île afin de discuter tranquillement.

Thémis
»

J’avais été bref et direct afin de ne pas donner trop de détails, j’avais même été jusqu’à me trouver un pseudonyme afin d’empêcher qui que ce soit de remonter jusqu’à  Justice Heart. Beaucoup de sécurité certes mais nécessaire dans un  tel contexte. C’était la première fois que je me servais de telles méthodes et malgré ma minutieuse préparation, je ressentais une sorte de boule dans le ventre. Une méfiance ne me quittant pas, mais qui avait tout de même l’avantage de me faire rester sur mes gardes en permanence. Comme à mon habitude, je me trouvais sur le pont supérieur, à observer l’horizon, jusqu’à apercevoir l’île en question. J’étais alors très intrigué par sa particularité. Si comme je m’y attendais on trouvait un endroit sombre, dont même le ciel au-dessus était rouge comme le sang et d’où une importante fumée noire s’échappait. De l’autre côté se trouvait un endroit semblant paisible, verdoyant pour ne pas dire paradisiaque. Un véritable paradoxe qui me laissait sans voix, comme si on me jouait une scène de théâtre dans laquelle, l’enfer et le paradis vivraient côte à côte. Comment un tel endroit qui semblait en parfait équilibre vu de l’extérieur pouvait exister ? La pègre était-elle derrière cela ? Y avait-il un accord avec la marine ? Une chose était sûre. Ce monde n’allait jamais cessé de me surprendre.

Mais l’heure n’était plus à la contemplation, mais à l’action. Nous allions débarquer bientôt et je me devais de changer mes vêtements. J’avais pris la précaution d’arrivé en avance, afin de prendre des sécurités en vue de cette rencontre épineuse. M’isolant dans ma cabine, je posai ma veste de Justice Heart sur un mannequin, et en enfila une que j’avais acheté pour l’occasion. Une longue veste noire, donc le col arrivait jusqu’à mes joues. Et un chapeau de même couleur, ne laissant apparaitre que vaguement mes yeux. J’étais prêt pour accoster dans le port du marché clandestin.

Je ne fus pas vraiment surpris de voir la vermine que l’on pouvait trouver ici. Des pirates de la pire espèce, qui trainaient avec des courtisanes aussi laides qu’eux. L’hygiène était loin d’être leur préoccupation principale. Une sale odeur pestilentielle régnait en ces lieux. Des rats en grands nombres traversaient les échoppes vendant armes, poisons, objets divers tels que des Den den mushi utiles pour n’importe quel équipage. Certains marchandaient même des trésors récupérés lors de pillages ou bien des cadavres suffisamment conservés pour laisser certains scientifiques suspects s’adonner à de nombreuses expériences sombres. Cet endroit était bel et bien comme on me l’avait dit. Un nid à vermine. Quelques un ayant même essayé de me voler mon argent, mais qui bien vite ont fini sur la lame de mon sabre, le sang jaillissant à flot. Après cette aventure répugnante et en ayant remarqué la présence d'un grand nombre de soldat par rapport à ce qu'on m'en avait dit, je m’empressai de m’éloigner pour me rendre au point de rencontre, et y apposer une zone bloquant tout pouvoir de fruit du démon sur une centaine de mètres carré. Je laissais un papier sur la seule route menant à l’endroit où je me situait me doutant que la présence de mes runes aux alentours surprendrait mon invité.


«  Pour Mr Dillinger,
Entrez vous ne craignez rien, il s’agit juste d’une sécurité afin que cette rencontre se fasse dans de bonnes conditions.

Thémis
»

Je m’assis sur un rocher devant l’océan qui à cet endroit paraissait rouge sang, et j’attendais que mon interlocuteur arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuaki Tamotsu
Officier
Officier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 30/08/2014
Age : 17
Localisation : Question existentielle, mon petit ! À l'heure où j'écris ceci, je suis derrière ma 3DS. Mais à l'heure où tu liras, peut-être serais-je au collège, en train d'arpenter les plus beaux sentiers de France, en train de me masturber dans ma chambre, ou peut-être encore en train de tuer un couple de cafards. Cette question restera donc sans réponse, jusqu'à la nuit des temps...

