One Piece ~ Evolution V2

Forum Role Play
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mon navire à moi et rien qu'à moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiro Drako
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 18
Localisation : Tu penses que je vais te le dire?

Caractéristiques
Riyals:
10000/10000  (10000/10000)
Prime: -
Fruit du Démon: Goru Goru no mi-Fruit de la foudre

MessageSujet: Mon navire à moi et rien qu'à moi!   Dim 1 Mar - 9:59

Cela fait un mois qu'Hiro navigue sur sa barque. Durant tout ce mois, il n'a pas vu le moindre navire à détourner. Le vent souffle plus fort aujourd'hui,*un vent favorable pour naviguer*pensa t-il. Il s'endormi...
Soudain, comme attendant le moment où il fermerait l’œil, un beau navire pirate passa tout près et l'on le fit monter à bord et avec un seau d'eau on le réveilla, en sursaut, il se releva mais à cause de l'eau, il retomba et les pirates rirent à gorge déployée. Un bâton  frappa le pont et ils se turent. C'était le capitaine du vaisseau: Le dragon noir.

-Qui es-tu moucherons?

-Hiro...Drako.

-C'est bien tu sais se qui va t'arriver?...Eh bien tu vas être vendu en tant qu'esclave.

Hiro refusa de la tête mais des hommes le prirent par les bras et l'emmenèrent dans la cale où ils l'enchaînèrent solidement avec des menottes en métal et dépouillé de son équipement. Hiro était calme. il savait que ce bateau l'appartiendrai tôt ou tard. Se sera tard car tant qu'il sera mouillé, il ne pourra pas utiliser la totalité de ses pouvoirs. Deux jours passèrent, Hiro était sec mais décida d'attendre et réfléchir. Malheureusement, il fut interrompu par des secousses du navires et des cries.

*On est attaqué...je vais devoir agir sinon ils vont abîmer mon navire.

Sans grande concentration, il déverrouilla ses chaînes et monta sur le pont. Il faisait nuit, pas un seul nuage dans le ciel.

-Capitaine l'esclave s'est échappé!

-Alors capturez-le!


Six matelots se postèrent devant Hiro, sabre aux poings. Hiro leva les siens et les six sabres s'envolèrent, firent un tour du mât et revinrent se planter dans leur poitrine. Deux boulets de canon furent tirés vers le navire mais Hiro les dévia et il passèrent au dessus du navire. Par son contrôle du magnétisme, il contrôla ses couteaux qui tuèrent un à un les pirates. Il ne restait que le capitaine, un gros homme très barbu et ballonné. Il tira son sabre, Hiro aussi. S'en suivit un échange de coup entre les deux pirates. Hiro avait visiblement l'avantage. Il fit semblant de trébucher, laissant une ouverture dans sa garde que le capitaine ne put ignorer. Mais sa lame se bloqua net à deux centimètre d'Hiro. Le capitaine appuyait de toutes ses forces mais la lame ne bougea pas. Hiro se relève et en ouvrant les points projette le capitaine contre un mur. et le décapite de loin par sa lame qu'il contrôlait. Ensuite, il jeta les cadavres à la mer et un boulet de canon faillit briser le mât et il se rappela qu'il était attaqué. Il se concentra, des nuages noires apparurent au dessus du bateau et soudain, lorsque les marines comptaient tirer d'autres canons, un éclair tomba pile sur le pont et le traversa. En quelques secondes, le bateau de la marine coula et Hiro tomba sur ses genoux. Il avait utilisé son "Giga éclair" et devait payer la contrepartie: deux jours de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Kamurazaki
Travailleur
Travailleur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/10/2014
Age : 17
Localisation : peut-être en mer ou en forêt en train de chasser, ou en ville en train de manger un morceau, ...

Caractéristiques
Riyals:
950/15000  (950/15000)
Prime: -
Fruit du Démon: Meru Meru No Mi ( Paramecia du métal)

MessageSujet: Re: Mon navire à moi et rien qu'à moi!   Sam 11 Avr - 0:04

Cela faisait plusieurs jours que je navigue en recherche d'une mouette qui m'indiquerait la présence d'une terre ou juste un navire même de pirates sanguinaires. j'aurais aimé un peu de compagnie pour éviter de devenir fou. Depuis que je suis parti je n'ai vu qu'un vaisseau et il est passé à plusieurs kilomètres de moi.
 Un beau matin ensoleillé, alors que je sortais des bras de Morphée j'ai vu un bateau à l'horizon à environ 2 kilomètres d'où j'étais; j'ai donc ramé, ramé et ramé encore puisque le vent n'avais pas soufflé depuis quelques jours déjà. lorsque je suis arrivé à bâbord du bateau j'ai appelé pour qu'on m'aide à monter à bord. On m'a accueillit avec un grand sourire et on m'a proposé de prendre une couchette dans la cale. J'ai accepté sans rechigner car je n'avais pas bien dormi la nuit dernière. Lorsque je me suis retrouvé dans la cale qu'on m'avais indiqué et c'est seulement là que je me suis rendu compte du piège que l'on m'avais tendu : on allais me vendre comme esclave.je n'ai pas voulu prendre le risque de couler le bateau avec tous ces innocents dedans. j'ai donc décidé d'attendre le bon moment pour contre-attaquer.J'ai passé deux jours dans le noir quasi-complet, à manger du pain sec et à boire de l'eau de mer à peine désalinisée.
 Vers le début d'après-midi du troisième jour on ouvrit la seule porte de la cale: ça m'a éblouit. Là c'était tout un équipage qui nous a rejoint dont un membre totalement enchainé. ce dernier ne resta pas longtemps enchainé (seulement quelques heures). J'en ai profité pour récolter ce métal qui, je pense nous sera utile. Puis j'ai suivi celui que je pensait être le capitaine de l'équipage arrivé quelques heures plus tôt. Le ciel s'est assombrit au bout de quelques minutes : un gros orage se préparait ! j'ai donc préparé une "Iron Great Sword" pour tenter d'encaisser le choc électrique et éviter que l'on se retrouve en nourriture pour monstres marins. Deux esclavagistes sont arrivés sur mes côtés mais il faut plus que ça pour m'avoir; je les aient embrochés tous les deux en même temps en faisant apparaitre deux pieux des deux côtés de ma Great Sword mais trois autres m'ont surpris par derrière et m'ont jeté par dessus bord. Par chance je suis tombé sur ma barque sans faire trop de casse. D'un coup un éclair gigantesque surgit des nuages et s'abattit sur le vaisseau; le souffle l'explosion de barils de poudre propulsa mon navire de fortune au large. J'ai tenté de revenir vers le bateau qui coulait mais le courant était trop fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mon navire à moi et rien qu'à moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece ~ Evolution V2 :: Zone RPG :: En mer-