Caractéristiques
Riyals:
1278/15000  (1278/15000)
Prime: -
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Manigances à Tyrie   Mar 9 Sep - 8:44

[…]

Et c'est tandis qu'il maintenait la tête de la jeune fille que le jeune officier de la Marine Nobuaki ressentit un immense plaisir, bien qu'indescriptible. Lâchant un râle, il relâcha son étreinte sur la jeune prostituée, et aussitôt, se rabhilla. La jeune fille ravala la substance blanchâtre qu'elle avait gardée en bouche, le temps que Nobuaki remette ses vêtements.
Une fois prêt, ce dernier envoya quelques berrys sur le sol, et dit simplement :

-Je te recontacterais.

Une phrase courte, qui cependant en disait long sur ce que Nobuaki avait pensé de ce moment.
Sortant de l'hôtel sentant l'alcool à plein nez, dont les murs étaient aussi moisis que les dents des ivrognes qui le fréquentait, Nobuaki enfila sa veste noire, et se dirigea aussitôt vers d'où il était venu.
Accompagné de quelques collègues, il était chargé d'observer l'île de Tyrie, et de se débarrasser de toutes menaces pour la Marine et le gouvernement, que ce soit pirates, ou simple brigand. Habillé d'un simple pantalon noir, de bottes noires également, d'un tee-shirt blanc et de sa veste, rien ne pouvait le trahir quant à son appartenance à la Marine. Seul son katana pendant à sa droite pouvait éveiller les soupçons, mais il y avait tant de pirates qu'il se fondait à merveille dans la foule.
Évidemment, le genre de pause qu'à fait l'officier n'est absolument pas toléré, mais il n'y avait aucune raison qu'il se fasse voir, chacuns du groupe ayant son propre secteur à surveiller. Fouillant parmis les multiples étalages des marchands et revendeurs, Nobuaki dénicha un poignard, qui aurait pu lui servir si Nobuaki voulait réellement mener à bien sa mission. Cherchant surtout un pirate à décapiter, il a laissé passer bon nombre de voleurs, poursuivis par des marchands idiots, qui se sont fait ensuite prendre la moitié de ses ventes. Volant le poignard laissé en évidence, il l'essaya de suite sur un pirate ivre, bouteille à la main, qui avait tenté d'agresser une passante. Envoyant dans le ventre du criminel sa nouvelle acquisition, il bondit vers le pirate agonisant, saisit son poignard, et lui trancha la gorge.
Il se fit remercier par la jeune femme, qui au passage avait quelques éclaboussures de sang sur sa robe à moitié déchirée, avant qu'elle ne fasse trancher la tête par un autre pirate, qui visiblement, était avec le macchabée derrière Nobuaki.
Cinq autres hommes armés surgirent, et tous encerclèrent le Marine.
Souriant intérieurement, ce dernier saisit son arme, et commença par le planter dans la poitrine de celui dans son dos. Il s'écroula après avoir vomi du sang, et arracha un hurlement à un de ses camarades, choqué par ce qui venait de se passer. Finalement, tous se ruèrent sur Nobuaki.
Tranchant certain, plantant les autres, ce fut très rapidement que Nobuaki se retrouva seul, entouré de cadavres. N'étant pas très puissant, Nobuaki comprit de suite que ses victimes devaient être de jeunes pirates, ou bien de simples lavettes.
Après moultes recherches, Nobuaki appercut brièvement un homme paré d"un chapeau et d'un long manteau, le tout cachant la majeure partie de son visage. L'officier choisit aussitôt de le prendre en filature, et il se dissimula dans la foule pour mener à bien cet objectif. L'homme pénétra dans un endroit qui semblait être en dehors de la ville, au vu du faible nombre de passants qui arpentaient la zone. Nobuaki observit, et vit alors un papier, une fois que l'homme eut disparu. Aussitôt Nobuaki le saisit, et le lut. Il commencait vraiment à croire qu'il avait bien fait de venir. Le papier signé Thémis devait appartenir à l'homme suspect qui, d'une quelconque manière, avait protégé le périmètre. Ce détail avait échappé à l'officier qui fit rapidement demi-tour afin d'escalader un bâtiment à proximité. En s'approchant de l'océan, il vit l'homme, assis sur un rocher. Il ne pouvait rien entendre de là, mais s'il le fallait, il descenderait. En attendant il s'est couché, de façon à être moins visible. L'homme semblait patienter après quelqu'un... Désireux de connaître ses intentions, Nobuaki resta là, priant pour ne pas avoir été repéré, attendant patiemment qu'une conversation s'engage, mettant en scène Thémis et Dillinger...


Dernière édition par Nobuaki Tamotsu le Mer 10 Sep - 7:58, édité 2 fois (Raison : Modifié suite aux conseils d'Izaya ! Et à cause d'un mauvais mot !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rio Dillinger
Vice-Capitaine
Vice-Capitaine
avatar

Messages : 484
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 22
Localisation : DTC.

Caractéristiques
Riyals:
3570/15000  (3570/15000)
Prime: 58.000.000
Fruit du Démon: Logia de La terre

MessageSujet: Re: Manigances à Tyrie   Jeu 11 Sep - 2:37

Je m'étais installé sur une chaise près du comptoir d'un bar,  ce bar où je fréquentais maintenant depuis déjà quelques jours, depuis mon arrivée sur l’île de Tyrie, de loin la plus lugubre des iles de North Blue. J'étais là en quête d'informations toujours à la recherche de mon équipage disparu , les quelques indices que je pus trouver jusque-là me conduisirent en dehors de Grand line d'abord East Blue puis maintenant North Blue , je commençais peu à peu à perdre des forces dans cette quête qui me semblait interminable et qui ne menait jusqu'ici qu'à d’innombrables impasses, cependant je ne perdais pas espoir et j'allais sans doutes continuer  ainsi jusqu'à ce que j'y arrive car je me l'étais promis au nom de tous ses sentiments que j'éprouvais pour mes compagnons.

Cette Ville était dans un état lamentable, nous n'étions pas sur Grande Line mais la situation ici ressemblait étrangement à certains territoires pirates que l'on pouvait trouver sur la mer de tous les périls, à un détail prés c'est que sur l’île de Tyrie il devait sans doutes n'y avoir aucune grosse pointure de la piraterie  seulement quelques pirates notoires et des bandits en tous genres noyés dans toutes sortes de business illicites, ce n'était pas vraiment le genre d'endroit auquel le nouveau gouvernement accordait beaucoup d'importance, même si on pouvait apercevoir ici et là quelques marines en uniformes qui semblaient pour la plupart débordés par tout ce qui se passait ici.


J'étais là assis devant le comptoir le regard plongé dans un verre de rhum que venais de me servir le barman avant de s'en aller mettre fin à une bagarre qui venait d'éclater au fond du Bar, je me remémorais tous ces moments passés avec l’équipage, plus spécialement les fois où Erza buvait comme un trou à chaque fois qu'elle en avait l'occasion puis se déchaînaient sur qui conque dans le bar faisait un geste de travers. Perdu de ma mélancolie passagère je me fis ramener au présent par une lettre qui vint se déposer à coté de mon verre, je regardais alors derrière moi mais je ne pus trouer la personne qui l'avait déposé là, la bagarre faisant rage le chaos envahit tout le bar, celui qui l'avait déposé là devait déjà être bien loin. Mon regard se posa de nouveau sur cette lettre, je fis abstraction de tout ce qui se passait autour de moi de toute façon personne ici présent ne pouvais me causer d'ennuyés ce n'était qu'une bande d'ivrognes, des petites frappes pour lesquels je n'avais aucune estime.

La lettre m'était bel et bien destinée , elle était signée par un certain Thémis, je n'avais jusque-là pas eu connaissance d'une personne portant ce nom je ne devais surement pas connaitre cette personne à moins qu'il n'utilise un pseudonyme. Il me proposait de le rencontrer sur l’île 5 jours plus tard avec peut-être de l'argent à la clef, il faut dire que j'étais quelque peut à sec ces temps-ci et que l'idée de renouer avec les braquages m'était quelque peu déplaisante, peut-être qu'il y avait  là moyen de se faire de l'argent honorablement. De plus ce Thémis m'intriguait et j'aurais bien aimé voir qui était-ce, peut-être allait-il m'offrir les informations dont j'ai besoin ! ... Cela ne me prit guère longtemps avant de prendre ma décision, j'allais me rendre à ce rendez-vous.

5 jours plus tard, je n'étais plus très loin du lieu de rencontre quand tout à coup je sentis quelques choses d'étrange sur mon corps, j'étais devenu tout à coup un peu plus léger mais cependant moins fluide, tout à coup un message apparut en face de moi, c'était à nouveau ce Thémis m'indiquant que je n'avais rien à craindre et qu'il m'attendait. Il semblerait que cette personne soit un utilisateur de fruit du démon et celui-ci lui permettait d'annuler mes pouvoir dans une zone prédéfinie  , intéressant comme capacité, les choses en devenaient que plus intéressantes, heureusement que je ais comme toujours mon Bloody Rose Gun soigneusement attachée contre mon torse.

M'avançant alors je commençais à distinguer sa silhouette posée sur les rochers au bord de la mer, c'était un homme habillé tout en noir ne laissant pas apparaître grand-chose de son visage, arrivé à sa hauteur tout en glissant ma main sur mon arme argentée je lui dis d'un ton plutôt agressif en allant directement au but :

-Qu'est-ce que tu me veux ?!

Après tout je ne savais toujours pas si c'était un ami ou un ennemi ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Nakushi
Chef d'unité
Chef d'unité
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : Dans le coeur de Rika *_*

Caractéristiques
Riyals:
2400/15000  (2400/15000)
Prime: 20.000.000
Fruit du Démon: Migi Migi no mi/ Fruit des droits

MessageSujet: Re: Manigances à Tyrie   Mer 17 Sep - 2:48

La mer venait se heurter contre les récifs tranchants comme des rasoirs, rendant impossible l’approche de tout navire. Le soleil se couvrait par des nuages noirs et dont certaines lueurs rouges transperçaient malgré cette barrière ténébreuse et sombre. Les minutes passaient jusqu’à ce qu’enfin j’entende des bruits de pas se diriger vers moi, de façon lente et régulière. Preuve d’une certaine méfiance. Mais je n’en attendais pas moins d’un pirate à 58 000 000 de Berrys qui a déjà sans doute connu plus d’une embuscade. Cependant je ne m’étais pas rendu à ce rendez-vous sans me renseigner un minimum sur lui et j’étais prêt à toutes les possibilités.

Je lui fis face et constatai qu’il s’agissait d’un homme armé d’une prestance assez rare pour un pirate, de plus il dégageait une forte aura indescriptible, me faisant penser à un vice-amiral. Cependant pour les besoins de cette discussion je ne laissais rien paraître et m’avançai vers lui également alors qu’il me demandait les raisons de ce mystérieux rendez-vous. Je lui répondis en mettant ma main sur la garde de mon sabre.

- Bonjour Monsieur Dillinger. Je ne suis pas surpris par votre méfiance et c’est tout à votre honneur, mais vous n’avez rien à craindre. Je suis venu vous offrir un emploi. Je sais que vous recherchez votre équipage disparu. J’ai fait des recherches à votre sujet, c’était le minimum pour une telle rencontre. Je sais également que vous êtes malgré votre statut de pirate, un homme faisant preuve de bonté. Et pour cela je suis emprunt à faire jouer mes relations pour t’aider à retrouver tes compagnons. Mais ça ne sera pas gratuit, en échange de ce service, je veux obtenir des informations sur la marine, leurs opérations, leurs mouvements de troupes, tout ce qui peut être important. Je vous sais assez doué pour obtenir ce que je désire.

Durant mon monologue je n’avais pas lâché la garde de mon épée afin d’éviter une attaque sournoise de la part de mon interlocuteur. J’avais une étrange impression qui ne me quittait pas, ignorant si c’était mon imagination ou un véritable danger, j’avais mis tout mon corps en éveil pour détecter le moindre bruit suspect dans le cas où un intrus nous surveillerait. Je prenais de nombreux risques lors de cette rencontre donc je ne pouvais pas me permettre de laisser place au hasard. Le vent soufflait fort et masquais la plupart des bruits, cependant j’entendis pendant une fraction de seconde un souffle différent du vent, incapable de dire ce que c’était je fis quand même passer mon attention au stade supérieur.

J’étais parti en mission solo cette fois ci, même si j’avais eu l’accord de Riku, donc il fallait que je me débrouille seul. Si les choses étaient fichus pour moi, il me faudrait me jeter de la falaise afin que l’ennemi s’il y en a un n’ait aucun information à mon sujet. Enfin nous n’en étions pas là, la discussion avec Rio allait se poursuivre et j’avais assez d’expérience pour m’en sortir en cas d’attaque.


Dernière édition par Izaya Nakushi le Dim 21 Sep - 7:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuaki Tamotsu
Officier
Officier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 30/08/2014
Age : 17
Localisation : Question existentielle, mon petit ! À l'heure où j'écris ceci, je suis derrière ma 3DS. Mais à l'heure où tu liras, peut-être serais-je au collège, en train d'arpenter les plus beaux sentiers de France, en train de me masturber dans ma chambre, ou peut-être encore en train de tuer un couple de cafards. Cette question restera donc sans réponse, jusqu'à la nuit des temps...

Caractéristiques
Riyals:
1278/15000  (1278/15000)
Prime: -
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Manigances à Tyrie   Sam 20 Sep - 0:51

-Maman ! Non !

À travers les rires des pirates, on entendait à peine Nina s'étouffer, la gorge béante, le sang coulant à flots et ne faisant que renforcer son étouffement. Tentant d'adresser une dernière parole à son fils, elle tomba raide, vomissant son propre sang. Nobuaki pleurait toutes les larmes de son corps tandis qu'un homme massif s'infiltra dans la cave, et ôta la vie des horribles criminels. Observant sa femme, il ne put s'empêcher de lâcher un sanglot. Aidant son fils abattu de chagrin à se relever, il le guida jusqu'à un vieux port, où Nobuaki monta dans un bateau. Ne lâchant qu'un simple au revoir, son père s'éloignât en même temps que le bateau malgré les cris de son fils adoptif. Il se mit à genoux, et se fit tuer par un pirate, sans tenter de se débattre. Nobuaki hurlait tellement qu'une des passagères le frappa jusqu'à ce qu'il cesse.

Nobuaki se mit à hurler et plaqua aussitôt ses mains sur sa bouche. Encore cet horrible cauchemar. Il s'était assoupi sur le toit du bâtiment qui lui servait d'observatoir, manquant le début de laconversation entre Thémis et Dillinger. De toute manière, il n'arrivait même pas à comprendre les mots qu'ils s'échangeaient actuellement. Le cri qu'il a poussé l'aura peut-être fait découvert, et pour une première mission, ce serait extrêmement négatif, il se ferait tres mal voir par ses supérieurs. Depuis la mort de ses parents, il ne cessait de faire ce cauchemar à chaque fois qu'il s'assoupissait. Il essuya la sueur sur son fronc, sauta du haut du bâtiment et s'écrasa contre le sable bordant l'océan.
Désormais à la vue de tous, il savait que Thémis et son invité ne tarderaient pas à le trouver suspect. Se relevant difficilement, il commença à regretter ce qu'il venait de faire. Il n'était pas comme ces pirates surhumains, à ne pas ressentir de douleurs particulières à sauter du haut de bâtiments gigantesques. Dépoussiérant sa veste, il s'approcha à ses risques et périls des deux traqués, transpirant plus que s'il se trouvait en pleine zone désertique. Il savait que se frotter aux pirates était dangereux, surtout pour un gringalet comme lui. Désormais, il était suffisamment près pour reconnaître Dillinger. Rio Dillinger. Un pirate recherché à plus de 50.000.000 de berrys. S'arrêtant net, Nobuaki se mit à trembler. S'il devait en venir à se battre, il n'aurait pas la moindre chance de l'emporter... Il avit beau observer Thémis, il ne parvenait pas à se souvenir s'il l'avait vu. Le peu de son visage à découvert ne l'y aidait pas non plus. Nobuaki mit une main sur la garde de son arme et fit un pas en avant. Se rapprochant de plus en plus des deux hommes, il sentit rouler de la sueur sur son visage. Il savait qu'il risquait grandement sa vie, mais s'il parvenait à coincer ou à obtenir des informations sur Dillinger, il serait récompensé comme il se doit. L'appât du gain avait eu raison de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manigances à Tyrie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Manigances à Tyrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JRTM en Tyrie
» Chronologie de Tyrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: North Blue :: Ile de Tyrie-